Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Angoulême : cinq bonnes raisons d'aller au festival de la BD

25/01/2018 |

Exposition Cosey au festival de la BD d'Angoulême

C’est parti pour la 45e édition du festival international de la bande dessinée d’Angoulême, du 25 au 28 janvier ! Comme d’habitude, il y aura des conférences, des projections, un espace entièrement dédié à la jeunesse, des concerts dessinés en direct, des masters-class... et des dédicaces. Quelques 2000 auteurs sont attendus dans les halles du champs de mars et de la place New York. Petites sélection non exhaustive des choses à voir à faire.

(Re)découvrir les classiques

 Grand vainqueur du festival l’an dernier, une exposition hommage est consacrée à l’œuvre de Cosey, en particulier autour de sa série Jonathan. Une exposition d’une centaine de planches et de documents à voir à l’hôtel Saint-Simon. A ne pas rater également, une exposition autour de la BD Alix et de son auteur Jacques Martin, une référence autant qu’une madeleine de Proust pour toute une génération de jeunes nés dans les années 1970. A voir au musée de la Bande Dessinée.

Retomber en enfance

Il fallait bien une cour, non pas de récrée, mais celle de l’hôtel de ville d’Angoulême, ou du moins son parvis, pour rendre hommage à l’univers potache de Titeuf, qui fête ses 25 ans en BD. Son créateur ZEP proposera une master class le samedi à l’espace Franquin à 10h30 (sur réservation). On fêtera également les 60 ans des Schtroumpfs, au quartier jeunesse le dimanche à 15h30. Sans oublier le concours de cosplay le samedi au CGR (inscription jusqu’à vendredi soir) et le "bal des vampires" le dimanche après-midi au Magic Miror (sur réservation).

Découvrir l’art nippon

Pour la première fois en Europe, trois grandes expositions sont consacrées à des auteurs japonais réputés dans leur pays (et ailleurs), à la veille du 160e anniversaire des relations diplomatiques entre le France et le Japon.  Osamu Tezuka, le Hergé japonais avec son Astro Boy, Naoki Urasawa, le chantre du récit de genre moderne, et Hiro Mashima, l’une des grandes stars de la bande dessinée pour la jeunesse. Plusieurs centaines de planches sont à découvrir respectivement au musée d’Angoulême et à l’espace Franquin. Cet hommage accompagne l’arrivée d’un nouveau prix : Prix Konishi pour la traduction de manga japonais en français, récompensera la traduction d’un titre publié entre octobre 2015 et septembre 2017 (10 titres sont en compétition)

A la rencontre d’une nouvelle génération

Pour la première fois, le festival se penche sur les auteurs des pays du Maghreb et du Proche Orient. Une quarantaine d’auteurs du Maroc à la Syrie, en passant par la Tunisie ou le Liban, dévoilent le quotidien et les combats de leur pays. Tous les styles de BD sont représentés, du dessin traditionnel arabe au roman graphique, dont cette génération de trentenaires s’est emparée pour en faire un outil de la liberté d’expression, souvent « limitée » au champ de publication de la Toile.  

Revoir Venise…

Huit grands noms de la bande dessinée sont partis sur les traces de Casanova à Venise. François Avril, Griffo, Miles Hyman, Kim Jung Gi, Liberatore, Loustal, Manara et Zep ont réalisé sur place des œuvres inédites mettant en scène l’aventurier et différentes vues de la ville, sans contrainte de format ni de technique, en s’inspirant des œuvres des grands peintres italiens du XVIIIe siècle comme Canaletto et Guardi. Un dialogue entre les styles et les époques, à voir au musée d’Angoulême.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Cosey / éditions Le Lombard - Dargaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
3272
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !