Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

16/03/21 : La Rochelle : le festival de fiction télé se déroulera du 14 au 19 septembre, annonce aujourd'hui les organisateurs dans un communiqué. Une journée de plus sera dédiée à la création. Les candidatures pour les œuvres sont ouvertes.

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/04/21 | « De l’air ! » en Deux-Sèvres

    Lire

    L’association Ah ? qui propose des spectacles vivants et des évènements artistiques propose pour cette année 2021, 40 représentations dans 8 communes du département comme du théâtre de rue, de la poésie ou des dispersions graphiques. Les 22 compagnies programmées auront pour thématique « De l’air ! » en référence à l’épidémie de Covid-19 et traitera du besoin de liberté, de grands espaces, et de véritables retrouvailles. Festival espéré du 27 mai au 6 juin 2021...

  • 09/04/21 | Les « Marais d’Olives » à Parempuyre recherche un agriculteur

    Lire

    Bordeaux Métropole, propriétaire des « marais d’Olives » à Parempuyre, lance un Appel à Manifestation d’Intérêt pour recruter un agriculteur sur le site. Le site de 90 ha abrite une partie en prairie, un « marais pédagogique » et une partie non-valorisée comprenant des terrains agricoles et un bâtiment. Ce bail agricole environnemental sera d’une durée de 9 ans renouvelable. Les dossiers de candidature sont à transmettre avant le 30 juin 2021.

  • 09/04/21 | David Fortems, lauréat du prix Régine Desforges

    Lire

    Pour la 6ème année, le prix Régine Desforges, porté par la Ville de Limoges et les enfants de l’auteure, récompense un premier roman écrit par un auteur francophone. Cette année, le jury a décerné son prix à David Fortems, 24 ans, pour son roman « Louis veut partir ». Le lauréat a été récompensé par la Ville à hauteur de 3 000 €.

  • 09/04/21 | Plusieurs départs de feu de forêts en Charente-Maritime

    Lire

    Le sud du département de la Charente-Maritime a été touché par plusieurs feux de forêt le dimanche 4 avril (Montendre) et le jeudi 8 avril (Cercoux), qui ont nécessité le déploiement d’importants moyens de secours, ainsi que l’évacuation de plusieurs habitants à titre préventif. Face à cette situation, le préfet a demandé à la Gendarmerie nationale d’intensifier les patrouilles de surveillance afin de repérer et de procéder à l’interpellation de tout individu présentant un comportement suspect.

  • 08/04/21 | Ségur de la santé: 240 M€ pour la modernisation du CHU de Bordeaux

    Lire

    C'est Olivier Véran, ministre de la santé et des Solidarité qui en a fait l'annonce, le CHU de Bordeaux va bénéficier de 240 M€ dans le cadre du Ségur de la Santé. Cette enveloppe permettra de mener à bien le projet de "Nouveau CHU" porté par l'établissement lourd d'un investissement de 800 M€ sur 10 ans. Au total, une dizaine d’opérations va être menée sur les différents sites du CHU entre construction de nouveaux bâtiments (90 000 m²), et rénovation de l'existant. Les sites de Pellegrin et Saint-André notamment seront entièrement réhabilités, proposant aussi une réorganisations des services.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Angoulême : le festival du film francophone maintient sa programmation

11/07/2020 | Le FFA se tiendra du 28 août au 2 septembre.

Marie-France Brière et Dominique Besnehard ont annoncé la programmation du FFA 2020 au théâtre d'Angoulême le 10 juillet

Initialement la dernière semaine d’août, le festival du film francophone d’Angoulême 2020 a été décalé de quelques jours pour éviter son annulation pure et simple. Il a perdu quelques sponsors au passage, mais il est à ce jour un des rares festivals des Charentes à être maintenu. Evidemment, rien ne sera tout à fait « comme avant ». Les soirées « after » et les ciné-concerts n’auront pas lieu. Il y aura moins d’expositions et de rencontres débats avec des artistes. Il faudra également réserver sa place de cinéma sur internet en amont, afin d’éviter les files d’attente.

A contexte exceptionnel, programmation particulière. Le pays invité d’honneur cette année ne sera pas une contrée lointaine arborant la bannière de la francophonie, mais un territoire fictif : Groland. Ce choix n’est pas seulement lié à l’incertitude des déplacements à l’échelle planétaire. Ses deux fondateurs, les réalisateurs Benoît Delepine et Gustave Kervern seront à la présidence du jury de cette édition. « Il faudra un drapeau à hisser en haut de l’hôtel de ville à côté du drapeau français, comme on le fait d’habitude », les a prévenu, taquin, Dominique Besnehard. Le ton de cette édition est donné !

Fort heureusement pour ses aficionados, une partie du festival reste immuable. Il y aura bien toujours dix films inédits en lice. Sept d’entre eux sont déjà dévoilés, les autres viendront dans les prochaines semaines. L’annulation du festival de Cannes et la fermeture des cinémas ont freiné la lente maturation de la sélection effectuée chaque année par le duo des délégués du FFA. « On a pris beaucoup de retard car on n’a pas eu le temps de tous les voir, en particulier les films québécois, parce que nous demandons toujours à voir les films en salles et non sur internet. On est de la vieille école (rires) », explique Dominique Besnehard. Les fondateurs promettent au moins un film québécois en compétition.

Seront donc visibles en avant-premières :

La programmation

 

A noter parmi eux, deux films faisant partie de la sélection du festival de Cannes : Antoinette et les Cévennes et Garçon Chiffon. La Croisette sera d’ailleurs un peu présente puisque les organisateurs ont donné carte blanche à Charles Tesson, délégué général de la Semaine de la Critique, pour sélectionner quatre films de la sélection cannoise, à voir au théâtre d’Angoulême (hors compétition). On retrouvera bien sûr les traditionnels « bijoux de famille », un panel de « classiques » issus d’une société de production. Ce sont les films d’Ad Vitam qui seront mis en avant cette année, avec 5 long-métrages, dont le fameux Lady Chatterlay, de Pascale Ferran (2006).

Quatorze films en avant-première 

Quatorze nouveaux films hors compétitions seront à voir en avant première. En dehors d’Omar Sy qui est coincé aux Etats-Unis, tous les réalisateurs et acteurs devraient venir sur place présenter leur film.  A commencer par Nicolas Vannier, dont le dernier film, Poly, est une histoire de cheval qui devrait ravir les plus jeunes. Ses acteurs Julie Gayet, François Cluzet et Patrick Timsit ont fait savoir qu’ils seraient là. En ouverture de festival, les délégués ont choisi de mettre à l’honneur de dernier de Gustave Kervern et Benoît Delepine, Effacer l’Historique. Pour la clôture, ce sera La Daronne, de Jean-Paul Salomé, avec Isabelle Huppert. Deux longs-métrages sous le signe de l’humour qui devait apporter un souffle de légèreté. Moins drôles mais très attendus : Des Hommes, de Lucas Belveaux, avec Gérard Depardieu en tête d’affiche, et Villa Caprice, de Bernard Stora, avec Patrick Bruel et Michel Bouquet. Anne Fontaine sera également de retour avec un film salué au festival de Berlin, Police, avec Omar Sy et Virginie Efira. Autre film très attendu, qui s’annonce comme un petit ovni : Miss, de Ruben Alvès, qui raconte l’histoire d’un petit garçon ayant le rêve de devenir Miss France. On ne manquera pas non plus La Fine Fleur, de Pierre Pinaud, avec Catherine Frot, annoncée comme « remarquable » dans le rôle d’une horticultrice qui tente de sauver son activité des griffes d’un gros investisseur capitaliste. Les fans des heures de gloire du tennis des années quatre-vingt se plongeront avec délectation dans Cinquième Set, de Quentin Raynaud, avec Kristin Scott Thomas et Ana Girardot.

Gustave Kervern et Benoît Delepine seront les deux présidents de cette nouvelle édition du FFA

Co-présidents du jury, les réalisateurs Benoît Delepine et Gustave Kervern présenteront en avant-première leur dernier film, Effacer l'Historique. 

Et comme le FFA ne serait pas le FFA sans un film traitant de la famille, on ne manquera pas La Pièce Rapportée, d’Antonin Peretjatko, avec Anaïs Demoustier, Josiane Balasko et Philippe Katherine. Annoncé comme « très chabrolien », Les Apparences, de Marc Fitoussi, laisse apparaître un Benjamin Biolay troublant d’équivoque et une Karin Viard plus ambivalente que jamais. Sur le même thème, version film engagé : Sœurs, de Yamina Benguigui, réalisatrice de nombreux documentaires sur la condition des femmes et de la série Aïcha (diffusée sur France 2 en 2009). Toujours dans la veine familiale : Parents d’Elèves, de Noémie Saglio, avec Vincent Dedienne et Camélia Jordana.  

Malgré le contexte, le FFA promet cette année quelques belles surprises. La salle L’Eperon, en cours de restauration, pourra ouvrir dans de meilleures conditions que ces deux dernières années. Elle sera dès lors la première salle « premium », équipée des dernières technologies, de la Charente, annonce CGR. A l’occasion de sa réouverture, le FFA projettera Spartacus, de Stanley Kubrick, le premier film diffusé dans ce cinéma à l’époque de son inauguration, dans les années 1960. La Cité de la BD s’implique également : son directeur a proposé d’organiser un déjeuner débat sur la sélection cannoise, qui fête ses 60 ans l’an prochain (le mardi à midi). Une soirée « Groland » est également prévue le mardi soir sur les terrasses de la Cité. Rendant hommage aux autres festivals du film n’ayant pu avoir lieu dans leurs conditions habituelles, comme le festival du film de La Rochelle, Dominique Besnehard a prévu une diffusion en avant-première des deux premiers épisodes de la prochaine saison de la série Dix pour Cent. Dans ce même esprit, l’actrice Julie Gayet viendra animer un atelier débat avec Benjamin Biolay, sur le thème du lien entre musique et image. Ce sera l’occasion pour les deux acolytes de présenter leur projet de festival « Les Demoiselles », sur l’image et la musique, dont le lancement à Rochefort prévu le mois dernier est reporté à juin 2021.

Note : du 28 août au 2 septembre. Réservation et programmation sur https://filmfrancophone.fr/fr

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
11256
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !