Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

07/08/20 : C'est un adolescent de 16 ans qui a provoqué l'incendie du Pignada à Anglet; il a été mis en examen pour destruction volontaire de forêt et a été placé en détention à la maison d'arrêt de Pau

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Dès aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans les secteurs piétonniers d'Hossegor.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

05/08/20 : L'Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine, organise un dépistage COVID-19 à Biarritz, ce jeudi 6 août, de 9h à 13h sur l’Esplanade du Casino Municipal; un acte gratuit. Se présenter avec sa pièce d’identité, et carte vitale

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : Le maire d'Anglet Claude Olive, après entretien avec le préfet, a pris la même décision que Maïder Arosteguy et fermera ses 4,5km de plage de 22 h à 6 h à partir du 4 août. Une décision logique en raison de la proximité des deux stations balnéaires.

30/07/20 : En Dordogne, aucun record de température n'est tombé ce jeudi 30 juillet. Météo France a enregistré un maximal de 39 degrés aux Eyzies, dans la vallée de la Vézère. Le département est placé en vigilance jaune jusqu’au samedi 1er août à 12 heures.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

30/07/20 : Albin Chalandon,l'une des figures de la V° république et du gaullisme, qui occupa plusieurs postes ministériels dont celui de Garde des Sceaux mais fut aussi PDG du groupe Elf-Aquitaine est décédé à l'âge de cent ans.

30/07/20 : A Pau, le départ de la course cycliste féminine « Donnons des ailes au vélo » sera donné le 6 août à 8 heures au Tour des Géant Stade Tissié. Cette course reprend les 21 étapes du Tour de France parcourues par les cyclistes masculins.

30/07/20 : Ce jeudi, sur la Côte basque, Biarritz devrait battre ses records de chaleur avec 41°, soyons fous, selon les spécialistes, ressenti 47°. Bref la Côte basque flirtera avec sa concurrente d'Azur, voire en matière de culture assumée, sa cousine, la Corse.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/08/20 | Bordeaux Métropole soutient le Liban

    Lire

    Suite aux évènements qui viennent de se dérouler à Beyrouth, le président de Bordeaux Métropole, Alain Anziani, propose d’allouer une aide exceptionnelle à Médecins Sans Frontières, qui est actuellement dans la capitale libanaise pour assurer l’aide médicale d’urgence, de 50 000€. MSF depuis 25 ans a sa plus grande base logistique à Mérignac. Fin septembre lors du prochain Conseil de Bordeaux Métropole, une délibération formalisera ce soutien.

  • 07/08/20 | Lauak supprimerait 156 emplois au Pays basque

    Lire

    La sous-traitant aéronautique Lauak, de la famille Charritton, victime de la crise post-Covid, supprimerait 156 postes -sur 528- dans ses usines d'Ayherre-Hasparren. Le groupe qui possède également une usine à L'Isle Jourdain (Gers) verra cette dernière amputée de 60 salariés. La baisse d'activité des compagnies aériennes impacte sérieusement le carnet de commande du groupe basque en pleine expansion auparavant. La direction n'a pas commenté ce plan de sauvegarde de l'emploi et de l'entreprise par la même occasion.

  • 07/08/20 | Des chèques pour les Vélos à Assistance Electriques à Poitiers

    Lire

    Les habitants souhaitant acquérir un vélo à assistance électrique peuvent continuer de bénéficier d’une aide de Grand Poitiers grâce aux nouveaux chèques VAE. Il permet d’avoir une réduction de 25 % du coût d’achat TTC à hauteur de 250 euros. Pour en bénéficier, il suffit de se rendre sur le site de la Communauté Urbaine et d’avoir plus de 18 ans. Un seul chèque peut être distribué par ménage.

  • 07/08/20 | La restauration des vitraux de l’église Saint-Jacques de Pau touche à sa fin

    Lire

    L’église Saint-Jacques de Pau devrait bientôt voir le bout des travaux de restauration visant à remettre en état ses 28 verrières. Commencée en octobre 2019, la rénovation des vitraux menée par l’atelier Dupuy se terminera à l’été 2020. La souscription populaire visant à financer une partie des travaux a, pour l’instant, permis de récolter près de 35 000 euros.

  • 07/08/20 | Lac du Cébron : reprise des animations dominicales

    Lire

    Le lac du Cébron reprend ses animations hebdomadaires tous les dimanches à 14h30. Les visiteurs seront invités à découvrir la richesse du patrimoine ornithologique de ce refuge où évoluent une multitude d’oiseaux. Les animateurs des associations d'éducation à l'environnement du département proposeront plusieurs animations centrées sur une espèce.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Angoulême : le festival du film francophone maintient sa programmation

11/07/2020 | Le FFA se tiendra du 28 août au 2 septembre.

Marie-France Brière et Dominique Besnehard ont annoncé la programmation du FFA 2020 au théâtre d'Angoulême le 10 juillet

Initialement la dernière semaine d’août, le festival du film francophone d’Angoulême 2020 a été décalé de quelques jours pour éviter son annulation pure et simple. Il a perdu quelques sponsors au passage, mais il est à ce jour un des rares festivals des Charentes à être maintenu. Evidemment, rien ne sera tout à fait « comme avant ». Les soirées « after » et les ciné-concerts n’auront pas lieu. Il y aura moins d’expositions et de rencontres débats avec des artistes. Il faudra également réserver sa place de cinéma sur internet en amont, afin d’éviter les files d’attente.

A contexte exceptionnel, programmation particulière. Le pays invité d’honneur cette année ne sera pas une contrée lointaine arborant la bannière de la francophonie, mais un territoire fictif : Groland. Ce choix n’est pas seulement lié à l’incertitude des déplacements à l’échelle planétaire. Ses deux fondateurs, les réalisateurs Benoît Delepine et Gustave Kervern seront à la présidence du jury de cette édition. « Il faudra un drapeau à hisser en haut de l’hôtel de ville à côté du drapeau français, comme on le fait d’habitude », les a prévenu, taquin, Dominique Besnehard. Le ton de cette édition est donné !

Fort heureusement pour ses aficionados, une partie du festival reste immuable. Il y aura bien toujours dix films inédits en lice. Sept d’entre eux sont déjà dévoilés, les autres viendront dans les prochaines semaines. L’annulation du festival de Cannes et la fermeture des cinémas ont freiné la lente maturation de la sélection effectuée chaque année par le duo des délégués du FFA. « On a pris beaucoup de retard car on n’a pas eu le temps de tous les voir, en particulier les films québécois, parce que nous demandons toujours à voir les films en salles et non sur internet. On est de la vieille école (rires) », explique Dominique Besnehard. Les fondateurs promettent au moins un film québécois en compétition.

Seront donc visibles en avant-premières :

La programmation

 

A noter parmi eux, deux films faisant partie de la sélection du festival de Cannes : Antoinette et les Cévennes et Garçon Chiffon. La Croisette sera d’ailleurs un peu présente puisque les organisateurs ont donné carte blanche à Charles Tesson, délégué général de la Semaine de la Critique, pour sélectionner quatre films de la sélection cannoise, à voir au théâtre d’Angoulême (hors compétition). On retrouvera bien sûr les traditionnels « bijoux de famille », un panel de « classiques » issus d’une société de production. Ce sont les films d’Ad Vitam qui seront mis en avant cette année, avec 5 long-métrages, dont le fameux Lady Chatterlay, de Pascale Ferran (2006).

Quatorze films en avant-première 

Quatorze nouveaux films hors compétitions seront à voir en avant première. En dehors d’Omar Sy qui est coincé aux Etats-Unis, tous les réalisateurs et acteurs devraient venir sur place présenter leur film.  A commencer par Nicolas Vannier, dont le dernier film, Poly, est une histoire de cheval qui devrait ravir les plus jeunes. Ses acteurs Julie Gayet, François Cluzet et Patrick Timsit ont fait savoir qu’ils seraient là. En ouverture de festival, les délégués ont choisi de mettre à l’honneur de dernier de Gustave Kervern et Benoît Delepine, Effacer l’Historique. Pour la clôture, ce sera La Daronne, de Jean-Paul Salomé, avec Isabelle Huppert. Deux longs-métrages sous le signe de l’humour qui devait apporter un souffle de légèreté. Moins drôles mais très attendus : Des Hommes, de Lucas Belveaux, avec Gérard Depardieu en tête d’affiche, et Villa Caprice, de Bernard Stora, avec Patrick Bruel et Michel Bouquet. Anne Fontaine sera également de retour avec un film salué au festival de Berlin, Police, avec Omar Sy et Virginie Efira. Autre film très attendu, qui s’annonce comme un petit ovni : Miss, de Ruben Alvès, qui raconte l’histoire d’un petit garçon ayant le rêve de devenir Miss France. On ne manquera pas non plus La Fine Fleur, de Pierre Pinaud, avec Catherine Frot, annoncée comme « remarquable » dans le rôle d’une horticultrice qui tente de sauver son activité des griffes d’un gros investisseur capitaliste. Les fans des heures de gloire du tennis des années quatre-vingt se plongeront avec délectation dans Cinquième Set, de Quentin Raynaud, avec Kristin Scott Thomas et Ana Girardot.

Gustave Kervern et Benoît Delepine seront les deux présidents de cette nouvelle édition du FFA

Co-présidents du jury, les réalisateurs Benoît Delepine et Gustave Kervern présenteront en avant-première leur dernier film, Effacer l'Historique. 

Et comme le FFA ne serait pas le FFA sans un film traitant de la famille, on ne manquera pas La Pièce Rapportée, d’Antonin Peretjatko, avec Anaïs Demoustier, Josiane Balasko et Philippe Katherine. Annoncé comme « très chabrolien », Les Apparences, de Marc Fitoussi, laisse apparaître un Benjamin Biolay troublant d’équivoque et une Karin Viard plus ambivalente que jamais. Sur le même thème, version film engagé : Sœurs, de Yamina Benguigui, réalisatrice de nombreux documentaires sur la condition des femmes et de la série Aïcha (diffusée sur France 2 en 2009). Toujours dans la veine familiale : Parents d’Elèves, de Noémie Saglio, avec Vincent Dedienne et Camélia Jordana.  

Malgré le contexte, le FFA promet cette année quelques belles surprises. La salle L’Eperon, en cours de restauration, pourra ouvrir dans de meilleures conditions que ces deux dernières années. Elle sera dès lors la première salle « premium », équipée des dernières technologies, de la Charente, annonce CGR. A l’occasion de sa réouverture, le FFA projettera Spartacus, de Stanley Kubrick, le premier film diffusé dans ce cinéma à l’époque de son inauguration, dans les années 1960. La Cité de la BD s’implique également : son directeur a proposé d’organiser un déjeuner débat sur la sélection cannoise, qui fête ses 60 ans l’an prochain (le mardi à midi). Une soirée « Groland » est également prévue le mardi soir sur les terrasses de la Cité. Rendant hommage aux autres festivals du film n’ayant pu avoir lieu dans leurs conditions habituelles, comme le festival du film de La Rochelle, Dominique Besnehard a prévu une diffusion en avant-première des deux premiers épisodes de la prochaine saison de la série Dix pour Cent. Dans ce même esprit, l’actrice Julie Gayet viendra animer un atelier débat avec Benjamin Biolay, sur le thème du lien entre musique et image. Ce sera l’occasion pour les deux acolytes de présenter leur projet de festival « Les Demoiselles », sur l’image et la musique, dont le lancement à Rochefort prévu le mois dernier est reporté à juin 2021.

Note : du 28 août au 2 septembre. Réservation et programmation sur https://filmfrancophone.fr/fr

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
5581
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !