18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

27/04/22 : DORDOGNE- L'épizootie aviaire se poursuit: au 26 avril, 52 foyers sont confirmés, soit 7 foyers de plus en 3 jours. 2 suspicions de foyers sont encore en cours d'analyse. Le dépeuplement préventif des élevages frôle les 500 000 volailles abattues.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/22 | 36 Ukrainiens accueillis à Bayonne

    Lire

    Mardi 17 mai, un bus de 36 déplacés d’Ukraine est arrivé à Bayonne, en provenance de Paris. Logés au lycée Louis de Foix, à Bayonne, ils s’ajoutent aux 782 déplacés d’Ukraine déjà en Pyrénées-Atlantiques, dont 288 enfants. Ils bénéficient d'une autorisation de séjour, d'une complémentaire santé et possibilité de travailler et de demander l’allocation pour demandeurs d’asile. Les enfants sont accueillis dans les établissements publics et privés et tous bénéficient d’un accompagnement social par l’association Atherbea.

  • 18/05/22 | La Maison Barthouil agrandit son espace de visite

    Lire

    A Peyrehorade dans les Landes, la Maison Barthouil est spécialisée dans la production artisanale de saumons fumés et de foie gras. Labellisée « Entreprise Patrimoine Vivant » en 2021, elle souhaite agrandir et rénover son espace de visite. Grâce au rachat de la parcelle attenante aux ateliers de production, l'espace de visite pourra accueillir à la fin de l'été trois fois plus de visiteurs. Le futur espace de visite vise la labellisation « Tourisme et Handicap ».

  • 18/05/22 | 32 actions pour le Parc Naturel Régional Millevaches

    Lire

    Le Parc Naturel Régional Millevaches en Limousin propose pour cette année 2022, 32 actions portant sur l'amélioration des connaissances naturalistes et de la biodiversité du territoire, la valorisation et la diffusion de la culture occitane. Elle souhaite également développer une agriculture et une alimentation durable. Ce programme d'actions 2022 s'accompagnera aussi de missions d'animation ainsi qu'une promotion du tourisme durable.

  • 18/05/22 | Influenza aviaire : un 2nd foyer en Charente

    Lire

    Un 2nd foyer d'influenza aviaire vient d'être révélé dans un élevage de canards de Laprade en Charente. Une zone de protection de 3km autour du foyer ainsi qu'une zone de surveillance de 10km ont été mises en place tout comme la désinfection de l'exploitation. Afin de prévenir une éventuelle diffusion du virus, l'exploitation a été dépeuplée.

  • 17/05/22 | Pays Basque : un projet structurant pour la filière ovin viande

    Lire

    La coopérative Amatik dans le Pays Basque, rassemble 75 éleveurs ovins races laitières et en race viande. Afin de mutualiser et sécuriser les circuits logistiques amont et aval des animaux, elle va créer un centre de rassemblement et d'engraissement sur un même site. Objectif: plus d'attractivité pour la filière viande par le retour de la valeur ajoutée aux éleveurs, le développement de l’approvisionnement des boucheries traditionnelles locales ainsi que la valorisation de la production des agneaux de lait sous label rouge fermier. Un projet soutenu par le Conseil régional à hauteur de 116 706 €

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Angoulême : le festival du film francophone maintient sa programmation

11/07/2020 | Le FFA se tiendra du 28 août au 2 septembre.

1

Initialement la dernière semaine d’août, le festival du film francophone d’Angoulême 2020 a été décalé de quelques jours pour éviter son annulation pure et simple. Il a perdu quelques sponsors au passage, mais il est à ce jour un des rares festivals des Charentes à être maintenu. Evidemment, rien ne sera tout à fait « comme avant ». Les soirées « after » et les ciné-concerts n’auront pas lieu. Il y aura moins d’expositions et de rencontres débats avec des artistes. Il faudra également réserver sa place de cinéma sur internet en amont, afin d’éviter les files d’attente.

A contexte exceptionnel, programmation particulière. Le pays invité d’honneur cette année ne sera pas une contrée lointaine arborant la bannière de la francophonie, mais un territoire fictif : Groland. Ce choix n’est pas seulement lié à l’incertitude des déplacements à l’échelle planétaire. Ses deux fondateurs, les réalisateurs Benoît Delepine et Gustave Kervern seront à la présidence du jury de cette édition. « Il faudra un drapeau à hisser en haut de l’hôtel de ville à côté du drapeau français, comme on le fait d’habitude », les a prévenu, taquin, Dominique Besnehard. Le ton de cette édition est donné !

Fort heureusement pour ses aficionados, une partie du festival reste immuable. Il y aura bien toujours dix films inédits en lice. Sept d’entre eux sont déjà dévoilés, les autres viendront dans les prochaines semaines. L’annulation du festival de Cannes et la fermeture des cinémas ont freiné la lente maturation de la sélection effectuée chaque année par le duo des délégués du FFA. « On a pris beaucoup de retard car on n’a pas eu le temps de tous les voir, en particulier les films québécois, parce que nous demandons toujours à voir les films en salles et non sur internet. On est de la vieille école (rires) », explique Dominique Besnehard. Les fondateurs promettent au moins un film québécois en compétition.

Seront donc visibles en avant-premières :

La programmation

 

A noter parmi eux, deux films faisant partie de la sélection du festival de Cannes : Antoinette et les Cévennes et Garçon Chiffon. La Croisette sera d’ailleurs un peu présente puisque les organisateurs ont donné carte blanche à Charles Tesson, délégué général de la Semaine de la Critique, pour sélectionner quatre films de la sélection cannoise, à voir au théâtre d’Angoulême (hors compétition). On retrouvera bien sûr les traditionnels « bijoux de famille », un panel de « classiques » issus d’une société de production. Ce sont les films d’Ad Vitam qui seront mis en avant cette année, avec 5 long-métrages, dont le fameux Lady Chatterlay, de Pascale Ferran (2006).

Quatorze films en avant-première 

Quatorze nouveaux films hors compétitions seront à voir en avant première. En dehors d’Omar Sy qui est coincé aux Etats-Unis, tous les réalisateurs et acteurs devraient venir sur place présenter leur film.  A commencer par Nicolas Vannier, dont le dernier film, Poly, est une histoire de cheval qui devrait ravir les plus jeunes. Ses acteurs Julie Gayet, François Cluzet et Patrick Timsit ont fait savoir qu’ils seraient là. En ouverture de festival, les délégués ont choisi de mettre à l’honneur de dernier de Gustave Kervern et Benoît Delepine, Effacer l’Historique. Pour la clôture, ce sera La Daronne, de Jean-Paul Salomé, avec Isabelle Huppert. Deux longs-métrages sous le signe de l’humour qui devait apporter un souffle de légèreté. Moins drôles mais très attendus : Des Hommes, de Lucas Belveaux, avec Gérard Depardieu en tête d’affiche, et Villa Caprice, de Bernard Stora, avec Patrick Bruel et Michel Bouquet. Anne Fontaine sera également de retour avec un film salué au festival de Berlin, Police, avec Omar Sy et Virginie Efira. Autre film très attendu, qui s’annonce comme un petit ovni : Miss, de Ruben Alvès, qui raconte l’histoire d’un petit garçon ayant le rêve de devenir Miss France. On ne manquera pas non plus La Fine Fleur, de Pierre Pinaud, avec Catherine Frot, annoncée comme « remarquable » dans le rôle d’une horticultrice qui tente de sauver son activité des griffes d’un gros investisseur capitaliste. Les fans des heures de gloire du tennis des années quatre-vingt se plongeront avec délectation dans Cinquième Set, de Quentin Raynaud, avec Kristin Scott Thomas et Ana Girardot.

Gustave Kervern et Benoît Delepine seront les deux présidents de cette nouvelle édition du FFA

Co-présidents du jury, les réalisateurs Benoît Delepine et Gustave Kervern présenteront en avant-première leur dernier film, Effacer l'Historique. 

Et comme le FFA ne serait pas le FFA sans un film traitant de la famille, on ne manquera pas La Pièce Rapportée, d’Antonin Peretjatko, avec Anaïs Demoustier, Josiane Balasko et Philippe Katherine. Annoncé comme « très chabrolien », Les Apparences, de Marc Fitoussi, laisse apparaître un Benjamin Biolay troublant d’équivoque et une Karin Viard plus ambivalente que jamais. Sur le même thème, version film engagé : Sœurs, de Yamina Benguigui, réalisatrice de nombreux documentaires sur la condition des femmes et de la série Aïcha (diffusée sur France 2 en 2009). Toujours dans la veine familiale : Parents d’Elèves, de Noémie Saglio, avec Vincent Dedienne et Camélia Jordana.  

Malgré le contexte, le FFA promet cette année quelques belles surprises. La salle L’Eperon, en cours de restauration, pourra ouvrir dans de meilleures conditions que ces deux dernières années. Elle sera dès lors la première salle « premium », équipée des dernières technologies, de la Charente, annonce CGR. A l’occasion de sa réouverture, le FFA projettera Spartacus, de Stanley Kubrick, le premier film diffusé dans ce cinéma à l’époque de son inauguration, dans les années 1960. La Cité de la BD s’implique également : son directeur a proposé d’organiser un déjeuner débat sur la sélection cannoise, qui fête ses 60 ans l’an prochain (le mardi à midi). Une soirée « Groland » est également prévue le mardi soir sur les terrasses de la Cité. Rendant hommage aux autres festivals du film n’ayant pu avoir lieu dans leurs conditions habituelles, comme le festival du film de La Rochelle, Dominique Besnehard a prévu une diffusion en avant-première des deux premiers épisodes de la prochaine saison de la série Dix pour Cent. Dans ce même esprit, l’actrice Julie Gayet viendra animer un atelier débat avec Benjamin Biolay, sur le thème du lien entre musique et image. Ce sera l’occasion pour les deux acolytes de présenter leur projet de festival « Les Demoiselles », sur l’image et la musique, dont le lancement à Rochefort prévu le mois dernier est reporté à juin 2021.

Note : du 28 août au 2 septembre. Réservation et programmation sur https://filmfrancophone.fr/fr

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
16305
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !