Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

29/10/20 : Suite aux annonces faites par Emmanuel Macron, le World Impact Summit, organisé à Bordeaux, maintient sa première journée ce jeudi 29 octobre, avec un protocole sanitaire renforcé. Du fait du confinement, la journée de vendredi est annulée.

28/10/20 : Le Festival international du Film d’Histoire de Pessac annonce l'annulation de sa 31ème édition aux dates initialement prévues du 16 au 23 novembre. Des réflexions sont en cours sur les modalités de valorisation des films sélectionnés en compétition.

28/10/20 : Le département des Landes est placé en état de vigilance jaune "Vagues Submersion" pour l’ensemble des communes du littoral du 28 octobre 13h00 au 29 octobre 18h00, entre forte houle, vagues puissantes, érosion dunaire et submersions locales...

28/10/20 : "Priorité à la protection sanitaire". Alors que le Festival Novaq devait s'ouvrir demain à la Rochelle, la Région Nouvelle-Aquitaine, organisatrice de cet évènement dédié à l'innovation, annonce son annulation. Un nouveau format est en réflexion.

26/10/20 : Dominique Bussereau président du département de Charente-Maritime et de l'ADF vient d'annoncer que le Congrès des Départements de France qui devait avoir lieu lieu les 5 et 6 novembre à La Rochelle est ajourné compte tenu de la situation sanitaire

24/10/20 : En raison du couvre-feu, la maire de Biarritz, Maïder Arosteguy a décidé d'instituer un stationnement de la ville gratuit en surface dès 18 heures, afin d'inciter les clients des restaurants de venir plus tôt dans ces établissements de la ville.

22/10/20 : Ce 22 octobre Jean Castex a annoncé 38 nouveaux départements et une collectivité d’Outre-mer la Polynésie soumis au couvre-feu de 21h à 6h dès demain soir. En Nouvelle-Aquitaine, Haute-Vienne et Pyrénées-Atlantiques sont concernés.

22/10/20 : Le Pôle Expérimental Métiers d’Art du Périgord-Limousin organise un marché des métiers d’art en plein air, sur la Place Alfred Agard à Nontron, le samedi 24 octobre de 10h à 18h, en remplacement du Salon de la Rue des métiers d'art, qui est annulé.

22/10/20 : La Rochelle : Michel Carmona, adjoint au maire depuis 2014, est décédé dimanche. Ses obsèques auront lieu vendredi à 15h30 au crématorium de Mireuil.

22/10/20 : Charente-Maritime : en plus d'une obligation de porter le masque dans 52 commune du département, le préfet de Charente-Maritime a pris un arrêté interdisant les buvettes et certaines restaurations dans les établissements sportifs.

21/10/20 : Le Conseil scientifique Covid 19 a dans un communiqué rendu public l'avis favorable donné au gouvernement le 19 octobre pour la prorogation du régime transitoire de l'urgence sanitaire jusqu'au 16 février et son prolongement jusqu'au 1° avril 2021.

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/10/20 | La CCI Bordeaux Gironde réagit au re-confinement

    Lire

    La CCI Bordeaux Gironde réactive et renforce sa Cellule d’appui aux entreprises afin d'être une porte d’entrée unique avec un numéro (05 56 79 5000) et un mail spécifique (contact@bordeauxgironde.cci.fr) pour répondre aux besoins d’accompagnement des chefs d’entreprise. "Comme nous l’avons été pendant le confinement et aujourd’hui dans cette phase de relance, nous nous devons de rester en contact rapproché avec les TPE-PME. Elles ont besoin de nous" expose Patrick Seguin, Président de CCI Bordeaux Gironde. Tous les services de la CCI Bordeaux Gironde resteront accessibles annonce la structure.

  • 29/10/20 | Bassens : 2 millions d'euros pour optimiser les capacités de stockage du port

    Lire

    Le Grand Port Maritime de Bordeaux a lancé en 2019 un plan de restructuration économique et territoriale. La première tranche de ce plan concerne la refonte du terminal à conteneurs de Bassens, qui ne peut prétendre à une occupation totale de ses locaux du fait de la vétusté des lieux et du manque d'équipements adaptés. Alors que les opérations de rénovation des hangars de Bassens ont déjà démarré, la Région investit 2,6 millions d'euros dans l'optimisation des capacités de stockage du port.

  • 29/10/20 | Dordogne : lancement d’un Observatoire de l’habitat

    Lire

    Lancé par le Conseil Départemental de la Dordogne, l’Observatoire est un outil de connaissances et d’analyses de l’habitat avec pour objectif de suivre l’évolution du territoire afin de mieux identifier les besoins en matière de logement. Au travers de cette Observatoire, le Département met son ingénierie et ses moyens techniques au service des acteurs pour les accompagner dans la mise en place de leurs projets. Pour accéder à cet observatoire.

  • 29/10/20 | La Région soutien le cinéma, exemple à Limoges

    Lire

    Pyramide production, société de production basée à Limoges depuis 1988, produit actuellement le documentaire « Matriochkas, les filles de la guerre » qui retrace l’histoire de 3 nonagénaires dont les vies ordinaires cachent des destins extraordinaires. Lors de la commission permanente du 17 octobre dernier, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce documentaire à hauteur de 15 000 euros.

  • 28/10/20 | TBM: la fausse gratuité du tram

    Lire

    Surprise d'un certain nombre d'usagers du tram à Bordeaux qui, accédant aux rames, ont découvert ce 28 octobre, collés sur les valideurs, des stickers reprenant un visuel de TBM annonçant la gratuité des transports. Dans un communiqué Kéolis Bordeaux Métropole rappelle « que la validation reste obligatoire dans tout le réseau TBM »  et précise que « les contrôleurs face aux voyageurs sans titre de transport n'ont pas verbalisé, privilégiant le dialogue et expliquant qu'il s'agissait d'une information frauduleuse suite à une action revendiquée par le collectif « extinction rébellion » Keolis Bordeaux Métropole va porter plainte auprès de la Police.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Angoulême : les temps forts du festival du film francophone

04/09/2020 | Le FFA s'est tenu du 28 août au 3 septembre en présence de nombreux acteurs et réalisateurs

Benjamin Biolay et Julie Gayet

C'est l'unique festival de cinéma de France, avec celui de Deauville, a avoir été maintenu et à s'être déroulé physiquement, là où d'autres ont préféré mettre en place une version numérique de leur édition 2020 (Cannes, FFTV, etc.). Le FFA s'est déroulé du 28 août au 3 septembre dans une ambiance très particulière liée au contexte sanitaire. Tout avait été organisé en fonction des protocoles Covid-19: port du masque obligatoire, réservation des places de cinéma en ligne, annulations des soirées et des masterclass...

Malgré ces contraintes, de nombreux acteurs et réalisateurs étaient présents. Tous avaient un film à promouvoir pour cette rentrée - pour certains, c'était l'occasion de donner une nouvelle impulsion à un film dont la sortie était initialement programmée entre mars et mai 2020. La crise traversée par le milieu du cinéma était dans toutes les têtes, même si personne ne l'a évoquée directement. L'inquiétude a filtré à travers les nombreuses marques de gratitudes des acteurs et des réalisateurs à l'attention des organisateurs du festival. Bon nombre d'entre eux ont souligné l'importance qu'un tel festival ait été maintenu. "Il est d'autant plus important qu'il lance véritablement la saison de cinéma à venir", a notamment rappelé l'actrice Julie Gayet lors de la présentation en avant-première du dernier film de Nicolas Vannier, Poly.
Les spectateurs étaient également au rendez-vous, même s'ils étaient moins nombreux que d'habitude. Selon les deux délégués du festival, les salles étaient remplies entre 40% à 60% de leur jauge autorisée, avec une petite progression sur le nombre de spectateurs les deux derniers jours du festival. Les avant-premières en soirée (le film de 20 ou 21h) affichaient tout de même complet. Si la plupart des évenements festifs entourant d'habitude le festival ont été annulés, la semaine s'est égrénée avec quelques évènements marquants. Tour d'horizon en images. 

 Le premier ministre Jean Castex lors de la soirée d'ouverture

La ministre de la culture Roselyne Bachelot avait annoncé la veille une aide de 432 millions d’euros au spectacle vivant (privé et public), sur les 2 milliards alloués à la culture dans le cadre du plan de relance. Le 28 août au soir, à l'occasion de la cérémonie d'ouverture du FFA, Jean Castex est venu annoncer que le soutien à la création cinématographique serait renforcé à hauteur de 165 millions d’euros. « Le CNC (centre national du cinéma et de l’image animée) verra ses moyens renforcés par l’Etat, de 165 millions d’euros auxquels s’ajouteront des financements en faveur des investissements d’avenir » a-t-il expliqué. « Tout sera fait pour que les Françaises et les Français […] reprennent le chemin des salles obscures ! […] L’Etat continuera d’accompagner et de soutenir le cinéma » (credit photo Christophe Brachet)

 Petit Pays

Le chanteur Gaël Faye est venu le samedi 29 août à Angoulême pour la promotion du film Petit Pays, réalisé par Eric Barbier. Tiré de son roman éponyme, Petit Pays relate l'histoire de son enfance au Burundi et le génocide entre Hutus et Tutsis, qui déchira la région entre 1992 et 1994. Gaël Faye a assisté au tournage durant un mois. "Il m'a toujours laissé une liberté dans le choix des comédiens et des décors", a précisé Eric Barbier, qui ne connaissait ni l'oeuvre ni la vie de Gaël Faye avant d'être sollicité par la production. "Je n'ai pu envisager la construction du film qu'après avoir discuté avec lui, vu ses albums de famille, s'être imprégné de son histoire." L'équipe a tourné au Rwanda, à cause de l'instabilité politique au Burundi, avec des acteurs essentiellement Rwandais ( à noter, la présence de Jean-Paul Rouve dans le rôle du père). C'est d'ailleurs une rwandaise, Isabelle Kabano (la mère dans le film) qui a remporté le Valois du meilleur rôle féminin. (Credit photo Christophe Brachet)

Présentation de Miss

Le dimanche 30 août, les spectateurs du CGR font une véritable ovation de plusieurs minutes aux acteurs de Miss, de Ruben Alvès. C'est l'histoire d'un jeune homme androgyne qui veut réaliser son rêve d'enfance: devenir Miss France. Le personnage principal est porté avec brio par un nouvel acteur, Alexandre Wetter, et une poignée de seconds rôles tout aussi géniaux : Thibault de Montalembert est aussi truculent qu'inattendu dans son rôle de drag-queen mère poule ; Amanda Lear impériale et drôle en maîtresse de la nuit; Isabelle Nanty adorablement insupportable en tenancière... Bref, on rit autant qu'on pleure devant cette comédie haute en couleurs.  Miss fait partie des films qui devait sortir en début d'année, pendant le confinement. Sa sortie a été reprogrammée pour le 23 septembre.  

Antoine de Maximy, Max Boubil et le producteur du film J'irais dormir dans les carpates

Le lundi, le journaliste Antoine de Maximy traîne sa chemise rouge dans les rues d'Angoulême. Avec Max Boubil et leur producteur, ils sont venus présenter le premier long-métrage d'Antoine, J'irais mourir dans les Carpates. Reprenant le concept de sa célèbre émission J'irais dormir chez vous, le journaliste aventurier s'est laissé à imaginer ce qu'il pourrait se passer si jamais il devait un jour lui arriver le pire sur un tournage. Alice Pol et Max Boubil jouent les enquêteurs de cette fiction réjouissante.

Benjamin Biolay et Julie Gayet

Le 31 au soir, Julie Gayet et Benjamin Biolay offrent un moment de grâce aux spectateurs de L'Eperon, avec une "classe de maître" sur le thème "musique et image", lui au piano, elle à la narration. Ce spectacle retrace le lien entre le cinéma et la musique, à travers ses figures les plus marquantes, de Tchaïkowsky et Mahler à Michel Legrand et Georges Delerue. Cette présentation était une avant-première d'une conférence animée qui se tiendra pour le lancement d'un tout nouveau festival à Rochefort en juin 2021. Julie Gayet est l'instigatrice de ce nouvel évènement nommé logiquement Les Demoiselles. Son objectif est de rassembler les professionnels de la musique et de l'image, quelle qu'elle soit, pour créer des émulations entre ses deux univers qui se cotoient peu. 

Jean-Michel Aulas et les filles de l'équipe féminine de l'OL

Pour le dernier jour de festival, le président du club de foot Olympique Lyonnais et quelques joueuses de l'équipe féminie sont venus présenter le documentaire Les Joueuses, réalisé par Stéphanie Gillard et produit par Julie Gayet (credit photo Christophe Brachet).

Samir Guesmi (au centre) a raflé la plupart des prix du FFA pour son film Ibrahim

C'est le film Ibrahim, de Samir Guesmi, qui a remporté la plupart des prix de cette édition, le 3 septembre au soir lors de la cérémonie de remise des Valois, au théâtre d'Angoulême. Ce long-métrage traitant de la relation père-fils a décroché le prix du scénario, de la musique, de la mise en scène et l'ultime récompense, le Valois de Diamant (l'équivalent de la Palme d'Or à Cannes). Emmanuel Courcol et son film Un Triomphe ont été récompensé par le prix du public et le prix du meilleur acteur (ex-aequo Sofian Khammes et Pierre Lottin). Petit Pays repart avec le prix de la meilleur actrice pour Isabelle Kamano.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
5157
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !