Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/04/19 | Obligation vaccinale : on en parle en Gironde du 24 au 30 avril

    Lire

    Pour remédier à l’insuffisance de la couverture vaccinale en Nouvelle-Aquitaine, l'Agence régionale de santé et ses partenaires organisent la Semaine de la vaccination. Objectif, rappeler à l'ensemble de la population, l'importance de la vaccination à tout âge de la vie. Des stands d'information seront installés du 24 au 30 avril au CHU Pellegrin de Bordeaux et à l'Hôpital Robert Piqué de Villenave d'Ornon et un Village Info Vaccination sillonnera les routes de la région (arrêts à Bordeaux, Limoges et Poitiers).

  • 22/04/19 | La rame de tramway baptisée en espagnol

    Lire

    En présence des élus du Bouscat, Saint-Aubin-du-Médoc, Martignas-sur-Jalle et du maire espagnol de Redován, la rame du tramway sera baptisée « Redován / Saint-Aubin de Médoc » mardi 23 avril ; scellant ainsi le jumelage amorcé en 2017 de Saint-Aubin du Médoc avec Redován. Ces dernières développeront des échanges autour de la jeunesse et de la culture. Cela portera à 61, sur la centaine en service, le nombre de rames baptisées, depuis 2002, par le nom de villes jumelées avec les communes de la métropole.

  • 22/04/19 | De la randonnée dans les Landes de Gascogne

    Lire

    La quatrième édition du Parc à Pied se déroule le dimanche 19 mai prochain. La boucle de cette année est située aux alentours d'Escaudes, dans le Sud Gironde. Les marcheurs peuvent ainsi arpenter le Parc Régional Naturel des Landes de Gascogne autour d'Escaudes en passant par la Vallée du Ciron. Deux parcours sont prévus pour le Parc à Pied, l'un de 10km avec un départ à 9h. L'autre boucle, de 6,5km démarre à 14h30. La journée est gratuite, mais l'inscription est obligatoire.

  • 21/04/19 | Gestion de l'eau : la Charente-Maritime prend ses premières mesures anti-sécheresse

    Lire

    Avec les chaleurs de ces derniers jours, la préfecture de Charente-Maritime a préféré anticiper une éventuelle sécheresse en limitant d'ores et déjà l'usage de l'eau à des fins agricoles, concernant les forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Le bassin du Curé-Sèvre, sur le périmètre de l’OUGC Etablissement Public du Marais Poitevin, passe en alerte de printemps à compter du 22 avril, 8h.

  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Angoulême : les temps forts en images du festival du film

29/08/2018 | La 11e édition du FFA s'est clôturée le 26 août avec la remise des prix, dont le Valois de Diamant à Jean-Bernard Marlin

Photo de famille en fin de cérémonie de l'édition 2018 du FFA

Le festival du film francophone d’Angoulême s’est clôturé le 26 août au soir par la cérémonie de remise des prix. C’est Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin qui a remporté le Valois de Diamant, la distinction suprême du festival. Shéhérazade, qui sort le 5 septembre, a également raflé le prix de la musique et le prix des étudiants francophones, présidé cette année par la chanteuse Elsa Lunghini. Retour en images sur les temps forts de cette 11e édition qui aura attiré 40 000 spectateurs.

Mardi 21 août

Avant-première du film Lola et ses Frères

Grand succès pour le film Lola et ses Frères de Jean-Paul Rouve, présenté hors compétition au festival en avant-première lors de la cérémonie d'ouverture. Ce film tourné  a Angoulême l'hiver dernier a rassemblé 2400 spectateurs au CGR, qui a dû ouvrir neuf salles pour satisfaire la demande. Jean-Paul Rouve est venu présenter le film avec son équipe, dont les deux acteurs principaux, José Garçia et Ludivine Sagnier.

Mercredi 22 août 

Inauguration de l'Eperon

Pour cette 11e édition, les deux créateurs du festival Marie-France Brière et Dominique Besnehard ont réhabilité une ancienne salle de cinéma bien connu des Angoumoisins, l'Eperon. Cette salle de quelque 200 places avait été inaugurée en 1962 et en grande pompe par une douzaine de stars de l'époque, dont Françoise Dorléac et Robert Hossein. Equipé d'un projecteur en 70 mm, l'Eperon a fonctionné jusqu'en 1996, fermé faute de pouvoir être modernisé, puis racheté par la directrice d'une troupe de théâtre, la cie des Arceaux. Elle y donne toujours des cours dans le rez-de-chaussée de l'établissement qu'elle a restauré à ses frais. Marie-France Brière et Dominique Besneard se sont fait aider par la mairie, des commerçants et des associations caritatives locales pour obtenir et installer de nouveaux sièges, écran, moquette et tentures. La salle a retrouvé son lustre d'antant, le temps d'accueillir les projections des films en compétition. L'organisation du festival compte pouvoir se resservir de la salle pour les prochaines éditions. Reste à affectuer des travaux pour répondre aux normes actuelles de sécurité d'une salle de cinéma.

 

Avant-première du prochain film de Michel Blanc

 Ce même mercredi, Michel Blanc est venu présenter son dernier film, Voyez comme on danse, sorte de suite à Embrassez qui vous voudrez (2001) - on y retrouve les mêmes personnages une dizaine d'années plus tard, incarnés par Karin Viard, Carole Bouquet, Charlotte Rampling ou encore Jacques Dutronc. De nouveaux personnages apparaissent, incarnés par Jean-Paul Rouve ou le jeune William Lebghil, révélé dans la série Soda aux côtés de Kev Adams.

Jack Lang

/ credit Christophe Ribot 

Si le festival accueille de nombreuses stars, les hommes et les femmes politiques ne sont pas en reste. Après Françoise Nyssen l'an dernier, l'ancien ministre de la culture Jack Lang a foulé le tapis bleu du festival.

Jeudi 23 août

 Romane Bohringer et Philippe Rebbot dans les jardins du Mercure

Dans les jardins du Mercure, Romane Bohringer et Philippe Rebbot en train de parler de leur film, L'Amour flou, présenté en avant-première la veille. Un film "fait avec rien", selon l'actrice, et des producteurs ayant "signé les yeux fermés sans avoir lu une ligne" d'un scénario qui s'est écrit au cours du tournage. Un ovni cinématographique que les pronostics plaçaient déjà dans les lauréats de la compétition.

Vendredi 24 août

Alain Rousset est venu vendredi au festival. Ici dans les jardins du Mercure avec Alain Magnan

Le président de Région Alain Rousset s'est rendu cet après-midi là à Angoulême (ici dans les jardins du Mercure). Il a visité les studios de Prima Linea Productions avec Nathalie Lanzi, vice-présidente en charge de la culture, de Christophe Jankovic et Valérie Shermann, pour la production du long métrage d'animation « La fameuse invasion des ours en Sicile » d'après le livre pour enfants de Dino Buzzati, et financé à hauteur de 100.000 euros par la Région. Il a ensuite visité l'exposition « Goscinny et le cinéma, Astérix, Lucky Luke et Cie » avec Pierre Lungheretti, directeur de la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l'Image. Puis s’est rendu en soirée à la projection en avant-première d’I feel good "I Feel Good" en présence des réalisateurs Benoît Delépine et Gustave Kervern. Ce film tourné à Pau a fait l'objet d'un financement du Conseil régional à hauteur de 170.000 euros.

 

Jean Dujardin et Yolande Moreau se sont offerts un bain de foule avant l'avant-première d'I feel good

Les deux acteurs principaux du film, Yolande Moreau et Jean Dujardin, se sont offerts un petit bain de foule entre l'hotel Mercure et le cinéma CGR, où ils sont allés présenter le film au public.

 Samedi 25 août

Présentation du film Le Grand Bain,de Gilles Lelouche

Le temps forts de cette avant dernière journée de festival fut sans conteste la présentation du deuxième long-métrage de Gilles Lelouche en tant que réalisateur, après Narco en 2004: Le Grand Bain, qui réunit Virginie Efira, Leila Bekhti (photo), Mathieu Almaric (photo), Benoît Poelvoorde, Guillaume Canet (photo) et Philippe Katerine.

Dimanche 26 août

Après les projections en avant-première de Dilili à Paris, le dernier film de Michel Ocelot, et d'Un Amour Impossible, de Catherine Corsini, la cérémonie de remise des prix s'est déroulée en début de soirée. Sans surprise, L'Amour flou, de Romane Bohringer et Philippe Rebbot, a remporté le prix du public. Les prix des meilleurs acteurs féminins et masculins ont été respectivement décernés à Mylia Corbeil-Gauvreau (Les Rois mongols, de Luc Picard) et Félix Maritaud (Sauvage, de Camille Vidal-Naquet). Le prix du meilleur scénario a été attribué à Sofia de Meryem Benm'Barek et le prix du jury à Tout ce qu'il me reste de la Révolution, de Judith Davis. Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin a raflé trois prix : le prix de la meilleur musique (composée par Mouss et Akim, de Zebda), le prix des étudiants francophones et le Valois de Diamant, sorte de palme d'or du festival. 

Les Lauréats des Valois de l'édition 2018, hors prix du public et prix étudiants

Judith Davis, Meryem Benm'Barek, Jean-Bernard Marlin et Félix Maritaud

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
4246
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !