Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/18 : La Rochelle : la Ville et la Chambre d'Agriculture organisent un marché fermier d'automne, le 27 octobre de 10h à 19h place de Verdun. Thématique : la citrouille, avec des ateliers confections de citrouilles d'Halloween pour les enfants de 14 à 17h.

22/10/18 : La Charente-Maritime lance son premier forum des emplois saisonniers ostréicoles mardi 30 octobre de 14h à 18h au foyer culturel de La Tremblade. Pole emploi propose aussi le 25 à 10h un atelier découverte des métiers ostreicoles (sur inscription).

20/10/18 : Malgré les grèves qui ont affecté son trafic cette année,l'aéroport de Biarritz-Pays basque franchit, dès ce week-end des vacances de la Toussaint, le cap du million de passagers.

19/10/18 : Un salon gratuit sur la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, la Polyarthrite et les rhumatismes inflammatoires chroniques est organisé samedi 20 octobre, à la maison des associations de Mérignac.Au menu: conférences, stands d'info, ateliers+ d'info

19/10/18 : Le Festival Garorock et Olympia production, filiale de Vivendi, ont annoncé ce 18 octobre la conclusion d'un accord d'acquisition du premier par le second. La finalisation de cette acquisition devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

18/10/18 : En 2018, le Festival Musicalarue organisé à Luxey (40) a accueilli 49 110 personnes. Combien seront-elles pour l'édition des 30 ans ? Les dates viennent d'être dévoilées : le rendez-vous est donné les 15, 16 et 17 août 2019 !

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/10/18 | Premières pistes pour la loi mobilité

    Lire

    Le projet de loi d'orientation des mobilités, qui doit être présenté en novembre, a détaillé son contenu ce lundi. On y découvre notamment la fin programmée des péages d'autoroute, remplacés par un système de capteur censé détecter une vignette, un badge ou la plaque d'immatriculation des conducteurs. Concernant le co-voiturage, un système de tarif dégressif est à l'étude. Enfin, l'indemnité transports et le forfait mobilité (pour les personnes se rendant au travail à vélo ou en co-voiturage) pourraient désormais bénéficier de 400 euros par an.

  • 22/10/18 | Vers un TGV Bordeaux-Londres ?

    Lire

    SNCF Réseau, Lisea, Eurotunnel et HS1 (la LGV britannique) viennent de signer un accord pour lancer une étude de faisabilité sur une liaison ferroviaire entre Bordeaux et Londres. Elle passerait par la ligne Bordeaux-Lille et permettrait de relier Londres en cinq heures. Pour l'instant, les discussions tablent sur un aller-retour par semaine. Avant une potentielle mise en service (qui pourrait intervenir en 2021 ou 2022), la Gare St Jean devra s'équiper d'un terminal international permettant de vérifier les passeports. Les résultats de l'étude de faisabilité ne sont pas attendus avant plusieurs mois.

  • 19/10/18 | Une proposition de loi pour le revenu de base

    Lire

    La conseil départemental de Gironde et 17 autres départements ont choisi le 17 octobre, journée mondiale du refus de la misère, pour déposer une proposition de loi d'expérimentation du revenu de base. Deux modèles ont été retenus : un premier scénario avec une fusion du RSA et de la Prime d'activité (550 euros minimum) et un deuxième où se rajoutent les APL (740 euros minimum). L'expérimentation durerait trois ans sur un échantillon de 60 000 personnes. Les groupes socialistes de l'Assemblée Nationale et du Sénat insèreront la proposition dans leur niche parlementaire les 17 janvier et 6 mars prochain.

  • 19/10/18 | Nouvelle visite pour COM&VISIT

    Lire

    Bienvenueencoulisses.com propose une 8ème visite dont la 1ère aura lieu le 20 octobre de 9h à 10h30. Au cours de cette balade d’1h30 redécouvrez le quartier Ginko, son histoire et son évolution afin de mieux comprendre le contexte de sa création, le parti-pris de l’aménageur, des architectes et paysagistes. Durant les vacances, plus de 10 visites sont organisées pour découvrir ou redécouvrir le patrimoine économique de Bordeaux et de mieux comprendre le développement du territoire. Réservations obligatoires

  • 19/10/18 | Un berger au parc des Coteaux

    Lire

    Si vous êtes berger (ou bergère), sachez que le Grand Projet de Ville Rive Droite cherche des candidats pour gérer un troupeau de 80 moutons et chèvres pour concourir à un vaste plan de gestion écologique du parc des Coteaux soixante hectares. Les potentiels candidats pour ce contrat de 24 mois ont jusqu'au 21 novembre pour se manifester. A noter qu'une visite du parc partira du Rocher de Palmer le 7 novembre prochain à 14 heures. Le ou la candidate présélectionné(e) fin novembre débutera sa mission en janvier 2019.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Angoulême: retour gagnant sur la 35ème édition du festival de la BD

29/01/2008 |

BD angouleme

Durant ces quatre jours du festival, Angoulême s'est transformée en une vraie capitale mondiale de la bande dessinée. Des centaines de milliers de passionnés du 9ème art, hommes et femmes, de toutes générations sont venus (re)découvrir le monde de la BD dans une atmosphère festive de ce plus grand Festival de la bande dessinée en Europe.

On pourrait très bien imaginer des festivals de théâtre ou de cinéma. L'intérêt etant d'y voir du spectacle vivant, des acteurs jouer en direct dans des oeuvres aussi bien connues que jamais présentées auparavant. Le principe est quelque peu différent pour le cinéma, mais celui-ci demeure toutjours dans cette dimension du spectaculaire. Il est difficile, à priori, de dire la même chose sur la BD ; et d'imaginer un festival entier qui y serait consacré. Angoulême se défait de tous ces clichés, en prouvant que le monde de la BD mérite sa place parmi les « grands ».

Espace Editeurs

La 35 édition a été marquée, dans un premier temps, par le retour du festival au centre ville. Mais c'est bien toute la ville qui fut envahie par la BD-mania avec des expos, rencontres, spectacles et ateliers organisés dans 16 localisations différentes. Tout d'abord un espace important fut consacré aux éditeurs confirmés et indépendants, avec deux sites: « Le Nouveau Monde » accueillant les éditeurs porteurs de nouveaux courants de la BD (roman graphique, autobiographie, BD reportage, etc.) et « Le Monde des Bulles » prévu en grande partie pour les éditeurs franco-belges.

Un régal pour les jeunes

Par ailleurs, les organisateurs ont porté une attention particulière aux jeunes. Ceci avec un « Pavillon Jeunes Talents » dédié à tout auteur et dessinateur désirant se consacrer au 9ème art - rencontres d'auteurs, découverte d'écoles spécialisées, d'ateliers de dessin etc. Outre le Pavillon, quelquechose pour les plus petits et ceux un peu plus grands; le « Pôle Jeunesse » proposant des ateliers de dessin, plusieurs animations, projections de dessins animés ainsi que la découverte de la Sélection Jeunesse - 20 albums choisis par les enfants pour concourir au Prix de l'Essentiel Jeunesse.

Impros BD et Concerts Dessinsdessin atelier

Les amateurs de BD ont eu aussi l'occasion de la découvrir sous des formes nouvelles et originales. Parmi elles, les Concerts de Dessins: lors de chaque spectacle une bande dessinée était créée en direct, sous les yeux du public, accompagnée et enrichie par la participation musicale de l'orchestre d'Areski Belkacem. Une autre forme assez inédite - les Impros BD: cette année l'équipe du magazine « Fluide Glacial » affrontait celle de l'hébdomadaire « Spirou » dans un duel graphique acharné. Avec un sujet imposé, les artistes, sur une seule planche, enrichissaient celle-ci à tour de rôles.

Un regard sur l'étranger

Angoulême consacre par ailleurs chaque année, une place importante à la création étrangère. Les Jeux Olympiques s'approchant à grands pas, la BD chinoise a obligatoirement fait son apparition, avec une quinzaine d'auteurs chinois présents pour l'occasion. Le second grand invité fut bien entendu l'Argentine, présentée sous le regard très personnel du Président du festival, l'argentin José Muñoz. Un retour synthétique mais plein d'émoi sur l'histoire de la BD argentine sous la forme de plus de 200 planches originales et de dessins, sans oublier le panorama complet de l'oeuvre de Muñoz.

Sortir des héros traditionnels

« On veut ainsi proposer au public de multiples regards sur la BD. » explique Sebastien Baumgarth, membre du comité d'organisation du festival: « Il faut encourager les gens à sortir de leurs habitudes, de leurs héros traditionnels et découvrir de nouveaux mondes graphiques, de nouvelles histoires. » Une exposition phare du festival consacrée à la science-fiction et aux villes du futur venait confirmer cet objectif. Des oeuvres incrustées dans un décor « cosmique » d'une station orbitale, une ville 3D pivotante autour des têtes des visiteurs, la sortie assurée enfin par un « sas de téléportation », tout simplement magique.

Avec plus de 4000 albums sortant chaque année, quelques 600 auteurs réunis pendant le festival, la BD, 200 000 visiteurs par jour, la BD tient bon. « Il n'y a pas de gens qui n'aiment pas la bande dessinée, il y en a seulement qui ne la connaissent pas. » explique le phénomène M. Baumgarth: « Avec des styles narratifs et graphiques différents, chacun peut trouver son bonheur dans la BD. »

« Là où vont nos pères » de Shaun Tan - Prix du Fauve d'Or

Le festival d'Angoulême c'est aussi un riche palmarès de prix et récompenses prévus pour les auteurs. D'abord, une Sélection Officielle comprenant 58 ouvrages de bande dessinée, choisis à partir de l'ensemble des albums publiés par les éditeurs en langue française entre décembre 2006 et novembre 2007. Parmi ces 58 albums, 8 concourraient pour l'Essentiel du Patrimoine, qui distingue une publication qui a marqué l'histoire de la BD. Les 50 autres albums furent en compétition dans diverses catégories: celle du Meilleur Album - Fauve d'Or ; l'Essentiel FNAC-SNCF - prix du public et les Essentiels, dont l'Essentiel Révélation, attribué à un(e) auteur en début de parcours. Cette année les heureux élus furent: « Là où vont nos pères » de l'australien Shaun Tan chez Dargaud - Fauve d'Or ; « L'éléphant » d'Isabelle pralong chez Vertige Graphic - l'Essentiel Révélation ; « Moomin » de la finlandaise Tove Jansson chez Le petit Lézard - l'Essentiel Patrimoine et « Kiki de Montparnasse » de Catel et José-Louis Bocquet chez Casterman pour le prix du public.

Pour la prochaine édition le président José Munoz passera le relais au duo Philippe Dupuy, Charles Berberian. Les créateurs de « Monsieur Jean » furent attribués le Grand Prix de la Ville d'Angoulême 2008 pour l'ensemble de leur oeuvre. Celui-ci est décerné, comme chaque année, par un collectif d'auteurs, anciens lauréats du Grand Prix.

Piotr Czarzasty

Partager sur Facebook
Vu par vous
472
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !