Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/07/18 | Charente-Maritime : les limitations d'usage de l'eau de l'été arrivent

    Lire

    A compter du lundi 16 juillet, 8h, le bassin Curé-Sèvre MP6 et le sous-bassin Marais Nord Aunis MP4 passent en alerte d’été, suite à un arrêté du préfet. Cette limitation provisoire de l'usage de l'eau concerne tous les prélèvements à des fins agricoles à partir de forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Les mesures de coupure ne s’appliquent pas aux cultures ayant obtenu une dérogation.

  • 13/07/18 | Rocade bordelaise : des feux pour réguler le trafic

    Lire

    Attention aux utilisateurs de la rocade bordelaise: à partir du 17 juillet, des feux bicolores vont être installés sur 17 bretelles d'accès de sept échangeurs pour réguler le trafic de la rocade. Une première phase entrera en service avant la fin juillet sur les trois bretelles extérieures des échangeurs 24 et 25 pour une durée de quatre mois. Le rythme des feux variera selon le trafic et selon la bretelle. Le déploiement complet de ce dispositif, mis en place par la DIRA (direction interdépartementale des routes Atlantique, interviendra d'ici fin 2018.

  • 13/07/18 | Emmanuel Macron deux jours en Dordogne, les 18 et 19 juillet

    Lire

    Le président de la république sera en Dordogne, les 18 et 19 juillet. Le thème de sa visite sera les services publics en zone rurale. C’est Michel Delpon, le député du Bergeracois, qui dévoile le programme de cette visite sur sa page Facebook. Emmanuel Macron devrait visiter le bureau de poste de Marsac, assister au dévoilement de la Marianne dans le quartier du Toulon à Périgueux, visiter l’imprimerie du timbre à Boulazac et la Maison des services au public de Sarliac-sur-l’Isle.

  • 13/07/18 | Périgueux : une jauge de 5000 personnes pour la fan zone

    Lire

    Périgueux a crée une fan zone en plein cœur de ville, dans le parc Gamenson. Pour la finale du 15 juillet, où la France affronte la Croatie, la jauge a été portée à 5000 personnes. Attention cependant, cette jauge ne pourra pas être dépassée pour des raisons de sécurité. Des stands buvette et petite restauration sont aussi proposés. L'entrée est gratuite. L'ouverture des portes a lieu à 15 h et la fermeture à 21 h. 3 entrées publiques sont mises en place (avec fouilles et palpations de sécurité).

  • 13/07/18 | La Rochelle : feu d'artifice en hommage à Didier Lockwood

    Lire

    Pour le 14 Juillet, la ville de La Rochelle a vu les choses en grand : un spectacle pyrotechnique sur les musiques de Didier Lockwood. Pour construire le spectacle, le directeur artistique de la société Ruggieri (Nouvel an Paris 2017, départ de L'Hermione, Violon sur le Sable), avec le directeur du Violon sur le Sable Philippe Tranchet, la soprano Patricia Petibon et Didier Pironti, le président du festival Jazz Entre les deux tours. Rendez-vous allée du Mail ou avenue Michel-Crépeau à 22h45.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Animasia 2011 : culture, découverte et bonne humeur pour une fête réussie

06/10/2011 |

Les plus jeunes ont pu profiter d'un atelier dispensé par l'auteur Chun Liang Yeh

Ce weekend, à la salle Bellegrave de Pessac, avait lieu la 7ème édition du festival Animasia, créé et organisé depuis 2004 par l'association Mandora. Loin des stéréotypes et d'une centralisation sur la seule culture nipponne, les deux jours du festival présentaient aux nombreux sympathisants et aux plus curieux l'ensemble des arts, disciplines et pratiques venant d'une Asie dont la - ou plutôt « les » - cultures suscitent de plus en plus d'intérêt auprès du grand public et pas seulement chez les plus jeunes. Manifestation unique en Aquitaine et même en France du fait de son approche singulière et de son ambition de parler de toutes les cultures venues du continent asiatique, le festival Animasia était cette année centré sur la « Jeunesse en Asie ».

« Excusez-moi, savez-vous où se trouve la salle Bellegrave ? », « Oui, vous n'avez qu'à suivre ce Pikachu, il doit sûrement s'y rendre ». Difficile en effet d'imaginer le jeune garçon déguisé en pokémon se rendre ailleurs qu'à Animasia. Il n'est d'ailleurs pas le seul, c'est le moins que l'on puisse dire, puisque sur le chemin on peut croiser, entre autres, Link, Sailor Moon ou Cross Marian. Et une fois passée la comique expérience de faire la queue entre une princesse Zelda plus vraie que nature et une très séduisante Sakura on comprend vite que les « cosplayers » sont venus en nombre. Perruques roses, vertes ou bleues, bonnets, oreilles de lapin, robes à froufrous, vestes et corsages sur mesure, maquillage travaillé, bienvenue à Animasia !

Des cosplayers venus pour le plaisir

Le choc visuel sonne dans un premier temps comme un retour à l'adolescence, mais, à bien y regarder, on réalise très vite le travail et la passion qu'il a fallu aux plus « lookés » pour en arriver là. « Je bosse sur mon costume depuis le début de l'été et je l'ai présenté à la dernière Japan Expo de Paris » explique une adolescente déguisée en Misa Amane « Mes deux amies et moi venons à Animasia pour la troisième fois et on s'amuse encore plus chaque année, surtout qu'ici, il n'y a pas de mauvaise concurrence au niveau du cosplay, les gens viennent juste pour le plaisir ». Effectivement, ils sont nombreux dans ce cas, cosplayers débutants ou confirmés, jeunes et moins jeunes, à apprécier de défiler sans pression, « Je suis de la région et j'ai fait plus d'une dizaine de concours dans toute la France » confie un homme costumé en Kakashi, « Ca fait du bien de venir l'esprit en paix, on peut discuter avec les autres et s'échanger des astuces. Par contre on a chaud sous les costumes, surtout aujourd'hui. Je plains le Cross Marian ».

Jeux vidéo, « murder party », arts martiaux et tables rondes
Mais si les cosplayers, du fait de leur nombre et de leur apparence, sont ceux qui attirent le plus l'attention, le festival Animasia ne s'arrête heureusement pas à eux. A l'extérieur de la salle, de nombreux stands proposent de découvrir l'ensemble des cultures asiatiques, qu'il s'agisse des jeux de sociétés, des pratiques botaniques, des différentes écritures ou encore des techniques de soins des ongles ou de maquillages et des multiples danses pratiquées dans le contiArts martiaux en tous genres étaient mis à l'honneurnent oriental. Un peu plus loin, assis en cercle, les visiteurs hilares assistent et prennent part à une « murder party », jeu de rôles grandeur nature où il faut résoudre des affaires criminelles en trouvant lesquels des protagonistes sont les coupables. A mi-chemin entre l'improvisation théâtrale et le récit historique, les deux « maitres du jeu » s'en donnent à cœur joie pour faire vivre leur aventure. De leur côté, les plus déjantés s'essayent à l'exercice ridicule mais tellement drôledu sumo gonflable.
L'ambiance, toujours des plus joyeuses, devient cependant un peu plus sérieuse à l'intérieur de la salle. A l'étage, expositions, projections et conférences attirent les plus érudits, tandis que plus bas les pros de la manette se mesurent aux jeux vidéo, côtoyant les stands marchands où nourriture, livres, musiques, films et objets de collection se vendent et s'échangent. Sur scène les spectacles de danse, d'arts martiaux, les performances graphiques et musicales se succèdent. Les applaudissements se mélangent aux discussions et aux exclamations régulières provoquées par les performances des « gamers » à l'espace jeux vidéo. Un espace où certains experts se révèlent souvent trop forts pour les débutants, contraints d'aller tester d'autres jeux ...ou de rejoindre la file de celles et ceux qui attendent de rencontrer les illustrateurs, acteurs et présentateurs qui animent au quotidien la culture asiatique en France. Entre la Flander's Company, Rosalys, Lilidoll, François Amoretti, Salomé et bien d'autres, les fans avaient l'embarras du choix pour se faire dédicacer livres, CDs, DVDs ou vêtements et discuter avec ceux qui font vivre leur passion.

Atmosphère familiale et convivialité
Au dehors, les prestations dynamiques des jeunes danseurs et danseuses créent l'hystérie chez certain(e)s. Le public s'étant rajeuni, l'ambiance s'en ressent. Les costumes travaillés ont fait peu à peu place à des déguisements plus simples, se limitant souvent à du maquillage ou à une perruque. Certains se baladent avec des pancartes « free hugs »ou « cherche petit ami » pour les jeunes filles. Les stands de jeux et les espaces de maquillage sont pris d'assaut, les rires de la murder party ne faiblissent pas. Amusés, les adultes jouent le jeu et se retrouvent pour bon nombre avec un chapeau sur la tête ou du maquillage sur le visage, sorte de « rites de passages » avant d'aller s'intéresser aux expositions, aux ateliers bonzaï, aux conseils culinaires ou, pour les moins farouches, à la présentation du « Shibari » technique sadomasochiste japonaise consistant à attacher le partenaire à l'aide de cordelettes.
Cette année encore, ils étaient plus de 5 000 à s'être déplacés pour (re)découvrir, à travers le riche programme d'Animasia 7ème du nom, comment mieux parler de l'Asie. Car si la France est, après le Japon bien sûr, le deuxième pays où les mangas se vendent le plus, ces derniers ne sont pas la seule richesse d'un pays et plus généralement d'un continent qui n'a pas fini de nous étonner.
 
Crédits Images : Jonathan Jato
Plus d'informations sur les activités de l'association Mandora en consultant leur site mandora.fr
 
Aymeric Bourlot

Partager sur Facebook
Vu par vous
262
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !