Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/01/20 : Ancien ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot a accepté de parrainer la 36e édition du Biarritz Quiksilver Maïder Arosteguy du 10 au 13 avril et placée sous le signe de l'Environnement. De nombreux invités dont Justine Dupont.

23/01/20 : A Montignac (24), le maire sortant Laurent Mathieu (ex UMP) et le conseiller départemental socialiste Christian Teillac ont décidé de faire liste commune pour les prochaines élections municipales. Ils étaient adversaires lors du scrutin de 2014.

23/01/20 : Elu sénateur en 2008, le socialiste Claude Bérit-Debat a annoncé lors de ses voeux qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat en septembre. Il a été maire de Chancelade de 1992 à 2009 et a présidé l'agglomération de Périgueux de 2001 à 2014.

22/01/20 : L'élu EELV et adjoint PS à la mairie de Mérignac Gérard Chausset a annoncé son ralliement à la liste du maire sortant, Alain Anziani, dans la course aux municipales. Il entraîne avec lui une dizaine de personnes, dont des anciens EELV.

22/01/20 : Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie et des Finances, visitera deux sites industriels à Pessac jeudi 23 janvier avant de signer à Bordeaux le protocole d’accord « Territoires d’industrie » de la Région.

22/01/20 : Le maire de Bayonne et président de la Communauté territoriale Pays basque aux 158 communes Jean-René Etchegaray, 67 ans, avocat, a annoncé ce mardi, qu'il repartait pour un nouveau mandat municipal. Avec une nouvelle donne.

20/01/20 : Charente: La DDT organise une réunion d’information sur les aides animales de la PAC, en présence de l’ensemble des partenaires, ce mercredi à 10h à l'amphithéâtre de la communauté de communes Charente Limousine, rue fontaine des jardins à Confolens.

20/01/20 : La Rochelle se classe 3e du classement des villes et villages où il fait bon vivre par l'association éponyme, paru dans le JDD hier.

19/01/20 : La candidate socialiste aux municipales de Périgueux, Delphine Labails multiplie les soutiens nationaux : elle accueillera deux anciens ministres, Najat Vallaud Belkacem, le 22 janvier et l'ancien premier ministre Bernard Cazeneuve, le 8 février

17/01/20 : Le conseiller départemental PS Sébastien Saint-Pasteur a annoncé ce mercredi sa candidature aux prochaines municipales à Pessac, où il conduira la liste "Réinventons Pessac". La composition de sa liste est attendue pour février.

16/01/20 : A partir du 27 janvier, l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine centralise ses lignes téléphoniques pour proposer un numéro unique pour tous les départements : 09 69 37 00 33 afin de proposer "une réponse plus efficace et plus personnalisée

16/01/20 : Suite au courrier de réponse de la Garde des Sceaux, "courrier qui ne répond nullement aux attentes des avocats", le Conseil de l'Ordre de Bordeaux a décidé la reconduction de la grève avec un rassemblement le 17 janv à 10h30 devant la Cour d'Appel

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/01/20 | Bordeaux: Le Passeport Escales se jette à l'eau

    Lire

    Levez les amarres ! Le Passeport Escales organise sa journée annuelle jeudi 30 janvier prochain, de 10h15 à 16h30 à Bordeaux, au Village By CA Aquitaine (11 Cours du 30 Juillet). L’occasion de découvrir ce passeport en partenariat avec Atout Port, qui offre des nuits d’escales gratuites dans des ports de toute l’Europe. Pour assister à cette journée animée par Claire Saphore responsable filière mer et tourisme Crédit Agricole et Marina Le Corguillé, directrice du développement Atout Ports, réservation obligatoire à claire.saphore@ca-aquitaine.fr

  • 28/01/20 | Michelin : moisson d'étoiles en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Le palmarès de l'édition 2020 du guide Michelin a été dévoilé ce lundi à Paris. Christopher Coutanceau, chef rochelais, y obtient une troisième étoile et vient ainsi côtoyer Michel Guérard et ses "Prés d'Eugénie". Au total, en Nouvelle-Aquitaine, dix nouveaux restaurants se voient décerner une première étoile dont trois à Bordeaux, un à Biarritz (Alexandre Bousquet) et un duo à Saintes (Jérôme Dallet et Coralie Le Diraison). Avec son restaurant du Pyla-sur-Mer "Le Skiff Club", le chef Stéphane Carrade, lui, gagne une deuxième étoile.

  • 28/01/20 | Rentrée sportive pour les jeunes de l'antenne catamaran Royan Atlantique

    Lire

    Après un début d'hiver au repos, retour à l'entraînement pour les jeunes navigateurs du Pôle d’Entraînement Régional Royan Atlantique. Les sportifs de 11 à 18 ans remonteront sur leurs bicoques le mercredi 29 janvier à 16h30 à la base nautique de Saint-Georges-de-Didonne. En plus de cette antenne catamaran, la Nouvelle-Aquitaine compte cinq autres pôles régionaux avec Claouey, Arcachon, Hourtin, Lacanau et La Rochelle.

  • 28/01/20 | En Dordogne, le nombre de demandeurs d'emploi a diminué de 4 % sur un an

    Lire

    La Dordogne a vu son nombre de chômeurs de catégorie A (sans emploi) baisser de 1,4 % au 4e trimestre 2019, soit 270 chômeurs de moins sur l'ensemble du département entre le 3e et le 4e trimestre. Sur un an, la baisse du chômage en Dordogne est de 4%. On compte aujourd'hui 19 440 demandeurs d'emploi. En ce qui concerne les demandeurs d'emploi qui sont inscrits à Pôle Emploi sans activité ou avec une activité partielle (catégories A,B,C) la baisse est de 1,6% au quatrième trimestre 2019 et 3,7% sur un an.

  • 27/01/20 | Coronavirus : le patient bordelais dans un état "stable"

    Lire

    L'équipe médicale du CHU a fait le point sur l'état de santé du patient atteint du coronavirus hospitalisé à Bordeaux, jugé "stable". Selon les responsables, six personnes ayant été en contact avec l'homme de quarante-huit ans admis à l'hôpital vendredi sont actuellement sous surveillance. Parmi elles, quatre personnes (deux mères de famille et deux enfants en bas-âge) présentent "un risque plus important" car elles ont été en contact avec le patient dans le même cabinet de consultation. Les deux adultes sont en confinement à domicile pendant quatorze jours.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Après le choc des civilisations de Huntington, place à la "guerre des cultures' de Frédéric Martel

21/05/2010 |

Frédéric Chanal

Fruit de cinq ans d'enquête et de quelque 1200 interviews dans 30 pays du monde entier, Frédéric Martel, auteur, chercheur et journaliste à France Culture, producteur de l'émission "Masse critique, le magazine des industries culturelles et des médias", nous propose un panorama riche et complet des centres névralgiques de l'industrie du divertissement à travers le monde. Son livre « Mainstream, enquête sur cette culture qui plaît à tout le monde », présenté le 19 mai chez Mollat, confirme la domination incontestable des Américains, tout en révélant une concurrence accrue venant des pays émergents. Pour l'auteur qui sait de quoi il parle, (ex-attaché culturel de la France aux États Unis), il s'agit ni plus ni moins que d'une guerre de diffusion des contenus culturels qui est déjà bel et bien entamée.

Interrogé, une fois n'est pas coutume, et dans une inversion totale des rôles, par le politique Vincent Feltesse (ils sont amis et ont notamment œuvré de concert contre la loi Hadopi), Frédéric Martel a exposé ses arguments, sans juger ni prendre partie, mais en déclenchant une certaine polémique, notamment sur sa vision de la position de la culture française en Europe... et ailleurs, ce qui expliquerait peut-être le silence des chroniqueurs de Télérama et Libération sur l'ouvrage de leur confrère.

Non un mais plusieurs mainstream(s)
Bollywood en Inde ; mangas, J-pop et K-pop en Asie ; télénovelas au Brésil ; une industrie chinoise voulant se substituer à Disney, ou encore le label Rotana du Moyen Orient désirant promouvoir une culture panarabe ; autant d'éléments qui portent à croire que le modèle universel de divertissement imposé par les Etats-Unis n'a non seulement pas éclipsé le développement d'autres modèles culturels mais l'a encore encouragé, contribuant à l'émergence de concurrents de plus en plus redoutables. On assiste ainsi, selon l'auteur, à la diffusion non pas d'un seul mainstream américain dominant mais de plusieurs mainstreams concurrents non-américains.

USA - le « monde en miniature »

Mainstream
Acheter ce livre chez Mollat.com


Frédéric Martel précise cependant que ces derniers ne seront probablement jamais en mesure de détrôner le géant américain, et ce pour plusieurs raisons : « Tout d'abord la culture américaine représente la matrice de cette culture mainstream, et on constate très vite que paradoxalement ceux qui s'en inspirent le plus sont ceux qui la contestent le plus, en le faisant au nom de valeurs qui seraient étrangères à l'Amérique, alors que ce n'est souvent point le cas », souligne Frédéric Martel.

Le succès universel de la culture mainstream des Etats-Unis s'expliquerait surtout par « cette diversité culturelle qui est la leur et qui fonde l'identité de l'Amérique depuis ses origines », observe l'auteur. « De par cette composition multi-ethnique et multinationale on peut ainsi être pratiquement sûr aujourd'hui que si un film marche très bien aux Etats-Unis, il va aussi cartonner à l'étranger ; car les Etats-Unis, c'est le monde en miniature. »

La culture américaine - seul dénominateur commun pour l'Europe
Cette culture américaine parle et plaît à tout le monde. On peut l'observer notamment en Europe, un continent qui ne parvient toujours pas à promouvoir un modèle culturel qui lui serait propre. « Les films français, ils ne plaisent qu'aux Français et encore, il est rare qu'on les regarde ailleurs en Europe en ne parlant même plus de leur écho outre-atlantique », remarque Frédéric Martel. « Mais le vrai problème c'est que l'Europe n'a pas de marché commun intérieur pour ses propres produits culturels, par contre pour les produits américains il y a toujours un marché ; on voit ainsi très bien que la vraie culture commune en Europe c'est paradoxalement la culture américaine ».

Une « industrie créative »
A cela viennent s'ajouter bien entendu d'importants moyens consacrés à la production littéraire, phonographique et audiovisuelle, sans commune mesure dans le monde. Mais ceux-ci ne représentent finalement qu'un levier pour une qualité de produits qui s'avère inégalée. « Outre la codification de certains formats ou pratiques qui sont aujourd'hui repris par tout le monde, la force de l'Amérique réside dans la mise en place d'une industrie créative des contenus culturels », explique l'auteur. « C'est une industrie qui a une grande capacité de se renouveler, chaque produit est différent et innovant à sa manière. Ce n'est pas comme Coca cola, dont les bouteilles sont partout identiques, qu'on soit aux Etats-Unis ou dans un village d'Afrique ».

Contrairement à ce que certains avancent au niveau politique ou économique, dans le domaine de l'industrie du divertissement les Etats-Unis tiennent bon et ne semblent pas prêts de céder leur place, bien que l'on ne puisse encore évaluer l'impact des mainstream(s) émergents à l'échelle mondiale. Un constat qui va à contre-pied de l'analyse d'Emmanuel Todd dans son Essai sur la décomposition du système américain, car pour Frédéric Martel, le déclin culturel de l'empire  américain n'est pas pour demain.

Piotr Czarzasty et Isabelle Camus

Partager sur Facebook
Vu par vous
1360
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !