Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Arte Flamenco 2017 : une ouverture en regards et en hommages

05/07/2017 | Retour sur la journée d'ouverture du plus Sévillan des festivals montois: Arte Flamenco.

Spectacle ''... Aquel Silverio'' par le Ballet flamenco de Andaloucia

C'est entouré d'un triple regard que s'est ouvert ce lundi, le 29ème Festival Arte Flamenco de Mont-de-Marsan. Un triple regard de femmes photographes qui présentent dans une exposition commune leurs visions du flamenco. Trois regards modernes et contemporains, à voir dans la salle d'exposition temporaire du Musée Despiau-Wlérick, où, comme le veut la tradition, le Président du Conseil départemental des Landes, Xavier Fortinon a inauguré ce temps fort de la vie culturelle montoise, landaise et bien plus. Un temps fort, qu'un autre président du Conseil département des Landes, Henri Emmanuelli disparu en mars dernier, avait créé, il y aura 30 ans l'an prochain. Une inauguration en hommage, qui en aura précédé un autre proposé cette fois par le Ballet Flamenco de Andaloucia et son spectacle « ...Aquel Silverio » basé sur la personnalité et le travail de Silverio Franconetti, chanteur sévillan du 19ème siècle.

« Elles ont le même âge ou presque, que le Festival », aura fait remarqué Xavier Fortinon, à l'occasion de l'inauguration. Leur exposition à trois voix « TRES », en est donc d'autant plus symbolique pour ces jeunes femmes qui travaillent et interrogent le Flamenco en photo. « Un sujet pourtant plutôt traiter par les hommes », a-t-on souligné du côté de l'organisation, mettant ainsi en valeur « un vrai acte de création et une prise de risque aussi », souligne François Boidron Directeur général du Festival.
Mais qui sont ces « tres » là ? Deux d'entre elles en tout cas, ont déjà participé pour des éditions précédentes à la création de l'affiche du Festival. Prisca B, qui manie, la photographie comme les arts graphiques était à l'affiche, pour la 25ème édition, quand la photo colorée qui ornait l'affiche 2016, sortait tout droit de l'appareil de Laura Moulié. Mais la troisième aussi, Olivia Pierrugues, qui elle, choisit de mêler les mots à ses clichés, fréquente assidûment les bancs du Festival Arte Flamenco.
Pour cette exposition, à voir, Laura Moulié explique « nous avons conjugué nos trois regards sur le flamenco, avec chacune une dimension qui nous tient à cœur. Prisca B. et sa série « Amen » a travaillé sur la relation profane et sacré, Olivia Pierrugues s'est attachée à « la survivance des gestes », et apparaissent alors à l'image, des corps tantôt exaltés, tantôt excédés toujours pétris de cette matière flamenca, tout à la fois profonde et inssaisissable. Quant à Laura Moulié « c'est la question de la temporalité qui m'intéresse », indique-t-elle. La question du temps qui passe et son paradoxe de vouloir le capter tout entier en une image. « Je cherche aussi à capter LE moment, celui où on entend les jaleos dans la salle ou sur scène... ». Le moment pour ne pas dire, peut-être le duende, celui qui surgit quand on ne s'y attend pas. On pourrait parler de grâce, ou de miracle. Et retour alors aux questions de Prisca B, entre sacré et profane...
Trois photographes de talents, aux univers distincts et complémentaires, mais visuellement très identifiables les uns des autres mais qui captent toutes trois, un flamenco, comme autant de temps suspendus, entre éternité de l'instant et poussière de l'infini.

Exposition

Salutations distinguées à Silverio Franconetti

Une ouverture qui a décidément croisé les regards et rendu les honneurs. Si la cérémonie inaugurale du festival a permis de rappeler la mémoire de celui qui en avait été le créateur il y a près de trente ans. Le traditionnel ballet du premier soir d'Arte Flamenco était aussi un hommage, à un certain Silverio, « ...Aquel Sivelrio ». Et là encore deux regards se croisent, celui de Rafael Esteves, tout nouveau directeur artistique du Ballet Flamenco de Andalousia et celui de Valeriano Paños, chorégraphe et danseur à ses côtés. Ici les salutations distinguées vont à Silverio Franconetti, grand cantaor du 19ème siècle, figure du flamenco professionnel. Il fallait en effet, bien être à moitié italien, pour avoir oser, le premier, impulser la professionnalisation du Flamenco, par l'organisation de spectacles ou encore la création des premiers « Tablao Flamenco », et ainsi ouvrir le flamenco hors du cadre privé, familial ou amical, et initier la reconnaissance sociale de véritables artistes.
Si le spectacle égraine des anecdotes liées à la vie du grand cantaor, qui est en quelque sorte, le premier « producteur » de flamenco tant en chant qu'en danse, « le spectacle n'est en rien la théâtralisation d'une biographie » prévenaient les deux artistes en amont de la présentation du spectacle. Et pour cause c'est un flamenco actuel que le ballet donne à voir, avec au programme des trouvailles contemporaines et originales tant dans la mise en scène que dans les chorégraphies. Mais si le flamenco d'Esteves et de Paños revêt souvent des formes actuelles, il n'oublie pas pour autant quelques formes et palos de ce « premier »  flamenco, tel que le connaissaient les contemporains de Silverio. Les racines en effet, ne sont pas oubliées, à l'image de tableau original et coloré liant, flamenco, taureaux et cette danseuse qui « mime » les boleros de corrida, avec style et panache.
Panache et énergie. Ce sont sans doute bien les deux mots qui traduisent le mieux la soirée de lundi, tant à travers les joyeux tableaux de bailes dans ce que l'on imagine le tablao de Silverio, que dans les pas de Valeriano Paños, au style particulièrement aérien et bondissant ou encore dans les interprétations, de Rafael Esteves en Silverio Franconetti, tantôt picador, officier militaire, grave cantaor solitaire ou encore maître de ballet marionnettiste de sa troupe.

Spectacle ''... Aquel Silverio'' par le Ballet flamenco de Andaloucia


A la sortie de cette première soirée d'Arte Flamenco entre spectateurs conquis, et ils étaient nombreux, et quelques-uns plus perplexes, le public montois n'est en tout cas pas resté indifférent à la proposition de ce lundi soir. Il était en effet difficile de l'être.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
60011
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !