Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/01/19 : Rochefort (17) : la tête d'affiche de la programmation du festival Stéréoparc vient de tomber. Il s'agit du groupe Offenbach, qui jouera le 20 juillet.

17/01/19 : Vendredi 18 janvier, EDF/Dalkia signera un partenariat avec la Ville de Poitiers pour Traversées, l'évènement artistique et culturel du Palais. La signature se fera à 10h en présence du maire de Poitiers et des représentants régionaux d'EDF/Dalkia.

17/01/19 : La Rochelle Université ouvre ses portes samedi 2 février, de 9h30 à 17h. L’accueil de la journée se déroulera au Technoforum (23 avenue Albert Einstein, La Rochelle). avec des stands d’informations de l’Université et de ses partenaires (CROUS, CDIJ, Yélo,

16/01/19 : La Rochelle : la Nuit de la lecture se tient samedi 19 janvier de 14 h à 7 h dimanche à la Médiathèque de Laleu/La Pallice, à la Médiathèque Michel-Crépeau et au Muséum d’Histoire naturelle. Des lectures et des animations variées sont organisées.

16/01/19 : Le lanceur de poids bordelais Jean-Luc Mastromauro a battu le record de France des moins de 50 ans. Il a réalisé 17m19 à Fronton le 13 janvier, améliorant ainsi son propre record de France, établi une semaine plus tôt avec 16m90.

16/01/19 : Dans le cadre du dispositif "Permis de Jardiner" et à l'initiative du collectif Pau Sud, la rue Jacques Terrier sera revégétalisée. La Maison du Jardinier organise le 18 janvier de 14h à 17h une après-midi de plantation participatif.

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

14/01/19 : Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, a nommé Thierry Suquet, secrétaire général de la préfecture de la Gironde, comme référent pour le Grand Débat National en Gironde.

13/01/19 : Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français: Faut-il reconnaître le vote blanc? Faut-il rendre le vote obligatoire? Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques

12/01/19 : GJ.La préfecture de Gironde a fait le point suivant à 19h45: 6000 manifestants, 35 interpellations, pas de blessé du côté des forces de l'ordre, des vitrines et du mobiliers urbains dégradés ainsi que des poubelles brûlées.Dernières dispersions en cours"

11/01/19 : Manifestations du samedi 12 janvier. Alain Juppé, maire de Bordeaux, en accord avec le Préfet, a décidé de fermer les lieux publics. L'opération de parking gratuit sur la place des Quinconces est reconduite ce dimanche 13 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/01/19 | Eco-Campus : Poitiers exemplaire

    Lire

    L'Université de Poitiers mise en valeur par le ministère de l'Enseignement Supérieur. Dans le cadre d'un séminaire dédié à la valorisation et la vie de campus, le ministère a invité l'Université de Poitiers à présenter son réseau de chaleur. Cette installation a permis une baisse de 500.000 euros de la facture énergétique. L'établissement poitevin est engagé dans une stratégie de développement durable récompensée par l'obtention du label Développement Durable et Responsabilité Sociétale en 2016.

  • 17/01/19 | Gilet jaunes : quel impact sur les commerces girondins ?

    Lire

    Dans une enquête de la Chambre de Commerce et d'Industrie Bordeaux Gironde sur l'évolution de a fréquentation des commerçants girondins sur les samedi du 15 décembre au 5 janvier auprès de 310 d'entre eux, on apprend que 93% des commerçants bordelais ont enregistré une baisse de fréquentation (supérieure à 50% pour plus d'un quart) par rapport à l'an passé et 90% une baisse de leur chiffre d'affaire (supérieure à 50% pour près d'un quart). Sur le reste du département, 69% ont enregistré une baisse de fréquentation et 66% du chiffre d'affaire, avec une Haute Gironde jugée "très fortement impactée".

  • 17/01/19 | Habitat 17 : des actions pour rompre l'isolement des retraités

    Lire

    Afin de rompre l'isolement des personnes âgées, l'association Voisins Solidaires et l'office public Habitat 17 viennent de créer un programme d'actions sur le département, allant du service rendu ponctuel à l'organisation d’événements de voisinage (type fête des voisins), reposant sur un réseau de voisins. 160 seniors isolés de 80 ans et + ont été identifiés. Avec cette action, l'office s'est vu renouveler le label européen du "bailleur social et solidaire", déjà obtenu en 2016 pour trois ans.

  • 17/01/19 | Mérignac : 4e édition de l’opération "Mon sang pour les autres"

    Lire

    Le Rotary Club de Mérignac et l'Association pour le don du sang bénévole de Mérignac s‘unissent au côté de l’Etablissement français du sang (EFS) Nouvelle-Aquitaine en organisant vendredi 18 janvier toute la journée et samedi 19 janvier au matin à la Maison des associations des journées pour donner son sang. Pour ce faire, il suffit d’être majeur et en bonne santé. L’objectif est de mobiliser 180 donneurs lors de cette collecte. Toutes les informations sont à retrouver ici.

  • 17/01/19 | Charente : une nouvelle Maison de Santé en zone rurale

    Lire

    Une nouvelle Maison de Santé sera inaugurée ce samedi à Barbezieux-Saint-Hilaire (23 avenue Charles-Virolleau), sur un territoire en désertification médicale. La MSP de Barbezieux-Saint-Hilaire regroupera 11 professionnels de santé aux fonctions complémentaires : deux médecins, un dermatologue, une sage-femme, deux cabinets d'infirmières, deux ostéopathes, une diététicienne, un psychologue et un réflexologue. Un projet soutenu pat la Région (150 000€) et l'Europe (200 000€).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Arte Flamenco 2017 : une ouverture en regards et en hommages

05/07/2017 | Retour sur la journée d'ouverture du plus Sévillan des festivals montois: Arte Flamenco.

Spectacle ''... Aquel Silverio'' par le Ballet flamenco de Andaloucia

C'est entouré d'un triple regard que s'est ouvert ce lundi, le 29ème Festival Arte Flamenco de Mont-de-Marsan. Un triple regard de femmes photographes qui présentent dans une exposition commune leurs visions du flamenco. Trois regards modernes et contemporains, à voir dans la salle d'exposition temporaire du Musée Despiau-Wlérick, où, comme le veut la tradition, le Président du Conseil départemental des Landes, Xavier Fortinon a inauguré ce temps fort de la vie culturelle montoise, landaise et bien plus. Un temps fort, qu'un autre président du Conseil département des Landes, Henri Emmanuelli disparu en mars dernier, avait créé, il y aura 30 ans l'an prochain. Une inauguration en hommage, qui en aura précédé un autre proposé cette fois par le Ballet Flamenco de Andaloucia et son spectacle « ...Aquel Silverio » basé sur la personnalité et le travail de Silverio Franconetti, chanteur sévillan du 19ème siècle.

« Elles ont le même âge ou presque, que le Festival », aura fait remarqué Xavier Fortinon, à l'occasion de l'inauguration. Leur exposition à trois voix « TRES », en est donc d'autant plus symbolique pour ces jeunes femmes qui travaillent et interrogent le Flamenco en photo. « Un sujet pourtant plutôt traiter par les hommes », a-t-on souligné du côté de l'organisation, mettant ainsi en valeur « un vrai acte de création et une prise de risque aussi », souligne François Boidron Directeur général du Festival.
Mais qui sont ces « tres » là ? Deux d'entre elles en tout cas, ont déjà participé pour des éditions précédentes à la création de l'affiche du Festival. Prisca B, qui manie, la photographie comme les arts graphiques était à l'affiche, pour la 25ème édition, quand la photo colorée qui ornait l'affiche 2016, sortait tout droit de l'appareil de Laura Moulié. Mais la troisième aussi, Olivia Pierrugues, qui elle, choisit de mêler les mots à ses clichés, fréquente assidûment les bancs du Festival Arte Flamenco.
Pour cette exposition, à voir, Laura Moulié explique « nous avons conjugué nos trois regards sur le flamenco, avec chacune une dimension qui nous tient à cœur. Prisca B. et sa série « Amen » a travaillé sur la relation profane et sacré, Olivia Pierrugues s'est attachée à « la survivance des gestes », et apparaissent alors à l'image, des corps tantôt exaltés, tantôt excédés toujours pétris de cette matière flamenca, tout à la fois profonde et inssaisissable. Quant à Laura Moulié « c'est la question de la temporalité qui m'intéresse », indique-t-elle. La question du temps qui passe et son paradoxe de vouloir le capter tout entier en une image. « Je cherche aussi à capter LE moment, celui où on entend les jaleos dans la salle ou sur scène... ». Le moment pour ne pas dire, peut-être le duende, celui qui surgit quand on ne s'y attend pas. On pourrait parler de grâce, ou de miracle. Et retour alors aux questions de Prisca B, entre sacré et profane...
Trois photographes de talents, aux univers distincts et complémentaires, mais visuellement très identifiables les uns des autres mais qui captent toutes trois, un flamenco, comme autant de temps suspendus, entre éternité de l'instant et poussière de l'infini.

Exposition

Salutations distinguées à Silverio Franconetti

Une ouverture qui a décidément croisé les regards et rendu les honneurs. Si la cérémonie inaugurale du festival a permis de rappeler la mémoire de celui qui en avait été le créateur il y a près de trente ans. Le traditionnel ballet du premier soir d'Arte Flamenco était aussi un hommage, à un certain Silverio, « ...Aquel Sivelrio ». Et là encore deux regards se croisent, celui de Rafael Esteves, tout nouveau directeur artistique du Ballet Flamenco de Andalousia et celui de Valeriano Paños, chorégraphe et danseur à ses côtés. Ici les salutations distinguées vont à Silverio Franconetti, grand cantaor du 19ème siècle, figure du flamenco professionnel. Il fallait en effet, bien être à moitié italien, pour avoir oser, le premier, impulser la professionnalisation du Flamenco, par l'organisation de spectacles ou encore la création des premiers « Tablao Flamenco », et ainsi ouvrir le flamenco hors du cadre privé, familial ou amical, et initier la reconnaissance sociale de véritables artistes.
Si le spectacle égraine des anecdotes liées à la vie du grand cantaor, qui est en quelque sorte, le premier « producteur » de flamenco tant en chant qu'en danse, « le spectacle n'est en rien la théâtralisation d'une biographie » prévenaient les deux artistes en amont de la présentation du spectacle. Et pour cause c'est un flamenco actuel que le ballet donne à voir, avec au programme des trouvailles contemporaines et originales tant dans la mise en scène que dans les chorégraphies. Mais si le flamenco d'Esteves et de Paños revêt souvent des formes actuelles, il n'oublie pas pour autant quelques formes et palos de ce « premier »  flamenco, tel que le connaissaient les contemporains de Silverio. Les racines en effet, ne sont pas oubliées, à l'image de tableau original et coloré liant, flamenco, taureaux et cette danseuse qui « mime » les boleros de corrida, avec style et panache.
Panache et énergie. Ce sont sans doute bien les deux mots qui traduisent le mieux la soirée de lundi, tant à travers les joyeux tableaux de bailes dans ce que l'on imagine le tablao de Silverio, que dans les pas de Valeriano Paños, au style particulièrement aérien et bondissant ou encore dans les interprétations, de Rafael Esteves en Silverio Franconetti, tantôt picador, officier militaire, grave cantaor solitaire ou encore maître de ballet marionnettiste de sa troupe.

Spectacle ''... Aquel Silverio'' par le Ballet flamenco de Andaloucia


A la sortie de cette première soirée d'Arte Flamenco entre spectateurs conquis, et ils étaient nombreux, et quelques-uns plus perplexes, le public montois n'est en tout cas pas resté indifférent à la proposition de ce lundi soir. Il était en effet difficile de l'être.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
58815
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !