Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

16/03/21 : La Rochelle : le festival de fiction télé se déroulera du 14 au 19 septembre, annonce aujourd'hui les organisateurs dans un communiqué. Une journée de plus sera dédiée à la création. Les candidatures pour les œuvres sont ouvertes.

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/04/21 | Saintes : La musique baroque se réinvente

    Lire

    A Saintes depuis 2015 l’Abbaye aux Dames propose « Musicaventure », un programme de parcours de visite. Ce parcours ne s’adresse pas qu’aux amateurs de musique baroque mais à tous les publics avec un voyage sonore 3D, des siestes sonores et un manège qui fait appel au toucher, à l’ouïe et à la vue. L’Abbaye souhaite désormais y intégrer une « Aventure urbaine et musicale ». L’idée est, sous la forme de course aux trésors, de mettre en valeur le territoire de Saintes.

  • 15/04/21 | Une meunerie bio et sans gluten à Thuré (86)

    Lire

    A Thuré, dans la Vienne, François Michaud produit des céréales en circuit court tout en pratiquant l’agroforesterie. Pour valoriser les céréales produites sur la ferme en farines ou semoules, il va construire une meunerie. Afin de répondre aux demandes de farines sans gluten, il prévoit également d’acquérir deux moulins et qui lui permettront d’assurer la vente en circuit-court auprès de boulangers et particuliers.

  • 14/04/21 | L’église de Notre-Dame de Soudan va être restaurée

    Lire

    Erigée au XIIe siècle, l’église de Notre-Dame de Soudan dans les Deux-Sèvres souffre de multiples désordres comme des zones d’instabilité structurelles en raison de nombreuses modifications architecturales ou d’une humidité trop importante qui ont détérioré les maçonneries intérieures et extérieures. Afin d’évacuer cette humidité, une tranchée de ventilation va être creusée permettant ainsi la restauration des maçonneries et des peintures murales.

  • 14/04/21 | Un jeu vidéo développé dans les Landes

    Lire

    La société Itchy à Saint-Etienne d’Orthe dans les Landes, s’est spécialisée dans la création de jeux vidéos en 2018 avec son projet « World of furry ». Ce projet permet d’offrir un jeu familial et bienveillant basé sur les animaux imaginaires possédant des caractéristiques humaines. Il sera gratuit à télécharger et la monétisation se fera sous forme d’achats d’objets premium et avec un système d’abonnement.

  • 14/04/21 | 618 000 euros pour les travaux d’urgence sur la ligne Niort-Saintes

    Lire

    Lors de sa dernière séance plénière du 12 avril, la Région vient d'accorder 618 000 euros pour les travaux d’urgence sur la ligne Niort-Saintes. Ce chantier « de maintien de la performance » est indispensables pour pérenniser les circulations des TER et empêcher la dégradation supplémentaire des performances (vitesse, capacité et exploitation). S'en suivront des travaux de régénération étalés jusqu’en 2028. Huit autres lignes sont bénéficierons de ces chantiers d'urgence en 2022.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Arte Flamenco et Maria Pagés content le temps

03/07/2018 | C'est résolument sous le signe du temps et de la mémoire que s'est ouvert hier la 30ème édition du Festival Arte Flamenco. En photo et en spectacle.

Una Oda Al Tiempo - Compagnie Maria Pagés - Arte flamenco 2018

« En trois décennies, le flamenco a trouvé dans les Landes une terre fertile », commentait le Président du Conseil départemental, Xavier Fortinon, lors de l'inauguration du Festival Arte Flamenco au Musée Despiau-Wlérick. Une inauguration dans le cadre du vernissage de l'exposition « Instantanés, 30 ans de Festival Arte Flamenco vus par les photographes », dont les nombreux clichés s'affichent en effet comme autant de témoignages de cet ancrage flamenco en terre landaise. L'artiste Maria Pagés est, justement de cette mémoire du Festival Arte Flamenco, et son spectacle Una oda al tiempo, présenté lundi soir, entre passé et présent contribue sans doute déjà à écrire la suite, et souhaiter encore un long avenir à ce beau festival.

Ils sont nombreux les artistes flamencos à se considérer chez eux, quand ils viennent se produire sur la scène d'Arte Flamenco. Une implantation au fil du temps, des artistes sur scène et en spectacles, immortalisés bien sûr sur les murs du Musée Despiau-Wlérick, jusqu'au 22 juillet. Les plus grands, et les désormais absents (signe de la longévité du festival s'il en est...) sont là. Mais cet enracinement se joue aussi, et peut-être surtout, en dehors de la scène. Regards, sourires ou éclats de rires piégés dans l'objectif des 13 photographe exposés, rappellent aussi qu'en coulisses, lors des stages ou dans les rues montoises, artistes, stagiaires et anonymes, chacun s'approprie et célèbre à sa manière ce Flamenco que Mont-de-Marsan attend chaque première semaine de juillet avec impatience. Des clichés comme autant de sensations et sentiments mêlés dégageant une mémoire diffuse mais commune du Festival.

Exposition ''Instantanés, 30 ans de Festival Arte Flamenco vus par les photographes'' jusqu'au 22 juillet 2018 au musée Despiau wlérick de Mont-de-Marsan

 

"Je donne au temps une autre interprétation"Au chapitre de la mémoire, la représentation, du spectacle de Maria Pagés, Una Oda al Tiempo, restera sans doute longtemps dans celle des festivaliers présent lundi à l'espace françois Mitterrand. « Il n'y a pas de hasard reconnaît Sandrine Rabassa, la directrice artistique du Festival Arte Flamenco. Ce spectacle, Una Oda al Tiempo (Une Ode au Temps), nous en parlons depuis 2 ans avec Maria Pagès. » Un beau cadeau d'anniversaire pour le Festival et son public de la part de l'artiste internationalement reconnue et très fidèle du Festival. Un cadeau que la chorégraphe et danseuse de 54 ans, offre sous forme de réflexion sur la mémoire et le temps présent. « La question du temps préoccupe l'humanité depuis toujours, et moi avec l'âge avançant, je donne aussi au temps une autre interprétation, je lui sais des limites, je le ressens plus court... », expliquait-t-elle quelques heures avant la représentation. Une réflexion qui embrasse aussi le temps ou plutôt l'air du temps, violent et en perte de sens de la société d'aujourd'hui, sans oublier le temps dans le flamenco. « On évoque toujours le flamenco de la mémoire, le besoin de s'inspirer des grands maîtres avant nous, mais en parallèle il y a une évolution très forte _ qui n'a jamais été aussi forte_ du flamenco contemporain, avec des choses et des mouvements très intéressants », souligne-t-elle.

Una Oda Al Tiempo - Compagnie Maria Pagés - Arte flamenco 2018


Chants primitifs, presque tribauxAutant de réflexions partagées avec l'écrivain marocain, El Arbi El Harti co-directeur artistique du projet au côté de la grande bailaora, qui s'est aussi inspiré de pensées et penseurs philosophiques ou littéraires : Platon, John Cage, Marguerite Yourcenard... Une richesse intellectuelle qui nourrit un spectacle qui ne déçoit pas.
Avec ses excellents partenaires de scènes, 8 danseurs et 7 musiciens, Maria Pagés qui danse avec tout son corps et toute son âme, illumine, une fois encore la scène montoise, le tout dans un décor minimaliste essentiellement composé d'un grand balancier de pendule éclairé à la manière d'un astre tantôt solaire, tantôt lunaire, et parfois éteint. Métaphore en lumière du rythme, du temps, et de la vie de ceux qui le traversent et le subissent. Côté cante, tous les « palos » (rythmes) sont là : solea, seguiriya, taranta, alegrías, tientos, tangos, guajiras... Si une danse et un chant primitifs, presque tribaux ouvrent le spectacle, le mouvement évolue au fil de la soirée incluant les traditionnelles bata de cola (longues traînes de robes flamenca) et castagnettes, jusqu'à un flamenco au baile très contemporain, sans oublier une manipulation du châle impressionnante de rapidité par la Bailaora sur l'Eté des Quatre saisons de Vivaldi. Une des deux intégrations de musique classique du spectacle, qui en soit d'ailleurs, démontre tout l'art de Maria Pagès à savoir faire des pas de côté. Un pas de côté (au milieu de tant d'autres) pourtant si bien intégré à la construction d'ensemble du spectacle et des cantes.
Dans l'histoire flamenca et dans le temps Maria Pagès est une danseuse et chorégraphe majeure du flamenco. Avec son Ode au temps, marquée par des tableaux et des trouvailles chorégraphiques très esthétiques, elle le reste. Définitivement.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5244
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !