Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Arte Flamenco et Maria Pagés content le temps

03/07/2018 | C'est résolument sous le signe du temps et de la mémoire que s'est ouvert hier la 30ème édition du Festival Arte Flamenco. En photo et en spectacle.

Una Oda Al Tiempo - Compagnie Maria Pagés - Arte flamenco 2018

« En trois décennies, le flamenco a trouvé dans les Landes une terre fertile », commentait le Président du Conseil départemental, Xavier Fortinon, lors de l'inauguration du Festival Arte Flamenco au Musée Despiau-Wlérick. Une inauguration dans le cadre du vernissage de l'exposition « Instantanés, 30 ans de Festival Arte Flamenco vus par les photographes », dont les nombreux clichés s'affichent en effet comme autant de témoignages de cet ancrage flamenco en terre landaise. L'artiste Maria Pagés est, justement de cette mémoire du Festival Arte Flamenco, et son spectacle Una oda al tiempo, présenté lundi soir, entre passé et présent contribue sans doute déjà à écrire la suite, et souhaiter encore un long avenir à ce beau festival.

Ils sont nombreux les artistes flamencos à se considérer chez eux, quand ils viennent se produire sur la scène d'Arte Flamenco. Une implantation au fil du temps, des artistes sur scène et en spectacles, immortalisés bien sûr sur les murs du Musée Despiau-Wlérick, jusqu'au 22 juillet. Les plus grands, et les désormais absents (signe de la longévité du festival s'il en est...) sont là. Mais cet enracinement se joue aussi, et peut-être surtout, en dehors de la scène. Regards, sourires ou éclats de rires piégés dans l'objectif des 13 photographe exposés, rappellent aussi qu'en coulisses, lors des stages ou dans les rues montoises, artistes, stagiaires et anonymes, chacun s'approprie et célèbre à sa manière ce Flamenco que Mont-de-Marsan attend chaque première semaine de juillet avec impatience. Des clichés comme autant de sensations et sentiments mêlés dégageant une mémoire diffuse mais commune du Festival.

Exposition ''Instantanés, 30 ans de Festival Arte Flamenco vus par les photographes'' jusqu'au 22 juillet 2018 au musée Despiau wlérick de Mont-de-Marsan

 

"Je donne au temps une autre interprétation"Au chapitre de la mémoire, la représentation, du spectacle de Maria Pagés, Una Oda al Tiempo, restera sans doute longtemps dans celle des festivaliers présent lundi à l'espace françois Mitterrand. « Il n'y a pas de hasard reconnaît Sandrine Rabassa, la directrice artistique du Festival Arte Flamenco. Ce spectacle, Una Oda al Tiempo (Une Ode au Temps), nous en parlons depuis 2 ans avec Maria Pagès. » Un beau cadeau d'anniversaire pour le Festival et son public de la part de l'artiste internationalement reconnue et très fidèle du Festival. Un cadeau que la chorégraphe et danseuse de 54 ans, offre sous forme de réflexion sur la mémoire et le temps présent. « La question du temps préoccupe l'humanité depuis toujours, et moi avec l'âge avançant, je donne aussi au temps une autre interprétation, je lui sais des limites, je le ressens plus court... », expliquait-t-elle quelques heures avant la représentation. Une réflexion qui embrasse aussi le temps ou plutôt l'air du temps, violent et en perte de sens de la société d'aujourd'hui, sans oublier le temps dans le flamenco. « On évoque toujours le flamenco de la mémoire, le besoin de s'inspirer des grands maîtres avant nous, mais en parallèle il y a une évolution très forte _ qui n'a jamais été aussi forte_ du flamenco contemporain, avec des choses et des mouvements très intéressants », souligne-t-elle.

Una Oda Al Tiempo - Compagnie Maria Pagés - Arte flamenco 2018


Chants primitifs, presque tribauxAutant de réflexions partagées avec l'écrivain marocain, El Arbi El Harti co-directeur artistique du projet au côté de la grande bailaora, qui s'est aussi inspiré de pensées et penseurs philosophiques ou littéraires : Platon, John Cage, Marguerite Yourcenard... Une richesse intellectuelle qui nourrit un spectacle qui ne déçoit pas.
Avec ses excellents partenaires de scènes, 8 danseurs et 7 musiciens, Maria Pagés qui danse avec tout son corps et toute son âme, illumine, une fois encore la scène montoise, le tout dans un décor minimaliste essentiellement composé d'un grand balancier de pendule éclairé à la manière d'un astre tantôt solaire, tantôt lunaire, et parfois éteint. Métaphore en lumière du rythme, du temps, et de la vie de ceux qui le traversent et le subissent. Côté cante, tous les « palos » (rythmes) sont là : solea, seguiriya, taranta, alegrías, tientos, tangos, guajiras... Si une danse et un chant primitifs, presque tribaux ouvrent le spectacle, le mouvement évolue au fil de la soirée incluant les traditionnelles bata de cola (longues traînes de robes flamenca) et castagnettes, jusqu'à un flamenco au baile très contemporain, sans oublier une manipulation du châle impressionnante de rapidité par la Bailaora sur l'Eté des Quatre saisons de Vivaldi. Une des deux intégrations de musique classique du spectacle, qui en soit d'ailleurs, démontre tout l'art de Maria Pagès à savoir faire des pas de côté. Un pas de côté (au milieu de tant d'autres) pourtant si bien intégré à la construction d'ensemble du spectacle et des cantes.
Dans l'histoire flamenca et dans le temps Maria Pagès est une danseuse et chorégraphe majeure du flamenco. Avec son Ode au temps, marquée par des tableaux et des trouvailles chorégraphiques très esthétiques, elle le reste. Définitivement.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2871
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !