aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitane

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Arte Flamenco: Flamenco et modernité, "la tradition en mouvement"

08/07/2015 | A l'occasion d'une table ronde sur les relations entre l'art flamenco et la scène contemporaine, le public a partagé un temps d'échange avec des professionnels sur le flamenco

Maire-Christine Verney, critique de danse, Gaël Dominger, chorégraphe, Maria Pages, chorégraphe flamenca, Sandrine Rabassa, la Directrice artistique d'Arte Flamenco, Domingo Gonzales, ancien directeur de la Biennale de Séville

Le Festival Arte Flamenco mêle, depuis plusieurs années déjà, les arts visuels à la danse et à la musique andalouse. Il a plus récemment ajouté à la liste de ses manifestations, des temps d'échange entre les artistes et le public. Pour cette 27ème édition, un nouveau format a pris place, plus qu'une rencontre, une table ronde comme un temps de réflexion et de dialogue dans la programmation foisonnante du festival. Une première qui a permis à cinq professionnels d'évoquer ensemble les relations réciproques entre le Flamenco et la scène contemporaine. En bord de Midouze sur la terrasse du restaurant Mirasol, une quarantaine de festivaliers sont venus les écouter attentivement.

Son « Yo, Carmen » l'a encore démontré lundi soir sur la scène de l'espace François Mitterrand. Le flamenco de Maria Pages est empreint d'une grande modernité, et ses créations sont d'ailleurs souvent le fruit de collaborations artistiques multiples : avec le chorégraphe de danse contemporaine Sidi Larbi Cherkaoui pour le spectacle Dunas, ou encore l'architecte brésilien Oscar Niemeyer pour le ballet Utopia lors duquel intervenait le chanteur brésilien de folk Fred Martins. Des collaborations qui sont pour elle naturelles, « c'est un processus de ma vie, en tant que danseuse et créatrice artistique. Une modernité que j'ai intégré à ma personne ». Parce qu'elle le soutient corps et âme, « la modernité et l'ouverture, c'est l'essence du Flamenco ! Si l'art flamenco peut ou a pu sembler fermé, c'est plutôt pour se protéger. » Un besoin de protection qui n'est pas sans lien avec le poids de l'histoire politique espagnol et de la dictature de Franco.

La modernité inhérente au flamencoUn point de vue appuyé par Domingo Gonzales, ancien directeur de la Biennale de Séville (2009 à 2011). Voir Maria Pages danser avec Sidi Larbi Cherkaoui, c'est « l'état normal d'évolution du flamenco. La modernité, c'est une chose inhérente au flamenco, puisque sa matière première, c'est la matière vivante. » Et d'illustrer : « dès le 19ème siècle, le flamenco est allé dialoguer avec l'opéra qui était à l'avant-garde de la culture populaire. Au 20ème siècle, le cinéma a aussi était un média artistique fort pour le flamenco, et a participé à la création de grandes figures qui ont porté cette modernité... » Autres exemples soutenant que la modernité et l'ouverture aux artistes contemporains n'est pas un phénomène flamenco nouveau : « au début du 20ème siècle, les collaborations avec des scénographes appelés Picasso ou Dali n'était pas rares », souligne Maria Pagès.
Pour Sandrine Rabassa, la Directrice artistique d'Arte Flamenco, aussi « le flamenco est moderne dès le début. On y retrouve des pas indiens, arabes... Il est à l'image de ceux qui le font et l'ont fait : un peuple gitan nomade qui s'ouvre aux peuples des pays qu'il a traversés. Les artistes flamenco sont depuis toujours dans la recherche ». «Il est certain que les danses se construisent dans les influences », confirme Gaël Dominger, chorégraphe et Directeur du Labo de recherche chorégraphique sans frontière (ballet Mallandin à Biarritz). Et les collaborations artistiques autour du flamenco ne font pas exception au constat universel que « les contemporains se posent la question de la tradition, et les danses traditionnelles ont la volonté d'aller de l'avant ».
Toujours est-il constate Maire-Christine Verney, critique de danse, spécialiste du flamenco, que « la nouvelle génération d'artistes a su débarrasser le flamenco du folklore qui l'encombrait pour garder l'essentiel. Ils ont su s'approprier le mot tradition, le prendre par eux-même et ne pas se laisser enfermer ».

De plus en plus de publicLa synthèse de la matinée d'échange entre dans une formule de Maria Pagès, « le Flamenco est moderne parce que la modernité c'est la tradition en mouvement. Il y a des périodes où le mouvement est plus lent, et d'autres où il est plus agile et plus rapide. Désormais, évolution et tradition peuvent aller de pair. »
Une évolution du flamenco, qui rencontre un intérêt de plus en plus fort du public et des programmateurs culturels, s'accordent les invités. Le flamenco, sort des festivals qui lui sont réservés et apparaît dans les saisons culturelles ou dans les festivals qui à l'origine n'en programmaient pas... «On en discute tranquillement aujourd'hui, mais ça n'a pas toujours était aussi facile et simple ! » tient à rappeler la talentueuse et moderne chorégraphe andalouse, évoquant quelques accueils plutôt froids de son travail, à Séville. Séville où pourtant quelques années plus tard, lors de la Biennale du flamenco 2010, elle fut acclamée, avec son partenaire, à l'issue de la présentation du ballet Dunas... Un décalage qui tendrait à dire que plus que moderne ou contemporain, le flamenco est bien souvent à l'avant-garde de la culture populaire contemporaine.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
699
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !