Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

17/02/21 : Charente-Maritime : ce jeudi, une intervention dans le cadre des travaux de réparation du pont de la Laisse, situé sur la RD9 à Charron entraînera une fermeture à la circulation entre la RD137 en Vendée et la RN11 en Charente-Maritime, de 9h à 16h.

15/02/21 : La Rochelle : Lutte ouvrière organise une journée à la rencontre mercredi 17 février, de 10h30 à 12h30 puis de 16h à 18h sur le vieux port (cours des Dames) où une structure sera montée, ainsi que dans les rues piétonnes du centre-ville.

13/02/21 : Charente-Maritime: La préfecture signale des plaques de glace localisées notamment au droit des îlots. La circulation est délicate du côté de Mirambeau, Lorignac, Montendre, Archiac (D699), Jonzac (D28) et Pérignac (D732). Le salage est en cours.

11/02/21 : Après le vote du Sénat, l'Assemblée nationale a elle aussi voté ce 10 février le report des élections régionales et départementales. Elles se tiendront donc les 13 et 20 juin 2021.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/02/21 | A Canéjan, Hervé Thermique parie sur le numérique

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir la transformation numérique de la société Hervé Thermique, basée à Canéjan en Gironde. L’entreprise, répartie sur 60 sites en France, a décidé de poursuivre sa stratégie de croissance en améliorant son offre en matière de maintenance. Pour ce faire, elle compte développer un outil numérique innovant autour de la maintenance du bâtiment.

  • 24/02/21 | Cybersécurité: Escape Technologies innove à Biarritz

    Lire

    Créée en septembre 2020, Escape Technologies, basée à Biarritz, se positionne sur le marché de la gestion des vulnérabilités et de l’audit cyber. Elle souhaite aujourd’hui innover et développer le prototype de sa solution de cybersécurité visant la génération des règles de sécurité automatisées et basées sur l’intelligence artificielle pour le cloud. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 75 000 euros.

  • 23/02/21 | Une résidence étudiante et un foyer des jeunes travailleurs à Bruges

    Lire

    Mesolia Habitat construit sur l’îlot 5 du site Terrefort à Bruges (33) une résidence étudiante de 49 logements ainsi qu’un foyer des jeunes travailleurs qui se composera de 45 logements. Cette résidence mixte comportera des parties communes comme des bureaux, des espaces cuisine et animation ou encore un espace informatique. La Région Nouvelle-Aquitaine soutient ce projet à hauteur de 245 000 euros pour la résidence étudiante et à hauteur de 275 000 pour le foyer des jeunes travailleurs.

  • 23/02/21 | La voie verte se développe dans les Landes

    Lire

    3 870 mètres de voie verte vont être aménagés entre Ondres et Saint-Martin-de-Seignaux dans les Landes. Ce projet, à terme, permettra une connexion à la véloroute Euro-Vélo 3 au niveau des barthes de l’Adour, destination Saint-Jacques-de-Compostelle. La réalisation de cette Vélodysée bénéficie d’une subvention de 167 267 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine, votée lors de la commission permanente du 1er février dernier.

  • 23/02/21 | Charente-Maritime : La tonnellerie Bossuet investit

    Lire

    La tonnellerie familiale, basée à Saint-Simon-de-Bordes en Charente-Maritime, propose des barriques adaptées aux nouvelles solutions de vinification. Elle souhaite engager un plan d’investissement de matériels de production performants qui privilégient les conditions de travail de ses salariés et l’environnement. Pour l’aider dans cet investissement, la Région Nouvelle-Aquitaine vient de lui attribuer une subvention de 145 128 euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Arte Flamenco initie les jeunes landais à la culture flamenca

02/07/2019 | C'est aujourd'hui que s'est lancé Arte Flamenco à Mont-de-Marsan. Ambiance sévillane garantie jusqu'au samedi 6 juillet, pour les grands... et les petits.

Répétition de « El Jorobado », avec José Galan

On aurait tord de croire que le flamenco c'est une affaire d'adultes. Bien au contraire, les aficionados vous le diront, c'est une affaire de transmission, de passage de relais entre générations, bref, une affaire d'adultes... et d'enfants. De nombreux artistes flamencos contemporains, sont d'ailleurs issus de grandes familles d'artistes flamencos. Mais la transmission n'est pas que pour les artistes et encore moins uniquement de la génétique. Pour les petits montois et landais, futur public du grand festival, la transmission passe par la médiation, et Arte Flamenco, veille chaque année à ce que le relais culturel se fasse. Pour les niños du Moun, et d'au-delà, le Festival des enfants démarrent demain le 3 juillet. Un mercredi, forcément.

Si à l'heure du Festival, spectacles et animations débutent le 3 juillet pour le jeune public, l'initiation des jeunes landais au Flamenco a en réalité démarré bien avant. Pour preuve, le fanzine, « Flamenco reporters » édité par le Département des Landes, en partenariat avec l’Éducation nationale, a pour but (depuis 2015, année de lancement) d'initier collégiens et lycéens du département à la construction d'un projet journalistique (en français et en espagnol !) autour du festival Arte flamenco et du flamenco, élargi à la culture espagnole. Cette année, pour le 4ème numéro de « Flamenco reporters », ce sont les élèves de l'école primaire de Casteignos-Souslens, de collèges de Morcenx, Amou, Mont-de-Marsan et Saint-Martin-de-Seignanx et de 2 lycées (Saint-Martin-de-Seignanx et Mont-de-Marsan) qui ont sérieusement « joué » aux journalistes en herbes.
Tout au long de l'année scolaire entretiens et rencontres avec des artistes mais aussi travail de recherche leur ont permis d'aborder la richesse du flamenco et d'en nourrir leurs articles et illustrations. Le résultat joyeux, coloré et pédagogique, qui plaira particulièrement aux enfants et aux ados, mais pas seulement, est à retrouver sous la tente du village du Festival, place Saint-Roch au cœur de la cité montoise.

Le magazine Flamenco reporters 2019

Notre dame de Paris, version flamenca


Parmi ces jeunes élèves, certains ont eu la chance d'aller plus loin dans leur découverte du Flamenco. Une quarantaine d'élèves de CM1 et CM2 de l'école de Castaignos-Souslens ont participé à la création d'un spectacle, « El Jorobado », qui sera présenté ce mercredi à 15h sur la scène du Théâtre le Molière. Une création guidée par le danseur et chorégraphe José Galan et sa compagnie « Flamenco Inclusivo » qui s'est fait pour spécialité de partager l'art flamenco avec de nouveaux publics, dont, ici, les élèves landais, mais aussi les personnes en situation de handicap.
« El Jorobado » (le Bossu), s'inspire de l'oeuvre de Victor Hugo « Notre Dame de Paris », sans lien avec l'actualité récente de la cathédrale éponyme, le projet ayant été lancé bien avant. Dans le fameux magasine, « Flamenco Reporters », José Galan se livre d'ailleurs sur son choix : « Les thèmes du roman de Victor Hugo, sont en résonance avec les valeurs que je porte en moi : la liberté, la beauté intérieure et la lutte contre les discriminations. Le roman évoque une double discrimination, à l'égard des gitans et à l'égard des personnes handicapées ». Une initiation qui dépasse donc largement le Flamenco, pour les jeunes élèves impliqués dans le projet...

Quant à la représentation en elle-même si le danseur sévillan, et professeur au conservatoire d'Andalousie, incarnera le personnage principal de Quasimodo, « pour mieux contrôler la gestion du groupe sur scène », les enfants, accompagnés sur scène au chant, guitare et percussions, par les artistes de la compagnie, joueront quant à eux Esméralda, Phoebus, Frollo, les Gargouilles, les soldats et les gitans... « Un spectacle aux costumes soignés et une mise en scène avec des images projetées » , promet José Galan. Quant aux jeunes danseurs ils sont invités à l'improvisation, en plus des quelques tableaux appris au cours de 3 semaines de formation avec leur professeur andaloux... Pour ce spectacle à voir en famille, on sera bien loin des démonstrations mal assurées des kermesses d'école ! Entrée gratuite, mais réservation recommandée !

Initiation au baile pour duo parent-enfant
Autres temps forts de ce festival Arte flamenco, spécial jeune public, plusieurs sessions d'initiation au baile sont proposées. Ce mercredi de 14h à 15h à destination des 8-12 ans, sur la scène de la Bodega (Place de l'Hôtel de ville) ainsi que le samedi, au théâtre Molière, de 10h à 11h, pour les 5-7ans et de 11h15 à 12h15, pour une découverte du Flamenco en duo parent-enfant. Enfin, mercredi 3 juillet donnera également lieu à un jeu de piste géant à travers 5 lieux de la ville. Il s'agit de partir à la recherche d'indices pour trouver le mot mystère et remporter un lot de surprises. 3 gagnats seront tirés au sort à 18h30 au village du Festival. (inscription sur le Village ou sur le site internet)

En dehors de ce programme « labellisé » jeune public, rien n'empêche bien sûr de leur faire par exemple découvrir quelques unes des nombreuses expositions proposées par le festival ! De la peinture à la photographies en passant par la BD, il y a de quoi susciter leur curiosité à la découverte du Flamenco.

Réservations : arteflamenco.landes.fr

 

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Dpt40/S.ZAMBON (photo de une)

Partager sur Facebook
Vu par vous
3328
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !