Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/01/19 : Rochefort (17) : la tête d'affiche de la programmation du festival Stéréoparc vient de tomber. Il s'agit du groupe Offenbach, qui jouera le 20 juillet.

17/01/19 : Vendredi 18 janvier, EDF/Dalkia signera un partenariat avec la Ville de Poitiers pour Traversées, l'évènement artistique et culturel du Palais. La signature se fera à 10h en présence du maire de Poitiers et des représentants régionaux d'EDF/Dalkia.

17/01/19 : La Rochelle Université ouvre ses portes samedi 2 février, de 9h30 à 17h. L’accueil de la journée se déroulera au Technoforum (23 avenue Albert Einstein, La Rochelle). avec des stands d’informations de l’Université et de ses partenaires (CROUS, CDIJ, Yélo,

16/01/19 : La Rochelle : la Nuit de la lecture se tient samedi 19 janvier de 14 h à 7 h dimanche à la Médiathèque de Laleu/La Pallice, à la Médiathèque Michel-Crépeau et au Muséum d’Histoire naturelle. Des lectures et des animations variées sont organisées.

16/01/19 : Le lanceur de poids bordelais Jean-Luc Mastromauro a battu le record de France des moins de 50 ans. Il a réalisé 17m19 à Fronton le 13 janvier, améliorant ainsi son propre record de France, établi une semaine plus tôt avec 16m90.

16/01/19 : Dans le cadre du dispositif "Permis de Jardiner" et à l'initiative du collectif Pau Sud, la rue Jacques Terrier sera revégétalisée. La Maison du Jardinier organise le 18 janvier de 14h à 17h une après-midi de plantation participatif.

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

14/01/19 : Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, a nommé Thierry Suquet, secrétaire général de la préfecture de la Gironde, comme référent pour le Grand Débat National en Gironde.

13/01/19 : Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français: Faut-il reconnaître le vote blanc? Faut-il rendre le vote obligatoire? Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques

12/01/19 : GJ.La préfecture de Gironde a fait le point suivant à 19h45: 6000 manifestants, 35 interpellations, pas de blessé du côté des forces de l'ordre, des vitrines et du mobiliers urbains dégradés ainsi que des poubelles brûlées.Dernières dispersions en cours"

11/01/19 : Manifestations du samedi 12 janvier. Alain Juppé, maire de Bordeaux, en accord avec le Préfet, a décidé de fermer les lieux publics. L'opération de parking gratuit sur la place des Quinconces est reconduite ce dimanche 13 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/01/19 | Eco-Campus : Poitiers exemplaire

    Lire

    L'Université de Poitiers mise en valeur par le ministère de l'Enseignement Supérieur. Dans le cadre d'un séminaire dédié à la valorisation et la vie de campus, le ministère a invité l'Université de Poitiers à présenter son réseau de chaleur. Cette installation a permis une baisse de 500.000 euros de la facture énergétique. L'établissement poitevin est engagé dans une stratégie de développement durable récompensée par l'obtention du label Développement Durable et Responsabilité Sociétale en 2016.

  • 17/01/19 | Gilet jaunes : quel impact sur les commerces girondins ?

    Lire

    Dans une enquête de la Chambre de Commerce et d'Industrie Bordeaux Gironde sur l'évolution de a fréquentation des commerçants girondins sur les samedi du 15 décembre au 5 janvier auprès de 310 d'entre eux, on apprend que 93% des commerçants bordelais ont enregistré une baisse de fréquentation (supérieure à 50% pour plus d'un quart) par rapport à l'an passé et 90% une baisse de leur chiffre d'affaire (supérieure à 50% pour près d'un quart). Sur le reste du département, 69% ont enregistré une baisse de fréquentation et 66% du chiffre d'affaire, avec une Haute Gironde jugée "très fortement impactée".

  • 17/01/19 | Habitat 17 : des actions pour rompre l'isolement des retraités

    Lire

    Afin de rompre l'isolement des personnes âgées, l'association Voisins Solidaires et l'office public Habitat 17 viennent de créer un programme d'actions sur le département, allant du service rendu ponctuel à l'organisation d’événements de voisinage (type fête des voisins), reposant sur un réseau de voisins. 160 seniors isolés de 80 ans et + ont été identifiés. Avec cette action, l'office s'est vu renouveler le label européen du "bailleur social et solidaire", déjà obtenu en 2016 pour trois ans.

  • 17/01/19 | Mérignac : 4e édition de l’opération "Mon sang pour les autres"

    Lire

    Le Rotary Club de Mérignac et l'Association pour le don du sang bénévole de Mérignac s‘unissent au côté de l’Etablissement français du sang (EFS) Nouvelle-Aquitaine en organisant vendredi 18 janvier toute la journée et samedi 19 janvier au matin à la Maison des associations des journées pour donner son sang. Pour ce faire, il suffit d’être majeur et en bonne santé. L’objectif est de mobiliser 180 donneurs lors de cette collecte. Toutes les informations sont à retrouver ici.

  • 17/01/19 | Charente : une nouvelle Maison de Santé en zone rurale

    Lire

    Une nouvelle Maison de Santé sera inaugurée ce samedi à Barbezieux-Saint-Hilaire (23 avenue Charles-Virolleau), sur un territoire en désertification médicale. La MSP de Barbezieux-Saint-Hilaire regroupera 11 professionnels de santé aux fonctions complémentaires : deux médecins, un dermatologue, une sage-femme, deux cabinets d'infirmières, deux ostéopathes, une diététicienne, un psychologue et un réflexologue. Un projet soutenu pat la Région (150 000€) et l'Europe (200 000€).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Arte flamenco: les nuits andalouses de Mont-de-Marsan

06/07/2013 | Aqui ce vendredi a quitté le café cantante pur aller faire un tour en ville. De 18h jusque tard dans la nuit, une autre manière de vivre le festival.

Durant Arte Flamenco, le mode de vie ''à l'espagnole'' fait des adeptes...

Au côté des Dorente, Diego Del Morao, Maria Pages, Fuensanta La Moneta, Tomatito, Arcangel ou autre Mercedez Ruiz qui chaque soir bouleversent et impressionnent le public du Café Cantante sous la halle de bois du marché Saint-Roch de Mont-de-Marsan, Arte flamenco c'est aussi toute une pléiade d'artistes et de talents qui se produisent un peu partout dans la ville. En in ou en off du Festival, ceux sont ces artistes-là qui participent à donner aux rues montoises l'ambiance chaleureuse des nuits andalouses. Petit aperçu de soirée en centre ville entre spectacles, tapas et convivialité.

En soirée, c'est à 18h que tout commence. Rendez-vous sur l'esplanade du Midou pour le spectacle de flamenco de rue du jour «Equilibrio flamenco» par la compagnie du bailaor Jesus Carmona. Une fois de plus, le succès de ces représentations en plein air dans une très grande proximité avec les artistes ne se dément pas. Et peu importe la chaleur écrasante, et le manque d'ombre, la foule est là. L'enthousiasme des danseurs est communicatif et leur fougue crée l'admiration dans l'assistance. Le public est heureux et impressionné de pouvoir voir de si près la rapidité des zapateados, l'agilité des bailaores ou encore l'expressivité de leurs visages. Si près qu'en fin de spectacle, le cantaor lâche son micro et de sa voix puissante parvient à caresser les oreilles des spectateurs. Plus qu'un spectacle, c'est une expérience qui fait à chaque fois l'unanimité auprès d'un public en grande partie non spécialiste de la discipline.

 
Flamenco de rue, compagnie Jésus Carmona
 
La scène de la Bodega, place de la Maire
Une fois le spectacle de rue achevé, le festival off prend le relais, invitant les festivaliers dans les bars et restaurants de la ville pour un moment gourmand et rafraîchissant. Préférence est donnée aux tapas, assiettes aux saveurs espagnols ou planche de jambon ibérique. 21H30 tapantes, le festival reprend du côté de la Bodéga, place de la Mairie, où spectacle différent est proposé chaque soir à deux reprises (21h30 et 22h45). Ce vendredi c'est la bailaora Karyne Arys, qui présente son spectacle «Kalos». Accompagnée de la famille Hernandez, au cante, palmas, cajon et guitare, la danseuse séduit et emporte l'adhésion d'un public toujours nombreux. Comme les soirs précédents, beaucoup restent debout pour admirer le spectacle dans une ambiance conviviale et familiale, mais pour autant très respectueuse des artistes sur scène.

Vers 23h, alors que certains choisissent de rentrer chez eux, une nouvelle vague de festivaliers arrivent en centre ville, ce sont les spectateurs du Café Cantante qui viennent continuer leur soirée en s'installant aux tables et tonneaux dressés aux terrasses des bars et restaurants de la ville. La deuxième représentation de la scène de la Bodéga s'achèvent à son tour, le festival off, déjà bien entamé par certains, peut désormais battre son plein. Musique flamenca traditionnelle, rumba, démonstrations de danses, concert de sévillanes posent l'ambiance. Les tapas sont bons, le vin rosé est frais dans la nuit chaude, on parle fort, on danse et on rit... tout est là pour promettre une de ses nuits d'été où le temps semble se figer dans la bonne humeur générale. C'est confirmé, les landais s'accomodent très bien au rythme des nuits andalouses.

 
Une des scènes du Festival off
 
n°5 pdf, un spectacle inattendu au Café Music

Le temps pourtant passe, et il est l'heure de pousser un peu plus loin, jusqu'au Café Music, pour assister à une représentation inattendue «Portable Demo Flamenco», du duo n°5 PDF, composé d'Eva Luisa au baile et Juan Manuel Cortes aux percussions. Résultat d'une résidence des deux artistes au sein de la structure culturelle, la proposition faite au public (là encore nombreux..) est étonnante, presque expérimentale. Bottes de cuir, jupe bleutée, et veste en sky ajustée très prés du corps, la danseuse déjà détone avec les tenues flamencas traditionnelles. Comme en discothèque, elle danse sous les stroboscopes de lumière blanche, sur un accompagnement très marqué par les percussions. Mais pour autant, presque étonnement, malgré un univers visuel si décalé, c'est bel et bien du flamenco que les spectateurs ont vu et apprécié ce vendredi soir. Un spectacle qui aurait sans doute mérité un peu plus de visibilité dans le Festival.

Une petite réorganisation de l'espace plus tard, le spectacle laisse place à la scène ouverte «al baile y al cante flamenco». Les chaises de la salle du Café Music sont désormais installées en un grand cercle. Quelques musiciens professionnels s'installent et se mettent à jouer. Puis tour à tour, les danseurs amateurs qui ont suivi les stages du festival, se lèvent et dansent quelques pas au centre du cercle. Les amateurs de cante prennent également parfois le relais du chanteur professionnel. Il en va de même à la guitare ou au cajon s'il y a des volontaires. Un moment convivial où chacun peut exprimer ses talents dans une ambiance proche des tablaos andalous. Le spectateur peut quant à lui choisir d'y finir sa soirée, ou simplement être là de passage avant de continuer sa nuit espagnole dans les rues montoises, certes un peu plus silencieuses mais toujours animées, malgré la nuit déjà bien avancée.

 
Scène ouverte al bail y al cante au Café Musc

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1065
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !