aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Arte flamenco: les nuits andalouses de Mont-de-Marsan

06/07/2013 | Aqui ce vendredi a quitté le café cantante pur aller faire un tour en ville. De 18h jusque tard dans la nuit, une autre manière de vivre le festival.

Durant Arte Flamenco, le mode de vie ''à l'espagnole'' fait des adeptes...

Au côté des Dorente, Diego Del Morao, Maria Pages, Fuensanta La Moneta, Tomatito, Arcangel ou autre Mercedez Ruiz qui chaque soir bouleversent et impressionnent le public du Café Cantante sous la halle de bois du marché Saint-Roch de Mont-de-Marsan, Arte flamenco c'est aussi toute une pléiade d'artistes et de talents qui se produisent un peu partout dans la ville. En in ou en off du Festival, ceux sont ces artistes-là qui participent à donner aux rues montoises l'ambiance chaleureuse des nuits andalouses. Petit aperçu de soirée en centre ville entre spectacles, tapas et convivialité.

En soirée, c'est à 18h que tout commence. Rendez-vous sur l'esplanade du Midou pour le spectacle de flamenco de rue du jour «Equilibrio flamenco» par la compagnie du bailaor Jesus Carmona. Une fois de plus, le succès de ces représentations en plein air dans une très grande proximité avec les artistes ne se dément pas. Et peu importe la chaleur écrasante, et le manque d'ombre, la foule est là. L'enthousiasme des danseurs est communicatif et leur fougue crée l'admiration dans l'assistance. Le public est heureux et impressionné de pouvoir voir de si près la rapidité des zapateados, l'agilité des bailaores ou encore l'expressivité de leurs visages. Si près qu'en fin de spectacle, le cantaor lâche son micro et de sa voix puissante parvient à caresser les oreilles des spectateurs. Plus qu'un spectacle, c'est une expérience qui fait à chaque fois l'unanimité auprès d'un public en grande partie non spécialiste de la discipline.

 
Flamenco de rue, compagnie Jésus Carmona
 
La scène de la Bodega, place de la Maire
Une fois le spectacle de rue achevé, le festival off prend le relais, invitant les festivaliers dans les bars et restaurants de la ville pour un moment gourmand et rafraîchissant. Préférence est donnée aux tapas, assiettes aux saveurs espagnols ou planche de jambon ibérique. 21H30 tapantes, le festival reprend du côté de la Bodéga, place de la Mairie, où spectacle différent est proposé chaque soir à deux reprises (21h30 et 22h45). Ce vendredi c'est la bailaora Karyne Arys, qui présente son spectacle «Kalos». Accompagnée de la famille Hernandez, au cante, palmas, cajon et guitare, la danseuse séduit et emporte l'adhésion d'un public toujours nombreux. Comme les soirs précédents, beaucoup restent debout pour admirer le spectacle dans une ambiance conviviale et familiale, mais pour autant très respectueuse des artistes sur scène.

Vers 23h, alors que certains choisissent de rentrer chez eux, une nouvelle vague de festivaliers arrivent en centre ville, ce sont les spectateurs du Café Cantante qui viennent continuer leur soirée en s'installant aux tables et tonneaux dressés aux terrasses des bars et restaurants de la ville. La deuxième représentation de la scène de la Bodéga s'achèvent à son tour, le festival off, déjà bien entamé par certains, peut désormais battre son plein. Musique flamenca traditionnelle, rumba, démonstrations de danses, concert de sévillanes posent l'ambiance. Les tapas sont bons, le vin rosé est frais dans la nuit chaude, on parle fort, on danse et on rit... tout est là pour promettre une de ses nuits d'été où le temps semble se figer dans la bonne humeur générale. C'est confirmé, les landais s'accomodent très bien au rythme des nuits andalouses.

 
Une des scènes du Festival off
 
n°5 pdf, un spectacle inattendu au Café Music

Le temps pourtant passe, et il est l'heure de pousser un peu plus loin, jusqu'au Café Music, pour assister à une représentation inattendue «Portable Demo Flamenco», du duo n°5 PDF, composé d'Eva Luisa au baile et Juan Manuel Cortes aux percussions. Résultat d'une résidence des deux artistes au sein de la structure culturelle, la proposition faite au public (là encore nombreux..) est étonnante, presque expérimentale. Bottes de cuir, jupe bleutée, et veste en sky ajustée très prés du corps, la danseuse déjà détone avec les tenues flamencas traditionnelles. Comme en discothèque, elle danse sous les stroboscopes de lumière blanche, sur un accompagnement très marqué par les percussions. Mais pour autant, presque étonnement, malgré un univers visuel si décalé, c'est bel et bien du flamenco que les spectateurs ont vu et apprécié ce vendredi soir. Un spectacle qui aurait sans doute mérité un peu plus de visibilité dans le Festival.

Une petite réorganisation de l'espace plus tard, le spectacle laisse place à la scène ouverte «al baile y al cante flamenco». Les chaises de la salle du Café Music sont désormais installées en un grand cercle. Quelques musiciens professionnels s'installent et se mettent à jouer. Puis tour à tour, les danseurs amateurs qui ont suivi les stages du festival, se lèvent et dansent quelques pas au centre du cercle. Les amateurs de cante prennent également parfois le relais du chanteur professionnel. Il en va de même à la guitare ou au cajon s'il y a des volontaires. Un moment convivial où chacun peut exprimer ses talents dans une ambiance proche des tablaos andalous. Le spectateur peut quant à lui choisir d'y finir sa soirée, ou simplement être là de passage avant de continuer sa nuit espagnole dans les rues montoises, certes un peu plus silencieuses mais toujours animées, malgré la nuit déjà bien avancée.

 
Scène ouverte al bail y al cante au Café Musc

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
346
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !