24/10/17 : Charente-Maritime : les élus du Département ont voté une motion contre les dernières mesures envisagées par l'Etat concernant la baisse des APL, hier lors de la session d'automne.

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Arte Flamenco : les sept vies de génie de Pastora Galvan

09/07/2015 | Décidément Arte Flamenco 2015 fait la part belle aux femmes. Après Maria Pagès et sa Carmen, Pastora Galvan a rendu un bel hommage aux bailaoras qui ont formé son identité artistique.

PastoraGalvan révèle ses ''Identitades'' au public du festival Arte Flamenco

Après la parenthèse masculine intense de ce mardi soir, entre la guitare du talentueux Dani de Moron et les fabuleux zapateados de El Farru, le festival montois a de nouveau mis les femmes à l'honneur ce mercredi avec le spectacle « &dentidades » de Pastora Galvan. Fille de José Galvan, figure du baile puro, et de la bailaora gitana Eugenia de Los Reyes, elle est souvent présentée, à raison, comme une des meilleures danseuses de sa génération. Mais, au delà de ses parents et de son tout aussi célèbre frère (Israël G), sa créativité puise aussi son inspiration dans les pas de six grandes artistes sévillanes.. « &dentidades », un spectacle comme le kaléidoscope en six portraits, de l'identité artistique de Pastora Galvan.

Le genre du spectacle-hommage est un classique de la culture artistique flamenca. Mais l'exercice auquel s'est livré Pastora Galvan ce mercredi soir à Mont-de-Marsan, a cette subtilité, pour le coup pas si commune, que toutes les artistes qu'elle a honoré de sa danse, sont vivantes. Une vraie prise de risque alors pour l'artiste, d'autant que l'une de ses maestrias était dans la salle.
Sur la scène les six personnalités qu'elle représente, ont aussi leur loge. Une loge matérialisée par des porte-manteaux, du mobilier et une assistante, qui l'aide à s'habiller avant de ranger une à une les six robes portées par la danseuse au cours de la soirée. L'image de la présence toujours proche de ces 6 inspiratrices que sont Matilde Coral, Loli Flores, Milagro Mengibar, Carmen Ledesma, sa mère Eugenia de los Reyes et Manuela Carrasco.

Portraits dansésSix bailaoras de génie, dont les portraits dansés par Pastora Galvan démontrent tout l'étendu de son talent et sa technique impeccable. L'hommage à Mathilde Coral d'abord, dans une magnifique robe blanche, donne à voir la technique de Pastora en bata de cola. Puis vient le tour de Loli Flores, reconnaissable aux castagnettes dont Pastora Galvan s'amuse à jouer et danser dans le silence des autres musiciens sur scène. Après une apparition en Milagro Mentibar, c'est à Carmen Ledesma, (que le public d'Arte flamenco verra sur scène ce jeudi soir) qu'elle rend hommage. Une Carmen Lesdesma, présente dans la salle, impressionnée de s'être vue « comme dans un miroir ».
Enfin, avec humour et dans une forme d'intimité, c'est sa mère, à travers elle, qu'elle place dans la lumière, dansant toute une partie de son baile en fond de scène, les musiciens tournés vers elle et donc dos au public... Pastora Galvan semble ainisi offrir au public montois son regard de petite fille sur sa danseuse de mère : depuis les coulisses... Ajouté à cela l'image du père, José Galvan symbolisé par un porte-manteau habillé d'un chapeau et d'une veste de bailaor avec lequel danse la bailaora.

L'entrée en scène d'El Farru, dans la peau de son grand-père El Farruco


Un baile spontané et fougueuxMais la présence masculine de ce mercredi soir c'est El Farru qui l'a livré, prenant quant à lui les traits, les gestes, et les pieds de son grand-père, le mythique « Farruco ». La livraison d'un nouvel exercice de zapateados époustouflants. Enfin, c'est avec le port altier et fier de la reine Manuela Carrasco, que Pastora Galvan se présente. Ses poses de fière gitane alternées aux élans de vitalité d'un baile généreux et admirable, Pastora Galvan tient son rôle avec génie.
Mais c'est peut être encore quand elle redevient elle-même, dans une septième robe, à frange, à sequins et largement fendue jusqu'en haut de la cuisse, que Pastora Galvan, galvanise, justement, le plus le public. Un flamenco riche de toutes ses identités, marqué des codes les plus traditionnels, mais qu'elle transcende allègrement pour offrir un baille spontané et fougueux, épanoui et ouvert entre pureté et modernité.

A noter aussi la présence sur scène de la cantaora Juana la Del Pipa, invitée de Pastora Galvan, qui crachant son cante du plus profond de ses tripes, aura elle aussi impressionné le public décidément gâté ce mercredi soir.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1140
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !