Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/09/20 | Les Deux-Sèvres renforce leur engagement dans la protection de l’enfance

    Lire

    Le Département des Deux-Sèvres vient de contractualiser avec l’État et l’ARS pour la période 2020-2022 afin de garantir les mêmes chances et les mêmes droits à tous les enfants. Pour cela, ils vont travailler sur les axes suivants : agir le plus précocement possible pour répondre aux besoins des enfants et de leurs familles ; sécuriser le parcours des enfants protégés et donner aux enfants protégés les moyens d’agir.

  • 29/09/20 | En Nouvelle-Aquitaine, la Nuit du Droit invite François Mauriac

    Lire

    La Région, l'Ecole des avocats, l'Ordre des avocats et la Conférence du Barreau de Bordeaux s'associent pour fêter la Nuit du Droit ce jeudi 1er octobre. Une Nuit pour le grand public qui marquera les 50 ans de la mort de François Mauriac, en présentiel à l'Hôtel de Région à Bordeaux, et en retransmission simultanée aux Maisons de la Région à Poitiers et à Limoges et sur le site de la Région. A 18h: le procès fictif d'Henriette Canaby, qui inspira le roman Thérèse Desqueyroux, par des élèves avocats, et à 20h30, une table-ronde « Du fait divers au roman : regards croisés sur une œuvre de François Mauriac ».

  • 29/09/20 | La librairie itinérante des Deux-Sèvres reprend la route

    Lire

    A partir du 30 septembre, les Deux-Sèvriens ont rdv avec Terre de lecture. Organisés par la Médiathèque départementale, ces rendez-vous mettent en lumière les lieux de culture indispensables en milieu rural. « L’objectif est d’élargir les publics fréquentant les bibliothèques, de favoriser le rôle de celle-ci dans l’animation locale et de stimuler les projets collectifs entre bibliothèques », pour Esther Mathiet-Lucas, conseillère départementale en charge de la culture.

  • 29/09/20 | Le Concours des Saveurs de Nouvelle-Aquitaine fait escale à Agen

    Lire

    Le 3 octobre, le Conseil Départemental du Lot-et-Garonne accueille le Concours des Saveurs organisé par l’AANA. Il récompense les meilleurs produits et recettes dans 28 catégories permettant de mettre en lumière le savoir-faire des producteurs locaux. Pour cette session, 200 produits, issus d’une soixantaine de producteurs et artisans, seront jugés par une soixantaine de jurés.

  • 28/09/20 | Dordogne : l'école de Savignac face à un foyer de coronavirus

    Lire

    L’école supérieure de management en hôtellerie-restauration de Savignac-les-Églises, qui accueille 374 élèves, est désormais touchée par l’épidémie du coronavirus. Mercredi 23 septembre, neuf cas ont été dépistés dans la communauté étudiante, puis 30 cas à la date du 28 septembre. La Direction Générale de la CCI Dordogne et la Direction de l’Ecole, en liaison avec l’ARS, ont décidé de passer toutes les formations en distanciel à partir du lundi 28 septembre pour une durée de deux semaines.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Arte flamenco: révélation et Révélations jeudi soir au café Cantante

05/07/2019 | La soirée de jeudi au Café cantante du Festival Arte flamenco était à l'image de la philosophie du Festival, entre découverte d'une nouvelle pépite et grand nom du flamenco.

Maria Moreno spectacle ''De concepcion'' sur Arte Flamenco 2019

Si le Festival offre à voir de grandes « stars » du flamenco n'ayant plus rien à prouver de leur maîtrise de l'art telles qu' Eva Yerbabuena, Ines Bacan ou encore Joaquim Grillo, il est aussi l'occasion de découvertes des stars de demain. Et celles-ci n'ont d'ailleurs parfois rien à envier à leurs aînés... C'est le cas de Maria Moreno, qui présentait ce jeudi en première partie de soirée, son premier spectacle solo « De la concepcion ». Le public montois ne s'y est pas trompé, saluant debout l'épatante prestation de la jeune femme. C'est debout également que les festivaliers ont longuement salué et applaudi le retour triomphal du maestro José Valencia à Mont-de-Marsan, pour son récital « Con jerarquia ». Deux bêtes de scène qui malgré la lourde chaleur du café cantante se sont donnés sans retenue au public landais.

Maria Moreno, n'est pas de ces artistes flamencos issus de familles de grandes traditions. Mais, de Cadix (ce qui est déjà une bonne base...), la grande famille artistique du Flamenco l'a largement prise sous son aile. C'est le cas notamment d'Eva Yerbabuena, ou encore Andres Marin, les deux « parrains » de la jeune femme dans la création de son premier spectacle « De la concepcion », avec lequel elle a remporté le prix de la révélation (baile) de la Biennale de Séville 2018. Concernant la soirée de jeudi, la révélation de l'artiste auprès du public montois est à entendre au sens le plus religieux du terme, tant la découverte fut grande et belle. Et pour cause, dans ce spectacle la jeune femme se livre entièrement, ne quittant pas la scène durant l'heure et quart que dure la représentation. Même les rapides changements de costumes se font sous l'oeil des spectateurs. Une présence continue de l'artiste sur scène qui est assez rare en matière de baile pour être signalée.

 

Maria Moreno sur tous les cheminements de l'âme

Maria Moreno spectacle ''De concepcion'' sur Arte Flamenco 2019

Un engagement physique quasi non stop impressionnant au service du baile et du public, qui n'enlève rien à la qualité de la proposition. De la première minute, à la dernière seconde, pas une trace de cette chaleur étouffante, qui envahissait la salle, et sans doute plus encore la scène, sous les projecteurs et dans l'effort de la danse.
« De la concepcion », c'est une heure quinze de plaisir et de sentiments mêlés portée par un flamenco convoquant la tradition, mais toujours sous le regard et la pratique d'une jeune femme de son époque. Une certaine forme de contemporanéité est donc bien présente, ne serait-ce que dans les mises en scène, le choix de certaines musiques (tambour tribal se mêlant à des sonorités électroniques en début de spectacle), mais aussi dans son baile, entre poses ou lenteurs quasi méditatives, ou un retour au sol assez régulier. Pour autant, le format du spectacle reste « classique », proposant, en 5 tableaux, un large panel de palmas (rythmes flamencos) des plus graves aux plus légers. La danseuse passe en effet par tous les cheminement de l'âme entraînant avec elle et sans mal le public. De la gravité jusqu'à une certaine furie, de la séduction légère à la provocation aguicheuse, mais aussi la légèreté, la douceur, voire la candeur et une pointe d'humour sont de la partie.
Outre son baile irréprochable sachant manier les extrêmes autant que la gracieuse nuance, Maria Moreno possède une expression et un sens de la dramaturgie sans pareil. Mais peut-être tient-elle cela de la Yerbabuna dont elle a fait partie de la compagnie, avant de se lancer en solo. Empruntant un chemin de plus en plus lumineux au fil de son spectacle, celui-ci se termine par une démonstration à la fois légère et rayonnante d'un baile alliant bata de cola et châle de couleur pâle qu'elle manie avec dextérité et élégance sous les projecteurs, offrant la vision d'un papillon de lumière. Une Révélation, comme on se les imagine, nimbée de lumière à la fois humble, et fière.

José Valencia: don de soi, Révélation, Duende peut-être... 

José Valencia

Humilité mais aussi fierté typiquement flamenca, c'est également l'image que donnait à voir le cantaor maestro José Valencia, que Mont-de-Marsan et Arte Flamenco connaissent déjà très bien, et accueillent toujours avec enthousiasme. Et pour cause, par sa voix et son coffre puissants, José Valencia dans sa recherche éternelle de fidélité au cante jondo, atteint les âmes, rien de moins. Quant à sa fidélité à la tradition, son dernier spectacle, « Con jerarquia » ne la dément pas. Bien au contraire, les racines gitanes sont là, entre puissance donc, volupté et grande technicité sur les traces de l'histoire de sa propre famille et du peuple gitan. De quoi couper le souffle aux spectateurs pour un artiste impressionnant par sa capacité à toujours prolonger la force et l'intensité de son chant, repousant toujours un peu plus tard, le moment de reprendre sa respriration. Car lorsque José Valencia chante comme il l'a fait hier soir pour le public d'Arte Flamenco, chemise ouverte, et trempé de sueur, s'est véritablement corps et âme qu'il se livre. Un don de soi c'est certain, une Révélation sans doute, l'indicible Duende peut-être... Un connexion en tout cas partagée, entre l'artiste et le public, l'un et l'autre ayant du mal à se quitter même une fois le récital terminé et la lumière de la salle rallumée.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Susana Girón - Oìscar Romero - Alejandro Espadero

Partager sur Facebook
Vu par vous
2717
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Le livre « Alain Rousset, le Décentralisateur de la République » Culture | 29/09/2020

Entre les Lignes : « Alain Rousset, le décentralisateur de la République » (ed Le Bord de l'eau)

L'équipe du bureau des tournages au côté de Régine Anglard conseillère départementale Culture | 22/09/2020

Ca tourne toujours pour le Bureau d'accueil des tournages de la Dordogne

 Jean-Patrick Manchette, de L'Affaire N'Gustro aux Lettres du Mauvais temps Culture | 10/09/2020

L'actualité du Roman Noir : Jean-Patrick Manchette, de L'Affaire N'Gustro aux Lettres du Mauvais temps

Lascaux IV, a ouvert le 15 décembre 2016 Culture | 09/09/2020

Depuis 80 ans, Lascaux fait partager le patrimoine de l'humanité

scènes ensemble 2020 Culture | 07/09/2020

Culture : un collectif pour rassurer les spectateurs sur Bordeaux Métropole

Benjamin Biolay et Julie Gayet Culture | 04/09/2020

Angoulême : les temps forts du festival du film francophone

Dominique Besnehard et Marie-France Brière en compagnie du maire d'Angoulême Xavier Bonnefond, de l'ex président d'agglomération Jean-François Dauré et du président du Département François Bonneau, en août 2019 devant l'Eperon Culture | 27/08/2020

Cinéma : L’Eperon, renaissance d’une salle mythique à Angoulême

Jean-Luc Soule, président fondateur du Festival de Périgord noir Culture | 25/08/2020

La belle résistance du festival de musique du Périgord noir

Laetitia Bibié Culture | 13/08/2020

Entre les lignes: Rencontre avec Laetitia Bibié, auteure d’une fable moderne sur la condition féminine

Exposition "Plus que parfaits" à l'Opéra National de Bordeaux Culture | 11/08/2020

L’exposition « Plus que parfaits, métamorphose des corps en scène » reprend ses quartiers à l’Opéra National de Bordeaux

La danseuse et chorégraphe flamenca Patricia Guerrero Culture | 05/08/2020

Arte Flamenco, des Rendez-vous malgré tout !

Contemplations : « Les installations de Denis Tricot et Mathieu Harzo guident le visiteur à travers la forêt jusqu’à l’estuaire. » Culture | 19/07/2020

Multiples expositions à L’Echappée Nature du Parc de l’Estuaire

Marie-France Brière et Dominique Besnehard ont annoncé la programmation du FFA 2020 au théâtre d'Angoulême le 10 juillet Culture | 11/07/2020

Angoulême : le festival du film francophone maintient sa programmation

Eric Vigner, présente la saisonthéâtrale de Pau 2020-2021 Culture | 08/07/2020

"Une nouvelle saison théâtrale comme une mise en scène", Eric Vigner directeur artistique du Théâtre de Pau

Gardé en résidence Culture | 05/07/2020

Six photographes bordelais présentent le confinement, autrement