18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Arte Flamenco tout feu tout flamme avec Manuela Carasco et Antonio Canales

03/07/2014 | Manuela Carasco et Antonio Canales sur une même scène. La soirée du 2 juillet 2014 fait désormais partie des ces soirs qui feront date dans l'histoire du Festival

Manuella Carrasco sur Arte flamenco 2014

Sandrine Rabassa avait «l'idée d'un spectacle majestueux.» Avec la Rencontre organisée hier soir sur la scène du Café Cantante entre Manuela Carrasco et Antonio Canales, la directrice artistique a atteint son objectif. Cela dit, elle le reconnaît elle-même, la recette était simple : «Quand on a l'ambition de viser l’excellence, quoi de mieux que de prendre les meilleurs?» Et les meilleurs se sont montrés à la hauteur de la présence et de la prestance qui habituellement les caractérisent. Tour à tour acclamés par le public, la buleria finale entre ces deux géants du Flamenco, a finit de le conquérir, ajoutant encore un peu plus de légende à la légende.

Manuela Carrasco a le regard sûr et transperçant des fières andalouses. Son baile à la fois simple et fort est à son image. Port de tête altier, buste en avant, Manuela Carrasco ne baisse pas le regard. Elle est gitane, le feu sacré du flamenco est en elle. Baptisée «Reine de la Nuit» par nombre de ces acolytes flamencos, elle le reste. Lentement mais surement elle pose, toujours le menton haut. Elle enchaîne les attitudes lentes, pleine de grâce et de détermination avant que, subitement, comme au comble d'une tension retenue, la passion et le compas, s'en mêlent. Ses pieds, de la pointe au talon s'attaquent alors à la scène dans une frénésie et technicité impressionnante. Comme en 2012, dernier passage de l'étoile à Mont-de-Marsan, le public ne s'y trompe pas, il admire et applaudit à de nombreuses reprises la majesté de la danseuse.

Un mano a mano compliceMême enthousiasme pour les prouesses du charismatique Antonio Canales. Un bonheur visiblement partagé par le bailaor, qui régulièrement sourit et s'amuse à l'attention du public de ses propres performances. Il tourne, vire, saute, et enchaîne d’époustouflants zapateados et taconeos, hypnotiques de rapidité. Un baile généreux, qui joue de force et de subtilité provoquant de nombreux encouragements d'un public véritablement transporté par la fièvre flamenca. 
Et quand les deux danseurs se rejoignent, pour une buleria finale explosive, le public est au comble de l'exaltation. Face à lui sur une même scène deux géants dansent pour lui, dans un grand respect mutuel du baile de l'autre. Ici ce n'est pas un affrontement, ni même un duel entre deux fiertés sévillanes, mais bien plutôt un mano a mano complice qui restera dans les mémoires. Un spectacle hors du temps et sans faux semblant.

Antonio Canales sur la scène du Café cantante le 2juillet 2014


Rencontre de générationsLa seconde grande "Rencontre" commandée par Arte flamenco a lieu ce soir au Café Cantante. Après la danse ce mercredi, le rendez-vous de ce 3 juillet aura lieu entre deux voix : celle du grand cantaor El Pele, et de la jeune Encarna Anillo, considérée par beaucoup comme la relève du cante flamanco. Une soirée sous le signe de l'alliance entre le masculin et le féminin et de la rencontre de deux générations. Un hommage à la transmission, thème particulièrement cher au flamenco. Un autre de ces rendez-vous inattendus et dont Arte Flamenco s'est déjà fait le spécialiste. Un pari pris par Sandrine Rabassa, une chance et un défi pour la jeune prodige Encarna Anillo.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1063
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
gomez | 15/08/2014

canales, quisiera una vez en mi vida, tener esa grande alegria,de embitarte a la boda de mi unica ija, que para ella no ai en el mundo otro artista masgrande que tou,quisira azerle esa sorpresa,aora eres tu que lo ves claro, te embito con todo el amor del mundo,yo se que me contestaras flamenco, te quiero.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !