24/10/17 : Charente-Maritime : les élus du Département ont voté une motion contre les dernières mesures envisagées par l'Etat concernant la baisse des APL, hier lors de la session d'automne.

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | "Attention, ça va swinguer !" : objectif du Festival Swing Art, atteint dès sa nuit d'ouverture.

22/03/2013 | Ce 21 mars, se tenait au Comptoir du Jazz la soirée d'ouverture de Swing Art : atelier charleston et longues séances de danses au programme. Vidéo à l'appui.

Maxim et Catherine Reglat présentent Steven mitchel, Nicolas Deniau et Mikaela Hellsten, invités de Swing Art.

"Si les pieds vous chatouillent, n'hésitez pas à danser" : voilà quelle était la règle d'or de cette nuit du 21 mars, annoncée par Maxim, vice-président et surtout professeur de l'association Swing Time, à l'origine du festival. En première partie de soirée, une autre figure de l'organisation, Miles, donnait à qui voulait un petit cours de charleston, avant de laisser la piste aux couples qui souhaitaient composer quelques figures au son du Cenon Jazz Big Band, dirigé par Franck Dijeau. Les non-initiés ouvraient de grands yeux devant ces enchaînements rapides de pas de spécialistes passionnés.

L'euphorie d'une danse.S'il est en effet un des sentiments qui transparaît le plus lors des prestations de danses façon swing, c'est ce plaisir apparent que les danseurs éprouvent à évoluer sur la piste, à dompter la musique en calant parfaitement des mouvements sur un rythme souvent rapide et grisant. Un goût pour le swing qu'ils partagent, qu'ils communiquent à ceux qui les regardent, voire les admirent. Membres de Swing Time, ou simples danseurs avertis, ce soir-là, ils prenaient surtout part, ensemble, à un évènement qui leur permettait d'exprimer leur art, et également de le faire découvrir au grand public.
Catherine Reglat, présidente de l'association, se félicitait ainsi de voir autant de monde se presser au Comptoir du Jazz, soulignant que "les soirées prévues dans la Halle des Chartrons réunissaient, lors des précédentes éditions, entre 400 et 500 personnes". Pour ce sixième opus, et avec les professeurs émérites et internationaux conviés, il y a fort à parier que l'évènement gagnera encore en popularité.

Avoir le bon tempo.Présents à cette cérémonie d'ouverture, les danseurs mondialement connus Steven Mitchell, Nicolas Deniau et Mikaela Hellsten, ont joué de leur talent sur la piste de danse. Pour autant, le swing ne se danse pas en groupe restreint : les couples se font et se défont, sans tenir compte des âges, sexes ou niveaux de danse, simplement par affinités, par un clin d'œil, par l'envie ressentie de ne pas rester spectateur sur le côté, de s'y essayer. Ensuite, "il suffit de demander à quelqu'un s'il veut danser, et c'est parti", remarque Jennifer Lamaignère qui fait partie de Swing Time.
D'apparence simple, il est pourtant conseillé de suivre l'atelier qui précède ce type d'exercice libre, au moins pour s'engager sur la piste en ayant quelques bases en tête. Autre donnée primordiale à assimiler : l'endurance, il vous faudra parfois enchaîner les pas sur un rythme endiablé ! Le Cenon Jazz Big Band ne rigole pas quand il s'agit de faire du swing, surtout que comme le souligne Maxim, vice-président de Swing Time, "si le swing n'existait pas, beaucoup de musiciens n'existeraient pas".

 

A la Halle des Chartrons :
Soirées Live : Vendredi 22 mars, de 21h à 2h (dress code green for men et orange for women) et Samedi 23 mars, de 19h30 à 2h (dress code années 30 et 40).
Soirée After : Dimanche 24 mars, de 20h30 à 2h.
Initiations de danses : les samedi 23 et dimanche 24 mars, de 13h30 à 17h30/18h.
Exposition et Stands d'expo-ventes.

Programme complet sur le site de l'association Swing Time.

Laura Jarry
Par Laura Jarry

Crédit Photo : Aqui.fr - Tous droits réservés.

Partager sur Facebook
Vu par vous
881
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !