Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Au Thot, la 3D pour mieux comprendre la préhistoire

04/05/2015 | Réalité augmentée, 3D, quizz interactif sur la préhistoire, le centre d'interprétation de la préhistoire investit pour rendre la visite ludique et pédagogique.

A vivre l'expérience du Miroir Temporel

Créé il y a une quarantaine d'années, le Thot, situé sur la commune de Thonac, est un véritable centre d'interprétation de la préhistoire. Depuis deux ans, la Sémitour, gestionnaire du site, investit dans les nouvelles technologies, pour rendre la visite à la fois ludique et attractive pour tous les publics. Le Thot reçoit quelque 60 000 visiteurs par an, principalement des familles et des scolaires. L'investissement semble porter ses fruits, à hauteur de 400 000 euros par an, la fréquentation est en hausse. Petite visite guidée en compagnie d'un enfant de 10 ans sur les dernières nouveautés.

En ce jour de vacances scolaires, nous avions décidé de visiter le Thot, centre d'interprétation de la préhistoire, en famille, accompagné d'un enfant de dix ans et de laisser découvrir le site et de recueillir son ressenti. La Sémitour, gestionnaire du site a beaucoup investi ces deux dernières années, sur la 3 D, les nouvelles technologies pour rendre la visite attractive et accessible à tous les publics. L'investissement représente 400 000 euros par an sur une période de trois ans. L'objectif est de dynamiser la fréquentation du lieu et de faire en sorte que le site ne devienne pas obsolète avec l'ouverture l'été prochain de Lascaux IV.

Fac-similés de la Lascaux et miroir temporel Cyprien, a donc choisi de débuter sa visite par les facs similés des peintures de la grotte de Lascaux. Il s'agit des reproductions de la nef et de la scène du puits qui comporte une des rares silhouettes humaines de Lascaux. "Les jolies lumières permettent de bien voir les gravures et les peintures. Il y a ensuite des petits films très bien faits qui expliquent la construction de certains outils préhistoriques." Le recours à la vidéo permet ainsi de mieux comprendre la façon dont les hommes vivaient il y a 17 000 ans, les gestes pratiqués.
 Ensuite, nous avons tenté l'expérience du miroir temporel. De quoi s'agit il ? L'animation, conçue avec des scientifique, offre aux visiteurs  la possibilité d’interagir avec les animaux préhistoriques. Grâce à la réalité augmentée, les images virtuelles semblent bien réelles tant la faune a été reconstituée avec une grande rigueur scientifique. Et le spectateur est mis en condition par des bruitages, la sensation de vent, ou de froid. La réalité augmentée est un système informatique qui incruste de façon réaliste des images de synthèse et permet de reproduire les animaux de l’époque. La superposition d’éléments 3D du monde virtuel sur la perception du monde réel permet aux visiteurs d’évoluer dans un environnement tridimensionnel. Cela fait tout juste un an que le Thot développe cet outil. Cette année, deux animaux, la Hyène des cavernes et l'antilope saïga, viennent compléter le bestiaire le mammouth laineux, le rhinocéros laineux, le megacéros (un cerf géant), la lionne des cavernes et l'ours des cavernes. 

Le parc animalier du ThotFilm sur le climat en 3 DNous poursuivons notre visite par la présentation d'un film en 3 D d'une douzaine de minutes sur la climatologie. "Dis maman, c'est quoi la climatologie, je ne connais pas ce mot, interroge Cyprien. Il va très vite comprendre. Ce petit film plonge les spectateurs dans les évolutions du climat de - 2,5 millions d'années jusquà la période de Lascaux (- 17 000 ans). On y découvre les périodes glaciaires et interglaciaires et l'influence du climat sur la vie des hommes et des animaux, l'évolution des modes de vie, l'apparition des premières forêts qui n'est pas sans incidence sur la vie des hommes. "J'ai bien aimé la note d'humour avec le renne, comparé à un supermarché. Car grâce au renne, l'homme de la préhistoire pouvait manger, s'habiller, indique Cyprien. C'est la grande nouveauté de la saison et c'est réussi. Le temps étant assez clément, nous décidons de faire un tour du parc avec les animaux : chèvres, bisons, daims. Pour nous, c'est le point un peu décevant de la visite, malgré des efforts de pédagogies sur les panneaux. Certains textes ne sont pas à la portée du plus grand nombre. Et le vieux mammouth qui domine la vallée de la Vézère (on peut apercecoir au loin, la colline de Lascaux et le chantier de Lascaux IV), a besoin d'un bon coup de jeune.  

L'atelier d'art pariétal remporte beaucoup de succèsUn préhisto quizz sur tablettes Cyprien a opté pour un atelier d'art pariétal. Il semble un peu inquiet, n'étant pas très doué pour le dessin. Ils sont une douzaine d'enfants comme lui, a vouloir s'essayer à peindre à la manière des premiers artistes de Lascaux. Les premiers hommes n'utilsaient que des matières naturelles, et dessinaient peu de figures humaines. Guidée par Marie de la Sémitour, chacun se prend au jeu et réalisent son animal. "C'était génial", indique Cyprien, très fier de nous montrer sa tête d'auroch sur la paroi. D'autres ateliers sont proposés : tir au propulseur, fouilles, allumage de feu, moyennant un complément de prix à l'entrée. Avant de rentrer, Cyprien ne veut pas manquer la dernière nouveauté : un préhisto quizz intitulé question pour un glaçon, installé dans le hall d'accueil. Il contient plusieurs thématiques : une sur les animaux, une sur la chasse, les traditions, une sur Lascaux. Certaines questions ne sont pas évidentes et peuvent pièger même les adultes. Ce quizz, interactif et sur tablette, est une excellente façon d'apprendre en s'amusant. Nous conseillons de débuter par la visite du Thot avant de visiter Lascaux II. Un billet jumelé des deux sites est proposé par la Sémitour. 

www.semitour.com

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
1634
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !