Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Au Thot, on peut approcher un animal préhistorique grandeur nature

16/04/2014 | Depuis le début des vacances scolaires, l'Espace Cro Magnon du Thot propose au public une expérience inédite: de rencontrer des animaux préhistoriques.

Au Thot, derrière le fac similé de la nef, les gravures de Lascaux

Depuis le début des vacances scolaires, le site du Thot à Thonac en Dordogne, site associé à Lascaux II, propose au public une nouvelle animation grâce à une innovation informatique de génie: la réalité augmentée. Conjointement élaborée avec des scientifiques, l’animation offre aux visiteurs la possibilité d’interagir avec les animaux préhistoriques : Ours, lion des cavernes, mégacéros, rhinocéros laineux. La Semitour, gestionnaire du site, a investi 400 000 euros dont la moitié a été financée par la Région dans ce dossier et a ainsi créé deux emplois supplémentaires.

Un voyage dans le temps à la rencontre des animaux préhistoriques qui peuplaient le Périgord il y a 17000 ans C'est ce que propose désormais aux visiteurs, l'espace Cro Magnon du Thot, situé sur à Thonac en Périgord noir. Le public peut désormais voir bondir le lion des cavernes par dessus les spectateurs, le rhinocéros laineux marquer son territoire ou encore assister à la tristesse du petit mammouth qui a perdu sa maman dans "le miroir temporel" . Grâce à la réalité augmentée, les images virtuelles semblent bien réelles tant la faune a été reconstituée avec une grande rigueur scientifique. Et le spectateur est mis en condition par des bruitages, la sensation de vent, ou de froid. La réalité augmentée est un système informatique qui incruste de façon réaliste des images de synthèse et permet de reproduire les animaux de l’époque. La superposition d’éléments 3D du monde virtuel sur la perception du monde réel permet aux visiteurs d’évoluer dans un environnement tridimensionnel.

Donner une nouvelle attractivitéSitué entre Montignac et les Eyzies, le site du Thot, complémentaire à Lascaux II, est géré par la Semitour. Avec son parc animalier, ses ateliers d'art pariétal ou de tir, le Thot reçoit 60 000 visiteurs par an, et en grande majorité des familles et des scolaires. Il bénéficie d'un billet jumelé avec Lascaux II, site touristique le plus fréquenté de Dordogne avec 260 000 visiteurs. "Un des objectifs était de donner une nouvelle attractivité au site, dans le contexte de l'ouverture de Lascaux IV, le futur centre international d'art pariétal de Montignac et de l'inscrire dans le XXI e siècle", précise André Barbé, directeur de la Semitour.

Mais il n'était pas question de faire du Dysneyland. La nouveauté du Thot est de proposer au public d'interagir avec les animaux préhistoriques : le lion des cavernes, l'ours, le mammouth, le mégacéros et le rhinocéros laineux, grâce à une innovation informatique. Chaque voyage dans le temps dure une vingtaine de minutes, sous la conduite de Renaud Lippé, docteur en préhistoire et désormais chargé de médiation culturelle. "Nous nous inscrivons dans de l'animation pédagogique dynamique."  Des scientifiques comme l'archéologue Serge Maury et le paléonthologue Stéphane Madeleine ont apporté leur contribution au projet. Ce dossier, qui a nécessité 400 000 euros d'investissements dont la moitié du Conseil régional,  a été confié pour sa réalisation à l'équipe du cinéaste Maurice Bunio, auteur de plusieurs films sur la grotte de Lascaux et passionné de préhistoire depuis son plus jeune âge. 

Mise au jour des gravures de LascauxCe n'est pas la seule nouveauté que le public peut découvrir en visitant le Thot. A l'entrée du site, le visiteur découvre les 5 fac similés de la nef de la célèbre grotte de Lascaux, semblable à celui de Lascaux III, actuellement à Montréal. On voit ainsi les deux bisons adossés, la vache noire, frise des cerfs .... La visite débute dans une luminosité semblable aux lampes à graisse, puis elle est progressivement remplacée par de la lumière noire. Celle ci fait apparaître la peinture fluorescente appliquée dans les traits de gravure. Derrière la célèbre vache noire, surgit ainsi une formidable sarabande de petits chevaux. D'ici les prochains mois, l'accent va être mis sur les animations pédagogiques, à travers le recours à la vidéo. Les visiteurs pourront mieux se rendre compte de la manière dont les hommes vivaient il y a 17 000 ans, les gestes qu'ils pratiquaient. La thématique du rapport de l'homme à l'animal va être développée grâce à l'apport des nouvelles technologies.  

www.semitour.com

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1154
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !