Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Aurélie Filippetti crée les premiers gestes de Lascaux IV

24/04/2014 | Aujourd'hui, la ministre de la culture, a découvert la grotte originelle, puis au Atelier des fac similés du Périgord, avant de lancer le chantier de Lascaux IV.

Aurélie Filippetti était en Dordogne pour lancer le chantier de Lascaux IV

Aurélie Filippetti, la ministre de la culture, était en Dordogne aujourd'hui. Ce matin, elle a eu le privilège de visiter la grotte originelle de Lascaux en compagnie d'Yves Coppens. Elle s'est ensuite rendue au Atelier des fac-similés du Périgord où elle a pu se rendre compte du travail exceptionnel d'artistes en charge de créer les 21 fac similés du futur Lascaux IV. Au cours de cette journée, elle a pu échanger avec les architectes du cabinet Snohetta avant de lancer de manière symbolique, par une reproduction de gestes d'il y a 17 000 ans, le début de ce chantier qui doit durer deux ans.

Ce jeudi 24 avril marqué par la venue en Dordogne d'Aurélie Filippetti, ministre de la culture, est indiscutablement un tournant dans le dossier du futur centre international d'art pariétal de Montignac. Ce projet, plus connu sous le nom de Lascaux IV, évalué à 57 millions d'euros HT, est né au milieu des années 2000. Il répond d'abord à l’impérieuse nécessité d’une sanctuarisation totale de la colline de Lascaux dans un souci d'améliorer la conservation de la grotte originelle.
Lascaux IV dont l'ouverture est prévue pour le tout début de l'été 2016, consiste à présenter au grand public la réplique intégrale de la célèbre grotte de Lascaux, découverte en septembre 1940 par quatre adolescents, et fermée par souci de conservation depuis 1963. Le futur centre d'art pariétal se veut aussi un équipement touristique et culturel de référence pour la mise en valeur et la vulgarisation de l'art pariétal.

Aurélie Filippetti était en Dordogne pour lancer le chantier de Lascaux IV

La grotte de Lascaux va bien
La visite de la ministre de la culture en Dordogne a débuté par la découverte de la grotte originelle en fin de matinée. Elle était accompagnée par le paléontologue Yves Coppens, président du comité scientifique.  Au cours de la journée, Aurélie Filippetti a fait part de son "émotion magnifique" face à une telle merveillede l'humanité. Elle a tenu à préciser que la grotte se portait bien. "Les taches noires apparues dans les années 2006 semblent s'estomper, elles ne couvrent plus qu'environ 1 % des peintures." Ensuite, Aurélie Filippetti a pu se rendre compte du travail que sont en train de réaliser les artistes de l'Atelier des fac similés.  Les 26 salariés ont moins de deux ans pour créer quelque 800 mètres carrés d’œuvre artistique dont 575 mètres carrés destinés à la réplique de la grotte. «Nous réalisons un total de 21 panneaux. Ils représentent la salle des taureaux, le diverticule axial, le Passage, la Nef, la Rotonde et le Puits.  Nous  créons des doubles destinés à orner les futures salles d'activité, » explique Francis Ringenbach, responsable artistique et de la production à la ministre qui s'est dite très impressionnée par la qualité des reproductions. 

La participation de l'Etat à hauteur de 4 millions est confirméeLa ministre de la culture est revenue sur les aspects du financement. Elle a confirmé à plusieurs reprises l'engagement de l'Etat à hauteur de 4 millions. La Région et le Département apportent chacun 16,6 millions d'euros, l'Europe, 12 millions, le futur exploitant, deux millions. Le mécénat financier des particuliers et des entreprises est sollicité à hauteur de 5,8 millions. Puis devant une foule d'invités très nombreuse, Aurélie Filippetti a lancé le début du chantier d'une manière très symbolique. Avec du manganèse et des pigments naturels, elle a reproduit les gestes de nos ancêtres créateurs de Lascaux, marquant ainsi l'acte de naissance du futur Lascaux IV. Puis tour à tour, les élus, Bernard Cazeau, en tête, qui s'est dit plutôt fier d'avoir combattu les scepticismes, le député Germinal Peiro, le maire de Montignac, ont chacun évoqué les enjeux culturels, patrimoniaux, et bien sûr économiques d'un tel projet. Face au coût important du projet et aux sceptiques, Bernard Cazeau a indiqué que le site qui devrait accueillir entre 400 et 450 000 visiteurs par an "sera rentable".

Quant au chantier, prévu pour une durée de deux ans, il débute demain. Il est placé sous la conduite du cabinet suèdois Snohetta, associé aux scénographes de Casson Mann. Le gros oeuvre a été confié à l'entreprise Lagarrigue située dans l'Aveyron. L'ouverture du site est prévue pour l'été 2016.  

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
9306
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !