Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Avenante avec ses lecteurs, Katherine Pancol leur a livré quelques détails sur son futur roman.

05/04/2013 | Invitée par la librairie Mollat, Katherine Pancol a discuté de son prochain roman et de l'adaptation cinématographique de "Les yeux jaunes des crocodiles".

Katherine Pancol, avenante avec ses lecteurs.

"C'est sympa de vous voir physiquement", se réjouit Katherine Pancol en arrivant à la rencontre de ce 4 avril dans les salons de la librairie Mollat, après une séance de dédicaces prenante. Il faut dire que l'auteur aime discuter longuement avec ses lecteurs, prendre de leurs nouvelles quand elle a déjà échangé des mails avec eux, et leur adresser un petit mot personnalisé. C'est donc avec simplicité et bienveillance qu'elle a expliqué ses inquiétudes vis-à-vis de l'adaptation cinématographique de "Les yeux jaunes des crocodiles", donné quelques nouvelles de son futur roman et parlé d'elle.

"La vie de tout le monde est un roman"Pour quantifier le nombre d'exemplaires vendus de la trilogie de Katherine Pancol, on peut donner le chiffre de 6 millions de livres, ou s'imaginer vingt fois le contenu de la librairie Mollat. Une fois cette base posée, on sent l'auteur toujours aussi surprise de son succès, essayant parfois de quantifier ses lecteurs en nombre de stades de football. Celle qui n'écrit plus pour Paris Match et qui peut maintenant à l'envie rencontrer les gens auxquels elle désire parler, considère que sa vie "s'est jouée à trois secondes, et plusieurs fois" : son entrée à Paris Match, elle la doit au fait d'avoir croisé un ami au bas des marches de la société dont elle venait juste de se faire renvoyer.
"La vie de tout le monde est un roman", commente-t-elle : "j'ouvre les yeux, les oreilles, et il y a des histoires partout". C'est d'ailleurs ainsi qu'elle a trouvé le début de son prochain roman.

Le nouveau roman ? Déjà 598 pages !

Katherine Pancol livre des détails sur son futur roman.

Allant à un mariage à Lourdes et se trouvant seule sur une place, elle a observé un long moment le couple improbable que formait une sublime Brigitte Bardot enceinte et un homme semblant issu des Deschiens, jusqu'à ce que "tout d'un coup, il prend son élan et il lui file une beigne monumentale, et elle, elle ne bouge pas". Choquée, elle a ressenti le besoin de poser cette histoire sur papier, et finalement, comme ses lecteurs qui lui confient que ses livres ont changé leur vie, Katherine Pancol fait découvrir le livre écrit par son personnage Joséphine à cette femme battue.
Quelques détails de ce nouveau roman ont été aussi donnés, comme le fait que, n'en étant qu'à son milieu, elle avait déjà écrit 598pages. Elle a également évoqué ce nouveau personnage Stella qui prend sa revanche, ou Gary qui répète une sonate de Beethoven. Tout est noté dans ses petits carnets,, dont elle dispense même quelques bribes sur son blog, où elle répond fréquemment aux commentaires.

Le film ? "Peut-être que j'aurais une divine surprise""Les yeux jaunes des crocodiles", premier volet de la trilogie, va donc être adapté au cinéma. Pour l'auteur, c'est une grande inquiétude : "Je les [ses personnages] connais tellement, j'ai le trac". Le tournage a débuté en mars à dans la station de ski de Méribel, et compte un casting important : Julie Depardieu en Joséphine, Patrick Bruel pour Philippe, Emmanuelle Béart en Iris, Jacques Weber dans Marcel (pour qui elle aurait préféré Gérard Depardieu) et Samuel Le Bihan en Antoine. Côté enfants, elle a évoqué Hortense, qui "est exactement comme je la voyais", jouée par Alice Isaaz.
Katherine Pancol parle peu d'elle-même, préférant discuter de la vie de ses personnages : "ce n'est pas vous qui décidez ce qui va leur arriver ; vous, vous leur cavalez après tout le temps !". Si elle évoque sa tendresse pour Romain Gary et "l'amour de ma vie", Pierre Lescure, elle remarque qu'au commencement de chaque roman, elle a perdu un homme : "quand vous écrivez, vous avez deux hommes dans votre vie, et celui qui n'attend pas, c'est le livre".

Laura Jarry
Par Laura Jarry

Crédit Photo : Aqui.fr - Tous droits réservés.

Partager sur Facebook
Vu par vous
1413
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !