Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

03/04/20 : Dordogne : au 2 avril, 63 marchés sont ouverts et ont obtenu une dérogation de la préfecture en tenant compte des mesures barrières et sanitaires. Ils sont limités à une quinzaine d'exposants de proximité à l'exception de Périgueux et de Bergerac.

03/04/20 : Charente : depuis le début du confinement, plus de 1700 demandes d’activité partielle ont été déposées auprès de la Direccte, pour près de 15 500 salariés, a annoncé hier la préfecture.

02/04/20 : Ce mercredi, le CHU et l'Université de Bordeaux ont lancé conjointement un appel aux dons pour soutenir la recherche et "accompagner les étudiants via la fondation Bordeaux Université", qui recueille les dons sur son site ou au 06 26 25 45 56.

02/04/20 : Le festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles consacré à l'espace est annulé et reporté du 25 au 29 mai 2021. Les organisateurs préparent une conférence live et un podcast entre temps, "pour maintenir le lien avec la communauté".

01/04/20 : Charente-Maritime : la ville de Marennes et son association de commerçants lancent un appel à manifestation d'intérêt pour créer une boutique en ligne rassemblant les commerçants locaux pour faire de la vente en ligne. Contact:j.girard@gigamotors.fr

01/04/20 : La ville de Périgueux maintient le stationnement gratuit, en voirie et sur le parking Bugeaud, pour toute la période de confinement. Une manière d'inciter les Périgourdins à rester chez eux, mais aussi pour soutenir les commerces restant ouverts.

01/04/20 : La Charente-Maritime se prépare à affronter la "vague" de malades du covid 19 : une quinzaine de centres de consultation temporaire, avec un dispositif sanitaire particulier, seront mis en place entre demain et la fin de semaine (sur rdv uniquement).

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.

31/03/20 : Covid-19. Afin de permettre aux habitants de faire leurs courses et aux commerçants de poursuivre leur activité, le maire de Mérignac a obtenu de la préfecture une dérogation de réouverture des marchés sous la forme de drives sécurisés.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/04/20 | Le Bac 2020 en contrôle continu

    Lire

    Le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, a annoncé ce vendredi que les épreuves finales du baccalauréat 2020 n'auront pas lieu "dans les conditions normales". Les élèves seront évalués sur le contrôle continu, sans épreuves finales. Les élèves de CAP, BEP et BTS sont aussi concernés, et les notes données à distance pendant le confinement ne seront pas comptabilisées dans le contrôle continu. En revanche, l'oral de français pour les élèves de 1ère est maintenu et les épreuves de rattrapages du bac auront lieu "dans les conditions habituelles".

  • 03/04/20 | Deux-Sèvres : 200 tablettes numériques pour les EHPAD

    Lire

    Pour faire face à une situation sociale difficile dans les EHPAD à cause de l'interdiction des visites dans les établissements, le Conseil départemental des Deux-Sèvres distribue dès ce vendredi et jusqu'à lundi prochain 200 tablettes numériques. Ces outils devront permettre aux résidents de garder le contact avec leurs proches en cette période de confinement. L'investissement réalisé par le Département pour l'achat de ces tablettes est de 100 000 euros.

  • 03/04/20 | Cet été, rendez-vous avec « Le Barbier de Séville » à Sanxay (86)

    Lire

    Depuis 21 ans, les Soirées Lyriques de Sanxay dans la Vienne, 3e festival de chant lyrique de France, proposent chaque été un opéra en plein air, dans les vestiges du théâtre gallo-romain de Sanxay (Vienne). Cet été, les 10, 12 et 14 août, « Le Barbier de Séville » de Rossini sera joué pour la première fois à Sanxay. Cette coproduction Opéra national du Rhin / Opéra de Rouen sera scénographiée et mise en scène par Pierre-Emmanuel Rousseau.

  • 03/04/20 | Les deux résidentes d'un Ehpad bayonnais ont quitté l'hôpital

    Lire

    Les deux résidentes de l'Ehpad Harambillet, qui avaient été testées positives au Covid-19 et hospitalisées, ont regagné l'établissement, respectivement hier 2 avril et aujourd'hui 3 avril. La première, âgée de 86 ans, avait été admise au Centre hospitalier de la Côte basque le 17 mars et la seconde, âgée de 89 ans, le 20 mars. En lien étroit avec l’Agence Régionale de Santé, la Ville de Bayonne et son Centre communal d'action sociale ont mis en place des mesures sanitaires de confinement strictes au sein de cet établissement dès le début de la pandémie.

  • 03/04/20 | Nouveaux renforts de personnels soignants à l'Est

    Lire

    Après un premier départ de personnels soignants dimanche dernier, 18 nouveaux volontaires sont partis le 2 avril pour renforcer les hôpitaux de l'Est de la France. Des médecins anesthésistes réanimateurs et infirmiers anesthésistes de milieux hospitaliers mais aussi des libéraux et des praticiens d'établissements publics et privés. Ils viennent des Landes, de Gironde, du Lot-et-Garonne et de Charente-Maritime, pour renforcer le centre hospitalier et l'hôpital militaire de campagne de Mulhouse pour 4 à 10 jours.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Biarritz inaugure les Contrats de filière Musiques actuelles

05/09/2017 | Vendredi, la ministre de la Culture François Nyssen a inauguré le premier contrat de filières

visite ministre

Après un passage à la Direction régionale des affaires culturelles de Bordeaux, la nouvelle ministre de la Culture Françoise Nyssen s'est rendue à l'Atabal, une salle créée en 2005 spécialisée dans la musique actuelle à Biarritz. Une visite en compagnie du président de la Nouvelle Aquitaine afin de signer en France le premier Contrat de filière régional Musiques actuelles. La journée de la ministre s'est terminée à Saint-Jean-de-Luz pour l'ouverture de l'Académie Ravel avec l'Orchestre de chambre de Poitou-Charentes devenu officiellement en ce samedi Orchestre de chambre de la Nouvelle Aquitaine

Il y avait foule de personnalités et de discours, aux couplets aussi copieux que les chansons de Brassens vendredi à Biarritz pour signer le premier contrat de filières de Musiques actuelles et variétés en la salle de l'Atabal, un véritable laboratoire de la création artistique. A commencer par le nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques,  Gilbert Payet, qui effectuait ainsi sa première visite officielle au Pays basque pour accueillir la ministre de la Culture Françoise Nyssen avec le président de la Nouvelle Aquitaine,  Alain Rousset. En la compagnie duquel, elle avait visité le matin la Direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) à Bordeaux.

C'est le maire de Biarritz, Michel Veunac qui leur a d'abord fait visiter cette Atabal créée en 2005 dans le quartier Iraty et vouée aux musiques actuelles, avec à ses côtés sa présidente Sylvie Claracq et son directeur depuis 2012, François Maton. Dans la délégation aussi Gilles Petit, président du Centre national de la chansons des variétés et du jazz accompagné de son directeur général Philippe Nicolas. Avec une halte "mega décibels" dans un studio ou répétait un groupe de rock et que ne soit entamée dans la salle de spectacle plus d'une heure de discours inaugurée par le maire Michel Veunac. Habilement, il nota que la visite ministérielle pouvait annoncer de bonne nouvelle pour cette salle de l'Atabal créée en même temps que la médiathèque du centre-ville en 2005. " Le fait que vous veniez ici pour signer ce contrat de filière préfigure, je l'espère l'annonce que l'Atabal sera labellisée et reconnue Scène de musiques actuelles..." On comprendra quelque soixante minutes plus tard que Françoise Nyssen était venue pour apporter tout son poids à la démarche mais pas pour faire la moindre annonce....

Une convention au service de la diversité culturelle...

Mais en quoi consiste ce contrat de filières Musiques actuelles et variétés peur attirer autant de personnalités, dont le brain-trust du Réseau des Indépendants de la Musique en tout premier lieu concerné?
Il s'agit d'une convention au service de la diversité culturelle qui prévoit la mise en place d'un fonds pour soutenir la création, l'éducation artistique; fédérer les acteurs du secteur de la musique enregistrée, au spectacle vivant en collaboration avec ce réseau des Indépendants de la musique. (RIM) avec trois partenaires: l'Etat, le CNV et la Région Nouvelle Aquitaine. Après un diagnostic et appel à projets, artistes en résidence  un financement est octroyé par ces trois partenaires et l'Atabal a déjà montré une certaine expérience sur le sujet comme l'a démontré François Maton son directeur. Ateliers d'écritures, école de musique comme la Rock Eskola, salles de répétition, intervention dans le milieu carcéral, hip-hop ont montré le sérieux et l'ambition de ce vivier de talents artistiques.

Aussi, dans l'esprit de cette convention, le collectif Luzo-Cibourien Moï Moï et l'Atabal (1) ont reçu une aide de 10 000 euros pour un projet de création original appelé "Toxtx" - un terme qui célèbre le cidre basque — mené avec le Confort moderne de Poitiers réunissant gastronomie et...musique. Il sera présenté le 18 novembre à l'Atabal. L'Institut culturel basque lui a ajouté une aide de 2000 euros à la démarche.

De l'Atabal  de Biarritz au Boléro de Ravel à Luz

Le président Rousset s'est félicité d'ailleurs de cet exemple qui illustre les forces vives de la Nouvelle Aquitaine et sortent de l'entrisme de la capitale avant donc de parapher cette Convention, rappelons-le, une Première en France. Le hasard du riche calendrier artistique du Pays Basque faisait que ce jour-là, s'ouvrait en l'église de Saint-Jean-de-Luz, le Festival Ravel, en hommage au célèbre compositeur cibourien du fameux Bolero.  Ouverture à laquelle  ne manqua par de participer la ministre de la Culture. Symbole encore: ce soir-là, l'Orchestre de Chambre de Poitou-Charentes sous la direction de Jean-François Heisser est devenu officiellement l'Orchestre de Chambre de la Nouvelle Aquitaine.

Sylvie Claracq, la présidente de l'Atabal et déléguée à la Jeunesse et à la Vie scolaire de Biarritz,  dans le programme trimestriel de l'Atabal avait ce paragraphe fort prémonitoire: "On choisit le localisme des compétences et l'ouverture aux autres afin de construire comme il se doit notre écosystème culturel. Car c'est bien de cela qu'il s'agit une diversité culturelle avec ce mélange des genres, cette coexistence des styles de musique. Poser des ponts entre les disciplines artistiques, les gens, les lieux. Dans cette construction où les compétences locales sont un socle..."

Ce contrat de filière régional pour la première fois paraphé à Biarritz en aura été l'illustration parfaite.

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
8019
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !