18/10/17 : La CGT appelle à nouveau à manifester en Dordogne contre les ordonnances Macron sur le droit du travail. Les rassemblements auront lieu ce jeudi 19, à 17 h à Périgueux (palais de justice), Bergerac (palais de justice) et Sarlat (place de la Grande-Rigaudi

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Biarritz: un Fipa très innovant et parfois clivant

25/01/2016 | Le 29e Festival international de programmes audiovisuel de Biarritz s'est terminé sur de belles surprises mais a connu aussi quelques frayeurs en raison d'une programmation parfois politiquement audacieuse

Lauréats Fipa 2016

Le président du Fipa, et secrétaire général général du Prix Goncourt, Didier Decoin excelle dans l'art du maniement de mots bleus qui rendent les gens heureux. Et la comparaison qu'il a joliment dessinée avec ses mots à lui pour comparer la clôture du 29e Festival de Biarritz au conte de Cendrillon était des plus justes. Ce Festival a été une juxtaposition de la Cendrillon séduite par le prince charmant et celle au destin maudit décrite par Louis Bertignac. A trop suivre l'actualité dont celle dictée par les terroristes de Daech, on peut se brûler les ailes

La 29e Festival international de programmes audiovisuels s’est donc terminé samedi soir par la proclamation de résultats souvent inattendus. Avec la victoire d’une fiction originale en provenance du Royaume Uni, « Birthday » proclamée à l’unanimité parmi douze œuvres d’un jury présidé par le réalisateur brésilien Karim Aïnouz avec la comédienne Marie Denarnaud. Les seuls lauréats qui n’étaient pas présents ou représentés sur la scène de la Gare du Midi en ce samedi soir, mais avaient eu la britannique diplomatie et très gracieuse délicatesse d’envoyer une vidéo pour faire partager leur joie. C’est l’histoire d’un couple qui, après la difficulté d’avoir un premier enfant, décide d’inverser les rôles pour le second. L’homme se fait greffer un utérus pour vivre lui même cette nouvelle grossesse.

Exit, dans la catégorie Séries, de « Baron Noir », réalisé par Zouiad Doueiri et écrit par Eric Benzekri et et Jean-Baptiste Delafon avec Kad Merad et Anna Mouglalis qui, par leur présence auront créé l’événement sur la Côte basque. Sans faire offense au jury présidé par le réalisateur Jean-Xavier de Lestrade, qui lui a préféré « Historia de un clan » de l’Argentin Sebastian Ortega, on peut penser que le Baron tourné pour Canal relatant les douloureuses péripéties d’un député socialiste du nord n’aura pas besoin d’un Fipa biarrot pour faire une carrière. 

Un documentaire sur les jihadistes qui fait polémiqueUn bon cru 2016 collant aussi irrémédiablement à l’actualité avec la catégorie Grand reportage et investigation avec une polémique inattendue. Quoi qu’un peu prévisible tant le sujet du jihad semblait d’évidence sensible. Nous l’avions écrit, des films d’une brûlante actualité sur l’islamisme étaient programmés dont « Salafistes », de François Argolin et Lemine Ould Salem. Une immersion à Gao au Mali ou à Tombouctou occupés par le Jihad dévoilée sans commentaire et servant la seule propagande salafiste. De quoi dérouter les spectateurs. C’est justement ce document brut de décoffrage et en raison d’images pouvant le choquer que la direction du Fipa a voulu réserver le jeudi sa projection pourtant libellée tout public, aux seuls observateurs accrédités, professionnels de l’image et journalistes. A la grande colère des abonnés de ce festival, dont certains refusèrent d’évacuer la salle. Mais à la colère conjointe des deux réalisateurs aussi qui estimèrent qu’il s’agissait là d’une forme de censure. Finalement, après force discussions véhémentes, la projection et le débat — largement alimenté par les événements — a eu lieu. Coïncidence, le Centre National du Cinéma (CNC), dont le directeur Michel Tardieu, le directeur général délégué, participait à un débat organisé le lendemain par la Société civile des auteurs multimédia, doit statuer sur son visa d’exploitation en salle. Il aura pu juger sur pièce. Crédité d’une interdiction aux moins de 18 ans, « Salafistes » serait assurément condamné commercialement parlant, car peu de chaines se risqueraient à l’acheter. C’est la première fois que le Fipa, son président Didier Decoin et son délégué général François Sauvagnargues ont du faire face à un tel incident depuis la création du Fipa... Qu’ils ont pris soin de minimiser.

Kad Mérad, Louise Bourgoin, des comédien (ne) s en pleine actualité

Louise Bourgoin Fipa Biarritz 2016

 Après « Sanctuaire » l’an dernier, Canal+ a donc mis tous ses moyens et fait se déplacer ses comédiens pour cette 29e édition avec la série, « Baron noir » au Fipa de Biarritz montrant ainsi son intérêt. Après Kad Merad qui a même assisté à une Master Classe publique, le lendemain, ce sont les deux auteurs, Eric Benzekri, qui a travaillé pendant vingt ans au Parti socialiste et Jean-Baptiste Delafon et la belle Anna Mouglalis qui ont rencontré la presse. Le réalisateur Ziad Zoueri serait bien venu à Biarritz, mais il était encore plein montage de la série. « Il a réalisé un superbe travail et avait un avantage : ne connaissant pas les arcanes de la politique française, il n’avait aucun a priori sur le rôle de ce député du Parti socialiste victime d’une trahison », au plus haut niveau, expliqua Eric Benzekri. Quand on lui fit remarquer qu’il y allait fort dans les deux premiers épisodes il répondit, « Qui aime bien châtie bien. Mais il fallait taper fort au début. » Anna Mouglalis a bien aimé interpréter ce rôle et dit s’être un peu imprégnée des discours de la ministre Christiane Taubira. « Cette femme est une véritable oratrice », a-t-elle découvert. Assurément, dans un environnement politique plutôt passionné, cette série créera l’événement en ce début du mois de février.

Un registre différent de la part des visiteurs du lendemain : le réalisateur de « La fin de la nuit », Lucas Belvaux, et la comédienne Louise Bourgoin en compétition dans la catégorie fiction. Ce téléfilm est tiré d’une des œuvres de François Mauriac, qui est la suite de « Thérèse Desqueyroux. La jeune femme y retrouve la comédienne et réalisatrice Nicole Garcia — elle joue sa mère qui la dirigeait dans “Un beau dimanche”. Le réalisateur belge Lucas Blevaux (“Pas son genre”, “Rapt”) n’était pas très enthousiaste quand le scénariste Jacque Fiéschi lui a proposé cette réalisation qu’il lui proposait de rendre contemporaine. “Je ne connaissais pas le personnage Mauriac que j’imaginais ‘poussiéreux et gaulliste, j’ai découvert une écriture et un contenu foisonnants.’

Pour l’occasion et le personnage, la jolie comédienne a coupé ses cheveux et se retrouve sous les feux de l’actualité — elle aussi — avec deux films fort remarqués : ‘Les Chevaliers blancs’ et ‘Je suis un soldat’. Aussi c’est à Biarritz, au milieu des festivaliers que Louise Bourgoin a découvert ‘La fin de la Nuit".  "Cette année", je ne ferai pas de tournage", dit-elle en souriant et en montrant son petit ventre arrondi. Après voir tourné en 2011, "Un heureux événement", c'est apparemment ce qu'elle va vivre... en 2016.

En conclusion une édition très riche particulièrement grâce à son jeune SmartFipa, très innovant sur la télé de demain et ses conférences. Pierre Lescure, pour incompatibilité d'horaires d'avion et la Ministre Fleur Pélerin pour incompatibilité de programme annoncé au début ont décliné l'invitation à participer un débat avec la Société civile est auteurs multimédias. Ce qui n'a nuit en rien à la qualité des échanges.

Parfois clivant donc ce Fipa 2016, mais n'est il pas le miroir de ce que nous offrent les chaînes de télévision aujourd'hui?

Lire l'intégralité du palmarès: http://www.fipa.tv/.../Fipa_palmares-2016_def_site.pdf

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : photos F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
4742
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !