Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

  • 19/06/18 | L'hôtel de ville de La Rochelle renaît de ses cendres

    Lire

    Cinq ans après l'incendie qui l'a ravagé, l'hôtel de ville retrouve ses couleurs. Sa toute nouvelle toiture, couverte d'une bâche, sera découverte devant le grand public de 13h à 17h, le jeudi 21 juin. Plusieurs animations musicales sont prévues durant l'opération, dont 70 coquelicots géants et chantants dès la place de la Caille. Une fois le toit de l’Hôtel de Ville et ses ardoises visibles, resteront les arceaux métalliques du chapiteau qui seront retirés jusqu’au 15 août.

  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Bienvenue dans la nouvelle grotte de Lascaux

15/12/2016 | 20 000 ans après le magnifique travail des hommes préhistoriques de Lascaux, une nouvelle aventure autour de l'art pariétal débute aujourd'hui à Montignac.

Le centre international d'art pariétal de Montignac a ouvert ses portes le 15 décembre

Jour J pour Lascaux IV. Le Centre international d'art pariétal de Montignac a ouvert ses portes au public à 9 heures. Germinal Peiro, président du Département et André Barbé, directeur général de la Sémitour ont accueilli les premiers visiteurs, des locaux, des gens venus de Brive et de Limoges. Les premiers visiteurs sont enthousiastes. Ils ont un regret, que le temps passé dans le fac similé, réplique intégrale de la grotte originale, ne soit pas plus long. Cet équipement touristique qui aura coûté 66 millions d'euros devrait contribuer au développement touristique de la Dordogne et de la région.

Le jour se lève à peine ce jeudi matin sur Montignac. Depuis plusieurs heures, les équipes du Conseil départemental et de la Sémitour, qui assurent l'exploitation du site, sont à pied d'oeuvre. Dans moins d'une heure, le Centre international d'art pariétal de Montignac ouvrira pour la première fois au public. Bien sûr, au cours de ces dernières semaines, et ces derniers jours, il y a bien eu les visites tests pour les familles des  nombreux ouvriers et techniciens, les professionnels du tourisme, puis l'inauguration officielle par le Président de la République samedi dernier. Dans les équipes de la Sémitour, qui a vu son effectif croître de 54 à 118 salariés, on est prêt, tout sourire. Manon arrive du Loir et Cher. Titulaire d'un diplôme en histoire de l'art et ayant acquis une expérience dans les châteaux de la Loire, la jeune femme souligne : "Il y a quelque chose de magique d'être là. Nous allons vivre un moment important. Notre rôle est d'accompagner au mieux le public." Quelques minutes avant neuf heures, les premlers visiteurs sont là et ont l'impression d'être un peu privilégiés. Ils sont venus de Montignac, de Brive, de Périgueux, ou de Limoges pour certains. Il y a aussi beaucoup de confrères journalistes pour cette journée d'ouverture. La première visite débute à 9 h 06 précises. Germinal Peiro, président du Conseil départemental a tenu à passer cette journée d'ouverture à Montignac. Il tient au coté d'André Barbé, directeur général de la Sémitour , à accueillir les premiers visiteurs. "Aujourd'hui, c'est un grand jour pour la Dordogne. Nous sommes ici au coeur d'une chaine humaine  qui perdure depuis 20 000 ans."


Les premiers visiteurs sont enthousiastes : plus de 800 personnes ont visité Lascaux 4 le premier jour


Indispensable compagnon de visite

La visite peut débuter, mais auparavant il faut s'équiper du compagnon de visite. Cet outil permet en fonction  de son âge, de ses centres d'intérêt de recueillir des contenus et des informations adaptés. La visite débute par le toît qui offre une vue magnifique sur la colline et une évocation de la vallée de la Vézère. Le visiteur emprunte le chemin de la découverte, celle de ces quatre jeunes garçons, Marcel, Jacques, deux Montignacois, Georges, le parisien en vacances chez ses grands- parents et Simon, le régugié. Ils  font  connaissance avec leur aventure qui allait devenir extraordinaire. On s'imprègne du contexte climatique de Lascaux avant de pénétrer dans le fac silmilé.  Quand on entre dans la semi pénombre fraiche et humide, on est saisi.  L'émotion est là. Le public écoute, regarde, observe presque religieusement. Au fur et à mesure que l'on avance, on découvre la célèbre salle des taureaux (que l'on peut voir à Lascaux II), la frise des cerfs, les bisons adossés .. On chemine dans le diverticule, le passage, l'abside, et enfin la nef. Sous nos yeux, les aurochs sont plus vrais que nature. Par exemple, pour la première fois, la scène du puits est portée à la connaissance du plus grand nombre. C'est là, que se dévoile la seule trace humaine des gravures de Lascaux : l'homme à tête d'oiseau. Il s’agit d’une reproduction à 100 %, à échelle réelle (150m de long, 9m de haut, 70m de profondeur) des moindres détails de la grotte originelle, dont les aurochs, chevaux, cerfs et autres fabuleux animaux vieux de 20 000 ans. 600 peintures et 1500 gravures ont été reproduites.

A l'intérieur du fac similé, la magie est au rendez vous

Fidèlité stupéfiante
"Le tout est restitué avec une fidèlité stupéfiante. C'est très beau, explique Jeannine, habitante de Montignac. "J'ai eu la chance, à l'âge d'une douzaine d'années de visiter la vraie grotte. Je ne me rendais peut être pas bien compte à l'époque du privilège que j'ai eu. Mais là, on est face à des oeuvres d'art, parfaitement restituées, dans un écrin qui est lui même une oeuvre d'art architecturale. Nous avons eu la chance de suivre l'évolution du chantier et de faire plusieurs visites. Ce site mérite qu'on s'y attarde, qu'on prenne le temps. Nous y reviendrons avec la famille, les amis. Nous avions l'habitude de les emmener à Lascaux II, là c'est beaucoup plus complet. " La visite dure une quarantaine de minutes : certains visiteurs, enthousiastes estiment ce temps trop court et auraient souhaité que la magie opère plus longtemps. Mais la visite est loin d'être achevée. Chacun est invité à poursuivre ce voyage dans le temps dans l'Atelier de Lascaux, vaste salle où sont suspendus des doubles. A partir de là, on peut aller plus loin dans la compréhension de l'art pariétal, des techniques utilisées par les hommes d'il y a 20 000 ans. Le public peut aussi s'instruire sur les travaux des préhistoriens du XIXe siècle à aujourd'hui, dans le théâtre d'art pariétal.  Autre espace, la galerie de l'imaginaire explore les liens entre l'art des hommes préhistoriques et les artistes contemporains. De nombreux artistes célèbres, font référence à Lascaux, dans leur travail : Picasso, Soulages. A l'aide des outils numériques,  on peut  ainsi créer sa propre exposition. On peut aussi choisir ses pigments pour tenter de peindre comme Cro Magnon. Mais ce n'est pas réellement un jeu pour les enfants. 

L'atelier de Lascaux pour mieux comprendre le travail des premiers hommes

Il aura fallu deux ans et demi de chantier, une dizaine d'années pour faire aboutir ce projet. Rappelons le, il répond d'abord à l'impétieuse nécessité de sanctuariser la colline de Lascaux, voulue par l'Etat. Ce projet ambitueux de 66 millions d'euros (avec les aménagements extérieurs) a été financée pour moitié par le Département, un quart par la Région et 12 millions de fonds européens. Lascaux IV n'est pas un aboutissement mais un commencement vers une nouvelle aventure au coeur de l'histoire de l'Humanité, qui devrait contribuer davantage à ouvrir le tourisme local et régional à l'international. 

 

Ouverture 7 jours sur 7Tarifs :  adulte 16 €, 6 à 12 ans : 10,40. Tarifs de groupe : par adulte : 12, 80 €. Plus d’infos sur www.lascaux.fr

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
10010
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !