24/10/17 : Charente-Maritime : les élus du Département ont voté une motion contre les dernières mesures envisagées par l'Etat concernant la baisse des APL, hier lors de la session d'automne.

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Bordeaux: entre rage et désinvolture, un Lorenzaccio punk ouvre la saison du TnBA

06/10/2015 | Après Lignes de faille en 2014, Catherine Marnas ouvrira cette année la saison du TnBA avec une adaptation de Lorenzaccio d'Aldred de Musset. A voir du 7 au 22 octobre.

Lorenzaccio, octobre 2015; TnBA

Lorenzaccio d’Alfred de Musset, une référence littéraire et culturelle évidente qui fait de cette pièce écrite en 1834 ce qu’il est coutume d’appeler un « grand classique », ces grands textes littéraires souvent synonymes d’une époque, d’un cadre, restant parfois résolument ancré dans un passé et une langue qui vont de pair avec cette expression de « grand classique ». Du 7 au 22 octobre prochain, la langue de Musset du 19e siècle racontera un Lorenzaccio du 21e siècle, la Florence du 16e siècle côtoiera un vent contemporain de rock et de rage, une « hybridation qui s’est imposée à moi tant ce texte fait entendre des choses d’aujourd’hui » explique Catherine Marnas. Un grand classique donc, mais pas seulement...

Lorenzaccio ou le romantisme électriqueLe romantisme, une notion très souvent associée, et parfois limitée, à la mélancolie et la solitude, thèmes chers à Lamartine ou à Chateaubriand. Chez Musset, le tourbillon romantique s'exprime bien sûr aussi dans cette idée d'isolement et de tourment, mais pas uniquement. La colère, la rage et l'inquiétude sont autant de traits romantiques particulièrement inscrits dans Lorenzaccio, une grille de lecture qui n'a pas échappé à Catherine Marnas qui voit dans les romantiques du 19e "l'équivalent des punks". Quelques jours avant la première de son adaptation de la célèbre pièce de Musset ce mercredi 7 octobre, la directrice du TnBA évoque son travail autour de Lorenzaccio, "une version plutôt philosophique et politique où des enjeux d'aujourd'hui se posent à l'instar de la place de l'argent et du pouvoir dans la société ou la question de l'écologie; la seule distance évidente dans cette adaptation, c'est la langue de Musset, j'ai opéré des coupes dans le texte, mais la langue demeure".

Désinvolture et angélisme sur fond de musique rock L'hybridation, voici donc l'un des mots clés de cette ouverture de saison au TnBA: des costumes où la Florence du 16e siècle existe en même temps que l'époque contemporaine, entre Renaissance et modernité, des parenthèses musicales où plusieurs morceaux rock résonneront au même titre que de la musique religieuse. Côté texte et intrigue, là où Musset mettait en place, ou plutôt en pages (Lorenzaccio n'ayant jamais été montée du vivant de son auteur) quatre-vingts personnages, trente-six changements de décor et plusieurs intrigues parallèles, Marnas a fait le choix d'un texte resserré pour huit comédiens, de coupes qui recentrent l'action autour du personnage de Lorenzo, personnage oscillant ici entre "désinvolture et angélisme, comme une métaphore de notre inquiétude". Sur scène, les "fidèles" de C.Marnas comme Julien Duval, Franck Manzoni et Bénédicte Simon côtoieront deux anciens élèves de l'ESTBA, Zoé Gauchet et Yacine Sif El Islam. Parallèlement à la pièce, deux expositions seront à voir, celle de Jean-Pierre Vergier, Peintures noires au Tn'Bar et, dans le hall de la Grande Salle Vitez, Lorenzaccio du photographe Pierre Grosbois qui collabore avec Catherine Marnas depuis une vingtaine d'années.

Lorenzaccio, mise en scène de Catherine Marnas, au TnBA du 7 au 22 octobre, Grande Salle Vitez, durée estimée 2 heures, plus de renseignements sur http://www.tnba.org/

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : Julien Roques

Partager sur Facebook
Vu par vous
2017
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !