Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Bordeaux : Le Glob Théâtre s'agrandit et pense échanges participatifs

20/11/2011 |

Rencontre autour du nouveau Glob

Installé depuis plus de 15 ans, au 69 de la rue Joséphine, en plein quartier Dupaty, zone intermédiaire entre les Chartrons et Bacalan, le Glob théâtre, où se sont succédés quelques 1200 spectacles, incarne tout autant un lieu scénique que l'histoire d'une (r)évolution : artistique et collective dans un premier temps, mais aussi architecturale et bientôt participative. Dans un quartier en pleine mutation où les aménagements se profilent ou sont en phase de réalisation, le Glob, suite au déménagement d'une partie de ses locaux sur un même site, termine un chantier et envisage d'en amorcer un autre. La restructuration architecturale de la partie théâtre, accompagnée d'une réflexion collective avec les associations du quartier sur l'utilisation de ces futurs espaces en sont les principales composantes.

Comme le définit Monique Garcia, membre fondatrice du Glob : "Le Glob théâtre c'est le village des irréductibles". Réparti jusqu'à il y a peu sur deux parcelles, de part et d'autre de la rue Joséphine et de la rue Vieillard, au coeur d'un projet immobilier de la Cogedim de 100 logements livrés début 2012, il aura fallu de longues tractations à l'équipe du théâtre pour trouver un accord avec le promoteur et la propriétaire des bâtiments. Conserver, tout en les re-déployant sur une seule parcelle, les espaces anciennement aménagés, 77 rue Joséphine, (l'immeuble  est aujourd'hui détruit), en a été l'issue. C'est dans la partie arrière du Glob, au 6 rue Vieillard, que l'activité a été transférée. Une nouvelle partie pour dégager le matériel scénique, d'avantage de modularité sur une surface totale de 400m2 de plein pied où tous les différents espaces communiquent, sont les nouveautés de cette peau neuve. Le Glob, qui a vu passer 80 compagnies au cours de son histoire,dispose désormais d'une espace de stockage, de locaux administratifs, d'un atelier pour les décors et d'un studio de travail. Un résultat pas gagné d'avance qui a du faire appel à de sérieux talents de négociations de part et d'autre.
 
Projet architectural et mixité fonctionnelle
« D'une affaire négative, on a abouti à l'accès de pousser pl
us loin les choses et de faire évoluer le bâtiment » reconnaît Bruno Lecomte,autre cheville ouvrière du Glob.Désormais le parc est mutualisé parle TNT, le théâtre du Pont Tournant, le Théâtre en miette et la Boîte à jouer. Quant à la jauge, sa capacité peut aller jusqu'à 160 spectateurs. Mais si l'utopie est devenue réelle, elle n'est pas terminée. Depuis 18 mois, l'équipe du Glob, réfléchit au moyen d'optimiser son lieuafin de continuLe futur du Glob théâtre en maquette et en virtueler à supporter les arts vivants tout en remplissant et développant des pistes évolutives. Pour participer à la préparation d'un quartier qui, dans une mixité fonctionnelle devrait revendiquer une place nécessaire aux activités artistiques, le Glob travaille avec le cabinet d'architecte strasbourgeois « G Studio ». L'esquisse proposée intégrant une conque en bois ramenant la superficie totale à 1600m2 de shon ( Surface Hors Oeuvre Nette) conjugue  singularité, sobriété, créativité et un fort potentiel participatif tout en s'appuyant sur des critères de construction voulus comme particulièrement performants en matière de respect de l'environnement. Le coût du projet avoisinant les 4 millions d'euros,  le Glob  a sollicité le soutien de la Ville de Bordeaux, de la CUB, du Département, de la Région, de l'Etat et même les fonds européens en s'appuyant également sur la programmation de l'Oara et de l'Iddac. Les soutiens privés sont aussi requis (personnes physiques ou morales), l'idée  étant de financer grâce à eux 10 à 20% des travaux. "Outre la restructuration de la partie outil de production, ce projet développe, sur sa partie supérieure, des espaces aux appropriations multiples, dont les futurs fonctionnements nous semblent devoir se nourrir d'une mise en commun des différentes énergies associatives qui animent notre quartier" précise Bruno Lecomte. A cet effet, le Glob organise une rencontre, un premier temps d'échanges, afin de découvrir toutes ces propositions et commencer à imaginer de concert, les contenus, les utilisations et les potentiels qui pourraient découler des espaces proposés. Une invitation ouverte à tous est lancée ce lundi 21 novembre, à 18h 30 au studio du Glob, 6 rue Vieillard. 

Infos et inscription au 05 56 69 06 66

Crédit photo : IC

Isabelle Camus

Partager sur Facebook
Vu par vous
366
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !