Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : Pour fêter le retour en salle, le Cinéma de Contis propose ce 19 mai une journée spéciale avec une programmation pour petits et grands au tarif unique de 5 € la séance: Petit vampire (J. Sfar), Adieu les Cons (A. Dupontel), et Drunk (T. Vinterberg)+ d'info

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

10/05/21 : La situation sanitaire actuelle permet de rouvrir les grottes de Sare au public dès le mercredi 19 Mai tous les jours de 10h à 18h . Le nombre de visiteurs étant limité, la réservation est indispensable aux offices de tourisme ou www.grottesdesare.fr/

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/21 | Prochain voyage de L'Hermione au printemps 2022

    Lire

    L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce 17 mai l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg). L’événement coïncidera avec la présidence française de l’Union Européenne et permettra à L’Hermione de faire escale dans plusieurs ports français. En attendant, la frégate quittera Rochefort le 25 mai à 16h pour un entretien au port de La Pallice.

  • 18/05/21 | La Ferme de la Biratelle et son parcours de storytelling

    Lire

    Depuis 4 générations, La Ferme de Biratelle en Corrèze élève des bovins de race limousine. Depuis 2006, elle propose de nombreux projets, comme la création d’un sentier de découverte ou des balades à dos d’âne, afin de faire découvrir le monde agricole au grand public. Elle souhaite désormais proposer un parcours de « storytelling » qui met le visiteur au coeur d’une histoire. Situé en forêt, il sera bien intégré dans son milieu et les installations impacteront au minimum l'environnement grâce à son écoconception entre le choix de structures bois ou l'usage de l'énergie solaire.

  • 17/05/21 | Grand Poitiers consulte sur le climat

    Lire

    Dans le cadre de son programme d’amélioration de la politique climat-air-énergie, Grand Poitiers invite les habitants à s’exprimer en proposant des idées autour de la coordination du développement des énergies renouvelables, l’exploitation des données pour économiser l’énergie ou encore le développement du tourisme local. La consultation est ouverte jusqu’au 31 mai 2021 sur le site internet de Grand Poitiers.

  • 17/05/21 | En Vienne, les Bières de Montmorillon grandissent

    Lire

    Monsieur Guillon fabrique depuis 2016 des bières et limonades artisanales bio, Les Bières de Montmorillon. Afin de poursuivre son développement croissant, la société va s’agrandir par la création d’un bar dans le centre de Montmorillon mais aussi la création d’une ligne d’embouteillage, d’enfutage et des équipements de brassage. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d'allouer une subvention de 252 172 euros à l entreprise pour la realisation de son projet.

  • 17/05/21 | Le Printemps se fête à la Ferme en Lot-et-Garonne

    Lire

    Tous les week-ends du 29 mai au 19 juin, le Lot-et-Garonne sera dédié à l’agriculture et à la ruralité. Durant ces 3 week-ends, les fermes vont ouvrir leurs portes au public avec des visites, des dégustations, des repas mais aussi des animations. Au total, 87 fermes vous attendent ! Ce Printemps se clôturera le 19 juin avec la Journée de l’élevage à Gavaudun. Toutes les informations sont à retrouver sur le site de Chambre d'Agriculture 47.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | "Bordeaux métropole 3.0" en débat à Cenon, au Rocher de Palmer. "La ville créative" a-t-elle sa place dans la mondialisation culturelle?

13/10/2010 |

(g à d) Didier Fusillier, Olivier Poivre d'Arvor, Nicolas De Travernost, Frédéric Martel.

A l'heure du web 2.0, la mondialisation menace d'uniformiser le paysage culturel. La ville européenne de demain sera créative ou ne sera pas. Frédéric Martel et Olivier Poivre d'Arvor, de France Culture, Didier Fusillier, directeur de Lille 3000 et Nicolas de Tavernost, patron de M6, débattaient dans l'auditorium high tech du Rocher de Palmer de cette révolution technologique dont personne ne connaît l'issue. Face au mainstream (courant dominant), les villes européennes cherchent des marges de manoeuvre pour protéger l'identité des territoires et la création indépendante. Face au risque d'homogénéisation, la culture doit se reposer sur ses forces vives. Voeux pieux ou volonté réelle, les projets urbains travailleront à l'avenir de concert avec la diversité culturelle. Sabrina, étudiante en Ingéniérie des projets culturels, retiendra à la fin de cette journée qu'"à la base d'une politique culturelle il y a le lien entre l'urbanité et les habitants."

 Vincent Feltesse à l'initiative de cette rencontre laisse la parole à Frédéric Martel, auteur de Mainstream. Celui-ci pose le débat. Iconoclaste, il veut casser le catéchisme culturel à la française. Remettre en cause la vision étroite de la mondialisation. En spécialiste, il explique la révolution à laquelle nous assistons. L'avènement d'une culture de masse mondialisée. L'issue incertaine : généralisation de ce que l'on vit déjà, transformation totale de la culture ou même changement de civilisation, tous les scénarios sont envisageables. Son constat actuel est le suivant : " La diversité culturelle, voilà l'idéologie de la mondialisation ! Mais en même temps, elle impose un courant dominant (mainstream) qui détruit la capacité des cultures nationales à exister les unes face aux autres." Elles regardent toutes dans la même direction. Conséquence : en Europe, les cultures nationales vont bien mais la culture commune est américaine.

Face à ces mouvements globaux, la culture peut-elle être l'affaire des villes européennes ?
Dans le rôle du méchant magnat des médias, Nicolas de Tavernost se dit favorable aux majors et aux conglomérats. Il invoque la résistance européenne contre l'ogre américain. Pour cela, il vilipende l'excès de concurrence des chaînes gratuites en France et prédit la fin de l'artisanat créatif. Selon lui, pour lutter efficacement contre les américains il faut s'inspirer du modèle américain...
Face à lui, le brillant chercheur et journaliste, Frédéric Martel, dénonce l'hypocrisie française, la critique insidieuse du modèle français ( chaînes publics, quotas sur les séries et films américains, prix unique du livre ). Selon lui, les villes peuvent devenir une interface entre le global et le local, mais à certaines conditions. Décloisonner la culture du carcan de l'art et l'élargir aux classes créatives. Rompre avec la distinction art / divertissement, cesser de protéger l'art bec et ongles et adopter une politique urbaine basée sur la diversité culturelle. Diversité. Le mot est lâché.
Olivier Poivre d'Arvor, nouveau directeur de France Culture, étrangement présenté comme "la voix de la culture française" parle en son nom, diplomate et consensuel. Selon lui, la France a de l'avance car sa culture est d'être celle des autres. "C'est la plus grande librairie du monde avec le plus de livres traduits et aussi la plus grande salle de cinéma. La culture française a connu son heure de gloire avec des noms étrangers comme Modigliani, Picasso ou Miro !"  


La CUB peut-elle devenir une métropole culturelle ?
Didier Fusiller, directeur de Lille 3000, "capitale européenne de la culture", parle de son expérience. Dans des villes comme Lille avec une agglomération de 1,3 millions d'habitants, il faut révéler les cultures. Dans les quartiers où rien ne se passe, il faut installer des détonateurs. Il insiste sur un point précis : le foncier. Selon lui, il faut de l'espace, des friches nouvelles.
Vincent Feltesse, président de la Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB),  pose l'idée d'une métropole solidaire basée sur la créativité et la culture. Les grands évènements culturels et les équipements de qualité, comme le Rocher de Palmer où avait lieu le débat, sont à la base de la stratégie de développement des grandes métropoles européennes. Mais lorsqu'on pense à Barcelone, Lyon, Berlin ou Liverpool, on peut légitiment se demander si Bordeaux a les mêmes atouts pour jouer un rôle culturel au niveau européen. Le président de la CUB reconnaît le rayonnement ancien et la tradition ibérique, mais s'inquiète de l'insuffisance du métissage à Bordeaux. Rive gauche / Rive droite.

 

Olivier Darrioumerle

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
2702
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
seb | 13/10/2010

Quel est ce concept de 3.0 qui n'existe pas ?
Ca fait "futur" mais ca ne veut rien dire.
Bordeaux n'en est même pas au partage du 2.0 !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !