18/10/17 : La CGT appelle à nouveau à manifester en Dordogne contre les ordonnances Macron sur le droit du travail. Les rassemblements auront lieu ce jeudi 19, à 17 h à Périgueux (palais de justice), Bergerac (palais de justice) et Sarlat (place de la Grande-Rigaudi

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Bordeaux: Visite de chantier de la Cité des Civilisations du Vin un an après le début des travaux

29/11/2014 | Quartier Bacalan à Bordeaux, le gros oeuvre de la Cité des Civilisations du Vin est désormais terminé, un an après le début des travaux et 16 mois avant leur fin annoncée.

le gros oeuvre de la Cité des Civilisations du Vin se termine

Un chantier annoncé jusqu'au 31 mars 2016 et une inauguration prévue dans les mois qui suivront, ce n'est donc pas pour demain mais elle fait désormais partie du paysage bordelais. Elle, c'est bien-sûr la Cité des Civilisations du Vin, gigantesque structure en forme de carafe consacrée à la culture du vin et à son rayonnement dont les travaux ont débuté il y a un an maintenant. Le gros oeuvre est aujourd'hui terminé et dévoile une architecture toute en rondeurs pour ce futur site de près de 14 000 m². A mi-parcours, cette visite de chantier était aussi l'occasion pour Alain Juppé et les partenaires de la CCV de faire le point sur ce projet d'envergure et son "surcoût significatif", la Cité des Civilisations du Vin comme elle sera présentée au grand public nécessitant en effet à ce jour une rallonge de plusieurs millions d'euros par rapport au budget initial.

Fin du gros oeuvre un an après le début des travauxUne visite de chantier un an après le début des travaux et  seize mois avant leur fin annoncée, une bonne vision à mi-parcours de cette fameuse Cité des Civilisations du Vin qui, à partir de 2016, sera sans conteste LE lieu incontournable du vin, sa culture, son histoire, sa place à part dans le patrimoine... Le gros oeuvre de cet impressionnant complexe est désormais terminé et permet au public de voir d'ores et déjà à quoi ressemblera la CCV, un site de près de 14 000 m2 ayant été imaginé et conçu comme une carafe, dévoilant ainsi une architecture toute en rondeurs et en courbes. Ce vendredi 28 novembre, une visite au coeur de ce chantier d'envergure était organisée autour du maire de Bordeaux, Alain Juppé, et des différents partenaires du projet.

Un surcoût de 18 millions d'euros annoncé Aux côtés d'Alain Juppé pour cette visite de chantier, Bernard Farges, Président du Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux, Yann Jestin, de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Bordeaux, Sylvie Cazes, Présidente du fonds de dotation pour le soutien de la CCV, Mathieu Hazouard de la Région Aquitaine et Philippe Massol, directeur de la future CCV. Estimé en 2012 à 63 millions d'euros (soit un coût actualisé à la livraison de 66,6 millions d'euros), le chantier de la Cité des Civilisations du Vin est aujourd'hui estimé à un coût global de 81,1 millions d'euros, soit une hausse de 18 millions d'euros. "Il y a un surcoût significatif qui s'explique par diverses raisons, tout d'abord, cause principale, le couvert du bâtiment qui, au vu de la complexité de l'ouvrage, a coûté plus  cher que prévu et nécessite un dépassement de plus de 8 millions d'euros" a alors précisé Alain Juppé. Avancées également, une hausse du prix du foncier de 300 000 euros, une assurance d'ouvrage estimée à 1,2 million d'euros ainsi qu'une provision financière adaptée à la complexité du bâtiment. Initialement prévue à 13 millions d'euros, la participation de la mairie passe de fait à 31 millions d'euros, "un budget ambitieux qui se justifie aussi par les retombées economiques très importantes que nous attendons après l'ouverture au public de la Cité des Civilisations du Vin, aussi bien concernant l'emploi que, bien-sûr, l'impact touristique".

Neuf étages dédiés au Vin Au total, ce sont neuf étages que comptera à terme la Cité des Civilisations du Vin. Chaque palier évoquera le vin sous un prisme différent, le premier sera consacré à l'évènementiel, le second proposera au public un parcours sensoriel, un autre liera le vin à la religion, à l'Histoire, au patrimoine... autant de manières de découvrir ou redécouvrir celui qui offre au bordealis sa renommée mondiale. Le 7ème étage sera celui d'un restaurant haut de gamme d'environ 110 couverts, 80 à l'intérieur et 35 sur une terrasse ouverte à l'année qui offrira au public une vue imprenable sur Bordeaux. Enfin, 1,8 million d'euro sera consacré à la construction d'un ponton de 90 mètres de long afin de desservir la CCV par bateaux, qu'il s'agisse de paquebots fluviaux, de grands voiliers, de bateaux de comapagnies locales mais aussi de BatCub. Fin des travaux annoncée le 31 mars 2016.

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : PhCaumes-GTM

Partager sur Facebook
Vu par vous
2909
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
fauveau | 09/12/2014

encore un fois le budget initial est dépassé et la mairie sans scrupules augmente ses participations que ce soit pour la culture et le sport(stade). comment peut se tromper autant sur les previsions budgétaires??? dans un entreprise les responsables seraient virés. on se moque de nous quant à l'utilité de ce msuée?????

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !