Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/05/18 : Demain dimanche, de 10 h à 17 h se tiendra la deuxième édition du marché de producteurs fermiers du Pays basque IDOKI à Ustaritz. Outre la production de produits locaux, le matin, sera organisé le concours culinaire "Défi Crêpes"

16/05/18 : Amateurs de musique, rendez-vous ce week-end la 4ème édition du festival ODP de Talence. Coeur De Pirate, Les Négresses Vertes ou Alt-J en seront les principales têtes d'affiche. Ils chanteront au profit des "Orphelins des Sapeurs-Pompiers de France".

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

15/05/18 : Ils l'avaient annoncé, ils l'ont fait: 300 cheminots CGT de la SNCF de Bayonne et d'Hendaye se sont invités ce matin devant la résidence secondaire du PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, située au dessus de la falaise de la Côte des Basques à Biarritz.

12/05/18 : La 35e édition de Herri Urrats, le jour de fête des ikastola du Pays basque a lieu ce dimanche autour du lac de Saint-Pée-sur-Nivelle. Cette année, elle visera à récolter des fonds pour les travaux d'agrandissement du collège de Larceveau

08/05/18 : Le 35ème chapitre de la Confrérie du Chipiron de Bidart aura lieu dimanche 13 mai au Kirolak avec la participation d’une soixantaine de confréries. Après un défilé vers la Chapelle de la Madeleine, la Confrérie intronisera plusieurs personnalités.

03/05/18 : Deezer, leader du streaming musical en France, vient d’annoncer sa décision d’ouvrir un nouveau site dans la métropole bordelaise. "Une nouvelle reconnaissance de notre attractivité" soulignent satisfaits Alain Juppé et Virginie Calmels.

24/04/18 : Charente-Maritime : pendant la semaine de vacances du 16 au 22 avril, 14 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels 2 personnes ont perdu la vie, et 19 ont été blessées.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

  • 16/05/18 | La Gironde poursuit ses conseils de territoire

    Lire

    Le département de la Gironde poursuit ses travaux autour des "conseils de territoire". Autour de ces réunions, organisées deux fois par an, l'ensemble des acteurs locaux (collectivités, associations, entrepreneurs...), la Gironde tente de faire avancer ses pactes territoriaux, mis en place en 2017. Entre mai et juin 2018, neuf conseils de territoire se déclineront sur tout le département comme le 17 mai à Talais (Médoc), le 5 juin à Sainte-Foy-La-Grande (Libournais), le 18 juin à Lanton (Bassin d'Arcachon) ou encore le 19 juin à Bordeaux.

  • 15/05/18 | Trois jours de Fêtes de Bayonne payantes pour les non Bayonnais

    Lire

    Nous en avions fait écho, son maire l'a annoncé en fin de matinée: les Fêtes de Bayonne (25-29 juillet) seront gratuites pour les Bayonnais, et pour tous les enfants entre le vendredi midi et le lundi matin. Si on regarde le verre(de rosé)à moitié vide, gratuites pour tous mercredi et jeudi,elles seront en partie payantes -7 à 8 euros- pour les autres -non Bayonnais- le week-end afin, assure le maire Jean-René Etchegaray, de financer "le coût de leur sécurité et la pérennité de l'événement.

  • 14/05/18 | Bordeaux fait le point avec Darwin

    Lire

    Le maire de Bordeaux a réuni ce matin en mairie de Bordeaux des représentants de l'éco-système Darwin et de Bordeaux Métropole aménagement pour tenter de réconcilier les deux parties, en conflit depuis plus d'un an sur des emprises de la caserne Niel. Il a confirmé la cession à Darwin de deux hangars déjà occupés de manière provisoire (skate-park et dépôt Emmaüs), sous la forme d'un potentiel futur bail emphytéotique. En revanche, pas question de céder du terrain sur les 2000 mètres carrés de l'actuelle ferme urbaine : elle sera bien remplacée par la construction d'un parking prévu dans le cadre de la ZAC Bastide-Niel.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Brigitte et Gilles Delluc, leur belle histoire avec Lascaux

09/10/2012 | Rencontre avec Brigitte et Gilles Delluc, préhistoriens périgourdins, spécialistes de l'art paléolithique en Dordogne et de la célèbre grotte de Lascaux.

Gilles et Brigitte Delluc, préhistoriens Périgourdins ont consacré de nombreuses années à Lascaux

Brigitte et Gilles Delluc font partie du conseil scientifique de l'exposition internationale sur Lascaux, préparée par le Conseil général de la Dordogne et la Région Aquitaine, qui ouvre ses portes à Cap Sciences à Bordeaux à partir de samedi. Les deux préhistoriens Périgourdins étudient depuis un demi-siècle la célèbre grotte ornée. Ils ont publié de nombreux ouvrages et études scientifiques. À quelques jours de l'ouverture de cette exposition exceptionnelle, ils livrent leur avis sur la datation de la grotte, relèvent quelques anecdotes et évoquent bien sûr Lascaux III.

Pour Gilles Delluc, la belle histoire avec Lascaux a débuté en 1952 : il avait 18 ans et il assistait l'abbé Glory dans ses pérégrinations. S'il embrasse une carrière de médecin et de responsable de service à l'hôpital de Périgueux, l'homme n'en demeure pas moins un préhistorien reconnu. Il est titulaire d'un doctorat en géologie du quaternaire, anthropologie et préhistoire. Après une carrière d'enseignante en physique chimie et d'ingénieure chez IBM, son épouse Brigitte Delluc reprend des études et elle est chercheure rattachée au département du Muséum d'histoire naturelle de Paris, après l'obtention d'une thèse dirigée par André Leroi-Gouhran.

C'est donc tout naturellement que ce couple de préhistoriens périgourdins a accepté d'être conseillers scientifiques de Lascaux III, l'exposition internationale et du projet Lascaux IV, le futur centre international d'art pariétal de Montignac, qui devrait voir le jour, malgré le désengagement financier de l'Etat qui a "promis une aide humaine et technique". "Nous sommes les seuls préhistoriens à siéger au sein de ce conseil scientifique. Nous avons accepté, car les techniques des fac-similés ayant considérablement évolué, cette exposition qui représente une reconstitution assez fidèle de la nef et du puits est à nos yeux quelque chose de tout à fait positif. Pour le public, grâce à la mise en scène, l'émotion devrait être au rendez-vous, " précise Gilles Delluc.

Objets du MagdalénienDepuis de très nombreuses années, le couple côtoie la célèbre grotte. Lascaux demeure l'un de leurs sujets de prédilection, une passion. Gilles Delluc est intarissable. "D'après les archives de Léon Laval, l'ancien instituteur et premier adulte à pénétrer dans la grotte quelques jours après la découverte fortuite, l'inventeur de la grotte, c'est Marcel Ravidat. A l'époque, il est apprenti mécanicien. Il trouve l'entrée le 8 septembre 1940, grâce à son chien et revient le 12 septembre en compagnie de Jacques Marsal, Simon Coencas, et Georges Agniel, avec des lampes et un peu de matériels."  On doit à Gilles et à Brigitte Delluc, la redécouverte des résultats des travaux d'André Glory dans la grotte de Lascaux. "C'était le seul scientifique à avoir conduit des recherches  de 1952 à 1663 à la fois sur l'art pariétal et sur l'archéologie de cette grotte ornée. Ces comptes-rendus étaient considérés comme perdus en 1966, date de son décès accidentel. Par miracle, nous les avons retrouvés en 1999 dans sa maison du Bugue, " ajoute Brigitte Delluc.

Les peintures de Lascaux sont connues de tous mais ce que l'on sait moins, c'est qu'un millier d'objets ont été découverts dans la grotte. "Nous avons retrouvé bon nombre de matériels lithiques et osseux, plus de 500 outils de silex ou en os, une centaine de lampes dont deux seulement, sont en grès rose, ce qui est exceptionnel," observe Brigitte Delluc. Malheureusement, ces objets sont très peu visibles du grand public : le musée de la préhistoire des Eyzies en présente une vitrine.  La famille Laval et celle de Marcel Ravidat en ont conservés un certain nombre et le plus gros des objets de Lascaux dorment dans les tiroirs de l'Institut de paléontologie à Paris. Pour les Delluc, ces objets appartiennent à l'époque du Magdalénien et non pas du Solutréen. "Grâce à la présence de ces objets très nombreux, nous défendons l'idée que la grotte date de -17000 ans, et non pas de - 20 000 ans, comme le laisse entendre certaines hypothèses scientifiques, " poursuit Gilles Delluc.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude -Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
1293
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !