12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/12/17 | Près de 500 000 visiteurs pour Lascaux en un an

    Lire

    Inauguré le 10 décembre 2016 par François Hollande, Lascaux a accueilli en un an près de 500 000 visiteurs. Un chiffre supérieur aux objectifs fixés par les acteurs du projet (400 000). Pour son 1er anniversaire, le site propose une nouvelle exposition temporaire intitulée "Pariétal". Ce vendredi, une plaque en hommage aux 4 inventeurs sera dévoilée en présence du dernier vivant, Simon Coencas et des familles des trois autres inventeurs. En 2018, le Sentier de la Découverte ouvrira au public.

  • 12/12/17 | Germinal Peiro a rencontré le maire de Bordeaux

    Lire

    Germinal Peiro a rencontré lundi, Alain Juppé afin d’évoquer plusieurs dossiers transversaux pour l’avenir de la métropole bordelaise et de la Dordogne. Ils partagent le même point de vue sur la nécessité d’un grand contournement de Bordeaux par la création d’un barreau autoroutier reliant l’A89 à l'A65 et à l'A62, à hauteur de Langon. Ils ont aussi abordé la nécessité de l'amélioration des liaisons ferroviaires : trajet Bordeaux-Périgueux, modernisation des lignes Périgueux-Agen et Sarlat-Bergerac-Bordeaux.

  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Cartoon Movie 2010 à Lyon : les Français mènent la danse

09/03/2010 |

Cartoon Movie 2010 affiche

Malgré la crise, le cinéma européen d'animation tient bon. Tel serait le premier constat de la douzième édition de Cartoon Movie 2010 qui vient de se dérouler à Lyon. 632 participants de 32 nationalités différentes, parmi lesquels les plus grands acteurs de l'industrie, se sont donnés rendez vous à Lyon, à la Cité internationale, pour deux jours d'échanges dans une ambiance mariant art et business.

Alors, si vous avez un projet en tête (concept), en écriture (development) ou en production, Cartoon Movie est l'endroit idéal pour le faire valoir aux côtés des professionnels qui ne cherchent qu'à en savoir plus. Et même si vous rentrez bredouille, vous pourrez toujours vous contenter d'une bonne liste de contacts à suivre. 

Lancé en 1999 par l'association bruxelloise CARTOON, avec le soutien du programme MEDIA de l'Union Européenne et, depuis 2009, celui du CNC (Centre national du cinéma et de l'image animée), Cartoon Movie établit une plateforme de communication efficace au service des producteurs, distributeurs ou agents de vente, tout en donnant un bel aperçu de l'évolution du cinéma d'animation dans les années à venir.

Forum, la formule qui séduit
Depuis son déménagement de Potsdam, c'est seulement la deuxième fois que Lyon accueille cette prestigieuse manifestation regroupant les plus grandes sociétés européennes de l'industrie du film d'animation. La cité de la soie n'a eu cependant aucune difficulté à affirmer son statut de nouveau hôte de Cartoon Movie avec une hausse importante de la fréquentation. Le nombre de participants a ainsi grimpé de 5% par rapport à l'an dernier. On notera notamment une arrivée en force des distributeurs (augmentation de 27%). Outre son implantation à Lyon qui a favorisé une participation importante des Français, Cartoon Movie doit attribuer avant tout sa réussite à la formule même du forum qui verrait désormais près d'un projet sur deux aboutir à l'issue des deux jours de présentation.

Une animation de tout genre
Cette réussite, le Directeur Général de Cartoon, Marc Vandeweyer, l'explique par l'émergence d'un public plus nombreux et varié des films d'animation. « On observe aujourd'hui qu'avec une pluralité de thèmes, d'approches, de cultures ou encore de techniques, le cinéma d'animation attire de plus en plus de monde », constate-t-il. Et au niveau des techniques on aura décidément tout vu, comme le 3D plat ou 3D relief; l'animation d'objets, marionnettes ou de pâte à modeler; ou encore le dessin animé classique. « Toute cette diversité signe l'évolution du monde de l'animation qui se tourne désormais vers un public plus large », observe le Directeur.  Une stratégie qui ne pouvait s'avérer que bénéfique pour l'industrie. « Si l'on regarde les films qui ont réalisé les dix plus grosses entrées de l'année 2009 dans le monde, on verra que quatre sont des dessins animés", souligne encore M. Vandeweyer. Seul bémol - trois d'entre eux sont des productions aextraordinary talesméricaines, face auxquelles les dessins animés  européens ont visiblement du mal à s'imposer sur le marché international. « On grignote... », rassure le Directeur. « Il ne faut pas oublier que 30% des films d'animation produits aujourd'hui en Europe attirent plus d'un million de spectateurs chacun, ce qui est non-négligeable. » M. Vandeweyer reconnaît cependant le manque récurrent de moyens du cinéma européen. « Nous avons un grand potentiel avec des professionnels et des productions de qualité, le public est là aussi; mais notre impact marketing est toujours insuffisant pour faire connaître le cinéma d'animation européen à travers le monde. »

Le leadership français
Celle qui semble s'en sortir le mieux ici, c'est bien la France. D'ailleurs, l'animation « made in France », ou plutôt « made in Paris », se porte à merveille et règne, qui plus est, de manière inégalée sur l'Europe. Les Français ont, en effet, dominé sur tous les tableaux lors de ce Cartoon Movie 2010. Ainsi sur 51 projets inscrits, qu'ils soient au stade de simple concept, de développement ou de production, un sur trois était français; pareil pour les films déjà aboutis. Du côté des acheteurs, les sociétés françaises sont arrivées jusqu'à quatre fois plus nombreuses que leurs principales concurrentes allemandes ou belges. Quant à l'ensemble des entreprises présentes, soit plus de 300, 123 venaient de l'Hexagone.

Pas de surprise donc au niveau des lauréats des prix de Meilleur Réalisateur, Distributeur et Producteur de l'année qui reviennent à des sociétés françaises, ou du moins francophones (respectivement Stéphane Aubier et Vincent Patar pour "Panique au Village"- Belgique, Wild Bunch Distribution - France, nWave Pictures pour "Around the World in 50 years" - Belgique). Une domination qui ne surprend aucunement Marc Vandeweyer « C'est un fait, les Français sont leaders dans la production de films d'animation en Europe », constate-t-il.

Avec de pareilles performances il reste difficile à croire que les films d'animation n'occupent que 2.8% du budget du Centre national de cinéma, qui vient d'ailleurs à peine d'embellir son nom avec le suffix "...et de l'image animée". Malgré tout ce que l'on puisse dire, c'est peu. Cela peut aussi illustrer la différence de taille entre le monde des acteurs du cinéma "réel" et celui de ces dessinateurs qui passent des heures à réaliser une image dans un film d'animation qui en comporte 50 000. Le travail n'est pas le même et malheureusement pour le film d'animation, la reconnaissance non plus.

Pawel Czarzasty et Piotr Czarzasty

Partager sur Facebook
Vu par vous
462
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !