Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Cenon : une seconde saison prometteuse pour l'espace Simone Signoret

06/10/2017 | La nouvelle saison de l'Espace Simone Signoret de Cenon, s'annonce, tout comme la précédente, éclectique et décalée, riche de spectacles destinés à tous.

Arthur de la Taille

Fort d'une première saison au bilan plus que satisfaisant, l'Espace Simone Signoret propose, depuis la rentrée, une programmation aussi savoureuse que l'an dernier. Au menu notamment : du théâtre, des concerts, de la danse, du cirque, des marionnettes, des créations pour la jeunesse et bien d'autres spectacles destinés à ravir un large public. Une programmation à l'éclectisme revendiqué et sur laquelle Céline Dotigny, Directrice des activités artistiques de la salle, a accepté de lever le voile.

Inauguré en septembre 2016, l'Espace Simone Signoret n'aura pas mis longtemps à devenir une des principales salles de la rive droite de Bordeaux. Nouveau lieu culturel entièrement géré par la ville et doté d'une capacité de 200 places, elle affiche, aujourd'hui, un bilan plus que satisfaisant. Une reconnaissance du public et une fréquentation artistique qui permettent à l'équipe d'envisager l'avenir avec optimisme. Il n'empêche. « Ouvrir un nouveau lieu culturel à Cenon, dans un secteur où la population se renouvelle sans cesse, s'est avéré un véritable challenge », avoue Céline Dotigny. Une réussite notamment due à la conception de cette salle, voulue comme un « espace de proximité ». Un lieu « où les gens n'ont pas peur d'entrer pour découvrir des spectacles qu'ils n'avaient peut-être pas, au départ, l'intention d'aller voir », précise la Directrice. « Une accessibilité à la culture essentielle, quand on travaille dans un lieu public, avec de l'argent public », poursuit-elle. Quant à la programmation 2017/2018, elle se veut aussi originale et diversifiée que l'an dernier. Des spectacles au ton souvent décalé et où l'humour -parfois décapant- n'est jamais très loin.

Une programmation engagée

Véritable invitation à la découverte de nouveaux horizons culturels, cette salle se veut aussi, au travers de sa programmation, un lieu de défense de valeurs telles que la tolérance, le refus des préjugés ainsi que le respect de l'autre et de la différence. « Un facteur important pour une salle de spectacles située sur un territoire où la population, en grande majorité immigrée, est souvent stigmatisée », note Céline Dotigny qui a, avec son équipe, souhaite inclure, cette année encore dans sa programmation, des spectacles engagés. Et parmi eux, « Ne le dis surtout pas », pièce de théâtre de et avec Stéphane Baup, retenue pour la Quinzaine de l’Égalité et racontant l'histoire d'un jeune homme face à son homosexualité. Points forts de la saison, « Françoise par Sagan » pièce de théâtre avec Caroline Loeb (jeudi 15 mars) et « Le cri de la pomme de terre du Connecticut », de et avec Patrick Robine (Vendredi 4 mai), s'inscrivent également dans cette optique. Deux spectacles que Cenon co-accueille, par ailleurs, avec Eysines. Une programmation extérieure qui est aussi, pour l'Espace Signoret, un moyen d'aller à la rencontre du public, ainsi que de nouveaux artistes.

A la découverte de la scène locale

Autre elément majeur de la programmation : la valorisation de la scène locale. Devenue un « labo » de talents, l'Espace s'ouvre cette année à de jeunes artistes locaux qui ont besoin de perfectionner leurs spectacles et leur offre, en prime, la possibilité de se produire. Une scène locale si riche qu' « on pourrait faire une programmation rien qu'avec eux », jubile Céline Dotigny. Et parmi eux, Arthur de la Taille, jeune guitariste, chanteur et auteur lormontais qui viendra présenter son premier album « Ministères des ondes » les 3 et 4 novembre prochain. Des spectacles à découvrir seul ou en famille, mais toujours sans modération.

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : DR

Partager sur Facebook
Vu par vous
21612
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !