Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Censure et autocensure au coeur des 15ème Vendanges de Malagar

11/09/2013 | Sur une idée de Jean Lacouture et d'Alain Rousset, le centre François Mauriac organise depuis 1998 une rencontre annuelle au moment des vendanges, les Vendanges de Malagar.

Affiche Vendanges de Malagar septembre 2013, censure et autocensure

Après la grâce en 2012, le secret en 2011 ou encore la mémoire en 2010, c'est à la censure et à l'autocensure que s'intéresseront cette année les Vendanges de Malagar, les 13 et 14 septembre prochains. Créée il y a maintenant quinze ans, cette manifestation réunit journalistes, écrivains, historiens, politiques et universitaires autour d'une question culturelle, qu'elle soit littéraire, historique, philosophique ou de société. Depuis 1998, les Vendanges de Malagar rassemblent un public large et passionné et sont alors devenues un rendez-vous important de la vie intellectuelle girondine, à l'image de l'édition 2012 où Robert Badinter avait rassemblé plus de 700 personnes lors d'un débat sur la grâce présidentielle.

Organisées symboliquement en septembre, au même moment que les vendanges dites classiques, les Vendanges de Malagar sont envisagées comme des vendanges de l'esprit, un moment de réflexion où un thème donné réunit penseurs, politiques ou historiens. Cette manifestation est également une occasion annuelle de rendre une nouvelle fois hommage au maître des lieux, François Mauriac. Cette année, c'est donc la censure et l'autocensure qui ont été choisies comme champ de réflexion, invitant alors les participants à débattre et disserter sur la censure, qu'elle soit politique, morale, religieuse ou économique. Ces deux jours de débats commenceront ce vendredi 13 à 15h avec l'ouverture par Eric Fottorino, écrivain, journaliste et Président du Centre François Mauriac. Suite à cela, l'après-midi interrogera la politique et la censure; trois personnalités échangeront alors sur ce thème: Philippe Buisson, maire de Libourne et porte-parole de la région Aquitaine, évoquera la presse et la déontologie, le président de l'Institut National de l'Audiovisuel Mathieu Gallet parlera quant à lui de "L'enfer de l'ORTF" et l'auteur Régine Deforges orientera le propos vers l'édition et la censure, étant la première femme éditrice française suite à la création de sa propre maison d'édition L'Or du temps en 1968.

De Montaigne à Mauriac, des siècles de censure Le lendemain, samedi 14 septembre, " Littérature, culture et censure " seront au coeur du débat. Lors d'une matinée orchestrée par Philippe Baudorre, professeur à l'Université Montaigne-Bordeaux 3, l'historien Michel Winock ouvrira le propos avec la célèbre Madame Bovary de Flaubert, condamnée en 1857 pour "outrage à la morale publique et religieuse et aux bonnes moeurs". Les cas de François Mauriac et de Montaigne seront alors évoqués par Jacques Monférier et Anne-Marie Cocula, tous deux professeurs à l'Université Montaigne-Bordeaux 3. Elargissant le champ de réflexion au théâtre et à la scène, Bernard Faivre d'Arcier, ancien directeur du festival d'Avignon, prendra ensuite la parole sur le thème " Censure, scandale et contraintes sur les scènes d'aujourd'hui ". Enfin, ces Vendanges s'achèveront sur une table ronde sur la censure et la presse à laquelle participeront Laurent Joffrin, directeur de la publication du Nouvel Observateur, Edwy Plenel, directeur de Médiapart et Wiaz, dessinateur de presse. Une bonne récolte s'annonce donc.

 

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : Centre François Mauriac de Malagar

Partager sur Facebook
Vu par vous
868
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !