Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

13/12/18 : La CCAS de Châtellerault organise ce samedi à la résidence Tivoli son marché de Noël. Lors d'ateliers manuels, les résidents ont réalisés des créations qui seront en vente lors du marché et dont les gains serviront à l'animation de la résidence.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Signature de la charte urbaine, architecturale et paysagère de Pessac le 13 déc. Elle entend garantir et préserver la qualité du cadre de vie des Pessacais en travaillant sur la qualité des espaces extérieurs, de la construction et des usages.

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

  • 14/12/18 | De nouveaux équipements pour la section foot d'un collège du 87

    Lire

    Créée en 2011, la section de football du collège André Maurois est labellisée et reconnue par la FFF et l’Education Nationale. Cette section rend possible la pratique du football dans un cadre scolaire privilégié. Afin de les soutenir, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de les doter de 14 équipements joueurs complets et 2 équipements gardiens. Dernièrement, la section sportive a formalisé de nouveaux partenariats avec la FFF, le Limoges Football Club et la Ville de Limoges.

  • 14/12/18 | L'industrie du pin maritime cherche de nouvelles ressources

    Lire

    Début décembre dans les Landes, l’Etat, les acteurs de la filière forêt-bois et les collectivités locales se sont réunis sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois qui nécessitent 6 M m³ annuels alors que la récolte actuelle est de 5,6 M m³. Avec 32 M m³ de bois ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé, l’enjeu pour la filière est donc de récolter ces bois mûrs dans les années à venir. Outre l'engagement de l'Etat à intensifier sa communication en ce sens auprès des propriétaires, l'amont et l'aval de la filière pourraient en passer par la contractualisation pour garantir l'adéquation entre offre et demande.

  • 14/12/18 | La Rochelle lance une nouvelle course au Nautic de Paris

    Lire

    L'agglomération de La Rochelle profite de sa présence au salon Nautic de Paris, du 8 au 16 décembre, pour présenter une toute nouvelle course, organisée en partenariat avec le Grand Pavois Organisation : le Défi Atlantique. Cette nouvelle épreuve en équipage est réservée aux Class 40. Le départ sera donné fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

  • 13/12/18 | Ouverture de la Patinoire et « Ice Party » à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    La patinoire revient à Villeneuve-sur-Lot du 15 décembre au 6 janvier, sous la halle Lakanal. Ouverte tous les jours de 10 h à 19 h (3 € les 30 min.), cette année, les jeunes du Villeneuvois inaugureront les nocturnes avec une soirée « Ice Party » proposée ce même jour de 20 h à minuit. Gratuit et réservé au 15-20 ans, cet événement sera animé par le DJ KM Events.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Choix d'Aqui : Lucie Robin se lance dans le grand bain du documentaire

02/05/2011 |

Après sa belle aventure, la jeune réalisatrice travaille désormais à un projet de film avec les lycéens aquitains

Elle a promené sa caméra sur les îles bretonnes pour Tv Breizh, sillonné l'Aquitaine de la culture sur la chaîne câblée Alegria, traversé les frontières à la recherche d'expatriés français pour brosser leurs touchants portraits. Puis, Lucie Robin s'est lancée dans le grand bain. C'est un projet fou et 100% féminin que la réalisatrice a décidé de filmer : la traversée de l'Atlantique en paddle board de trois sportives landaises. Son documentaire «L'odyssée d'un rêve» vient de décrocher le prix du public au dernier Festival du Film de la Mer d'Hendaye. Rencontre avec cette jeune femme bien plus à l'aise derrière une caméra que sous les feux des projecteurs. Pour Aqui, elle revient sur cette incroyable aventure humaine dont elle retrace l'épopée avec beaucoup de sensibilité.

@qui! : Comment est né le projet du film ?
Lucie Robin:
Ce film, je l'ai pensé et imaginé avant même de partir au canada, point de départ de l'aventure.
Cette traversée était une première mondiale, les rameuses sont des personnages extraordinaires, au caractère fort, à la volonté d'acier. Je savais déjà que l'histoire serait belle... C'était une évidence et une chance pour moi de filmer tout ça et de pouvoir témoigner à ceux qui resteraient à terre...
 
@! : Présentez-nous les acteurs de ce projet ?
L.R.:
Ce sont trois filles, championnes de paddle board, sportives de haut niveau, du club de sauvetage côtier de Capbreton : Stéphanie Barneix, Alexandra Lux et Flora Manciet.
Stéphanie Barneix, qui est à l'origine même du projet, affiche 10 ans de carrière de sauvetage sportif. Son envie de repousser les limites de l'impossible, de prendre sa revanche sur la vie est immense ... Elle a réussi à combattre un cancer du sein... Pour la traversée les filles se sont offert un skipper de choix : Yves Parlier, grand navigateur, qui compte trois Vendée Globe à son actif. Et côté équipage, il y avait sur le bateau une ingénieur océanographe, un ostéopathe, un marin, et moi.

@! : En quoi a consisté votre préparation ?
L.R.:
Il y a eu d'abord la préparation technique : prévoir du matériel suffisant pour tourner dans des conditions extrêmes (humidité, froid, coupure de courant), puis la préparation physique.
Vivre sur un bateau pendant deux mois n'est pas très reposant, d'autant qu'en plus de mon travail de réalisation, j'étais de quart, donc je devais assurer la navigation du bateau, la surveillance des rameuses, et aider les filles dans leur quotidien, mais ma tâche n'était rien à côté de ce qu'ont vécu les filles sur leur planche.

@! : Qu'avez vous appris sur vous même ?
L.R.:
On apprend beaucoup sur un bateau, durant deux mois, l'espace est exigu, le temps s'arrête, on est sur une autre planète. Vivre à huit demande une certaine adaptation, c'est intéressant de voir comment on fonctionne en groupe, devant un challenge à relever, avec un objectif à atteindre. Cela donne plus de force et de confiance en soi lorsque l'on voit que le défi est gagné ! C'est une des plus belles expériences de ma vie pour le moment...
 
@! : Quel reste votre meilleur souvenir?
L.R.:
Je retiens le partage : les belles rencontres avec les animaux marins qui nous ont offerts des moments de bonheur simples mais intenses; et les échanges avec chacun de mes co équipiers, et des trois filles, de belles confidences et émotions .. sur un bateau, on ne triche pas . chacun se révèle : une belle leçon de nature humaine, avec ses bons et ses mauvais côtés...

@! : Le pire ?
L.R.:
Les trois premiers jours d'amarinage... je devais poser la caméra pour aller vomir... la peur de la première tempête, qui finalement, ne nous  a pas trop secoués, les coups de gueule...

@! : Vous venez de recevoir le prix du public au dernier Filmar d'Hendaye... que cela représente-t-il pour vous ?
L.R.:
Le prix du public, je me dis que c'est le plus beau des prix ! On fait des films pour le public, pour les gens, c'est une très belle reconnaissance et récompense de mon travail, qui a été long et fastidieux. Il y a vraiment eu de beaux échanges "humains" avec le public d'Hendaye, lors de la diffusion de mon film..

@! : Quels sont vos projets ? les films que vous développez ?
L.R.:
Je travaille en ce moment sur des films pédagogiques pour nos jeunes citoyens aquitains, un film qui raconte le cycle de l'eau et l'importance de préserver cette richesse qui se raréfie, et un film sur les jeunes citoyens européens. Et puis, j'aimerais faire un film en Afrique, terre de coeur et d'humanité... je cogite.

Stéphane Baillet

Crédit photo : Aqui.fr

Le documentaire a été projeté le mardi 26 avril à 20h30 à Sanguinet et  le sera dans le cadre du salon du livre de Dax le lundi 2 mai à l'atrium à 20h30
Dvd en vente sur simple demande à : lucie-robin@hotmail.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1240
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !