18/12/17 : La Rochelle accueille son premier bus entièrement électrique. Il circulera les deux prochaines semaines sur la ligne Illico4, tranversant le centre historique de la ville. Ce bus silencieux et non polluant a été conçu dans les Deux-Sèvres par Heuliez

18/12/17 : L'assemblée régionale a adopté à l'unanimité ce 18 décembre la convention quinquennale ( 2018-2022) qui lie la Nouvelle Aquitaine et les Centres de Formation d'Apprentis.

18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/12/17 | Conseil régional: budget 2018 voté sur fond de grogne sociale

    Lire

    Malgré les votes "contre" des élus du Modem, UDI, LR et FN, le Conseil régional, réuni en plénière ce 18 décembre a voté son budget primitif pour 2018. "Rigoureux mais pas de rigueur", selon les termes d'Alain Rousset, il garde un niveau équivalent au BP 2017, soit 3,1 Mds€. Une plénière qui a été marquée par les manifestations de nombreux agents de la collectivité dans et hors l'Hôtel de Région, au regard d'une série de mesures votées par les élus ce même jour, sur l'harmonisation des régimes indemnitaires, des temps de travail et de la protection sociale.

  • 18/12/17 | ProFilBio, la revue sur l’agriculture biologique

    Lire

    Destinée à informer et faciliter l’appropriation des techniques et pratiques de l’agriculture biologique ou alternatives, la nouvelle revue trimestrielle ProFilBio est constituée d’articles de fond sur des techniques de production et de transformation utilisées en bio comme en conventionnel. Celle-ci disponible gratuitement sur abonnement, et exclusivement sous format numérique. A retrouver sur www.nouvelle-aquitaine.chambres-agriculture.fr

  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Choix d'Aqui!: Molière et "le Misanthrope" à Mérignac avec la troupe "Les Labyrinthes"

01/11/2011 |

Les Labyrinthes dans  - Les fourbreries de Scapin

Du 5 au 10 novembre, la troupe « les Labyrinthes » créé dans une nouvelle distribution «Le Misanthrope» de Molière à la salle de la Glacière de Mérignac. Etudiée par tous les collégiens, donnée sur tous les tréteaux de France, inscrite au répertoire habituel de la Comédie Française, référence de l'écriture classique, cette création aurait tout d'une énième diffusion, et pourtant... Et pourtant de nombreuses raisons nous poussent à vous dire : allez-y

D'abord parce que le texte de Molière, écrit à une époque de soumission au pouvoir comme en génère les temps de crise, est fortement d'actualité. Et Alceste, le misanthrope, porte en lui tous les sentiments qui font tant défaut aujourd'hui : sincérité, respect, dignité, honnêteté...  «Homme blessé, il combat un monde de réseaux, d'affaires, d'hypocrites calculs » décrit Gérard David, le metteur en scène. Le spectateur aura alors raison d'essayer de transposer Alceste au pays des réality shows, du politiquement correct et des petits ou grands arrangements dans toutes les sphères de notre société. Comment réagira-t-il, par son regard, en écoutant les médias modernes et leurs petites raisons mercantiles ? Alceste déchirera-t-il le voile qui nous interdit de voir les grimaces derrière les masques ? C'est aussi le rôle du théâtre et de ces textes intemporels.

 

Ensuite parce que la pièce nous pose la question citoyenne de toujours : comment trouver sa vraie place dans la société ? Et juste avant : qui suis-je vraiment ? Préoccupation sous-jacente de l'homme, particulièrement dans le début de sa vie.  D'où ce succès de toutes les époques pour une pièce d'il y a quatre siècles.

Enfin parce qu'il est porté par une troupe qui, ayant fait le choix de l'Aquitaine bien qu'ayant une envergure nationale, va vous faire redécouvrir et aimer les grands textes. Autant à l'aise dans l'écriture contemporaine ( Keene, Minyana, Bourgeyx, Claudel, Notte...) que dans les classiques ( Hugo, Tchekhov, Molière...), « les Labyrinthes » démontre qu'il est possible d'exister avec talent hors de Paris, et que les Aquitains peuvent être fiers des acteurs de leur culture.

Les Labyrinthes au services des textes et des auteurs

Créée en 1995 par Gérard David, directeur de la section dramatique et professeur au conservatoire de Mérignac, la Compagnie « les Labyrinthes » a prioritairement porté ses choix vers l'écriture contemporaine. Initialement rassemblée pour la création d' « Inventaire », de Philippe Minyana, la troupe rencontre immédiatement son public, et est repérée par l'IDAAC. Celle-ci va lui donner les moyens pour tourner sur toute l'Aquitaine. Cette pièce va être l'acte fondateur de la Compagnie et rapidement elle va pouvoir présenter son travail dans toute la région. Soutenue par le département de la Gironde et par la Région Aquitaine, Gérard David va trouver auprès de la ville de Mérignac l'appui nécessaire à un ancrage, gage de sérénité.

Dès lors, les créations vont pouvoir s'enchaîner, et ainsi, depuis 16 ans, ce sont plus de 25 créations qui ont été produites ou co-produites par la Compagnie. Les plus récentes étant : « Moi aussi je suis Catherine Deneuve » de P. Notte, présentée au festival d'Avignon, « Darling » de C. Bourgeix, « Silence complice » de D. Keene. Recrutée, ou plutôt rencontrée en région, l'équipe se renouvelle continuellement au gré des créations, nourrie en partie par le conservatoire de Mérignac, mais aussi fruit de multiples expériences communes. Frédéric Kneip, formé à Rennes et à Mérignac, en est un des piliers, avec Jean Bedouret, Thierry Rémi, Flore Audebeau et une dizaine d'autres comédiens.

Rencontres, sensibilisations et partages
Mais la troupe ne se cantonne pas qu'à la représentation.  Son moteur étant la passion de l'écrit et de la présentation des auteurs, elle a depuis le début décider de transmettre cette flamme en allant au devant des différents publics.

Elle développe un important travail de sensibilisation dans les établissements scolaires et dans le domaine de la formation professionnelle. Elle rend ainsi plus concrète et plus vivante l'écriture des auteurs, qu'ils soient des grands classiques étudiés dans le cursus scolaire ou des auteurs plus contemporains et plus proches des vraies questions de notre société. Dans ce même esprit de partage, la plupart des comédiens animent des ateliers de théâtre ou de lecture, et donnent des cours dans les collèges et les lycées de la région.

Pour 2012, la Compagnie prépare de nouvelles créations et notamment un projet d'écriture originale. Elle participera de nouveau à « Circulez, il y a du théâtre à voir », festival de théâtre de la ville de Mérignac, en étroite collaboration avec la MJC du centre ville de Mérignac, manifestation permettant le mélange d'acteurs professionnels, d'amateurs et du public. Nul doute qu'elle intégrera aussi, cet été, le label « Scènes d'été » du Conseil Général de la Gironde.

Les oeuvres présentées
Outre cette rentrée avec le Misanthrope du 5 au 10 novembre à la Glacière à Mérignac, la troupe présente aussi un autre grand texte de Molière, plus « comedia dell' arte » et plus grinçant mais tout autant d'actualité : « Les Fourberies de Scapin », même salle les 17 et 18 novembre.  

Dans le même temps, la compagnie poursuit ses autres représentations : «Silence complice » de D. Keene, le 29 novembre à la salle Mauriac de Talence,  «  Le dernier jour d'un condamné » de Victor Hugo, les 8 et 9 décembre au Forum de Talence et le 11 février, à l'espace Treulon à Bruges.

Bruno Sorin

Plus d'infos, renseignements ou réservations :
Leslabyrinthes.net
Tél.  05 56 47 49 67

Partager sur Facebook
Vu par vous
463
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !