18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Au fil des heures la Journée Off du Festival du Périgord Noir.

16/08/2013 | Le 15 août est devenu la journée Off du Festival du Périgord Noir, reliant animations musicales, le cinéma muet accompagné par Karol Beffa et une soirée jazz.

La Relève en Aquitaine et en plein air.

Si le Festival du Périgord Noir enchaîne du 5 août au 11 octobre concerts de musique baroque avec des invités de qualité, il s'accorde néanmoins dans ce périple une halte d'une journée et d'une soirée. Le 15 août est en effet férié également pour le festival, qui se pose alors à Montignac pour dispenser plusieurs manifestations ; avec une grande nouveauté cette année, le Tout Petit Conservatoire, des animations musicales pour enfants de 2 à 7 ans organisées par Philippe Kaczmarek. S'y ajoutent l'habituel Cinéma de Karol Beffa et la nuit jazz en plein air, avant le traditionnel feu d'artifice.

Le Tout Petit Conservatoire de Philippe Kaczmarek.

10h : Eveil des touts petits.Les enfants étaient priés de se lever tôt pour participer à la nouvelle animation organisée pour cette journée Off du Festival du Périgord Noir : le Tout Petit Conservatoire. Dans la salle du Conservatoire de Montignac, Philippe Kaczmarek se chargeait d'apprendre la musique aux enfants, de 2 à 7 ans : par tranches d'âges et séances de 35 minutes (durant toute la journée), il essayait avec eux différents instruments (percussions, tuba, tambour de mer, shakers, violon, ukulélé, piano etc). Ou plutôt les initier au bruit musical en tapant, grattant, soufflant et pianotant.

12h : Déjeuner en terrasse et sieste sur fleuve.Montignac a cette particularité d'attirer beaucoup de monde durant l'été, quoi de plus normal pour ce village typique du Périgord Noir traversé par la Vézère. Il fallait en profiter : une fois son chérubin récupéré au Conservatoire, halte gourmande en terrasse d'un des nombreux restaurants qui bordent le fleuve. Si l'envie était gastronomique, arrêt en chemin au restaurant du Relais du Soleil d'Or ; si le budget était réduit, crêpe ou pizza à la Dolce Vita – l'enfant est content, il a vue sur le stand de bonbons.

Karol Beffa, formidable bande-son pour films muets.

16h : Gags muets.Programme des films de la journée inversé : ainsi, début imprévu du Cinéma de Karol Beffa avec le "Steamboat Bill Jr. (Cadet d'eau douce)" de Buster Keaton. Soit une heure et demie non stop d'improvisation du pianiste, virtuose de l'instant et pour cette œuvre cinématographique-ci, de la gaffe musicale, de la dégringolade de notes accompagnant la chute comique d'un Buster Keaton émouvant.
Les impressions sont bonnes à la sortie de la salle de cinéma : "On redécouvre le plaisir du gag", "C'était touchant" ou encore "Ils avaient de bons effets spéciaux quand même pour l'époque". Karol Beffa signe une partition, l'air de la salle est changé, le piano accordé et c'est parti pour une nouvelle séance.

18h : Au bonheur des larmes."J'avais oublié à quel point il était touchant ce film", commente un spectateur ému une fois la projection terminée. La remarque aurait pu être autre : l'œuvre cinématographique permet de ne pas oublier à quel point Emile Zola était cruel avec les personnages les plus simples, et savait dépeindre le monde avec un cynisme qui serait tout autant applicable aujourd'hui.
"Au bonheur des dames", avec les grands yeux toujours effrayés de Dita Parlo et surtout avec le piano juste, tendre et poignant de Karol Beffa, cela deviendrait presque un torrent de larmes. Si la première séance rappelait le plaisir d'une comédie naïve, celle-ci donnerait des leçons d'expressions captivantes à n'importe quel futur acteur.

19h30 : A la guinguette.

Olivier Gay et La Relève en Aquitaine.

Prenez les mêmes indications et conseils de tables que pour votre déjeuner ; après avoir cependant jeté un œil aux cartes et aux cadres des restaurants de bord de Vézère, vous pourriez les préférer pour leur musique dansante et leurs guirlandes lumineuses.

20h30 : Jazz et glaces.Rendez-vous donné à la place d'armes pour un concert en plein air de "La relève en Aquitaine" ; comprenez l'excellent Olivier Gay qui rayonne au milieu du guitariste Yori Moy, du pianiste Vincent Vilney, du contrebassiste Aurélien Gody et du batteur Hugo Raducanu. Moment idéal pour fermer les yeux, décontracter ses neurones ; aucune inquiétude, le bambin est occupé à lécher sa glace (pour celles aux goûts les plus incongrus, s'adresser aux Glaces de Lascaux).

Bouquet final à la Journée Off.

22h30 : Feu d'artifice des bouchons.Traditionnels feux du 15 août : le gamin a les yeux grands ouverts, pousse des petits cris et l'adulte se sent presque obligé de l'imiter pour ajouter un degré à son bonheur enfantin retrouvé. Habituel embouteillage de minuit d'après-fête : on dort déjà sur les sièges arrières, la bouche toute collante de barbe à papa, et à l'avant, on pense déjà à l'heure du réveil qu'on retardera.

 

Autres concerts à venir du Festival du Périgord Noir.

Laura Jarry
Par Laura Jarry

Crédit Photo : Aqui.fr - Tous droits réservés.

Partager sur Facebook
Vu par vous
1073
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !