13/12/17 : Pont d’Aquitaine fermé dans les 2 sens : rocade A630 entre échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4a (Bordeaux - Nouveau Stade) du jeudi 14 décembre 21h00 au 15 à 6h00. Déviations rocade intérieure et extérieure, via le pont François Mitterrand.

12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 13/12/17 | Près de 500 000 visiteurs pour Lascaux en un an

    Lire

    Inauguré le 10 décembre 2016 par François Hollande, Lascaux a accueilli en un an près de 500 000 visiteurs. Un chiffre supérieur aux objectifs fixés par les acteurs du projet (400 000). Pour son 1er anniversaire, le site propose une nouvelle exposition temporaire intitulée "Pariétal". Ce vendredi, une plaque en hommage aux 4 inventeurs sera dévoilée en présence du dernier vivant, Simon Coencas et des familles des trois autres inventeurs. En 2018, le Sentier de la Découverte ouvrira au public.

  • 12/12/17 | Germinal Peiro a rencontré le maire de Bordeaux

    Lire

    Germinal Peiro a rencontré lundi, Alain Juppé afin d’évoquer plusieurs dossiers transversaux pour l’avenir de la métropole bordelaise et de la Dordogne. Ils partagent le même point de vue sur la nécessité d’un grand contournement de Bordeaux par la création d’un barreau autoroutier reliant l’A89 à l'A65 et à l'A62, à hauteur de Langon. Ils ont aussi abordé la nécessité de l'amélioration des liaisons ferroviaires : trajet Bordeaux-Périgueux, modernisation des lignes Périgueux-Agen et Sarlat-Bergerac-Bordeaux.

  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Côtes de Bordeaux : Quand l'union fait la force

05/03/2007 |

Les chaix

Additionner les talents, mettre en commun les moyens de promotion au service de leurs terroirs respectifs, en s'appuyant sur le nom et la réputation de Bordeaux: telle est l'ambition des viticulteurs des" cinq Côtes". Leur projet a toutes les chances d'aboutir en 2007; au moment où il n'est question que de crise il autorise des espoirs de développement.

ils ont nom Eric Bantegnies (Château Bertinerie à Cubnezais), Laurent Gapenne (Château Laville à Capian) et bon nombre de la génération des quadras du vignoble bordelais. Ils savent combien le consommateur, en particulier celui du vaste monde, se perd dans le dédale des appellations bordelaises qui, toutes, n’ont pas la renommée de Saint-Emilion ou de Médoc.

Fédérer les appellations des Côtes Bordelaises, sous le chapeau commun "CÔTES DE BORDEAUX", était certes un pari ambitieux dans un vignoble fier de sa diversité mais une vraie chance aussi. Notamment de se donner les moyens d’une politique de « marque » vraisemblable. Lorsque que l’on peut revendiquer 120 millions de bouteilles et 16% de la production bordelaise on peut peser davantage, tant par rapport au négoce qu’aux importateurs et distributeurs. Christophe Château, directeur de l’Association des Cinq Côtes de Bordeaux, croit beaucoup à la réussite de cette initiative qui suppose du temps , toujours plus qu’on ne voudrait dans cette période si difficile. D’abord parce qu’il faut convaincre chaque appellation des bienfaits de pareille synergie, ensuite parce que l’Institut National des Appellations d’Origine, l’INAO, détient le pouvoir suprême de donner son feu vert.

La pédagogie a donc mobilisé beaucoup d’ardeur mais Castillon, Cadillac, Blaye, Francs, Bourg ont fait du chemin. L’exercice nécessite du doigté car il est indispensable que chaque Côte conserve son identité. On s’oriente donc vers des étiquettes où cohabiteraient l’appellation communale, par exemple CASTILLON, et l’appellation nouvelle « COTES DE BORDEAUX ». Une manière de synthèse qui conjugue à la fois l’information essentielle sur le terroir comme d’autres appellations en France l’ont réussi et la dimension de ces vignobles de Côtes , singuliers tant par leur situation géographique, la qualité des sols et des paysages dont ils sont à la fois l’âme et le plus grand dénominateur commun.
Les parrains des « Côtes de Bordeaux » savent que l’INAO accueille avec intérêt cette initiative. Le comité national de l’Institut a nommé une commission d’enquête ; elle est venue étudier le dossier à trois reprises depuis le printemps et, la dernière fois, le 29 novembre à Castillon. Autant d'étapes importantes vers la définition partagée des conditions de production et, par voie de conséquence, de la préparation du futur décret. Une nouvelle réunion aura lieu en février ou mars « Nous avons bon espoir d’aboutir pour la récolte 2007 " disent en coeur les promoteurs de ce projet d'avenir. Et ce d'autant que le négoce de la place, désormais, ne cache plus son intérêt pour ce nouveau fleuron de la viticulture bordelaise.

"Nombreux , remarque Eric Bantegnies, sont nos adhérents , convaincus du fait qu'il devient indispensable d'améliorer la lisibilité de nos AOC dans un monde où la "logique des AOC françaises" reste difficile à déchiffrer , à la fois pour les opérateurs comme pour les consommateurs. Et ceci alors que le monde s'ouvre à nos vins de plus en plus. Ce projet répond à ce besoin de "simplification" pour une meilleure compréhension tout en respectant ce à quoi nous sommes tous très attachés : l'originalité et la typicité de nos terroirs, par la mise en valeur du nom de chacune des "communales" qui les symbolisent et sur lesquelles nous capitalisons depuis longtemps, le tout sous une dénomination claire, parlante pour le consommateur et se positionnant d'emblée comme une entité charnière entre les petits Bordeaux et les grandes appellations."

Rendez-vous à la citadelle de Blaye

La vitalité d'une appellation se mesure aujourd'hui plus que jamais à sa capacité de créer des rendez vous originaux avec les passionnés de vins.Les vignerons de l'appellation Jurançon l'illustrent chaque année tout au long d'une route très fréquentée ; ceux des Premières Côtes de Blaye en animant dans le cadre majestueux de la Citadelle un Marché Aux Vins réunissant 95 vignerons. Il attire quelques 10.000 visiteurs venus parfois de fort loin. Le cru 2007 aura lieu pendant deux jours à l'orée du printemps les 18 et 19 mars de 10h à 20h. L'occasion de déguster et de s'initier à la dégustation en toute gratuité, de vérifier aussi les progrès constants d'une appellation qui a l'ambition de pleinement contribuer à la renommée à venir de la future « Côtes de Bordeaux ».

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
353
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !