aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Entre les lignes: "Le Bal des Dézingueurs", l'hilarant et terrifiant vaudeville des élus

27/03/2016 | Le livre de Laurent Bazin et Alba Ventura revient sur l'histoire politique récente et les fameux "déjeuners" entre politiques et élus en brisant le "off".

"Le bal des dézingueurs" est sorti le 9 mars dernier

"Ce que les politiques disent vraiment les micros fermés". La punchline est accrocheuse, et la promesse alléchante. Dans "Le bal des dézingueurs", paru le 9 mars dernier aux éditions "Flammarion Enquête", Laurent Bazin (présentateur de la matinale d'ITÉLÉ) et Alba Ventura (journaliste politique sur RTL) reviennent, au travers de confidences parfois cruelles mais toujours surprenantes, sur quelques uns des moments importants, récents ou anciens, qui ont agité la Vème République. L'ouvrage n'épargne personne et livre, au travers d'anecdotes savoureuses, une "comédie humaine" réactualisée et bouillonnante.

« Aux yeux de beaucoup de français, ces rendez-vous discrets avec les puissants sont vécus comme autant de petites trahisons (...) car déjeuner, n’est-ce pas en soi la preuve de notre connivence avec le pouvoir ? ». C’est par ces premiers mots, un brin sarcastiques, qu’Alba Ventura et Laurent Bazin commencent leur valse des confidences et des petites phrases, auparavant bien planquées dans les carnets personnels des journalistes ou glissées de façon plus ou moins subliminale dans les éditoriaux politiques nationaux. Pour autant, l’ouvrage de près de 400 pages n’est ni un aveu de compromission ni un mot d’excuse. 

Il est un reflet, par le biais d’anecdotes ou de phrases échappées des bouches D’Arnaud Montebourg, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Jean-Vincent Placé et tant d’autres, des petits jeux et coups politiques qui se jouent derrière les murs des ministères, bien à l’ombre des terrasses. Un menu gratiné, qui fait notamment dire à Malek Boutih « Hollande, c’est un fonctionnaire qui a réussi le concours de président » où à Marine Le Pen que son père « est fait pour être candidat aux régionales comme moi danseuse au Crazy Horse ». Moments privilégiés d’un « off » journalistique qui n’en est plus vraiment un, ces sept chapitres à la qualité inégale (notamment le dernier, qui détaille les goûts culinaires de chacun et paraît presque hors sujet) livrent pourtant une chronique assez fascinante et parfois franchement hilarante des égos, trips et autres ambitions de la vie politique française. 

Le passé y est aussi assez largement évoqué, comme les frasques de Mitterrand, les anciens déjeuners luxueux du fondateur de France Soir ou les rumeurs folles de coucheries qui ont agité le pouvoir depuis cinquante ans. Sans avoir l’ambition d’être exhaustif, « Le bal des dézingueurs » parle aussi, en fond, de la relation étroite, mais jamais amicale entre les politiques et les journalistes, et tente d’en comprendre et d’en expliquer les rouages et les évolutions. C’est sans doute dans cet aspect plutôt que dans le récit d’un Sarkozy accro au chocolat et adepte du fromage blanc, que le récit des deux journalistes est le plus efficace : le miroir des ambitions y est ici révélé sans tabous, sans aucune langue de bois ni faux discours. 

Terminé juste après les attentats de novembre, il chronique une année 2015 de « transitions » et de coups bas qui a une saveur toute particulière, entre les prédictions presque dignes de Nostradamus de Dominique de Villepin et le café cinglant de Jean-François Copé. Au final, le prétexte des « dîners » ou des « déjeuners » de travail, qui ne sont en fait rien de plus que des interviews confidentielles et déguisées, n’a que peu d’intérêt. Le plus fascinant réside en fait dans ces petits moments, intimes et dont le public ignore tout, qui cristallisent à eux seuls les différentes stratégies de ceux qui ont fait de la politique une carrière plus qu’une réelle ambition sociétale. Tour à tour scandaleuses, effrayantes, drôles et cocasses, les anecdotes des carnets de Bazin et Ventura se savourent comme une bonne vengeance douce. Un plat qui se mange froid. 

« Le bal des dézingeurs », par Laurent Bazin et Alba Ventura, paru chez Flammarion Enquête, 20 euros. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : Flammarion

Partager sur Facebook
Vu par vous
8319
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !