Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/04/19 : Trois bâtiments-écoles de la Marine Nationale font escale à Bordeaux du vendredi 26 au lundi 29 avril. "Chacal", "Léopard" et "Guépard" sont trois navires brestois en charge de la formation maritime des officiers et officiers mariniers.

25/04/19 : La Cité du Vin est exposée au Centre Pompidou depuis le 10 avril. Une salle de l'établissement parisien est dédiée au travail de l'agence XTU Architects. Ainsi, 9 maquettes et un diaporama retracent la construction et l'ouverture de la Cité du Vin.

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/04/19 | Daniel Barenboim honore Beethoven à Bordeaux le 28 avril

    Lire

    Le pianiste Daniel Barenboim revient sur la scène du Grand-Théâtre de Bordeaux dimanche 28 avril à 15 h 00 pour un programme consacré au compositeur Beethoven. 4 sonates interprétées par l'un des maitres incontestés du piano, qui dirigea - entre autres - l'Orchestre de Paris, et qui consolide cette saison encore ses liens avec l'Opéra de Bordeaux, fruit de sa complicité avec Marc Minkowski. Au programme notamment la célèbre "Clair de lune"...

  • 25/04/19 | L'Europe au secours des bouquetins ibériques en Béarn

    Lire

    En février, mars et avril 2019, 1 502 projets sélectionnés par le Conseil régional, ont pu bénéficier de 69,8 M€ de fonds européens pour leur réalisation. Parmi les bénéficiaires, le Parc national des Pyrénées qui a ainsi obtenu un soutien de 142 800 € de l'Union européenne et de 15 000 € de la Région pour son projet de réintroduction du bouquetin ibérique dans le Béarn, espèce disparue il y a plus d'un siècle en France. Objectif: lâcher 75 animaux sur 3 ans pour créer 2 noyaux d'individus en vallées d'Aspe et d'Ossau et ainsi favoriser le maintien durable de l'espèce dans les Pyrénées.

  • 25/04/19 | "AVC Tous Concernés" pédale pour la prévention des attaques cérébrales

    Lire

    L'association de prévention des AVC organise "la vie est un sourire", trajet de 1 000km à tricycle. Philippe Meynard était maire de Barsac quand il a été victime d'une attaque cérébrale et a dû réapprendre à marcher, écrire et parler. Il partira de Narbonne le 2 mai pour rejoindre Bayonne le 14, en suivant un parcours en forme de sourire passant par l'Espagne. En France, 150 000 AVC ont lieu chaque année. Des actions de prévention seront organisées au départ et à l'arrivée grâce au minibus AVC.

  • 25/04/19 | Festival Philosophia en approche !

    Lire

    La treizième édition du festival Philosophia se tient du 22 au 26 mai prochain. Le thème retenu est l'histoire. La présentation officielle du festival aura lieu le 29 avril prochain à Cap Sciences. 34 rendez-vous sont au programme de ce festival qui se déroule à Saint-Émilion, Libourne et Pomerol. L'archéologue préhistorien Jean-Paul Demoule, auteur de "Comment l'archéologie bouleverse nos civilisations" (éd. La Découverte) sera présent, accompagné de nombreux spécialistes.

  • 24/04/19 | Commerce : la Nouvelle-Aquitaine excédentaire

    Lire

    La balance commerciale régionale a été dévoilée ce mercredi 24 avril. Tandis que la France dégrade son déficit, la Nouvelle-Aquitaine dégage un excédent commercial de 600 millions d'euros. L'analyse des données publiées par la Douane est réalisée l'Observatoire régional des échanges internationaux, co-pilotée par la Région et la Chambre du Commerce et de l'Industrie Nouvelle-Aquitaine. Les trois plus importantes destinations de l'export régional sont les États-Unis, l'Espagne et l'Allemagne. Les 9 553 entreprises exportatrices de la Nouvelle-Aquitaine dont 1 406 sont des primo exportateurs (14,7%) ont réalisé 23,4 milliards d'euros d'exportations en 2018.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Entre les lignes: "Le Bal des Dézingueurs", l'hilarant et terrifiant vaudeville des élus

27/03/2016 | Le livre de Laurent Bazin et Alba Ventura revient sur l'histoire politique récente et les fameux "déjeuners" entre politiques et élus en brisant le "off".

"Le bal des dézingueurs" est sorti le 9 mars dernier

"Ce que les politiques disent vraiment les micros fermés". La punchline est accrocheuse, et la promesse alléchante. Dans "Le bal des dézingueurs", paru le 9 mars dernier aux éditions "Flammarion Enquête", Laurent Bazin (présentateur de la matinale d'ITÉLÉ) et Alba Ventura (journaliste politique sur RTL) reviennent, au travers de confidences parfois cruelles mais toujours surprenantes, sur quelques uns des moments importants, récents ou anciens, qui ont agité la Vème République. L'ouvrage n'épargne personne et livre, au travers d'anecdotes savoureuses, une "comédie humaine" réactualisée et bouillonnante.

« Aux yeux de beaucoup de français, ces rendez-vous discrets avec les puissants sont vécus comme autant de petites trahisons (...) car déjeuner, n’est-ce pas en soi la preuve de notre connivence avec le pouvoir ? ». C’est par ces premiers mots, un brin sarcastiques, qu’Alba Ventura et Laurent Bazin commencent leur valse des confidences et des petites phrases, auparavant bien planquées dans les carnets personnels des journalistes ou glissées de façon plus ou moins subliminale dans les éditoriaux politiques nationaux. Pour autant, l’ouvrage de près de 400 pages n’est ni un aveu de compromission ni un mot d’excuse. 

Il est un reflet, par le biais d’anecdotes ou de phrases échappées des bouches D’Arnaud Montebourg, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Jean-Vincent Placé et tant d’autres, des petits jeux et coups politiques qui se jouent derrière les murs des ministères, bien à l’ombre des terrasses. Un menu gratiné, qui fait notamment dire à Malek Boutih « Hollande, c’est un fonctionnaire qui a réussi le concours de président » où à Marine Le Pen que son père « est fait pour être candidat aux régionales comme moi danseuse au Crazy Horse ». Moments privilégiés d’un « off » journalistique qui n’en est plus vraiment un, ces sept chapitres à la qualité inégale (notamment le dernier, qui détaille les goûts culinaires de chacun et paraît presque hors sujet) livrent pourtant une chronique assez fascinante et parfois franchement hilarante des égos, trips et autres ambitions de la vie politique française. 

Le passé y est aussi assez largement évoqué, comme les frasques de Mitterrand, les anciens déjeuners luxueux du fondateur de France Soir ou les rumeurs folles de coucheries qui ont agité le pouvoir depuis cinquante ans. Sans avoir l’ambition d’être exhaustif, « Le bal des dézingueurs » parle aussi, en fond, de la relation étroite, mais jamais amicale entre les politiques et les journalistes, et tente d’en comprendre et d’en expliquer les rouages et les évolutions. C’est sans doute dans cet aspect plutôt que dans le récit d’un Sarkozy accro au chocolat et adepte du fromage blanc, que le récit des deux journalistes est le plus efficace : le miroir des ambitions y est ici révélé sans tabous, sans aucune langue de bois ni faux discours. 

Terminé juste après les attentats de novembre, il chronique une année 2015 de « transitions » et de coups bas qui a une saveur toute particulière, entre les prédictions presque dignes de Nostradamus de Dominique de Villepin et le café cinglant de Jean-François Copé. Au final, le prétexte des « dîners » ou des « déjeuners » de travail, qui ne sont en fait rien de plus que des interviews confidentielles et déguisées, n’a que peu d’intérêt. Le plus fascinant réside en fait dans ces petits moments, intimes et dont le public ignore tout, qui cristallisent à eux seuls les différentes stratégies de ceux qui ont fait de la politique une carrière plus qu’une réelle ambition sociétale. Tour à tour scandaleuses, effrayantes, drôles et cocasses, les anecdotes des carnets de Bazin et Ventura se savourent comme une bonne vengeance douce. Un plat qui se mange froid. 

« Le bal des dézingeurs », par Laurent Bazin et Alba Ventura, paru chez Flammarion Enquête, 20 euros. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : Flammarion

Partager sur Facebook
Vu par vous
10552
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !