Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/08/19 : Selon "Mediabask", les Gilets jaunes invitent leurs troupes à se rassembler, pour leur 41e samedi à Bayonne, dans le cadre du G7. Ils estimeraient que le contre-sommet d'Hendaye et d'Irun et la manifestation de samedi ne sont pas assez musclés.

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/08/19 | G7 de Biarritz: au tour d'Elisabeth Borne

    Lire

    En préparation du sommet, la ministre de la Transition écologique est présente aujourd'hui à Biarritz où elle signera une charte d'engagement pour "une plage sans déchets plastiques" à la mairie de Biarritz avant de se rendre à une présentation des initiatives écoresponsables prises dans le cadre du G7. Elle y rencontrera les ONG dont Surfrider foundation avant d'effectuer une intervention à la conférence "Pavillon Océan".

  • 22/08/19 | Floirac: L'Étang Heureux revient en août !

    Lire

    Fort de son succès juillettiste, l'Étang Heureux, organisé par la mairie de Floirac, revient une semaine en août. Ainsi, du 27 août au premier septembre, le Parc des Étangs de Floirac est ouvert à partir de 10h, et propose des animations pour tous les publics, comme du karaoké, des jeux de société, concerts de musique latine, ou encore un tournoi de pétanque. De 10h à 19h, des activités familiales sont en libre service (beach volley, sand ball, jeux de raquettes, etc...).

  • 21/08/19 | Les ambitions de Didier Guillaume ont étonné...le maire de Biarritz

    Lire

    Mardi soir, lors de la visite de Christophe Castaner à Biarritz, le maire de Biarritz Michel Veunac s'est exprimé et quelque peu ému des innocentes fuites selon lesquelles le ministre aficionado de la corrida et de l'Agriculture, Didier Guillaume, serait tenté par la mairie de Biarritz. Or les deux hommes appartiennent à la même famille politique, le Modem et Michel Veunac ne s'est pas exprimé sur son devenir. Et qui contraindrait le ministre à déménager d'Anglet. Mais Biarritz vaut bien aussi une messe.

  • 21/08/19 | Aujourd'hui, le coup d'envoi du contre sommet à Hendaye et Irun

    Lire

    Lancé le 13 juillet dans les rues de Biarritz le contre sommet G7Ez (G7 non non) et Alternatives G7 débute ce jour à Hendaye et Irun. Regroupant 80 associations avec le souhait de dépasser les différences pour défendre d'une voix des alternatives globales et faire face aux urgences climatiques et sociales. Eric Coquerel, député de LFI en donnait le coup d'envoi. Outre les partis écologistes et de gauche, cette région frontalière ayant été choisie pour le G7, les abertzale et militants basques s'associeront à ce contre- sommet. A suivre aussi.

  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Culture : Libourne fête les 28 ans de son festival d'arts urbains "Fest'arts" !

07/08/2019 | La 28ème édition du Fest'arts se déroule à Libourne du jeudi 8 au samedi 10 août. La ville entière devient le théâtre de 137 représentations par 27 compagnies.

L'affiche du Fest'arts 2019

Comme depuis bientôt trente ans, la culture envahit la ville de Libourne pour ce rendez-vous estival, bien ancré dans le paysage local. Michel Galand, adjoint au maire de Libourne délégué à la culture a évoqué la programmation de ce Fest'arts 2019, mais aussi la place du festival, que ce soit au niveau local ou national voire international. Cette année encore, le Fest'arts se déroule dans la Bastide libournaise, qui sera interdite à la circulation à partir de 11h les 08, 09 et 10 août.

Quand une fête populaire avec chapiteau investit au fil du temps la totalité du centre-ville. Michel Galand, adjoint au maire de Libourne délégué à la culture, a connu le premier Fest’arts et se réjouit de l’ampleur qu’a pris ce festival des arts de rue. “Au départ, c’était un peu compliqué, précise Michel Galand, les spectacles choquaient. Aujourd’hui ils sont un peu plus softs. Nous avons voulu faire en sorte que ce festival soit celui des libournais, et cette acceptation est récente”.  

L’élu libournais revient sur cette période, ou les représentations étaient boudées : “Les textes et spectacles ont parfois dérangé la bourgeoisie libournaise, à l’époque. Je regrette qu’on ne puisse pas tout dire, encore aujourd’hui, poursuit Michel Galand. Pourtant, c’est justement à cela que sert l’art : ce sont des moyens de faire passer des messages et même de dénoncer. Il faut aller au théâtre, en concert ou au musée pour s’enrichir et développer son esprit critique, c’est là toute l’utilité de la culture”. Ainsi, le Fest’arts se déroule aujourd’hui dans tout le centre-ville libournais. Au total, ce sont plus de 137 représentations et une trentaine de compagnies qui attendent les visiteurs du Fest’arts.

Une organisation plus responsable et en faveur de l’accès à la culture pour les jeunes
S’il n’y a pas de thème central à tous les spectacles, “pour laisser aux artistes leur liberté de création” d’après Michel Galand, l’organisation décide de répondre à sa manière à un défi bien d’actualité : l’environnement. “Cette année, nous essayons d’être un peu plus écolos. Il n’y aura pas de bouteille en plastique sur le site, nous continuons la mise en place des gobelets consignés aux buvettes et avons installé des poubelles un peu partout dans le centre-ville en plus de celles déjà disponibles”.

Au-delà de l’environnement, la jeunesse est également mise en valeur pour cette édition 2019 du Fest’arts. Ainsi, trois représentations sont à destination du jeune public :  “Lullinight” du Groupe Noces (danse et théâtre), “Du vent dans les plumes” de la Compagnie Volubilis (danse) et “50 mètres - la légende provisoire” de l’Agence de Géographie Affective (théâtre), coproduit par le théâtre le Liburnia. Michel Galand s’arrête sur ce dernier spectacle :  “ A l’époque, nos parents nous laissaient faire, nous allions voir nos amis et voisins par nous-mêmes. Aujourd’hui, on laisse les enfants de moins en moins seuls, et c’est justement de cela qu’il est question dans ce spectacle : apprendre aux plus jeunes à être autonomes”.  

Un festival reconnu en France et ailleurs 
Le Fest’arts est un festival important du monde des arts de rue. “Nous recevons beaucoup de compagnies étrangères, et attendons plus de 35.000 spectateurs de tous horizons, ajoute Michel Galand. C’est une bonne chose que nous soyons prévus au mois d’août, parce que le Fest’arts se déroule avant les festivals d’Aurillac et Chalons”. Ainsi, plusieurs directeurs de festivals viennent faire leur “marché” d’artistes à Libourne.  

D’après l’adjoint à la culture, le festival séduit les compagnies grâce à son côté familial. “C’est un évènement ou tout le monde peut venir, des enfants, parents, aux grands parents. L’avantage que nous avons, c’est que Libourne est une grande ville à échelle humaine, ce n’est pas un immense territoire. De toute façon, Libourne ne peut pas grandir plus qu’elle le fait actuellement. Oui, parfois, nous manquons d’espace, mais s’agrandir pour s’agrandir, ce n’est pas bon”. Coup d’envoi du Fest’arts 2019 du jeudi 08 août au samedi 10 août. 

La programmation complète est disponible sur le site internet du Fest'arts

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : ©Jérôme Charbonnier

Partager sur Facebook
Vu par vous
2733
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !