Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/01/20 : L'élu EELV et adjoint PS à la mairie de Mérignac a annoncé son ralliement à la liste du maire sortant, Alain Anziani, dans la course aux municipales. Il entraîne avec lui une dizaine de personnes, dont des anciens EELV.

22/01/20 : Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie et des Finances, visitera deux sites industriels à Pessac jeudi 23 janvier avant de signer à Bordeaux le protocole d’accord « Territoires d’industrie » de la Région.

22/01/20 : Le maire de Bayonne et président de la Communauté territoriale Pays basque aux 158 communes Jean-René Etchegaray, 67 ans, avocat, a annoncé ce mardi, qu'il repartait pour un nouveau mandat municipal. Avec une nouvelle donne.

20/01/20 : Charente: La DDT organise une réunion d’information sur les aides animales de la PAC, en présence de l’ensemble des partenaires, ce mercredi à 10h à l'amphithéâtre de la communauté de communes Charente Limousine, rue fontaine des jardins à Confolens.

20/01/20 : La Rochelle se classe 3e du classement des villes et villages où il fait bon vivre par l'association éponyme, paru dans le JDD hier.

19/01/20 : La candidate socialiste aux municipales de Périgueux, Delphine Labails multiplie les soutiens nationaux : elle accueillera deux anciens ministres, Najat Vallaud Belkacem, le 22 janvier et l'ancien premier ministre Bernard Cazeneuve, le 8 février

17/01/20 : Le conseiller départemental PS Sébastien Saint-Pasteur a annoncé ce mercredi sa candidature aux prochaines municipales à Pessac, où il conduira la liste "Réinventons Pessac". La composition de sa liste est attendue pour février.

16/01/20 : Charente-Maritime: Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports visitera l’entreprise STELIA-Aerospace à Rochefort ce vendredi à 15h.

16/01/20 : A partir du 27 janvier, l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine centralise ses lignes téléphoniques pour proposer un numéro unique pour tous les départements : 09 69 37 00 33 afin de proposer "une réponse plus efficace et plus personnalisée

16/01/20 : Suite au courrier de réponse de la Garde des Sceaux, "courrier qui ne répond nullement aux attentes des avocats", le Conseil de l'Ordre de Bordeaux a décidé la reconduction de la grève avec un rassemblement le 17 janv à 10h30 devant la Cour d'Appel

16/01/20 : Angoulême: le festival international de la BD a dévoilé les 3 noms en lice pour le grand prix : Emmanuel Guibert, Catherine Meurisse et Chris Ware, suite au vote des professionnels organisé entre le 7 et le 12/01. Le lauréat sera connu le 29 janvier.

15/01/20 : 3 figures de la «photographie humaniste» dans la France de l’après-guerre (Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson et Willy Ronis) seront à l'honneur les 15/02, 21/03 et 4/04 à la médiathèque de Pessac dans le cadre d'un cycle de conférences sur la photo

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/01/20 | Municipales à Bordeaux : Philippe Poutou candidat

    Lire

    Le syndicaliste et ancien candidat (NPA) aux présidentielles Philippe Poutou a annoncé qu'il allait se présenter aux municipales à Bordeaux en mars prochain. Il prendra la tête de la liste "Bordeaux en Luttes". Le candidat a obtenu l'accord ce mardi du collectif citoyen Bordeaux Debout, soutenu par La France Insoumise et des militants NPA. L'écologie "populaire" sera le thème central de la campagne pour Bordeaux en Luttes. Philippe Poutou devrait présenter les propositions et l'essentiel de la liste dans les prochains jours.

  • 22/01/20 | Elevage bovins et carbone, au coeur des Rencontres de la viande bovine 64

    Lire

    La chambre d’agriculture des Pyrénées-Atlantiques organise les Rencontres de la viande bovine jeudi 23 janvier à St Palais. L'occasion pour les professionnels de se pencher sur "l'élevage bovin viande bas carbone : piège ou opportunité ?". Au menu notamment trois tables rondes: "L’élevage bas carbone : une utopie ?", "Quelle valorisation économique pour l’élevage allaitant bas carbone ?" et " Marché du carbone, mirage ou réalité ?". Infos et inscription: f.marque@pa.chambagri.fr

  • 22/01/20 | Bordeaux: Les métiers du transport et de la logistique pour tous

    Lire

    Ce 23 janvier de 10h à 12h30, la CCI de Bordeaux accueillera une rencontre entre les travailleurs handicapés et les emplois du secteur du transport et de la logistique. Ce sera l'occasion de présenter les secteurs qui recrutent et les opportunités de formations ouvertes aux publics en situation de handicap. Ils pourront aussi s'inspirer des témoignages d'employeurs et de salariés. De plus, grâce aux stands animés par l’Agefiph et ses partenaires, la centaine de participants pourront s'informer sur les parcours de formation.

  • 22/01/20 | Bordeaux : une motion pour soutenir la filière vins

    Lire

    Dans une note datant du 15 janvier, le président du Syndicat des Bordeaux et Bordeaux Supérieur Marc Médeville qualifiait les droits d'importation américains de 25% sur les vins français de "situation inadmissible". Ce lundi, la mairie de Bordeaux a annoncé que le maire soumettrait, lors du conseil municipal du 27 janvier, une motion de soutien au monde du vin et proposerait la mise en place "d’un groupe rassemblant les maires de communes concernées ou impactées par ces mesures américaines". Il en appelle également à l'État pour que ce dernier "soutienne le second poste excédentaire de sa balance commerciale".

  • 22/01/20 | Des acteurs régionaux de l'Edtech présents au Bett Show de Londres

    Lire

    Du 22 au 25 janvier, 11 acteurs néo-aquitains de l'Edtech (technologies de l'éducation) seront présents au salon Bett Show de Londres. C'est l'équivalent du CES de Las Vegas pour les professionnels de l'éducatif du numérique. Parmi eux, le SPN (réseau des professionnels du numérique et de l'image) y accompagne 3 start-up et 2 partenaires. Il y aura également 4 entreprises bordelaises, le CNED et Canopé. L'objectif, découvrir les dernières tendances sur le marché international de l'Edtech.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Dans les coulisses de L'Alhambra, unique studio de post-production cinéma de la région

06/12/2019 | A Rochefort, le cinéma Alhambra est devenu un studio d’enregistrement audiovisuel et musical unique en Nouvelle-Aquitaine

Dans les coulisses de L'Alhambra

Il est des institutions qui ne meurent jamais. C’est le cas de L’Alhambra, un cinéma de quartier ouvert en 1901 au cœur de Rochefort, qui a pu renaître de ses cendres vingt ans après sa fermeture. Durant plus d’un siècle, il fut un haut lieu de la vie culturelle rochefortaise. Ses murs ont accueilli notamment Jacques Demy pour le derushage des premières bandes des Demoiselles de Rochefort, en 1966. Victime du désamour pour les cinémas de quartier au profit des multiplexes, L’Alhambra ferma ses portes dans les années 1970, avant d’être réinvesti en 1998 par Cristal Groupe, alors simple collectif d’artistes.

« Lorsqu’on a ouvert la porte de L’Alhambra, on a eu l’impression que les derniers spectateurs étaient partis la veille », se souvient le producteur et fondateur de Cristal Groupe Eric Debegue, « il y avait une acoustique et une atmosphère incroyable ». A l’époque, il cherche simplement un lieu d’enregistrement avec son acolyte et ingénieur du son François Gaucher, après avoir été obligé de quitté leur studio à Fouras. Le maire d'alors, Jean-Louis Frot (1931-2018), leur laisse temporairement et à titre gracieux les clés de l’ancien cinéma désaffecté. « Au début, c’était un prêt de 15 jours. Finalement, on est resté ! », s’en amuse encore Eric Debègue. Les deux comparses finissent par racheter le site à la Ville, en 2005. Ils l’aménagent progressivement, tout en gardant les éléments architecturaux du cinéma, le cinéma étant classé à l’inventaire des Monuments Historiques pour son design 1950. Des studios d’enregistrements sont créés de part et d’autres de la scène, sous le grand rideau à réclames de l’écran. Les sièges rouges sont enlevés pour faire un parterre, mais quelques-uns laissés ça et là rappellent comme des clins d’œil le passé des lieux.

La salle de cinema a été aménagée en studios d'enregistrement

Rideau, sièges, moulures, spots, déco... Les anciennes traces de l'ancien cinéma sont toujours là.

Ensemble, les deux acolytes font de L’Alhambra un studio d’enregistrement de musique, d’où sont lancés différents labels musicaux, comme Cristal Records, 10h10 et BOriginal.  Aujourd’hui encore, les artistes de variétés françaises, de Christophe à Véronique Sanson, mais aussi des grands noms du jazz français et international, viennent y enregistrer tout ou partie de leur album, attirés par l’acoustique des lieux.  Des acteurs comme Pierre Arditi ou Antoni Cavada viennent également prêter leur voix de narrateur, pour des audio-livres notamment. Marie-Christine Barrault est ainsi venue immortaliser une soixantaine de « Martine ». « Depuis, c’est un peu la marraine des lieux », souffle François Gaucher. 

L'ingénieur du son François Gaucher, co-fondateur du studio

François Gaucher, ingénieur du son et co-fondateur des studios de L'Alhambra avec Eric Debegue.

Dans les années 2000, la crise du disque n’épargne pas Cristal Groupe. Eric Debègue ne voit pas d’autre alternative : « il fallait se diversifier tout en restant dans notre domaine de compétence ». Divers services sont développés, comme la mise à disposition d’un orchestre et l’enregistrement de musiques dédié à l’image. Progressivement, Cristal Groupe se fait une place dans le milieu du cinéma pour ses enregistrements de bandes originales. Depuis, les studios rochefortais mettent en musique une centaine de fictions et une quinzaine de long-métrages chaque année, comme L’Amant Double, en 2018, ou des séries comme les « Boulevard du Palais », « Julie Lescaut », « Clem » et, dernièrement, tous les «Meurtres à… » de France.

Poursuivant la diversification de ses services, Eric Debègue décide en 2016 d’adjoindre à L’Alhambra des studios de postproduction images et son à l’actuel studio d’enregistrement de musique.  Ca tombe bien, parce que la région Nouvelle-Aquitaine cherche à développer la filière cinéma sur son territoire. Elle apportera donc sa contribution financière (133 000€) à la refonte du studio en 2017, en complément du Fonds européens de développement régional (FEDER) et du CNC.

Eric Debègue (au centre) avait fait visiter à Alain Rousset les nouveaux studios en juin 2018, suite à l'aide de la Région

En juin 2018, Eric Debegue (au centre) avait fait visiter les studios agrandis et refaits à neuf à Alain Rousset.

Après un agrandissement et huit mois de travaux entre 2017 et 2018, L’Alhambra devient le premier studio régional de postproduction image et son, capable d’offrir sur un même site l’ensemble des équipements et des compétences nécessaires à toutes les opérations de post-production. Il est composé d’un auditorium de mixage cinéma, d’une salle d’étalonnage, d’un studio post-synchro et de 5 salles de montage image ou son. L’Alhambra assure désormais aussi bien l’enregistrement des musiques, sons et bruitages de films que le suivi et traitement des rushs, le montage des images et du son, le mixage, la conformation, l’étalonnage et le mastering. De quoi réaliser l’intégralité du montage d’un film une fois tourné. Pour les producteurs et les réalisateurs, passer par L’Alhambra est aussi un bon moyen de bénéficier des dispositifs d’aide à la production cinéma et audiovisuel portés par la Région et le Département. Depuis son inauguration en juin 2018, L’Alhambra a déjà accueilli plusieurs post-productions de documentaires, de bandes annonces (festival du film d’aventure de La Rochelle, l’expo Climat-Océan) et de longs-métrages, dont un tourné en Charente-Maritime, Les Mystères du bois galant, de Lorenzo Gabriele (France 3, 2019). Dernier en date : l’enregistrement et le mixage de la musique de Petit Pays, d’Eric Barbier, avec Jean-Paul Rouve, d’après le roman de Gaël Faye (sortie en mars 2020).

Note/ L’Alhambra ouvre de temps en temps ses portes au public, dont le samedi 7 décembre de 14h à 18h (gratuit). Marché de Noël de CD. Adresse : 77 avenue Jean-Jaurès à Rochefort. www.studioalhambra.com.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
8059
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !