Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/08/20 : Depuis hier après-midi, la Gironde est repassée en vigilance jaune pour le risque feux de forêt. Les mesures de restrictions concernant la circulation des véhicules motorisés, les activités ludiques et sportives et les travaux forestiers sont levées.

12/08/20 : A compter de 18h, le département des Landes est placé en vigilance orange aux orages.

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/08/20 | Clément Chambaud capture les « Nuits d’Estuaire »

    Lire

    Autodidacte passionné, le photographe professionnel Clément Chambaud met en valeur, à la lueur des étoiles, des paysages emblématiques de la Charente-Maritime et de la Gironde, faisant de l’Estuaire de la région et de l’océan Atlantique, ses véritables terrains de jeu. Il révèle au grand jour la beauté cachée dans les nuits les plus sombres de l'été. Suivez sa passion pour la nature, et contemplez le spectacle grandiose qu'offrent les astres. Une belle exposition, à découvrir dans la salle d’exposition du phare de Cordouan depuis le 1er août jusqu’au 1er novembre 2020.

  • 13/08/20 | Campings : une fréquentation en baisse en Poitou-Charentes

    Lire

    La Fédération de l'hôtellerie de plein air a réalisé en juillet une enquête de fréquentation des campings en juillet auprès de ses adhérents. Les taux d’occupation avoisinent les 50%, et 67% en locatif. En comparaison à juillet 2019, c'est une baisse de 20% de la clientèle française et de 50% de la clientèle étrangère. L’île de Ré semble moins touchée alors que les territoires intérieurs - Charente, Deux-Sèvres et Vienne - enregistrent un taux d’occupation de leurs campings plus faible.

  • 12/08/20 | La Région Nouvelle-Aquitaine soutient le Liban

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine se mobilise pour venir en aide à la population libanaise face au drame qu’elle est en train de vivre. Lors de la prochaine Commission Permanente, une aide de 100 000 euros va être votée qui sera remise soit aux ONG de la région présentes sur place telles que Pompiers solidaires ou Télécoms sans Frontières, soit elle participera au fonds de solidarité mis en place par les collectivités locales françaises.

  • 12/08/20 | La Rochelle : Olivier Falorni quitte le conseil municipal

    Lire

    Il avait exprimé son souhait de se retirer du conseil municipal, le soir de la séance d'installation de la nouvelle municipalité, le 10 juillet dernier, sans passer à l'acte. Il a finalement officialisé cette annonce ce mardi sur les réseaux sociaux, disant qu'il "ne serait plus conseiller municipal de La Rochelle à compter de ce jour". Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime avait été battu d'un cheveu dans les urnes en juin par le maire sortant Jean-François Fountaine.

  • 12/08/20 | Le ministère de l’Agriculture renforce son soutien aux agriculteurs face à la sécheresse

    Lire

    Face à l’épisode de sécheresse en cours, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, autorise le report de la date limite d’implantation des cultures dérobées valorisées comme surface d'intérêt écologique (SIE) dans certains départements affectés (en Nouvelle-Aquitaine : Creuse, Vienne et Haute-Vienne). Cette mesure vient compléter celles déjà prises ces derniers jours pour soutenir les agriculteurs dans cette période difficile.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Dans les coulisses de L'Alhambra, unique studio de post-production cinéma de la région

06/12/2019 | A Rochefort, le cinéma Alhambra est devenu un studio d’enregistrement audiovisuel et musical unique en Nouvelle-Aquitaine

Dans les coulisses de L'Alhambra

Il est des institutions qui ne meurent jamais. C’est le cas de L’Alhambra, un cinéma de quartier ouvert en 1901 au cœur de Rochefort, qui a pu renaître de ses cendres vingt ans après sa fermeture. Durant plus d’un siècle, il fut un haut lieu de la vie culturelle rochefortaise. Ses murs ont accueilli notamment Jacques Demy pour le derushage des premières bandes des Demoiselles de Rochefort, en 1966. Victime du désamour pour les cinémas de quartier au profit des multiplexes, L’Alhambra ferma ses portes dans les années 1970, avant d’être réinvesti en 1998 par Cristal Groupe, alors simple collectif d’artistes.

« Lorsqu’on a ouvert la porte de L’Alhambra, on a eu l’impression que les derniers spectateurs étaient partis la veille », se souvient le producteur et fondateur de Cristal Groupe Eric Debegue, « il y avait une acoustique et une atmosphère incroyable ». A l’époque, il cherche simplement un lieu d’enregistrement avec son acolyte et ingénieur du son François Gaucher, après avoir été obligé de quitté leur studio à Fouras. Le maire d'alors, Jean-Louis Frot (1931-2018), leur laisse temporairement et à titre gracieux les clés de l’ancien cinéma désaffecté. « Au début, c’était un prêt de 15 jours. Finalement, on est resté ! », s’en amuse encore Eric Debègue. Les deux comparses finissent par racheter le site à la Ville, en 2005. Ils l’aménagent progressivement, tout en gardant les éléments architecturaux du cinéma, le cinéma étant classé à l’inventaire des Monuments Historiques pour son design 1950. Des studios d’enregistrements sont créés de part et d’autres de la scène, sous le grand rideau à réclames de l’écran. Les sièges rouges sont enlevés pour faire un parterre, mais quelques-uns laissés ça et là rappellent comme des clins d’œil le passé des lieux.

La salle de cinema a été aménagée en studios d'enregistrement

Rideau, sièges, moulures, spots, déco... Les anciennes traces de l'ancien cinéma sont toujours là.

Ensemble, les deux acolytes font de L’Alhambra un studio d’enregistrement de musique, d’où sont lancés différents labels musicaux, comme Cristal Records, 10h10 et BOriginal.  Aujourd’hui encore, les artistes de variétés françaises, de Christophe à Véronique Sanson, mais aussi des grands noms du jazz français et international, viennent y enregistrer tout ou partie de leur album, attirés par l’acoustique des lieux.  Des acteurs comme Pierre Arditi ou Antoni Cavada viennent également prêter leur voix de narrateur, pour des audio-livres notamment. Marie-Christine Barrault est ainsi venue immortaliser une soixantaine de « Martine ». « Depuis, c’est un peu la marraine des lieux », souffle François Gaucher. 

L'ingénieur du son François Gaucher, co-fondateur du studio

François Gaucher, ingénieur du son et co-fondateur des studios de L'Alhambra avec Eric Debegue.

Dans les années 2000, la crise du disque n’épargne pas Cristal Groupe. Eric Debègue ne voit pas d’autre alternative : « il fallait se diversifier tout en restant dans notre domaine de compétence ». Divers services sont développés, comme la mise à disposition d’un orchestre et l’enregistrement de musiques dédié à l’image. Progressivement, Cristal Groupe se fait une place dans le milieu du cinéma pour ses enregistrements de bandes originales. Depuis, les studios rochefortais mettent en musique une centaine de fictions et une quinzaine de long-métrages chaque année, comme L’Amant Double, en 2018, ou des séries comme les « Boulevard du Palais », « Julie Lescaut », « Clem » et, dernièrement, tous les «Meurtres à… » de France.

Poursuivant la diversification de ses services, Eric Debègue décide en 2016 d’adjoindre à L’Alhambra des studios de postproduction images et son à l’actuel studio d’enregistrement de musique.  Ca tombe bien, parce que la région Nouvelle-Aquitaine cherche à développer la filière cinéma sur son territoire. Elle apportera donc sa contribution financière (133 000€) à la refonte du studio en 2017, en complément du Fonds européens de développement régional (FEDER) et du CNC.

Eric Debègue (au centre) avait fait visiter à Alain Rousset les nouveaux studios en juin 2018, suite à l'aide de la Région

En juin 2018, Eric Debegue (au centre) avait fait visiter les studios agrandis et refaits à neuf à Alain Rousset.

Après un agrandissement et huit mois de travaux entre 2017 et 2018, L’Alhambra devient le premier studio régional de postproduction image et son, capable d’offrir sur un même site l’ensemble des équipements et des compétences nécessaires à toutes les opérations de post-production. Il est composé d’un auditorium de mixage cinéma, d’une salle d’étalonnage, d’un studio post-synchro et de 5 salles de montage image ou son. L’Alhambra assure désormais aussi bien l’enregistrement des musiques, sons et bruitages de films que le suivi et traitement des rushs, le montage des images et du son, le mixage, la conformation, l’étalonnage et le mastering. De quoi réaliser l’intégralité du montage d’un film une fois tourné. Pour les producteurs et les réalisateurs, passer par L’Alhambra est aussi un bon moyen de bénéficier des dispositifs d’aide à la production cinéma et audiovisuel portés par la Région et le Département. Depuis son inauguration en juin 2018, L’Alhambra a déjà accueilli plusieurs post-productions de documentaires, de bandes annonces (festival du film d’aventure de La Rochelle, l’expo Climat-Océan) et de longs-métrages, dont un tourné en Charente-Maritime, Les Mystères du bois galant, de Lorenzo Gabriele (France 3, 2019). Dernier en date : l’enregistrement et le mixage de la musique de Petit Pays, d’Eric Barbier, avec Jean-Paul Rouve, d’après le roman de Gaël Faye (sortie en mars 2020).

Note/ L’Alhambra ouvre de temps en temps ses portes au public, dont le samedi 7 décembre de 14h à 18h (gratuit). Marché de Noël de CD. Adresse : 77 avenue Jean-Jaurès à Rochefort. www.studioalhambra.com.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
9488
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !