Devenez actionnaire d'aqui.fr

17/01/22 : Le 22 mars, c'est à Cognac en Charente que se tiendra la première cérémonie des nouveaux étoilés du Guide Michelin en région. L'occasion, selon le guide rouge, de mettre en lumière “une ville et un territoire qui témoignent de l’excellence française”.

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

20/12/21 : En concertation avec les Maires, la préfète de Gironde rend obligatoire le port du masque dans les centres-villes des communes touristiques d’Arcachon et de Saint-Emilion durant les vacances scolaires de Noël, tous les jours de 12H00 à 19H00.

16/12/21 : Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes, Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se rend ce jeudi à Laruns, puis à Peyrehorade et Hastingues pour rencontrer les acteurs locaux, exprimer le soutien de la Région.

10/12/21 : Alors que l'alerte ROUGE vigilance crues et inondations est en cours à Bayonne, l’autoroute A63 est coupée entre les sorties 6 de Bayonne Nord et 5 de Bayonne Sud vers Espagne, et entre les sorties 5 Bayonne Sud et 7 d’Ondres, dans l'autre sens.

09/12/21 : Le département des Pyrénées-Atlantiques est placé en vigilance météo ORANGE pluie-inondation, à compter de ce jeudi 9 décembre 2021 à 15h00 jusqu’au vendredi 10 décembre 2021 à 10h00 au moins. La préfecture appelle à la vigilance.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/01/22 | Pfizer choisit Mourenx pour produire le principe actif d'un traitement contre la Covid-19

    Lire

    Le groupe américain Pfizer a choisi le laboratoire Novasep à Mourenx, en Béarn, pour la fabrication du principe actif de son médicament contre le Covid-19, le Paxlovid. La production devrait débuter au second trimestre 2022, avec notamment le recrutement de 40 employés supplémentaires pour ce nouveau projet. Ce traitement oral contre la Covid-19 « réduirait de 89% le risque d’hospitalisation ou de décès dans les 3 jours suivant l’apparition de symptômes » selon les résultats de phase 2/3, indique le labo américain.

  • 17/01/22 | Le Festival de la Bande dessinée d'Angoulême reportée en mars

    Lire

    Au regard de la situation sanitaire, le Festival de la BD d’Angoulême a décidé de reporter son édition 2022 qui était initialement prévue à la fin du mois. Les nouvelles dates ont été communiquées : ce sera du 17 au 20 mars. "L’ambition reste par conséquent totalement intacte de proposer à tous les amateurs de bande dessinée une édition comparable, par sa richesse et la diversité de son offre culturelle, à celles qui ont précédé la pandémie", ont précisé les organisateurs du Festival.

  • 17/01/22 | Brive lit la nuit !

    Lire

    Le 22 janvier de 17h à 22h, la médiathèque de Brive participe aux Nuits de la lecture sur le thème « Aimons toujours ! Aimons encore ! ». Au cours de cette nuit, les enfants dès 3 ans pourront participer à un atelier autour de la découverte des émotions, des quizz, un blind test musical mais aussi assister au spectacle « La potion de Pétram ». Ce conte médiéval-fantastique mêle théâtre et magie.

  • 17/01/22 | Marquage routier photoluminescent : le Département des Landes demande l’avis des usagers

    Lire

    Depuis le 13 octobre 2021, un dispositif de marquage routier photoluminescent est installé sur la route départementale 29, entre Dax et Saint-Pandelon, afin d’être expérimenté. Pour évaluer au mieux ce marquage à la fois sécuritaire et éco-durable, le Département des Landes a publié un questionnaire à l’attention des usagers, disponible du 10 janvier au 4 février sur landes.fr.

  • 15/01/22 | H5N1 : L'épizootie se poursuit dans les Landes

    Lire

    L’influenza aviaire hautement pathogène de type H5N1 continue de progresser à partir de foyers apparus dans la commune de Malaussanne (64) puis Mant (40). Au 14 janvier, 110 foyers ont été confirmés H5N1 et 33 suspicions d’influenza aviaire sont en attente de confirmation de leur caractère hautement pathogène par le Laboratoire National de Référence. À ce jour, près de 170 000 volailles et 115 000 palmipèdes ont été abattus au sein des exploitations, auxquels il faut ajouter 260 000 palmipèdes et 60 000 volailles euthanasiés au titre du dépeuplement préventif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Dax : balade au fil du Festival de la photographie 2019

18/06/2019 | Jusqu'au 21 juillet, dans le cadre du Festival de la photographie, plusieurs lieux emblématiques de la ville de Dax sont ornés d’œuvres artistiques.

1

Du 1er juin au 21 juillet, la Ville de Dax organise son 9ème festival de la photographie où 19 expositions uniques sont à découvrir au travers d’une balade de 15 lieux emblématiques de la cité thermale. Parrainée par Olivier Grunewald, photographe et quatre fois lauréat World Press Photo, le festival réunit 300 photos aussi différentes les unes des autres. Assembler des œuvres de toutes sortes et joindre l’art photographique avec le patrimoine de la ville, tels sont les objectifs de cette manifestation attendue et aimée tant des touristes que des autochtones.

Sous un soleil éclatant, notre balade débute au pied de la cathédrale Notre-Dame, classée monument historique. Au pied de cet édifice, deux expositions viennent sublimer la place où le carrousel était roi. L’une, "les Résistants", par Christophe Hargoues retrace la vie des courageux habitants de l’ile de Sein, petit ilot de Normandie. Puis, "Les Mains d’or" de Manu Allicot apparait sur les grilles. Elogiant « la reine de tous les outils », ces photos rendent hommage aux métiers manuels et plus particulièrement à la pureté, le savoir-faire et les cicatrices de l’instant. Une harmonie entre ombre et lumière vient accentuer la fragilité de cet "outil" essentiel à l’être humain.

La place de la cathédrale et son carrousel se sont vu entourés de portraits uniques

Une suite fantastique
Ensuite, descendons la Rue Cazade, afin d’arriver à la bibliothèque où siège "Peninsula iberica" intemporelle entre profane et sacré de Jacques Hamel. Terre de fête, la péninsule ibérique accueille durant l’année de nombreuses célébrations. Du carnaval traditionnel aux pèlerinages, tous ces événements sont représentés lors d’un circuit dans les galeries de la bibliothèque. Poursuivons notre route, vers la fameuse place de l’écarteur qui s’est vue entourée de clichés des plus farfelus. "Flying House", exposition de Laurent Chehere, amène un ton poétique, ces photos de « Maisons Volantes » s’inspirent des quartiers défavorisés et cosmopolites de Paris. Des images photomontées afin de montrer une réalité cachée ; « de loin les maisons ont l’air libres et insouciantes, de près l’histoire est plus complexe ». Aussi, "Curves" réalisé par Diane Dufraisy vient entourer la célèbre statue de l’écarteur et de sa vache landaise. Une suite de fantastiques photos de l’architecture moderne et de son immense jeu de formes qui nous transporte dans un autre monde. Une place « sublimée par ces splendides clichés qui nous montre la réalité des choses, que ce soit autant humainement qu’architecturalement » nous décrivent les passants ébahis devant de telles œuvres. 

 La statue de la place de l'écarteur s'est vu voler la vedette par deux expositions poétiques

Montages imaginaires et insolites
Puis, sous l’ombre d’un chêne, des visages plus ou moins connus font leur apparition. Le long du parc des arènes, sur les remparts, l’œuvre d'Etienne Clotis. Nommée "ICONIC", les toiles représentent des personnalités ayant marqué leur époque. Acteurs, chanteuses, écrivains, génies, politiciens, religieux et bien d’autres sont retracés de façon inédite au travers de montages imaginaires et insolites. Une traversée du parc jonchée « d'une série de photos assez loufoques, qui nous laissent entrevoir des scènes cocasses » pour Michel, jeune retraité du pays.

Plus loin, au pied de l’hôtel Splendid, réouvert il y a un an, une série de photos-témoignages des plus humaines « Marche doucement sur la terre », montrant l’évolution de populations parfois mises à l’écart de la société. A quelques pas de là, une autre exposition aussi prodigieuse qu’émouvante. « Solitude », collection de photographies effectuées sur plusieurs années aux quatre coins du monde évoquant des moments où le temps semble s’arrêter, où la vie se remplit d’émotion. Deux expositions qui "racontent des histoires et provoquent des émotions chez les spectateurs".

Au pied de l’hôtel Splendid, de nouvelles toiles ont fait leurs apparitions

Des photos uniques chargées d'histoires
Par la suite du trajet, notre route vient à croiser l’Adour, fleuve traversant la ville. C’est sur les balcons de l’Adour, lieu de tout passage que Francis Meslet a choisi d’implanter son œuvre, « Mindstravels », une compilation de lieux abandonnés. Des images saisissantes, où le temps semble s’arrêter, où la vie a laissé place au silence mais avant tout des images remplies d’histoires. Des photos uniques et chargées d’histoires. Entre clichés de ruines d’un séisme à Haïti ou d’un ancien asile psychiatrique d’Italie, cette série de panneaux « ne cesse d’impressionner le spectateur et lui procurer diverses émotions ». 

Tout au long de l’Adour, les expositions se suivent, au Jardin du Casino, le Japon est à l’honneur. Tokyo, capitale du pays du soleil levant, est exposée sous toutes ses formes. Puis, en quelques pas, le spectateur se retrouve emporté de l’autre côté du globe. Sous l’ombre des platanes, l’Ouest Américain et ses paysages merveilleux nous offrent un voyage à travers les décors grandioses du « Far West ». En face, deux autres expositions ont pris place sous le jardin de la potinière, « Football Dreams » de Bruno Mazodier, nous montre la puissance du sport à travers les pays et plus précisément dans les zones à risques et « ABRACAMERA » de Myriam Dupouy, contemplation de paysages simples où l’imaginaire prend place. Beaucoup plus loin, dans les barthes de l'adour, "Plumes" de Patrice Mariolan, éloge des oiseaux de notre territoire, en noir et blanc nous plonge dans les prouesses de ces volatiles aussi beaux que fascinants.

Jusqu'au 21 juin, le festival de la photographie anime les villes de Dax

L'énergie qui anime notre planète
Notre balade se finit à l’atrium Culture, galerie d’art où le parrain du festival, Olivier Grunewald y expose son ouvrage. « Origines », fruit de plus de trente années d’excursions fait voyager le visiteur à travers la nature sauvage. Toute la beauté et la biodiversité de notre planète y sont représentées. Eclairs, aurores boréales, torrents ardents, lave… autant de phénomènes qui « témoignent de la formidable énergie qui continue d’animer notre planète ».

Au total, un festival « qui nous montre la diversité du monde actuel, de l’imaginaire ou du vécu, tous styles, toutes démarches. » pour deux touristes normands. En plus d’être pédagogique, la balade « nous fait découvrir les plus beaux endroits de la ville. Une chance pour les touristes curistes ! ».

Le festival de la photographie continuera d’animer les rues dacquoises jusqu’au 21 juillet.

 Jusqu'au 21 juin, le festival de la photographie anime les villes de Dax

A cette occasion, la ville de Dax dans le cadre d’un projet « Street art » a aussi décoré les poteaux de plusieures rues de la ville. A base de petits dessins insolites, la ville essaye de rendre plus esthétique son paysage.

 A base de petit dessin insolite, la ville essaye d’esthétiser son paysage.

Damien Carrère
Par Damien Carrère

Crédit Photo : Damien C

Partager sur Facebook
Vu par vous
6141
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !