Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/09/21 : L'Agglo de Pau vient de se voir remettre par l'ADEME et le Ministère de la transition énergétique le Label, encore expérimental, Economie circulaire. Attribué pour 4 ans, il mesure les avancées et orientations des actions de la collectivité en la matière

14/09/21 : Bègles - Soirée festive le 24 septembre au Musée de la Création Franche pour le lancement d'une campagne de dons pour restaurer l'oeuvre totem du Musée, la sculpture Au crépuscule d’un automne, de Louis Chabaud installée en 1993 dans le parc.+ d'info

10/09/21 : A Bordeaux, l'I-Boat fête (déjà!) ses 10 ans les 1er ,2 et 3 octobre avec une programmation internationale pour 3 jours de fête en plein air. Un mini festival avec le DJ Ricardo Villalobos,le producteur Palms Trax ou encore Voilaaa Sound System+ d'info

09/09/21 : Vaccins - Du 13 au 17 septembre, de 8h à 18h, le centre de vaccination de Cenon situé 88 cours Victor Hugo, accueille les personnes (dès 12 ans) sans RDV. Des doses du vaccin Pfizer sont administrées.

03/09/21 : A partir du 6 septembre, et pour le mois, le Département de la Gironde aménage la piste cyclable de la RD 806, qui traverse Bernos-Beaulac, afin de créer un rampe pour les cyclistes et les cavaliers.

03/09/21 : La 11ème édition des Tribunes de la presse se tient du 14 au 16 octobre à Bordeaux, sur le thème "Que peut le politique?", et en présence de Cédric Villani, Asma Mahlla, Jean-Claude Mailly, Lucile Schmid, de Flore Vasseur, Elie Barnavi, Manuel Valls.

01/09/21 : Charente-Maritime : Madame Anne WINKOPP-TOCH, nouvelle sous-préfète de Saint-Jean-d’Angély, prendra ses fonctions officiellement lors d’une cérémonie lundi 06 septembre à 11h30, aux Monuments aux Morts, à Saint Jean d’Angély.

01/09/21 : La piscine municipale de Billère (64) met en place une nouvelle activité à destination des enfants de 4 et 5 ans, le Jardin aquatique. Objectif: initier, découvrir et sensibiliser au milieu aquatique. Renseignements: 05 59 77 48 05

01/09/21 : Au regard d'une situation hospitalière qui ne s'améliore pas, le préfet des Pyrénées-Atlantiques prolonge jusqu'au 5 septembre les mesures de "freinage" dont celle du pass sanitaire obligatoire dans les 5 centres commerciaux de plus de 20 000 m².

30/08/21 : Samedi 18 Septembre, la Ligue contre le cancer 33 et la Fédération Française de Randonnée 33 organisent des marches de 6 et 10km au départ du Moulin de Lansac pour sensibiliser sur la prévention et promouvoir les dépistages. Inscription: 05 40 05 01 00+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/09/21 | Journées du patrimoine: 1666 sites néo-aquitains à découvrir !

    Lire

    Les Journées européennes du patrimoine, c'est ce week-end ! Des balades et visites libres ou guidées, des expositions, des conférences, des ateliers ou encore des démonstrations rythmeront ces 2 jours dans 1 666 sites et lieux d’exception ouverts dans la région. Cette année, 107 d’entre eux ouvriront leurs portes pour la première fois et 100 de manière exceptionnelle dans le cadre de la manifestation. Châteaux, manoirs, musées, édifices religieux ou militaires, lieux de pouvoirs, sites archéologiques, espaces naturels… Programme complet : www.culture.gouv.fr/Regions/DRAC-Nouvelle-Aquitaine

  • 17/09/21 | La race limousine s’expose

    Lire

    Du 17 septembre au 13 novembre, la Bfm de Limoges propose l’exposition « La race bovine limousine : patrimoine vivant d’excellence ». Réalisée avec le pôle de Lanaud, des éleveurs, d’archives et des ressources numérisées des institutions culturelles notamment, elle retrace d’histoire de la race, qui est intimement liée à l’histoire de Limoges et de ses environs. Elle est également visible sur le site de la bibliothèque numérique du Limousin

  • 17/09/21 | La Foire au Jambon de Bayonne revient cet automne

    Lire

    Reportée d'avril à octobre 2020, annulée en raison de la deuxième vague de la pandémie de coronavirus, puis reportée à nouveau au printemps 2021, la 558e édition de la Foire au jambon de Bayonne devrait se tenir du vendredi 15 au dimanche 17 octobre prochain. Une édition 2021 qui s'organiserait selon un format adapté au contexte sanitaire actuel, sur 3 jour et sur un lieu unique, tout en conservant l’esprit général de cette manifestation gastronomique et traditionnelle. dans son communiqué, la Ville de Bayonne dit souhaiter "réamorcer la spirale positive de la vie qui reprend…" tout en soutenant la filière du Jambon de Bayonne.

  • 16/09/21 | Royan et les Sentiers des Arts

    Lire

    Du 18 septembre au 14 novembre, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise les Sentiers des Arts afin de découvrir ou de redécouvrir les communes du territoires au travers d’un itinéraire artistique original. Pour la 1ère fois, l’art urbain et ses multiples déclinaisons graphiques seront mis à l’honneur avec 11 artistes de l’association cognaçaise Eprouvette. Ces artistes réalisent, lors d'une résidence artistique en cours, du 13 au 17 septembre, les fresques géantes qui orneront le parcours.

  • 16/09/21 | Bordeaux Euratlantique : Une nouvelle école d’ingénieurs

    Lire

    Le 15 septembre, le Campus François d’Assise à Bordeaux a posé la 1ère pierre d’une nouvelle école d’ingénieur, JUNIA, en présence d’Alain Rousset. Sur 2 500m², cette future école dont les locaux sont intégrés au projet de Campus François d'Assise sur le site Armagnac-Sud d'Euratlantique, pourra accueillir entre 200 et 300 étudiants en formation Bachelor et 450 étudiants en cycle ingénieur. Parmi ses thématiques : développements logiciels & big data appliqués aux usages de l'usine du futur, Cybersécurité et usine du futur, Smart building et Smart cities... La Région Nouvelle-Aquitaine accompagne ce projet à hauteur de 6 M€.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Dax : balade au fil du Festival de la photographie 2019

18/06/2019 | Jusqu'au 21 juillet, dans le cadre du Festival de la photographie, plusieurs lieux emblématiques de la ville de Dax sont ornés d’œuvres artistiques.

Plusieurs expositions sur les balcons de l'Adour

Du 1er juin au 21 juillet, la Ville de Dax organise son 9ème festival de la photographie où 19 expositions uniques sont à découvrir au travers d’une balade de 15 lieux emblématiques de la cité thermale. Parrainée par Olivier Grunewald, photographe et quatre fois lauréat World Press Photo, le festival réunit 300 photos aussi différentes les unes des autres. Assembler des œuvres de toutes sortes et joindre l’art photographique avec le patrimoine de la ville, tels sont les objectifs de cette manifestation attendue et aimée tant des touristes que des autochtones.

Sous un soleil éclatant, notre balade débute au pied de la cathédrale Notre-Dame, classée monument historique. Au pied de cet édifice, deux expositions viennent sublimer la place où le carrousel était roi. L’une, "les Résistants", par Christophe Hargoues retrace la vie des courageux habitants de l’ile de Sein, petit ilot de Normandie. Puis, "Les Mains d’or" de Manu Allicot apparait sur les grilles. Elogiant « la reine de tous les outils », ces photos rendent hommage aux métiers manuels et plus particulièrement à la pureté, le savoir-faire et les cicatrices de l’instant. Une harmonie entre ombre et lumière vient accentuer la fragilité de cet "outil" essentiel à l’être humain.

La place de la cathédrale et son carrousel se sont vu entourés de portraits uniques

Une suite fantastique
Ensuite, descendons la Rue Cazade, afin d’arriver à la bibliothèque où siège "Peninsula iberica" intemporelle entre profane et sacré de Jacques Hamel. Terre de fête, la péninsule ibérique accueille durant l’année de nombreuses célébrations. Du carnaval traditionnel aux pèlerinages, tous ces événements sont représentés lors d’un circuit dans les galeries de la bibliothèque. Poursuivons notre route, vers la fameuse place de l’écarteur qui s’est vue entourée de clichés des plus farfelus. "Flying House", exposition de Laurent Chehere, amène un ton poétique, ces photos de « Maisons Volantes » s’inspirent des quartiers défavorisés et cosmopolites de Paris. Des images photomontées afin de montrer une réalité cachée ; « de loin les maisons ont l’air libres et insouciantes, de près l’histoire est plus complexe ». Aussi, "Curves" réalisé par Diane Dufraisy vient entourer la célèbre statue de l’écarteur et de sa vache landaise. Une suite de fantastiques photos de l’architecture moderne et de son immense jeu de formes qui nous transporte dans un autre monde. Une place « sublimée par ces splendides clichés qui nous montre la réalité des choses, que ce soit autant humainement qu’architecturalement » nous décrivent les passants ébahis devant de telles œuvres. 

 La statue de la place de l'écarteur s'est vu voler la vedette par deux expositions poétiques

Montages imaginaires et insolites
Puis, sous l’ombre d’un chêne, des visages plus ou moins connus font leur apparition. Le long du parc des arènes, sur les remparts, l’œuvre d'Etienne Clotis. Nommée "ICONIC", les toiles représentent des personnalités ayant marqué leur époque. Acteurs, chanteuses, écrivains, génies, politiciens, religieux et bien d’autres sont retracés de façon inédite au travers de montages imaginaires et insolites. Une traversée du parc jonchée « d'une série de photos assez loufoques, qui nous laissent entrevoir des scènes cocasses » pour Michel, jeune retraité du pays.

Plus loin, au pied de l’hôtel Splendid, réouvert il y a un an, une série de photos-témoignages des plus humaines « Marche doucement sur la terre », montrant l’évolution de populations parfois mises à l’écart de la société. A quelques pas de là, une autre exposition aussi prodigieuse qu’émouvante. « Solitude », collection de photographies effectuées sur plusieurs années aux quatre coins du monde évoquant des moments où le temps semble s’arrêter, où la vie se remplit d’émotion. Deux expositions qui "racontent des histoires et provoquent des émotions chez les spectateurs".

Au pied de l’hôtel Splendid, de nouvelles toiles ont fait leurs apparitions

Des photos uniques chargées d'histoires
Par la suite du trajet, notre route vient à croiser l’Adour, fleuve traversant la ville. C’est sur les balcons de l’Adour, lieu de tout passage que Francis Meslet a choisi d’implanter son œuvre, « Mindstravels », une compilation de lieux abandonnés. Des images saisissantes, où le temps semble s’arrêter, où la vie a laissé place au silence mais avant tout des images remplies d’histoires. Des photos uniques et chargées d’histoires. Entre clichés de ruines d’un séisme à Haïti ou d’un ancien asile psychiatrique d’Italie, cette série de panneaux « ne cesse d’impressionner le spectateur et lui procurer diverses émotions ». 

Tout au long de l’Adour, les expositions se suivent, au Jardin du Casino, le Japon est à l’honneur. Tokyo, capitale du pays du soleil levant, est exposée sous toutes ses formes. Puis, en quelques pas, le spectateur se retrouve emporté de l’autre côté du globe. Sous l’ombre des platanes, l’Ouest Américain et ses paysages merveilleux nous offrent un voyage à travers les décors grandioses du « Far West ». En face, deux autres expositions ont pris place sous le jardin de la potinière, « Football Dreams » de Bruno Mazodier, nous montre la puissance du sport à travers les pays et plus précisément dans les zones à risques et « ABRACAMERA » de Myriam Dupouy, contemplation de paysages simples où l’imaginaire prend place. Beaucoup plus loin, dans les barthes de l'adour, "Plumes" de Patrice Mariolan, éloge des oiseaux de notre territoire, en noir et blanc nous plonge dans les prouesses de ces volatiles aussi beaux que fascinants.

Jusqu'au 21 juin, le festival de la photographie anime les villes de Dax

L'énergie qui anime notre planète
Notre balade se finit à l’atrium Culture, galerie d’art où le parrain du festival, Olivier Grunewald y expose son ouvrage. « Origines », fruit de plus de trente années d’excursions fait voyager le visiteur à travers la nature sauvage. Toute la beauté et la biodiversité de notre planète y sont représentées. Eclairs, aurores boréales, torrents ardents, lave… autant de phénomènes qui « témoignent de la formidable énergie qui continue d’animer notre planète ».

Au total, un festival « qui nous montre la diversité du monde actuel, de l’imaginaire ou du vécu, tous styles, toutes démarches. » pour deux touristes normands. En plus d’être pédagogique, la balade « nous fait découvrir les plus beaux endroits de la ville. Une chance pour les touristes curistes ! ».

Le festival de la photographie continuera d’animer les rues dacquoises jusqu’au 21 juillet.

 Jusqu'au 21 juin, le festival de la photographie anime les villes de Dax

A cette occasion, la ville de Dax dans le cadre d’un projet « Street art » a aussi décoré les poteaux de plusieures rues de la ville. A base de petits dessins insolites, la ville essaye de rendre plus esthétique son paysage.

 A base de petit dessin insolite, la ville essaye d’esthétiser son paysage.

Damien Carrère
Par Damien Carrère

Crédit Photo : Damien C

Partager sur Facebook
Vu par vous
5092
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !