Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/03/20 : Confinement prolongé jusqu'au 15 avril annonce Edouard Philippe: "Avec l'accord du président de la République, j'annonce aujourd'hui le renouvellement de la période de confinement pour deux semaines supplémentaires à compter de mardi prochain"

27/03/20 : En raison de l’accueil prévu ce week-end de 6 patients des hôpitaux du Grand Est au service de réanimation du Centre Hospitalier de Bayonne, le niveau 1 du plan blanc système de santé pour répondre aux situations sanitaires exceptionnelles a été déclenché

26/03/20 : Charente-Maritime : A Rochefort, le marché reste ouvert les mardi et samedi (fermeture les jeudis), avec les conditions de sécurité sanitaire renforcées et un nombre maximum de personnes : 100 avenue De Gaulle et 40 sous la Halle.

26/03/20 : Michel Hidalgo qui fut pendant neuf ans l'entraîneur de l'équipe de France de football des Platini, Giresse et Tigana vainqueurs du championnat d'Europe de 1984 et un familier de la Gironde est décédé à l'âge de 87 ans

26/03/20 : Covid-19. Compte-tenu des incertitudes liées au confinement sanitaire, les organisateurs de Forexpo ont décidé de reporter la 26ème édition du salon européen de la sylviculture et de l'exploitation forestière au 16, 17 et 18 juin 2021 à Mimizan (40).

26/03/20 : E.Macron annonce une prime exceptionnelle pour les soignants. La crise passée "un plan massif d'investissement pour l'hôpital". Une opération Résilience de l'armée lancée en soutien aux populations et aux services publics en métropole et en Outre-mer

25/03/20 : La Rochelle : suite à une dérogation préfectorale, le Marché central se tiendra le mercredi et le samedi matin, dans la halle intérieure (pas de marché extérieur). Idem pour le marché de La Pallice le dimanche matin.

25/03/20 : Dès aujourd'hui 7 psychologues de la Ville de St-Médard-en-Jalles (33) proposent des permanences téléphoniques gratuites aux familles fragilisées ou en difficulté psychologique face au confinement. Du lundi au vendredi de 13h à 18h: 06 32 59 53 82

25/03/20 : En Nouvelle-Aquitaine, plus de 170 entreprises ont fait une promesse de dons qui devrait permettre de redistribuer plus de 300 000 masques. Pour autant, l'appel au don de masques lancé par l'ARS se poursuit.+ d'info

25/03/20 : Poitiers : Le maire demande la mise en place d'un couvre-feu sanitaire à la Préfecture de la Vienne pour renforcer les mesures prises contre le COVID- 19.

24/03/20 : Le conseil scientifique qui conseille l'exécutif préconisant six semaines de confinement celui-ci pourrait donc durer encore quatre semaines

24/03/20 : Charente-Maritime : les travaux liés aux changements de câbles se poursuivent sur l'île de Ré. La circulation sera mise en alternat mercredi matin et jeudi soir pour une opération de bétonnage et une installation du matériel pour la suite du chantier

24/03/20 : COVID-19 : L’épidémie poursuit sa progression dans notre région avec 65 nouveaux cas confirmés le 23 mars, ce qui porte le total à 656 cas confirmés recensés par l'ARS. 149 personnes sont hospitalisées dont 41 en réanimation et 13 décès.

24/03/20 : Agriculture : la FNSEA a appelé ce matin aux bonnes volontés pour aider les agriculteurs qui peinent à recruter de la main d'oeuvre en cette période de confinement. Une plateforme pour s'inscrire a été créée: desbraspourtonassiette.wizi.farm/

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/03/20 | Gironde: hébergement d'urgence renforcé

    Lire

    Renforcement de l'hébergement d'urgence par l'Etat et les collectivités en particulier dans la perspective d'un retour du froid : 44 places ouvertes pour répondre aux besoins de personnes en grande difficulté signalées par le 115: 40 à Bordeaux et 4 à Libourne après 60 places ouvertes il y a une semaine dans l'auberge de jeunesse de Bordeaux ce qui porte à 104 le nombre de places ouvertes depuis la crise sanitaire; 1857 places d'hébergement d'urgence ainsi ouvertes en Gironde; 2 centres spécialisés de 72 places ont été ouverts cette semaine pour l'accueil éventuel de sans abris atteints du virus mais ne nécessitant pas hospitalisation

  • 27/03/20 | Plan d'urgence de l'Adie pour les travailleurs indépendants

    Lire

    L'Adie Nouvelle-Aquitaine a contacté les 5 500 entrepreneurs qu'elle accompagne en région pour leur expliquer les mesures d'aide mises en place par l'Etat mais aussi pour leur proposer les mesures d'urgence exceptionnelles qu'elle met en place. En clair : une procédure accélérée de report d'échéance et de rééchelonnement ; pour les entrepreneurs confrontés à des problèmes de trésorerie, l'association a également débloqué à l'échelle nationale une ligne d'1 million d'euros afin de financer un dispositif de crédit de trésorerie pour les situations d'urgence. L'association développe également une offre gratuite d'accompagnement digital.

  • 27/03/20 | Consignes coronavirus : pas de tri sélectif pour les mouchoirs, les masques et les gants !

    Lire

    Pour des raisons sanitaires, il est demandé aux particuliers de jeter les mouchoirs, masques et gants usagés dans un sac plastique dédié, résistant et disposant d’un système de fermeture fonctionnel. Ce sac doit être soigneusement refermé puis conservé 24 heures avant d’être placé dans le sac plastique pour ordures ménagères. En tout état de cause les mouchoirs, masques et gants usagés ne doivent jamais être triés avec les déchets recyclables.

  • 27/03/20 | La Sobéval de Boulazac (24) offre des masques aux personnels soignants

    Lire

    La Sobéval, à Boulazac Isle Manoire, a donné 2000 masques FFP2 pour la clinique Francheville. Ceux-ci ont été livrés mardi après midi par l’un des chefs d’atelier de l’entreprise. 2000 autres masques ont aussi été proposés au Centre Hospitalier de Périgueux ; les masques ont été remis à l’établissement jeudi, ainsi que des combinaisons jetables et des gants. Quelques masques FFP2 restent disponibles pour les soignants libéraux qui en auraient besoin.

  • 27/03/20 | Covid-19 : l'entreprise bordelaise Dydu lance le chatbot “Gestion de crise”

    Lire

    En cette période de crise sanitaire inédite pour les sociétés, l’éditeur de logiciel automatisé dydu basé à Paris et Bordeaux adapte sa technologie au contexte et aux besoins urgents des entreprises. Il vient de déployer un chatbot “Gestion de crise” gratuit visant à fluidifier le déploiement du télétravail au sein des équipes, à rassurer les collaborateurs en répondant instantanément à leurs différentes questions 24/7 et à venir en renfort des services RH particulièrement surchargés en ce moment. https://content.dydu.ai/chatbot-gestion-crise

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Dax : balade au fil du Festival de la photographie 2019

18/06/2019 | Jusqu'au 21 juillet, dans le cadre du Festival de la photographie, plusieurs lieux emblématiques de la ville de Dax sont ornés d’œuvres artistiques.

Plusieurs expositions sur les balcons de l'Adour

Du 1er juin au 21 juillet, la Ville de Dax organise son 9ème festival de la photographie où 19 expositions uniques sont à découvrir au travers d’une balade de 15 lieux emblématiques de la cité thermale. Parrainée par Olivier Grunewald, photographe et quatre fois lauréat World Press Photo, le festival réunit 300 photos aussi différentes les unes des autres. Assembler des œuvres de toutes sortes et joindre l’art photographique avec le patrimoine de la ville, tels sont les objectifs de cette manifestation attendue et aimée tant des touristes que des autochtones.

Sous un soleil éclatant, notre balade débute au pied de la cathédrale Notre-Dame, classée monument historique. Au pied de cet édifice, deux expositions viennent sublimer la place où le carrousel était roi. L’une, "les Résistants", par Christophe Hargoues retrace la vie des courageux habitants de l’ile de Sein, petit ilot de Normandie. Puis, "Les Mains d’or" de Manu Allicot apparait sur les grilles. Elogiant « la reine de tous les outils », ces photos rendent hommage aux métiers manuels et plus particulièrement à la pureté, le savoir-faire et les cicatrices de l’instant. Une harmonie entre ombre et lumière vient accentuer la fragilité de cet "outil" essentiel à l’être humain.

La place de la cathédrale et son carrousel se sont vu entourés de portraits uniques

Une suite fantastique
Ensuite, descendons la Rue Cazade, afin d’arriver à la bibliothèque où siège "Peninsula iberica" intemporelle entre profane et sacré de Jacques Hamel. Terre de fête, la péninsule ibérique accueille durant l’année de nombreuses célébrations. Du carnaval traditionnel aux pèlerinages, tous ces événements sont représentés lors d’un circuit dans les galeries de la bibliothèque. Poursuivons notre route, vers la fameuse place de l’écarteur qui s’est vue entourée de clichés des plus farfelus. "Flying House", exposition de Laurent Chehere, amène un ton poétique, ces photos de « Maisons Volantes » s’inspirent des quartiers défavorisés et cosmopolites de Paris. Des images photomontées afin de montrer une réalité cachée ; « de loin les maisons ont l’air libres et insouciantes, de près l’histoire est plus complexe ». Aussi, "Curves" réalisé par Diane Dufraisy vient entourer la célèbre statue de l’écarteur et de sa vache landaise. Une suite de fantastiques photos de l’architecture moderne et de son immense jeu de formes qui nous transporte dans un autre monde. Une place « sublimée par ces splendides clichés qui nous montre la réalité des choses, que ce soit autant humainement qu’architecturalement » nous décrivent les passants ébahis devant de telles œuvres. 

 La statue de la place de l'écarteur s'est vu voler la vedette par deux expositions poétiques

Montages imaginaires et insolites
Puis, sous l’ombre d’un chêne, des visages plus ou moins connus font leur apparition. Le long du parc des arènes, sur les remparts, l’œuvre d'Etienne Clotis. Nommée "ICONIC", les toiles représentent des personnalités ayant marqué leur époque. Acteurs, chanteuses, écrivains, génies, politiciens, religieux et bien d’autres sont retracés de façon inédite au travers de montages imaginaires et insolites. Une traversée du parc jonchée « d'une série de photos assez loufoques, qui nous laissent entrevoir des scènes cocasses » pour Michel, jeune retraité du pays.

Plus loin, au pied de l’hôtel Splendid, réouvert il y a un an, une série de photos-témoignages des plus humaines « Marche doucement sur la terre », montrant l’évolution de populations parfois mises à l’écart de la société. A quelques pas de là, une autre exposition aussi prodigieuse qu’émouvante. « Solitude », collection de photographies effectuées sur plusieurs années aux quatre coins du monde évoquant des moments où le temps semble s’arrêter, où la vie se remplit d’émotion. Deux expositions qui "racontent des histoires et provoquent des émotions chez les spectateurs".

Au pied de l’hôtel Splendid, de nouvelles toiles ont fait leurs apparitions

Des photos uniques chargées d'histoires
Par la suite du trajet, notre route vient à croiser l’Adour, fleuve traversant la ville. C’est sur les balcons de l’Adour, lieu de tout passage que Francis Meslet a choisi d’implanter son œuvre, « Mindstravels », une compilation de lieux abandonnés. Des images saisissantes, où le temps semble s’arrêter, où la vie a laissé place au silence mais avant tout des images remplies d’histoires. Des photos uniques et chargées d’histoires. Entre clichés de ruines d’un séisme à Haïti ou d’un ancien asile psychiatrique d’Italie, cette série de panneaux « ne cesse d’impressionner le spectateur et lui procurer diverses émotions ». 

Tout au long de l’Adour, les expositions se suivent, au Jardin du Casino, le Japon est à l’honneur. Tokyo, capitale du pays du soleil levant, est exposée sous toutes ses formes. Puis, en quelques pas, le spectateur se retrouve emporté de l’autre côté du globe. Sous l’ombre des platanes, l’Ouest Américain et ses paysages merveilleux nous offrent un voyage à travers les décors grandioses du « Far West ». En face, deux autres expositions ont pris place sous le jardin de la potinière, « Football Dreams » de Bruno Mazodier, nous montre la puissance du sport à travers les pays et plus précisément dans les zones à risques et « ABRACAMERA » de Myriam Dupouy, contemplation de paysages simples où l’imaginaire prend place. Beaucoup plus loin, dans les barthes de l'adour, "Plumes" de Patrice Mariolan, éloge des oiseaux de notre territoire, en noir et blanc nous plonge dans les prouesses de ces volatiles aussi beaux que fascinants.

Jusqu'au 21 juin, le festival de la photographie anime les villes de Dax

L'énergie qui anime notre planète
Notre balade se finit à l’atrium Culture, galerie d’art où le parrain du festival, Olivier Grunewald y expose son ouvrage. « Origines », fruit de plus de trente années d’excursions fait voyager le visiteur à travers la nature sauvage. Toute la beauté et la biodiversité de notre planète y sont représentées. Eclairs, aurores boréales, torrents ardents, lave… autant de phénomènes qui « témoignent de la formidable énergie qui continue d’animer notre planète ».

Au total, un festival « qui nous montre la diversité du monde actuel, de l’imaginaire ou du vécu, tous styles, toutes démarches. » pour deux touristes normands. En plus d’être pédagogique, la balade « nous fait découvrir les plus beaux endroits de la ville. Une chance pour les touristes curistes ! ».

Le festival de la photographie continuera d’animer les rues dacquoises jusqu’au 21 juillet.

 Jusqu'au 21 juin, le festival de la photographie anime les villes de Dax

A cette occasion, la ville de Dax dans le cadre d’un projet « Street art » a aussi décoré les poteaux de plusieures rues de la ville. A base de petits dessins insolites, la ville essaye de rendre plus esthétique son paysage.

 A base de petit dessin insolite, la ville essaye d’esthétiser son paysage.

Damien Carrère
Par Damien Carrère

Crédit Photo : Damien C

Partager sur Facebook
Vu par vous
3537
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !