Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/07/18 | Accidentologie dans le Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Depuis le début de l’année 2018, 9 personnes ont perdu la vie sur les routes du département des Pyrénées-Atlantiques (contre 21 sur la même période en 2017). 369 accidents de la route (contre 387 à la même période en 2017), "principalement dus à des défauts de comportement du conducteur ou de maîtrise du véhicule" selon la Préfecture départementale, ont causé 428 blessés dont 133 blessés hospitalisés.

  • 20/07/18 | La métropole observe les étoiles

    Lire

    Si vous êtes un amateur de constellations, sachez qu'une nouvelle "Nuit des étoiles" se tiendra les 3, 4 et 5 août dans le cadre de l'été métropolitain entre la plaine des Biges (Saint-Médard), le parc des sports et de loisirs Colette-Besson (Martignas) et la forêt du Bourgailh (Pessac). De nombreuses animations sont au programme : observations, conférences d'astronomie, visite guidée du planétarium ou ballades nocturnes en forêt. Pour tout renseignement sur les horaires des différents rendez-vous, contactez l'association Ecosite du Bourgailh au 05 56 15 32 11.

  • 20/07/18 | Nouvelle-Aquitaine - Itasy: 10 ans de coopération fructueuse

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine est lauréate de l’appel à projets «Alimentation et Agriculture Durable» du ministère des Affaires étrangères pour sa coopération avec l’ONG Agrisud International à Madagascar. « La coopération décentralisée mise en place par la Nouvelle-Aquitaine dans la région d'Itasy a permis à cette dernière de se doter d’un centre régional de formation professionnelle agricole, de développer les infrastructures d'eau et d'assainissement ou de soutenir ses filières porteuses en matière de tourisme» détaille Isabelle Boudineau, vice-présidente en charge de l’International.

  • 19/07/18 | Le PS girondin réagit au ralliement de F. Cartron à LREM

    Lire

    Réaction du secrétariat fédéral du PS de la Gironde après la démission de Françoise Cartron du groupe socialiste et républicain au Sénat pour rejoindre celui de la majorité présidentielle: "Ce choix n’est pas une surprise. Mme Cartron qui avait annoncé son départ du PS local dès le 15 septembre tout en restant attachée au groupe parlementaire national, n’a jamais caché sa proximité avec les idées du Chef de l’Etat. Nous regrettons cependant que cette décision intervienne alors qu’il n’y a plus de doutes possibles sur le caractère droitier de la politique menée par la République en Marche."

  • 19/07/18 | La Vigne arrive en ville

    Lire

    Les vignerons du réseau Bienvenue à la Ferme vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre prochains au Jardin Public de Bordeaux pour la 3ème édition de Vign’en Ville. Le temps du week-end, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un viticulteur à travers un itinéraire pédagogique et gourmand le long d’un parcours de 8 espaces thématiques et de nombreux ateliers accessibles au plus grand nombre. Pour clore ce parcours dans une ambiance festive un déjeuner fermier est organisé par la Belle Marguerite, le truck des produits fermiers d'ici.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Denis Darzacq "au centre" de la Vieille Eglise de Mérignac.

16/02/2013 | Du 16 février au 4 mai 2013, la Vieille Eglise de Mérignac accueille l'exposition "au centre" de Denis Darzacq.

La Chute 09 par Denis Darzacq

Après Helmut Newton et Alice Springs pendant l'été 2012 et Martin Paar à la rentrée dernière, c'est au tour de Denis Darzacq d'occuper la Vieille Eglise Saint-Vincent de Mérignac. Depuis plus d'un an, cette dernière a choisi de développer l'axe photographique en proposant des expositions de photographes de renom qui, au vu de la fréquentation de ces six derniers mois, ont su attirer et convaincre un très large public. A partir du 16 février, et ce jusqu'au 4 mai 2013, c'est donc au tour du parisien Denis Darzacq d'exposer son travail, des séries de photographies où mondialisation et décor urbain placent l'individu dans un cadre résolument moderne.

Changement d'ambiance à la Vieile Eglise Saint-Vincent de Mérignac, après les couleurs saturées et la griffe so british de Martin Paar, c'est maintenant à Denis Darzacq d'installer son travail (littéralement, compte tenu du soin que ce dernier a mis à nettoyer, replacer ou déplacer les nombreux cadres afin que tout soit à sa place ce vendredi 15 février avant l'inauguration). Né à Paris en 1961, Denis Darzacq est diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (secteur photo/vidéo). Depuis, il a orienté son appareil expert vers différents champs, de la scène rock française dans les années 80 aux films de Jacques Rivette ou de Chantal Ackerman en passant par le quotidien Libération. Depuis 1994, date à laquelle il commence à exposer, il n'a eu de cesse de s'intéresser à la place de l'individu et au décor urbain quel qu'il soit dans un contexte de mondialisation et de consommation accrues. Plus longue que les précédentes, cette exposition se tiendra donc du 16 février au 4 mai 2013 et proposera au public de découvrir quatre séries de photographies réalisées entre 1998 et 2009: Ensembles, Hyper, La chute et Recomposition I et II. 

Des pavillons de banlieue aux chaises Ikéa, un regard résolument moderne

Hyper 28 par Denis Darzacq

En rentrant dans la Vieille Eglise, ce sont d'abord les Ensembles de Denis Darzacq qui vous mettront au centre du propos. Dans cette série réalisée entre 1997 et 2000 dans plusieurs villes de France, des vues plongeantes se focalisent sur la place de l'individu dans l'univers urbain et proposent alors une vision socio-documentaire de la foule, du phénomène très moderne de ce qu'il est coutume d'appeler aujourd'hui la "masse". A méditer... La série La Chute place quant à elle le spectateur dans une ambiance plus curieuse: au centre de chacune des photographies présentées, les modèles semblent être en lévitation, comme suspendus par magie dans ce décor urbain. Magie de la photo et de l'insant T où le doigt appuie sur le bouton, ce sont en fait des danseurs et des sportifs qui ont effectué des sauts devant des fonds que le photographe avait repéré, ancrant ainsi leurs corps et leurs ombres au centre de l'architecture moderne. Pour reprendre ici les mots de Denis Darzacq,"j'aime qu'à l'ère de Photoshop, la photographie puisse encore surprendre et témoigner d'instants ayant réellement existé, sans trucages, ni manipulations".

"Une photo devient intéressante dès lors qu'elle interroge"

Nu 05 par Denis Darzacq'

Dans cette même idée du corps au centre du décor, les Nus présentés dans cette exposition sont assez singuliers: dans les quatre photographies présentées pour cette série, pas d'ambiance intime ou feutrée plutôt de mise quand il s'agit de photographier des modèles nus. Non, ici, ce sont quatre modèles qui, apparemment très confiants, marchent nus dans des rues au milieu de cités pavillonnaires. Où vont-ils si fièrement? Que font-ils nus sur ces pelouses où n'importe quel inconnu pourrait les épier depuis les lotissements devant lesquels ils marchent? Qu'en est-il de la liberté ou de la pudeur en ces temps de conformisme et de diktats? Autant de questions à vous poser devant ces grands cadres.
Plus colorés, les photographies de la série Hyper (référence au très moderne hypermarché) donnent à voir une nouvelle forme de lévitation, d'apesanteur. Dans des mises en scène assez similaires pour chaque cliché, Denis Darzacq photographie à nouveau ici des jeunes danseurs et sportifs. La consigne reste alors la même, celle d'effectuer un saut, mais le décor change radicalement: après les gris et beiges propres au bitume et au décor urbain, place ici aux couleurs vives puisque les prises de vue ont été réalisées dans des grands magasins de moquette (rappelons ici que ces photographies ont été réalisées, sans trucages certes, mais avec précaution et souci de sécurité; que tous les passionnés de moquette se calment, ce sont ici des professionnels. A ne pas imiter donc).
Pour rester dans l'univers de la maison, la dernière série de l'exposition, Recomposition I et II, plongera le spectateur dans l'univers bien connu des week-ends bricolages et autres sessions décoration: Ikéa. En effet, un peu isolée du reste puisqu'installée au fond de la Vieille Eglise, cette série est la seule où Denis Darzacq a utilisé le fameux Photoshop. Réalisés à New-York, Miami et Paris, ces clichés sont présentés comme des pièce en kit où corps, pièces de chaise Ikéa et cartons traduisent le regard critique porté par le photographe sur la société de consommation (même mise en garde que pour les magasins de maquette, il s'agit là d'un travail de professionnels). Entre cubisme et futurisme, voici donc des photographies qui interrogent. Pari tenu.

Denis Darzacq "au centre", Vieille Eglise Saint-Vincent de Mérignac, du 16 février au 4 mai 2013. (Tram A, Direction Mériganc Centre, Arrêt Mérignac Centre)

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : Denis Darzacq/ Courtesy Galerie VU'

Partager sur Facebook
Vu par vous
1808
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !