Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

10/05/21 : La situation sanitaire actuelle permet de rouvrir les grottes de Sare au public dès le mercredi 19 Mai tous les jours de 10h à 18h . Le nombre de visiteurs étant limité, la réservation est indispensable aux offices de tourisme ou www.grottesdesare.fr/

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/05/21 | Maison Guinguet : une offre gourmande encore plus "clean"

    Lire

    A Duras, en Lot-et-Garonne, la Maison Guinguet s’est imposée depuis 3 générations comme un incontournable de la filière pruneau. Elle souhaite aujourd’hui proposer une nouvelle offre, saine, nutritive et gourmande, dans une démarche « clean label » qui mettra en valeur le pruneau et la noisette. Objectif: Proposer des produits 100 % naturel, sans conservateurs, ni colorants. Un projet qui s’appuie sur le centre technique régional pour son développement.

  • 14/05/21 | Charente-Maritime : circulation coupée avec la Vendée

    Lire

    Le pont du Brault, qui relie la Vendée à la Charente-Maritime, fera l’objet de travaux de nuit durant la semaine du 17 au 21 mai 2021. Ils concernent la maintenance et l'entretien régulier de l’ouvrage. La circulation routière sera interrompue pendant 4 nuits, de 22h à 6h du matin. Une déviation sera mise en place dans les 2 sens de circulation par les Routes Départementales n° 105, n° 137 et n° 25 en Vendée.

  • 14/05/21 | Un nouveau site internet pour l’Echo des Collines

    Lire

    Le journal de la grande Rive droite bordelaise, qui depuis plus de 20 ans rend compte de l’actualité et du dynamisme de ce territoire et de ses habitants, a refait son site internet. Pour seulement 2 €, les lecteurs de l'Echo des Collines, édité par l'association l'Autre Rive, pourront désormais accéder aux articles du journal en ligne mais toujours aussi recevoir l’abonnement papier mensuel et combiner les deux formats. Rdv sur www.echodescollines.fr

  • 13/05/21 | Régionales : Alain Rousset a présenté sa liste des candidats périgourdins

    Lire

    Alain Rousset, président sortant du Conseil régional, a présenté mardi sa liste de gauche des candidats périgourdins aux élections régionales. Renouvelée, elle est constituée de socialistes avec des élus communistes et du Parti radical de gauche et de personnes sans étiquette. Trois conseillers sont sortants dont Jean-Pierre Raynaud, vice-président chargé de l'agriculture. En tête de liste, on trouve Delphine Labails, maire de Périgueux et Christophe Cathus, maire de Calès et conseiller sortant.

  • 11/05/21 | Le Fipadoc de Biarritz du 12 au 17 juin... Et en live!

    Lire

    L’équipe du Festival international (FIPADOC) de Biarritz avait promis au public une édition 2021 en salles. Soutenue par la municipalité et tous ses partenaires, elle pourra tenir cet engagement et présenter sa sélection entre le 12 et le 17 juin. 155 œuvres issues de 35 pays - dont 2 nommées aux Oscars - seront proposées dans les salles habituelles: Gare du Midi, théâtre du Casino, auditorium du Bellevue et cinéma le Royal, dans des conditions de sécurité les plus exigeantes. Palmarès des 14 Prix dévoilé le 16 juin. Informations pratiques sur le site fipadoc.com.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Depuis 80 ans, Lascaux fait partager le patrimoine de l'humanité

09/09/2020 | Le 12 septembre, cela fera 80 ans que la grotte de Lascaux a été découverte. L'occasion de revenir sur les grandes étapes de cette aventure humaine et patrimoniale.

Lascaux IV, a ouvert le 15 décembre 2016

Unique par la beauté de ses décors animaliers, la grotte de Lascaux, située à Montignac, demeure pour le monde entier l'image emblématique de l'art de la préhistoire. Depuis 80 ans, on refait Lascaux en images au fil des innovations technologiques et artistiques. De la découverte fortuite par quatre jeunes hommes le 12 septembre 1940 à l'ouverture de Lascaux IV, la célèbre grotte fait partager au monde ce patrimoine de l'humanité. Samedi, à l'occasion des 80 ans de sa découverte, on pourra arpenter le nouveau sentier des découvreurs, une boucle de 4,5 km et suivre le fil de l'aventure.

Le 12 septembre 1940, quatre jeunes hommes, Marcel Ravidat (18 ans), Jacques Marsat (15 ans), Georges Agniel (16 ans), et Simon Coencas, réfugié juif en Dordogne, (13 ans), font l'une des découvertes archéologiques les plus prestigieuses du XXe siècle sur la colline de Montignac. Au milieu des bois, ils se risquent dans un trou, dévalent la pente d'un éboulis et découvrent fortuitement la salle des taureaux, puis le reste de la grotte lorsqu'ils reviennent les jours suivants, accompagnés de leur instituteur, passionné de préhistoire. Ce dernier prend conscience de l'intérêt exceptionnel de la découverte.
Les recherches menées au cours des dernières décennies, notamment les travaux Brigitte et Gilles Deluc, permettent de situer l'iconographie de Lascaux à la charnière du Solutréen et du Magdalénien, il y a 17 000 ans. Les études les plus récentes datent Lascaux à moins 20 000 ans avant notre ère. Les fresques représentent de nombreux animaux, des taureaux, des vaches, des cerfs, des bouquetins. La grotte sera classée monument historique en décembre 1940. Après la Seconde guerre mondiale, le site est aménagé en vue de son exploitation touristique. De 1948 à 1963, un million de visiteurs se succèdent. Cette affluence rompt l'équilibre naturel de la cavité et l'on voit apparaître dès 1955, les premiers indices de dégradations des peintures : sur les parois apparaissent des algues et des bactéries. La présence de l'homme a pertubé l'équilibre thermique et environnemental du lieu.

La fermeture, pour préserver le site

Le 20 mars 1963, le ministre de la Culture de l'époque, André Malraux, fait fermer la grotte. Il faudra des années pour enrayer le processus de dégradation et retrouver des conditions favorables à la conservation. Depuis près de vingt ans, un conseil scientifique a été mis en place et veille à la préservation de la cavité. Les visites de la grotte originelle ne sont guère possibles et réservées à quelques rares scientifiques ou experts. A fin de répondre à la demande du public de mieux connaître Lascaux, un premier projet de fac similé est lancé au début des années 1970, mais il est arrêté faute de financements.
En 1978, le conseil général de la Dordogne décide de racheter le site et les travaux reprennent. De nombreux peintres et plasticiens sont chargés de sa réalisation. Le 18 juillet 1983, le premier touriste pénètre dans Lascaux II, qui ne représente qu'une partie de la grotte. C'est en fait la copie exacte des deux salles principales de Lascaux. Elle contient 90% des peintures de Lascaux. Depuis juillet 1983, plus de dix millions de visiteurs ont pénétré dans Lascaux II. Aujourd'hui, malgré l'ouverture de Lascaux IV en décembre 2016, le site, géré par la Sémitour, se visite toujours et réalise en moyenne 60 000 entrées par an. Un billet couplet avec Lascaux IV ou le Thot est proposé. A partir des années 2010, les élus du département de la Dordogne souhaitent aller beaucoup plus loin avec l'émergence des projets d'exposition itinérante et du futur centre international d'art pariétal. 

Lascaux III est un concept d'exposition itinérante dans les grands musées du monde entier. L'idée de départ était de proposer au public qui n'aurait pas l'occasion de venir séjourner en Dordogne, des répliques grandeur nature et fidèles de la grotte  en faisant appel aux technologies les plus avancées. Lascaux III propose sur 800 m2  la reconstitution de la nef de Lascaux et du puits en cinq fac similés associés à des dispositifs multi-médias. Un des objectifs est de susciter l'émotion des visiteurs, de faire prendre consience au monde de cet héritage de l'Humanité.
Depuis octobre 2012, date de son lancement à Cap Sciences à Bordeaux, l'exposition a voyagé à travers le monde, En France, au Japon, aux Etats-Unis, Canada. Actuellement, elle a été stoppée en Italie en raison du Coronavirus. Les fac similés devraient être visibles à Casablanca au cours de l'année 2021. Une reflexion est en cours sur son devenir : on s'achemine vers une visite plus virtuelle, notamment pour des raisons logistiques en raison du contexte sanitaire. Cette option réduirait de douze à trois le nombre de containers pour le transport. 

La scène du puits
Lascaux IV, une expérience inédite

Depuis le 15 décembre 2016, le public peut découvrir l'intégralité de la grotte de Lascaux reproduite à l'identique grâce aux nouvelles technologies de l'Atelier des Fac-Similés du Périgord (AFSP). Il aura fallu un peu plus de deux ans et demi de travaux pour un montant de 57 millions d'euros, pour que les visiteurs puissent entrer dans le centre international d'art pariétal à Montignac. D'emblée le public est mis en condition : à l'intérieur, la température est celle de la grotte. Le visiteur s'imprègne du contexte climatique de Lascaux, puis le visiteur entame un parcours en pente douce, suivant l'inclinaison de la toiture. Il déambule en plein air en lisière de forêt, jusqu'à atteindre l'entrée du fac similé. Il fait légèrement humide, plutôt sombre. Et là au fur et à mesure que l'on avance, on découvre la célèbre salle des taureaux (que l'on peut voir à Lascaux II), la frise des cerfs, les bisons adossés .. On chemine dans le diverticule, le passage, l'abside, et enfin la nef. Sous nos yeux, les aurochs sont plus vrais que nature. 600 peintures et 1500 gravures ont ainsi été reproduites. L'expérience est inédite. Le site géré par la Sémitour accueille 380 000 visiteurs annuels : "cette année, le contexte sanitaire a occasionné une période de fermeture et une nouvelle organisation. Nous avons tenu à marquer le coup du 80e anniversaire en faisant un focus sur les quatre découvreurs de la grotte, lors de la visite. L'événement aurait été tout autre sans la crise sanitaire", précise André Barbé, le directeur général de Sémitour

Le 80e anniversaire, samedi

Le 70e anniversaire de la grotte de Lascaux avait été marqué il y a dix ans par la venue de Président de la République en septembre 2010, Nicolas Sarkozy. François Hollande était venu inaugurer le centre international d'art pariétal en décembre 2016. Cette année, pas de visite présidentielle, même si le locataire de l'Elysée a été invité par le maire de la commune. L'association Culture et découverte Lascaux, présidée par Thierry Félix, a préparé un programme réduit. Samedi, le public pourra arpenter le nouveau sentiers des découvreurs,  à partir de 10 heures et de 14 h 30 au départ de la place Léo-Magne. Sur les 12 stations, des codes permettent de déclencher la lecture de documents et d'informations sur les smartphones. Le parcours, long de 4,5 km, part de la vieille ville, passe par Lascaux IV, Lascaux II, devant la grotte d'origine puis près du Regourdou avant de revenir vers le centre. L'appel à témoignages lancé en début d'année via les médias a permis de récolter des éléments qui complètent l'aventure. La mémoire sensible de Lascaux collectée tous azimuts fera l'objet d’un accrochage de photos géantes samedi à 17 h dans le centre de Montignac, place Léo Magne, à la manière du projet Inside Out du plasticien des rues JR.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
6270
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !