Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 04/03/21 | Limoges : Le Village des Restaurateurs est prolongé

    Lire

    Depuis le 23 février, la Ville de Limoges a mis a disposition de l’Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie de la Haute-Vienne 12 chalets place de la Motte pour permettre aux restaurateurs d’organiser de la vente à emporter. Face au succès rencontré, cette opération « Le Village des Restaurateurs » est prolongé du 9 au 21 mars. Le Village est ouvert du mardi au jeudi de 10h à 14h et du vendredi au dimanche de 10h à 15h.

  • 03/03/21 | Poitiers : une collecte de protections hygiéniques ce 6 mars

    Lire

    Ce samedi 6 mars dans le cadre de la Journée Internationale des droits des femmes, le CCAS de Poitiers organise une collecte de protections hygiéniques pour lutter contre la précarité menstruelle. De 14h à 17h30, des boites seront disposées dans deux Carrefour City du centre-ville (rue Carnot et place du marché), ainsi que dans le Monoprix à l'entrée du centre commercial des Cordeliers. Des bénévoles seront présents pour accueillir, informer et échanger sur le sujet de la précarité menstruelle.

  • 03/03/21 | Grand Poitiers : le concert de "The Beggar’s Ensemble" disponible

    Lire

    Nous vous en avions parlé le 9 février dernier dans cet article. The Beggar’s Ensemble avait enregistré en vidéo au conservatoire de Grand Poitiers Gin Craze, un récital de morceaux de musique baroque composés par des Anglais dans la première moitié du XVIIIe siècle. Le concert (de 58 minutes) est sorti sur la page Facebook de l'ensemble, celle de Grand Poitiers et celle du conservatoire de Grand Poitiers ainsi que sur la page Youtube de Beggar’s Ensemble.

  • 02/03/21 | Un tiers-lieu hybride en Charente-Maritime

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir le syndicat mixte Cyclad à Surgères en Charente-Maritime à hauteur de 60 000 euros pour la création d’un tiers-lieu hybride. Ce tiers-lieu a pour objectif de développer les nouvelles formes de travail, de créer des ateliers partagés et d’accompagner la création de nouvelles activités. Sur 1 200 m², le lieu comprendra notamment un atelier bois destiné au prototypage et à la réalisation d’ateliers

  • 02/03/21 | Le 1 000e agent vacciné au Centre hospitalier de la Côte basque

    Lire

    Le 1 000e agent du Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne a été vacciné contre le Covid en début de semaine. Un médecin réanimateur qui est en première ligne face à la prise en charge des patients les plus atteints par cette maladie. La campagne avait débuté le 6 janvier avec le vaccin Pfizer pour les agents de plus de 50 ans, ou présentant un risque accru. Un rythme que l'introduction, le 7 février, du vaccin AstraZeneka a accéléré. A ce jour, en moins de deux mois, au moins un tiers de l'effectif de l'hôpital basque aura reçu une première injection.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Des mosaïques du Ier siècle découvertes à Poitiers

15/07/2019 | Les fouilles du jardin des droits de l'Homme à Poitiers ont porté leur fruit. Deux mosaïques datant sans doute du Ier siècle ont été découvertes sur le site.

Des mosaïques du Ier siècle ont été découvertes à Poitiers sur le site de fouilles du jardin des droits de l'Homme

Il suffit de creuser pour voir surgir des morceaux d’histoire de la ville de Poitiers. La preuve encore dans les jardins des droits de l’Homme, juste derrière la médiathèque François-Mitterrand. Depuis le 11 juin, l’équipe de l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP) effectue une fouille minutieuse et méticuleuse, menée par Benoît Billy, responsable des opérations à l’INRAP. Elle a été commandée et prescrite par les services de l’État. Au total, c’est une surface de 230 m2 qui est passée au pinceau. L’équipe a mis au jour deux mosaïques datant de la période antique, sans doute du Ier siècle, et des éléments plus récents, de l’époque médiévale. Les mosaïques ont été extraites et vont être étudiées pour essayer d’en apprendre plus sur l’histoire antique de Poitiers.

Sur le site du jardin des droits de l’Homme, derrière la médiathèque François-Mitterrand de Poitiers, c’est le grand chantier. Des archéologues fouillent avec minutie une surface d’environ 230m2. Ils ont déjà mis à jour deux mosaïques. Une découverte extraordinaire. « Grâce aux efforts et au travail de l’équipe de l’INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) » souligne Alain Claeys, maire de Poitiers. 

Cette première mosaïque daterait du Ier siècle et mesure environ 25 m2

Une découverte exceptionnelle

Ces deux mosaïques présentent des caractéristiques très rares selon le responsable des opérations à l’INRAP, Benoît Billy. « Le première mosaïque présente une superficie exceptionnelle. Là, vous avez environ 25m2, mais on l’estime a minima à une quarantaine. Elle daterait du Ier siècle. Elle est dans un état relativement bon, quand on connaît l’histoire douloureuse qu’elle a subie », explique-t-il. Les motifs et l’organisation des tesselles (petits morceaux de marbre ou de pierre qui forment la mosaïque) sont complexes. Cette première mosaïque est composée de deux bandes latérales noires et de motifs obliques. Ce sont près de 500 000 morceaux de tesselles qui la composent. Certains espaces ont d’ailleurs été comblés. « des sortes de rustines qui datent sans doute encore de son utilisation ». Elle était sans doute située dans l’entrée d’un bâtiment avec des colonnes (un dé ainsi qu’une colonne et des éléments qui la composent ont été dévoilés à proximité) La deuxième est plus petite et moins bien préservée. Elle se poursuit sans doute sous les fondations de la rotonde de la faculté de Droit voisine. De couleurs blanches avec des motifs de couleurs plus simples. « Ce sol a déjà été observé dans les années 1970 de manière sporadique, à l’occasion des travaux de la rampe d’accès à la médiathèque », précise Benoît Billy. 

La deuxième mosaïque possède des motifs plus simples

Quelque chose saute aux yeux lorsqu’on observe le chantier de fouille. « Il y a une faille, un incident dont on est pas encore en mesure de donner la raison. Il y a eu effondrement d’une partie du site. Il peut être lié à la conception du bâtiment, un séisme. Il va falloir faire un sondage plus précis et confronter les données pour essayer d’en déterminer la cause. » Un affaissement avait également été remarqué lors de fouilles qui avait été organisées avant le chantier de réaménagement de la place Charles VII, il y a un peu plus d’un an : on y avait découvert une cave médiévale en ogive et la présence d’un égout antique détruit au Moyen Âge.  

Un travail minutieux et délicat

Même les archéologues en sont pour l’instant au stade des suppositions et des hypothèses, ces mosaïques vont livrer peu à peu leur secret. Elles vont être déposées, prélevées par une entreprise, située en banlieue de Périgueux, à Marsac-sur-l’Isle, spécialisée dans la restauration et la conservation d’oeuvres d’art et de vestiges archéologiques : Socra. Elle a beaucoup fait parler d’elle, ces derniers temps, puisqu’elle s’occupe de la restauration des statues de Notre-Dame de Paris et le coq, qui était situé au sommet de la flèche, a d’ailleurs rejoint les ateliers au début du mois de juillet. Les employés de Socra ont besoin de trois jours pour déposer les deux mosaïques découvertes à Poitiers. « Nous allons procéder à la dépose de ces deux tapis de mosaïque, à l’aide d’une technique d’encollage sur la surface. Ensuite, nous allons insérer de fines lames dessous. Nous avons de la chance les tesselles sont désolidarisées de la terre, l’opération se déroulera plus facilement », explique Romain Gilbert, président de Socra. Les mosaïques vont être disposées sur des panneaux d’un mètre sur un mètre, puis maintenues dans un premier temps en sandwich pour les manipuler et les transporter plus facilement. Ensuite, elles pourront être étudiées et restaurées si besoin. 

L'entreprise de Périgueux, Socra, a déposé les deux mosaïques en trois jours avec une technique particulière

Au total, il y aura eu sept semaines de fouilles sur le site du jardin des droits de l’Homme de Poitiers. Elles se termineront le 26 juillet prochain. Les entreprises de voiries reprendront les travaux à partir du 26 août, pour environ vingt semaines. Le jardin devrait être achevé avant Noël. Quant aux mosaïques, « il faut que le public puisse venir les contempler et qu’elles deviennent une outil de médiation », confie Jean-Marie Compte, adjoint à la mairie de Poitiers, délégué au patrimoine historique et à l’archéologie. Ces découvertes participent à l’histoire de Poitiers et permettent de la comprendre. Maintenant il ne reste plus qu’à déterminer dans quel lieu elles seront visibles. En attendant, elles sont stockées au centre de recherches archéologiques de l’INRAP à Poitiers, avec les éléments de décors qui ont été trouvés sur le site de fouilles. Toutes ces pièces seront médicalement étudiées pour encore un peu plus dévoiler leur histoire.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6421
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !