aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Deux auteurs internationaux font la tournée des collèges girondins

26/03/2015 | Deux écrivain, l'un norvégien et l'autre turc, ont organisé une visite d'une dizaine de collèges girondins, confrontant les élèves à la notion d'identité.

Les deux auteurs participaient à un débat ce mercredi à la librairie Mollat dans le cadre de leur tournée girondine

A l'occasion de la semaine d'éducation contre le racisme et l'antisémitisme (du 16 au 21 mars), le département de la Gironde et l'association France-Libertés ont organisé le concours "Citoyenneté Européenne" (dans le cadre d'un appel à projet). Confrontés à la vision et aux textes d'écrivains internationaux, les collégiens devront ensuite rédiger leur propre conception du rapport européen. Cette année, c'est deux écrivains, l'un turc et l'autre norvégien, qui ont fait le tour des collèges girondins du 17 au 27 mars. Dans le cadre de cette tournée, ils étaient ce mercredi à la librairie Mollat à Bordeaux.

Gunnar Staalesen et Ygit Bener. Ces noms ne vous disent peut être rien, mais vous avez certainement déjà entendu parler de leurs romans. Le premier est un écrivain norvégien qui a créé en 1975 le personnage du détective privé Varg Veum. Aujourd'hui, après 17 romans publiés en Norvège et une quinzaine en france, ce héros fictif à même son propre bureau à Bergen, un bar dont les coktails portent le nom des romans, une statue à son effigie; il a même convié 200 personnes (réelles, elles) à célébrer ses 70 ans ! Gunnar Staalesen est aussi connu pour une série en six tomes, "Le roman de Bergen", saga sociale et politique fleuve qui se déroule sur une centaine d'années. Ygit Beger n'est pas norvégien mais turc. Ce touche à tout a d'abord été traducteur, notamment de Louis Ferdinand Céline, interprète pour une grande partie des présidents français lors de leurs déplacements en Turquie, étudiant en médecine, engagé en politique... il a même subi 10 ans d'exil après le coup d'Etat de 1980. Il tire son goût pour l'écriture d'un père et d'un oncle écrivains, très célèbres en Turquie. Son dernier roman, "Le Revenant", a reçu le prix du meilleur roman en Turquie 2012 et sort cette année en France aux éditions Acte Sud. 

Ces deux écrivains au profil très différents ont été réunis pour la première fois en Gironde du 17 au 27 mars dernier. Durant 10 jours, ils sont partis à la rencontre de 12 collèges du département, de Sauveterre à Talence en passant par Lesparre. Le 20 mars dernier, ils ont organisé leur première rencontre-débat avec le public à la médiathèque de Lormont. Ce mercredi, ils étaient à la librairie Mollat, à Bordeaux, pour rencontrer des fans et en initier d'autres. Leur venue s'est déroulée dans le cadre de la semaine d'éducation contre le racisme et l'antisémitisme (du 17 au 21 mars) pour laquelle le département et l'association France-Libertés ont organisé ces rencontres. Durant une demi-journée, ils étaient les invités des différentes classes participantes à ce concours réalisé dans le cadre d'un appel à projet. Depuis le mois de décembre, les collégiens travaillent sur les textes de Staalesen et Beger dans le but d'écrire leur propre texte qui donnera une vision personnelle de l'identité européenne. Une "tournée" des classes qu'ont apprécié les deux auteurs, même si Beger a plus l'habitude de rencontrer de jeunes étudiants. "C'est toujours intéressant de se confronter à eux, à leurs questions, même s'ils ne connaissent pas forcément nos romans", confie Gunaar Staalesen. "Les questions portent plutôt sur notre condition d'écrivain en général, comment on travaille, c'est les mêmes questions qui reviennent en général". 

Une vision réductrice ? 

Pourtant, le cadre de la citoyenneté européenne colle plutôt mal à la Norvège et à la Turquie, qui n'en font toujours pas partie. "La Norvège a refusé de devenir un membre de l'Union, on parle des problèmes que ça cause, il y a quand même un bon dialogue", conclut le père de Varg Veum. "On parle aussi du thème de l'identité, qui est très important aujourd'hui. Tous ces débats sur l'identité européenne, pourtant, sont en train de devenir un discours repoussoir, plus hargneux, qui tend vers la xénophobie et le racisme, le retour d'un certain nationalisme qui se pare d'être une discussion sur l'Europe sans en être une", pense pour sa part Ygit Bener. "Ces questions d'identité, on voit bien que ça perturbe les adolescents, soumis également au matraquage de ces idées dans les médias". Pourtant, l'identité de la Turquie reste emplie de clichés, comme le confirme l'auteur. "S'il y a un blocage en France sur les romans turcs, s'ils se vendent moins que les autres, c'est sûrement à cause d'un blocage du discours, d'une volonté d'exclusion. Beaucoup d'idées reçues ont encore la vie dure sur ce pays". Même chose pour la Norvège, pour laquelle les français ont une vision "plutôt sombre. Mais vivre à Bergen, c'est presque comme vivre dans une atmosphère de roman noir", confie Gunar Staalesen. D'où le terreau désormais fertile du polar scandinave à la Lackberg ou Theorin... 

Deux auteurs très différents, donc, réunis pendant seulement dix jours pour une tournée départementale. Une initiative qui veut avant tout porter un peu de culture et de goût pour la littérature étrangère. Cet exotisme, ils le cultiveront en rédigeant leurs propres textes, envoyés par les collèges participants au Conseil général le 17 avril prochain. Un jury se réunira, composé de représentants du département, de l'association France-Libertés Gironde et de l'Education Nationale et décernera ses prix le 1er juin prochain à Saint-Loubès. Et quand on demande à Ygit Bener s'il est pro européen, il répond : "je défends une Europe de libertés et pas l'Europe financière actuelle qui a mené des pays à la ruine. Pro-européen, oui, mais pas de cette Europe là". De quoi méditer... 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
344
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !