18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Entre les lignes : Deux guides hors du commun au Pays basque

28/10/2014 | Christophe Berliocchi avec "Pays Basque, le guide idéal" et Christine Vignau "Pays basque le Nez en l'air" pour les enfants ont fait le buzz. A lire aussi hors saison

Christophe Berliocchi

Il y en a un peu assez de ces suppléments, souvent copiés-collés d'un été à l'autre et de connivence que la presse hebdomadaire parisienne édite chaque année. Souvent des supports publicitaires, sorte de poule aux œufs d'or. Qui pourraient paraphraser la célèbre maxime de mai 68 "Sous les pavés (de pub) la plage". En cet été sans fin, deux guides véritablement fabriqués sur la Côte basque ne sont pas passés inaperçus. Deux exercices originaux à lire avec des paires de lunettes... de soleil différentes jusqu'aux vacances de Noël.

"Pays basque le guide idéal" est né de l'observation de mon confrère Christophe Berliocchi, avec un B comme bling bling. D'abord journaliste sportif en Charente-Maritime, c'est à l'agence "Sud Ouest" de Biarritz que ce brun séduisant, style Gigi L'amoroso, originaire de Nice, a ressenti le goût du people et  l'envie d'explorer cette ville impériale de légende. Qui, comme le Canada dry, avait à la fois le goût de Monaco, abritait la vieillesse dorée de Cannes et possédait quelques faubourgs comme nulle part ailleurs, tel  Guethary, "Guestary", dont l'Egyptien Lambros Worlou s'est inspiré pendant la guerre pour choisir son pseudo: Georges Guethary. Devenu "boboland" comme il l'écrit, où vivent dans cette Mecque des surfeurs, des Moustic ou Beigbeider et où Madonna s'est un jour égarée. De quoi alimenter avec bonheur le blog intitulé évidemment Côte basque people qu'il a créé. Avec un certain bonheur.

"Destiné à l'usage des estivants et même des autochtones", comme il l'annonce sur la "couv", nombre de ces derniers auront été été interpellés par ce supplément d'âme, une carte postale pour le moins originale. Les images bénies de la Côte basque n'ont pas bougé, leur description oui; pour le moins. Une illustratrice Johana Laforgue et une graphiste Lucie Bouriaud dont on peut penser qu'elles ont été recrutées par l'agence Elite avant de se lancer dans l'édition, finissent d'apporter la touche décalée dont l'auteur avertit: première chose à savoir avant de parcourir le guide: "les Basques sont chez eux". Le ton est donné, comme on dit à Saint-Jean-de-Luz. Ce qui permet aussi toutes les audaces. Et cet ouvrage édité par Atlantica n'en manque pas. Comme ses têtes de chapitres. Verbatim: apéro, les Baques adorent boire des pots, un moyen sûr d'intégration"; "Biarritz, les Basques considèrent que le 'Rocher" n'est pas au Pays basque"; une dernière pour la route: "Météo (pourrie), les Basques ont pris l'habitude de prendre 230 jours de pluie sur le béret et vous?" Un chapitre que Christophe Berliocchi devra revoir d'urgence pour la réédition de l'ouvrage -les 25 000 exemplaires ont été vite épuisés- car l'arrière-saison basque est en train de mettre une pâtée à sa Côte d'Azur natale...

Derrière son allure iconoclaste qui s'interroge aussi, un brin provocateur, sur les différences entre les Béarnais de gauche et les Basques de droite, se dissimule un véritable guide de sorties et de gastronomie. Le journaliste, fine fouchette, explore les bons coins diurnes et nocturnes depuis des années.

Une question peut tarrauder tout de même le lecteur: Christophe Berliocchi n'a-t-il pas emprunté les lunettes de Mado la Niçoise pour écrire certains chapitres de son Pays basque? En tous les cas, il est recommandé de l'offrir pour Noël à tous ceux qui ont des idées toutes faîtes sur cette Côte unique. Il ne regretteront pas...le voyage.

Christophe Berliocchi Le guide idéal

Les enfants ont le nez en "l'AIR"de Christine VignauAprès le guide pied-de-nez de Berliocchi, voici celui du "Nez en l'AIR" de  Christine Vignau. Originaire de Saint Palais, détentrice d'une licence d'histoire à Pau, diplomée de l'Ecole supérieure de journalisme de Paris a effectué pendant deux ans une formation pratique à Côte basque Magazine, le premier vrai gratuit rédactionnel de la Côte basque. Après son diplome, elle est embauchée par un magazine de tourisme, City magasine à la découverte des villes du monde à Rouen. "Je travaillais avec des guides touristiques et me suis aperçue que ces guides ne parlaient qu'aux adultes, sans aucune mention particulière pour les enfants. J'ai mis une bonne année à ratisser pendant des mois, et des mois à le façonner dans la tête. Un cahier de texte, en gros. Quand il fait beau on va à la plage et s'il pleut, il n'y aurait rien à faire. Je l'ai élaboré pendant un an et le Comité départemental du tourisme m'a beaucoup aidé. J'ai remarqué que des lieux connus comme le musée Asiatica de Biarritz, instinctivement, communiquaient sur leur superbe partie visible alors que pour ce dernier, il y a une intervenante qui fait des ateliers pendant toutes les vacances; selon la thématique, ils vont pouvoir peindre ou dessiner des masques. Ceux qui l'ont eu entre les mains pour la première fois le trouvaient super. Depuis cinq ans qu'il existe, il est évidemment régulièrement actualisé, mais la formule à onglets et au format n'ont pas changé. Ce côté cahier de textes, rubriqué "Visites", "A l'eau", "En plein air" "Il pleut" ou la Fête" est vraiment attrayant. " Pour moi le Pays basque est un terrain de jeu exceptionnel, d'Anglet à la proximité de l'Espagne: Hendaye possède la plage qui est la plus rassurante, on prend la navette maritime, et en famille on  se retrouve dans un pays étranger. Quand on travaille pour les enfants, on pense aussi aux parents, pour eux l'Espagne ce sont aussi les tapas. Depuis 2012, le Nez en l'air n'est plus simplement un guide papier. En 2012, j'ai lancé le blog et une page facebook. J'ai ainsi fédéré ainsi d'une certaine manière, une communauté. Le Nez en l'air est devenu une marque." Et surtout le recueil de 200 idées de sortie en famille... De quoi gagner du temps lors de courts séjours?

"Pays basque le guide idéal", éiditions Atlantica, 17 €.
"Le nez en l'AIR", 5 €, www.lenezenlR.fr

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : P.hoto F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
1536
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !