Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/07/18 | Beach rugby et patrouille de France sur la Côte basque

    Lire

    Ce week-end à Anglet, se disputera le tournoi annuel de l'Anglet Beach rugby Festival, un dérivé du sport roi, qui réunit une vingtaine d'équipes sur des terrains aménagés plage des Sables d'Or. Un véritable village a été installé avec des animations. Cette année, stars de l'édition, Miss France 2018 et la Patrouille de France, hôte de la ville, qui évoluera samedi à 18h15 le long des 4,5kms de littoral. Dimanche, clôture avec un Haka géant. Le programme sur https://beachrugbyfestival.fr et anglet.fr

  • 18/07/18 | Gironde: moins d'accidents mais plus de tués sur les routes

    Lire

    Au 16 juillet, 46 personnes sont décédées en 2018 sur les routes de la Gironde. L’analyse de l’accidentologie du 1er semestre 2018 en Gironde révèle que 53% des accidents mortels ont eu lieu en solo (un seul véhicule impliqué). On compte moins d’accidents et de blessés que l’an dernier sur la même période: 615 accidents contre 770 (-20%) et 180 blessés contre 240 (-25%). On dénombre en revanche plus de tués: 43 contre 37 (+16%). Les automobilistes représentent 63% des victimes. Les causes principales des accidents mortels sont la vitesse (12 cas), l’alcool (12 cas) et l’inattention (11 cas).

  • 18/07/18 | AVC tous concernés fait la tournée des plages

    Lire

    La 2ème édition du « Tour des plages pour prévenir les AVC auprès des vacanciers » aura lieu du 24 juillet au 4 août. Durant ces 12 jours, des stands de prévention, informations, des distributions de flyers présentant les facteurs de risques et les symptômes d’un AVC seront sur 12 plages de la région Nouvelle-Aquitaine entre la Charente-Maritime et le Pays-Basque. Infos : www.avc-tousconcernes.org

  • 18/07/18 | Le CCAS de Marmande et le CHD de la Candélie, partenaires

    Lire

    Une convention de partenariat baptisée «pour une inclusion sociale des personnes en situation de handicap psychique à travers un parcours résidentiel adapté» sera signée entre la ville de Marmande et le Centre hospitalier départemental de la Candélie le 19 juillet prochain. Le but : permettre aux patients de réaliser un séjour en logement temporaire. Et, après une période d’évaluation et d’adaptation, un logement définitif selon une procédure de gestion locative adaptée leur sera proposé.

  • 18/07/18 | Périgueux: Emmanuel Macron perturbe la circulation

    Lire

    Déjà perturbée par les travaux en cours, la circulation dans le centre de Périgueux va être rendue délicate à partir de mercredi soir en raison de la venue d’Emmanuel Macron. Les secteurs à éviter sont le quartier du commissariat, le secteur de la préfecture, de mercredi 20 h à jeudi 15 h, les quais, Le Toulon, jeudi matin à partir de 6 heures, les quais. Des navettes gratuites sont mises en place pour accéder à la Nuit gourmande qui se déroulera comme d'habitude à partir de 19 h. Plus d'infos: http://perigueux.fr/

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Deux questions au groupe Hangar du Cap Ferret, en concert au festival Musik à Pile (33)

03/06/2011 |

Hangar jouera le vendredi 3 juin au festival Musik à Pile (33)

Ce soir vendredi 5 juin, à St Denis de Pile, le groupe Hangar du Cap Ferret jouera avec La Ruda et La Caravane à l'occasion de la première des deux soirées du festival de chanson Musik à Pile. Aqui les avait rencontré lors de leur passage au festival Garorock de Marmande où ils nous avaient parlé d'enregistrement d'album et de déterminisme géographique. La suite du programme de cette quatorzième édition, c'est Florent Marchet et CharlElie Couture, le lendemain, et un dimanche après midi tranquille avec notamment des spectacles pour enfant.

@qui ! : Vous avez enregistré votre album avec des pontes de la variété française. Ce qui donne un album rock très accessible. Vous comptez évoluer vers quelle direction dans le futur ?
Antonin Bartherotte (chanteur) : Quand on enregistrait dans le hangar, le son n'était pas très rock 'n' roll. C'est une grange en bois. Le son était assez roots, pas comme le son studio. C'est vrai que le gars avec qui on a fait le son, qui s'appelle Antoine Gaillet, a aussi fait Julien Doré ou les BB Brunes. C'est un mec qui maitrise le live et qui s'est adapté au son du hangar et à la direction artistique qu'on menait. On a travaillé nos chansons avec Jérôme Goldet. C'est notre premier album donc il a fallu apprendre à faire des chansons, à travailler en studio. On l'a pensé humblement cet album. On pouvait pas faire comme sur scène et jouer énergique. L'énergie pour pouvoir l'attraper et la faire rentrer dans le micro, c'est pas évident quand t'es dans un studio. Dans le hangar, on a réussi à se poser un peu et à rentrer un peu en communion. Peut-être que plus tard on enregistrera dans d'autres endroits et que ce sera plus rock. C'est la vie qui nous le dira. Pour le moment, on progresse à chaque concert. On apprend à jouer ensemble. En tout cas, c'est un album qu'on assume parfaitement et qu'on a pris plaisir à enregistrer.

@! : Par rapport au rock accessible que vous jouez, comment vivez-vous la relation du Cap Ferret à la scène bordelaise qui peut parfois être assez dure et intégriste ?
A.B. : Ça a été assez délicat.Au début, on n'arrivait pas à aller jouer à Bordeaux. On jouait beaucoup sur le bassin, chez nous, dans des bleds autour, mais pas là bas. On ne voulait pas de nous... j'en sais rien. Bordeaux est une ville très fermée. Finalement, il y a eu d'autres groupes de Bordeaux qui nous ont découvert l'été au Cap Ferret quand ils venaient en week-end ou en vacances. Nous, on jouait à mort au Ferret à ce moment là, tu pouvais pas nous rater. Et puis on a fait un petit festival au milieu de groupes de Bordeaux. On a vu un petit trou, on s'est immiscé et ils nous ont ouvert la porte.

Mais c'est vrai qu'il y a un truc. Je sais pas si c'est dû à ce culte de Noir Désir, de Gamine ou de Strychnine. Ces groupes qui ont marqué un peu Bordeaux, qui étaient des groupes « punks », assez corsés et puis, en même temps, poétiques. Il y a une empreinte très forte à Bordeaux. Et nous on arrive avec toutes nos couleurs, nos espadrilles et nos culs terreux. On fait nos chansons un peu colorées qui parlent de meufs dans un Bordeaux où il y a aussi un peu de prétention. Après Noir Désir, tout le monde s'est mis à faire du rock. Ça donne une direction un peu rigide. Nous on est en marge de ça. On est du bassin. On se laisse plus aller. Du coup, c'était pas évident au départ. Mais sur scène, on a gagné. En général, si t'es bon, que tu veux mettre le feu, que t'es généreux, les gens sont là. L'asso Allez Les Filles à Bordeaux, avec Francis Vidal, nous a bien aidés. C'est le premier mec qui nous a fait jouer à Garorock, il y a deux ans, devant soixante personnes. On n'était pas connu, ni rien. C'était au début. Donc Bordeaux c'est important pour nous. Ça a été difficile, mais il y a de l'amour entre Bordeaux et nous. Quand on y va aujourd'hui, le public est là. Ils nous lâchent pas.

Propos recueillis par Thomas Guillot

Festival Musik à Pile à St Denis de Pile (33)
Hangar et La Ruda le vendredi 3 à partir de 19h30
Florent Marchet et CharlElie le samedi 4 à partir de 18h30
15/18 euros par soir et 25/30 pour le pass 2 jours
Crédit photo : Raphaël Lugassy

Partager sur Facebook
Vu par vous
1098
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !