Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/07/19 : Marc Médeville, succéde à Bernard Farges à la tête des Bordeaux et Bordeaux supérieurs avec 2 priorités de mandat: la reconquête des parts de marché auprès des professionnels et l'inscription de 100% des AOC dans des démarches environnementales.

17/07/19 : Elizabeth Borne nommée ministre de la transition écologique va cumuler ce poste avec celui des Transports qu'elle occupait déjà mais sans rang de ministre d'Etat comme son prédécesseur François de Rugy.

16/07/19 : L'allemande Ursula Von der Leyen a été élue ce 16 juillet présidente de la Commission européenne à une courte majorité - 383 voix sur 747 membres - par le parlement de Strasbourg après un discours où elle avait annoncé un « green deal » pour l'Union.

16/07/19 : Le maire de Cenon sur la rive droite de Bordeaux qui s'oppose à l'occupation illégale du parc du Loret par quelques 200 caravanes "évangélistes" de passage s'est vu notifier l'obligation préfectorale d'accepter leur présence jusqu'au 24 juillet.

16/07/19 : Elections municipales 2020: ce sera les 15 et 22 mars a fait savoir le ministère de l'intérieur ce 16 juillet avec comme date limite de dépôt des candidatures le 27 février.

16/07/19 : "Il s'agit d'une décision personnelle": Emmanuel Macron après la démission de François de Rugy du ministère de la transition écologique. L'obligation, après celle de Nicolas Hulot, de trouver un-une remplaçant(e) dans ce poste éminemment stratégique

14/07/19 : Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil départemental des Pyrénées Atlantiques et Colette Capdevielle, avocate, ancienne députée du Pays basque font partie des personnes auxquelles la Légion d'honneur a été attribuée ce 14 juillet.

13/07/19 : Haute-Vienne : les travaux de modernisation de la ligne SCNF POLT vont démarrer le 22 juillet entre Limoges et Fromental. Un projet à 51 millions d'euros.

13/07/19 : Vienne : c'est la fin des travaux sur la ligne Paris-Bordeaux, entre Saint-Benoît et Vivonne, annonce la SNCF dans un communiqué du 12 juillet. 13 km de voies ont été restaurées pour 20 millions d'euros financés par SNCF Réseau.

12/07/19 : Le festival La Rochelle Cinema qui s'est tenu du 2 juin au 7 juillet a connu un vif succès, avec 86 492 entrées, soit la 2e meilleure année en termes de fréquentation dans l’histoire du festival. Rendez-vous l'année prochaine du 26 juin au 5 juillet.

12/07/19 : Du 14 au 26 juillet, la gare de Vayres sera fermée en raison de travaux, les arrêts de trains seront également supprimés. Les travaux de sécurisation de l'accès aux quais, ainsi que d'élargissement de la voie, seront effectuées de nuit.

12/07/19 : JO 2024. Le président de Bordeaux-Métropole, Patrick Bobet, vient d'annoncer la candidature commune Lacanau-Bordeaux Métropole pour l’organisation des épreuves de surf aux JO de Paris 2024.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/07/19 | Ce mercredi aux arènes de Bayonne "Cendrillon" par Thierry Malandain

    Lire

    Le chorégraphe Thierry Malandain et sa compagnie internationale investissent les arènes de Bayonne, ce 17 juillet à 21h30 pour interpréter "Cendrillon". Édifiées pour la tauromachie, les arènes de Bayonne sont aussi, à la période estivale, la plus grande salle de spectacle du Pays Basque. Une scène « hors gabarit » sera installée dans le ruedo. Accès: 20€ - 15€ (tarif étudiant jusqu’à 26 ans, groupes de 10 personnes et plus, carte d’adhérent des Amis du Ballet - 10€) Billetterie www.malandainballet.com Offices de tourisme de Bayonne, Anglet, Biarritz

  • 17/07/19 | La Caravane des Sports, c'est reparti sur les routes de la Vienne !

    Lire

    A partir du mardi 16 juillet, la Caravane des Sports parcourt les routes de la Vienne pour proposer à la jeunesse une journée sportive et ludique. Faisant étape dans une quinzaine de communes viennoises, des professionnels sportifs du département proposeront diverses animations autour de seize disciplines dont l’escalade, le secourisme, ou encore le molkky. La Caravane des sports, des activités sportives ludiques et gratuites pour tous jeunes de la Vienne. Pour plus de renseignements : www.lavienne86.fr

  • 17/07/19 | Les dés sont lancés au Festival Ludique International de Parthenay

    Lire

    Du 10 au 21 juillet se déroule la 34e édition du FLIP (Festival Ludique International de Parthenay). Une référence. Cette année, 350 professionnels, artistes, créateurs et éditeurs viennent animer la ville transformée le temps de l’événement en plateaux de jeux. Ce festival gratuit propose de découvrir plus de 4 000 jeux et jouets. De quoi ravir les 170 000 visi-joueurs. Alors pour s’amuser, en famille ou entre amis, il ne reste plus qu’à se rendre à Parthenay.

  • 17/07/19 | Hausse de la fréquentation de la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l'Image d'Angoulême

    Lire

    Le 1° semestre 2019, la Cité de la BD a enregistré une hausse de 19% de sa fréquentation. Hors festival, elle a accueilli 10 610 spectateurs de plus que l'an dernier à la même période. Des chiffres qui résultent d'une dynamique d'attractivité qui porte ses fruits et qui reflètent la politique volontariste développée par l'établissement pour partir à la conquête de nouveaux publics.

  • 17/07/19 | L'Université de Poitiers, Grand Châtellerault et Thales s'engagent pour le développement économique du territoire

    Lire

    Jeudi 11 juillet, lors d'une rencontre concernant les collaborations en matière de formation et de recherche, l'Université de Poitiers, la société Thales et le Grand Châtellerault, ont officialisé leurs collaborations en signant deux conventions. La première lie le Grand Châtellerault et l'Université de Poitiers dans l'aide à l'innovation et entrepreneuriat, le second uni cette même université à la société Thales dans le soutien aux étudiants en situation de handicap.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Développement de la langue occitane en Aquitaine : l'heure est au bilan

22/12/2014 | Le Président du Conseil régiona d'Aquitaine Alain Rousset a rejoint David Grosclaude en fin de plénière pour parler de la nécessité « de la survie de cette civilisation ».

Alain Rousset et David Grosclaude

La langue d'oc reste indissociable du patrimoine historique et culturel du sud-ouest de la France : sa transmission aux générations suivantes permet de conserver cet héritage qu'on pourrait penser menacé par la mondialisation et la suprématie de l'apprentissage de l'anglais dans les écoles. Qu'en est-il réellement ? L'occitan perd-il du terrain au sein du paysage aquitain ? Pour répondre à ces interrogations et dresser un bilan de la politique linguistique régionale en faveur du dialecte, une assemblée plénière tenue par l'Amassada, conseil de développement de la langue occitane, a eu lieu ce 19 décembre à l'Hôtel de Région à Bordeaux, avec sa dose de temps forts.

Pour aborder un thème aussi large que celui-ci, le programme a été on ne peut plus rempli : dès l'ouverture de la plénière, David Grosclaude, conseiller régional d'Aquitaine délégué aux langues et cultures régionales, annonce les temps forts de la journée, à commencer par les travaux de quatre commissions thématiques (éducation, enseignement, médias/vie sociale, culture) autour du bilan 2011-2014 sur ce qui est entrepris pour valoriser et encourager la pratique de l'occitan en Aquitaine. « L'objectif ici est moins de faire un bilan que d'entrevoir les 5 années à venir », a précisé David Grosclaude.

Les débats ont duré plus longtemps que prévu, au vu des questions qui se posent pour les quatre domaines exposés ici. Un bilan de chaque commission a été rendu en début d'après-midi. Concernant l'éducation tout d'abord, les discussions auront surtout tourné autour du développement de la pratique de la langue dans les collèges et lycées. Si le nombre d'élèves ayant choisi l'occitan, en deuxième langue, a triplé en dix ans, il n'en reste pas moins que des problèmes restent à résoudre, à commencer par une meilleure visibilité des outils mis en place dans les établissements. La création d'une nouvelle plaquette informative (tirée à 20 000 exemplaires vers les écoles du second degré) dédiée aux enseignants et aux adolescents n'est pas aussi efficace que prévu, faute d'accompagnement, mais aussi d'intérêt chez des personnes visées. Pas facile alors de se faire entendre... D'autres mesures sont sérieusement envisagées pour la rentrée prochaine, comme l'instauration d'une semaine de l'occitan dans un établissement par région, des binômes d'intervenants pour mieux « vendre » les documents informatifs... La possibilité de passer par la culture et le spectacle pour créer un climat favorable à l'émergence des classes bilingues et mettre en place une meilleure communication entre les régions et les associations est revenue plusieurs fois au centre du débat.

Il reste également des progrès à faire dans le domaine de l'enseignement. Le besoin d'une vision stratégique à long terme es fait durement ressentir : les conseillers pédagogiques sont trop peu nombreux en Aquitaine, le recrutement est difficile, et l'utilisation d'Internet pour dialoguer avec les étudiants et les parents livre un bilan disparate... « Il faut proposer une nouvelle convention au recteur de l'Académie de Bordeaux pour faire avancer les choses » assure Sophie Alexandre, de la Fédération régionale des Calendretas (écoles bilingues franco-occitanes) d'Aquitaine.

Enfin, les commissions médias et culture se sont aperçues qu'elles faisaient face à un même manque de moyens humains et financiers, et à un souci de visibilité manifeste. Bien qu'ils soient présents sur Internet, ces associations  ne possèdent pas de véritable stratégie numérique. Les réseaux sociaux ne sont quasiment pas exploités, eux qui sont pourtant un outil formidable pour se mettre en avant et se faire connaître. À elles de mettre en place un plan de communication sur la Toile.

ÒC Tele, la webTV 100% langue d'oc qui gagne du terrain
Cette journée aura été faite de temps forts, parmi lesquels le retour en image de ÒC Tele, la première télévision entièrement en occitan, et diffusée grâce à Internet, jugée plus moderne et résolument moins chère que d'être présent sur la TNT. La grille de ses programmes va des dessins animés aux documentaires, en passant par les chroniques musicales et les magazines d'information. Un an après sa création, le bilan était de mise. Et celui-ci se révèle être très satisfaisant. Elle totalise plus de 500 000 visionnages de vidéos, soit environ 3200 par jour de diffusion. Un taux de pénétration honorable pour une télé qui s'adresse à une cible aussi restreinte. Parmi ses émissions, le Dòc Show (interviews d'hommes politiques, promotion d'artistes, chroniqueurs, etc.) tire son épingle du jeu, avec pas moins de 40 000 vues par diffusion. « La chaîne de production audiovisuelle est quasi inexistante en Occitan, a-t-on rappelé. Cela donne à Òc Tele un poids d'autant plus important. »


« Il ne faut pas se replier sur soi-même »

Les intervenants ont continué à se succéder tout au long de l'après-midi, au rythme des interventions du public., principalement composé de responsables d'associations, d'inspecteurs des écoles et d'enseignants entre autres. En fin de journée Alain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine, a pris place aux côtés de David Grosclaude pour clôturer la plénière. Il en a profité pour rappeler que la région investit chaque année 1,2 millions d'euros en faveur de l'occitan, et également pour annoncer, dans le cadre d'une politique publique concertée en faveur de l'occitan, la création d'ici 2015 de l'Office Public interrégional de la Langue Occitane, associant les Régions Aquitaine et Midi-Pyrénées et qui agira dans les domaines de la transmission, de la socialisation et de l'observation de la langue. « Sachez que la région est toujours attentive pour aider la langue occitane à gravir les marches, a-t-il dit en s'adressant à l'audience. Une langue, ce n'est pas juste une façon de communiquer, c'est un patrimoine, une histoire. Il n'est d'ailleurs pas question de la survie d'une langue, mais de celle d'une civilisation toute entière. » Il aura également mentionné le succès d'Òc Tele, les félicitant de mettre en avant, en plus de l'occitan, les dialectes voisins. « Bravo à vous pour mettre en avant d'autres langues que la vôtre. Il ne faut pas se replier sur soi-même. »

 

Jules Haverlan
Par Jules Haverlan

Crédit Photo : Jules Haverlan / Aqui!

Partager sur Facebook
Vu par vous
2047
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !