Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Die Antwoord, étranges stars du premier jour du Garorock

29/06/2013 | Le festival marmandais a réussi son coup de poker en programmant le groupe de hip hop sud-africain.

Die Antwoord

Hier, les futurs bacheliers gambadaient sans inquiétude sur un site de la Fihole étonnamment verdoyant pour un mois de juin. Bon démarrage pour le festival marmandais qui a appris des erreurs de l'année dernière en diversifiant l'offre de sa première journée. Bad Religion, Asaf Avidan, Wax Taylor, Vitalic ou Birdy Nam Nam : si chaque groupe avait son clan d'admirateurs, seul Die Antwoord a rassemblé tout le monde autour d'un des concerts les plus chelous (voir Petit Robert 2014) de l'histoire du festival.

Retards en pagaille en coulisse. Les TER qui ne suivent pas une fois de plus la cadence, le TGV de Nîmes immobilisé en rase campagne, le groupe Suuns introuvable puis à la bourre pendant trois heures. L'organisation court partout mais rien ne se ressent de l'autre côté de la barrière. Tout roule, tout est enchaîné au millimètre. Le groupe bordelais Bengale ouvre les hostilités à l'heure exacte pour un set d'exactement une demi-heure. Malgré une foule éparse les quatre musiciens maitrisent leur pop dansante et efficace avec une reprise de Je danse le mia de fort bon goût.

Sur la grande scène, Fat Freddy's Drop démarre avec une réjouissante introduction au reggae. Les néo-zélandais assurent malgré un milieu de set électro un peu mou du genou. Des cuivres, du fun, du reggae, de la soul, un beau mélange. On découvre un site plus large avec moins de recoins, conséquence évidente de l'amélioration de l'espace autour de la scène du Trec. Sur celle-ci, The Bots, un duo de jeunes ados qui font du punk-rock. Le plus jeune d'entre eux assure avec sa permanente extraordinaire et son appareil dentaire qui provoque des larsens. Plus expérimentés que certains groupes programmés au Garorock, c'est probablement le seul groupe du festival qui voyage avec sa maman.

 

Bengale

Grems provoque tandis qu'Asaf Avidan rassembleUn des gros noms de la soirée, Bad Religion est attendu avec nostalgie par toute une bande de punks à crête. Du skate rock efficace dont l'énergie et la bonne humeur suffisent à faire oublier l'aspect terriblement répétitif pour le non-initié. A l'opposé, Grems, le premier rappeur de la soirée distille sa misanthropie devant son public de fans, épaulé par Le Jouage, un vétéran du rap français. Sexisme à outrance, homophobie latente, provocations faciles mais une diction parfaite et un flow millimétré. Un paradoxe en quelque sorte. Tout le contraire d'Asaf Avidan qui lui est la personnification même du consensuel. Une espèce de mélange entre Janis Joplin et un second rôle de série télé qui s'égosille sur sa guitare pour hululer des ballades amoureuses devant un public déjà conquis.

Pour sa quatrième participation au Garorock, Wax Taylor a encore une fois ramené toute sa famille musicale : de Charlotte Savary aux rappeurs de service qui reprendront même les Beastie Boys en fin de concert. Rien de bien nouveau pour l'habitué, il s’avérera néanmoins très drôle et lucide en conférence de presse sur son statut d'indépendant avec des petites piques aux majors ou à Live Nation. Quand on l'interrogera sur ses trois nominations, il nous répondra : "Dans le foot, on dit souvent que c'est un sport qui se joue à onze et que les allemands gagnent toujours à la fin. Pour les Victoires de la musique, c'est pareil avec Universal."

Des ninjas à MarmandeAprès 15 minutes, le groupe le plus attendu de la soirée démarre par une intro flippante pour terroriser les photographes. Die Antwoord, mélange unique de mauvais goût et de provoc, frôlant la médiocrité jusqu'à la fascination a rempli la plaine sans problème. Toutes les générations étaient présentes pour assister au spectacle. De l'autre côté, Suuns résiste tant bien que mal sur la scène du Trec devant un petit parterre de fans. La motivation est là mais le groupe de Montréal sait qu'il a écopé du plus mauvais horaire de la soirée. Le combat était gagné d'avance, tout le monde finit exténué après un concert pas banal de la part des sud-africains.

En partant sans laisser une chance aux nombreux DJ qui finiront tard dans la nuit, on repense à la jolie citation de Birdy Nam Nam en conférence quand on leur reparlait de leur début : "C'était cool de tenir la dragée haute à des musiciens classiques. Au fond, on reste des nerds qui font du scratch". De loin, on entend le set de Far Too Loud, diablement efficace, du fun sans prétention. Rock, reggae, rap, c'est toujours les DJ qui finissent d'épuiser les festivaliers.

Vous pouvez retrouver les photos de la première journée sur notre page Facebook.

Thomas Guillot
Par Thomas Guillot

Crédit Photo : Isabelle Guillot

Partager sur Facebook
Vu par vous
1538
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !