Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Direction la Chine pour les 10 ans d'Animasia

18/09/2014 | Les 4 et 5 octobre prochains, Animasia, le Festival des cultures asiatiques fêtent ses 10 ans! Pour l'occasion le rendez-vous devient bordelais, et vise les 12 000 spectateurs.

Concert du groupe Lily's Jazz Band, lors de la présentation du Festival (chanteuse: Li Lijuan)

Chaque année, le Festival Animasia, voit sa fréquentation augmenter d'environ 30%. De 450 visiteurs en une journée, lors de sa grande première en 2005, le Festival comptait plus de 8000 hôtes en 2013. Pour souffler sa dixième bougie, le Festival et Mandora, l'association qui le gère, ont donc choisi de voir les choses en grand à l'image de ce public qui ne cesse de s'élargir. Après 9 ans d'existence sur Pessac, c'est à Bordeaux, au Hangar 14 que le rendez-vous est donné aux amateurs de cultures asiatiques. Question de place et de sécurité. Cette année, inspiré par le cinquantenaire des relations diplomatiques franco-chinoises, c'est la Chine qui sera particulièrement mise à l'honneur durant ces 2 jours. Et puis ça tombe bien, Bordeaux est jumelée avec Wuhan, «la plus francophone et francophile des villes chinoises», paraît-il.

De l'art de la calligraphie chinoise, aux jeux vidéo en Chine en passant par des démonstrations d'art martiaux ou des dégustations de thé, la Chine se dévoile les 4 et 5 octobre prochains. Pratiques ancestrales ou visage(s) de la Chine moderne, le portrait chinois sera complet. Ateliers variés, conférences, concerts mais aussi projections, expositions photos ou encore éditeurs spécialisés permettront une vraie découverte ou redécouverte de ce pays-continent entouré de mystères. Et si Animasia provoque chez vous le coup de foudre pour la Chine ou l'Asie, de nombreuses associations culturelles et caritatives seront présentes pour vous renseigner sur leur activités tout au long de l'année.
Si la Chine sera la star de ce week-end d'octobre, c'est en effet à l'Asie toute entière à laquelle Animasia n'oublie pas de rendre hommage. Le Japon, par exemple, et ses célèbres « Cosplayers» seront une fois encore bien présents cette année avec un défilé de cosplay prévu chaque jour. Les mangas et animés seront eux aussi au cœur de la fête, avec par exemple, la proposition originale de pouvoir rencontrer et échanger avec trois doubleurs du célèbre animé japonais «One Piece». De quoi, faire naître des vocations...

Quelques cosplayers venus en costumes pour la présentation du Festival Animasia


Du jeux vidéo au jeu de GoLes amateurs de jeu vidéos seront eux aussi servis. Hangar 14, un grand espace leur sera en effet dédié. Ils pourront s'essayer sur des consoles de tout type, des plus récentes au plus «vintage» et s'affronter dans des concours et jeux multi-joueurs. Pour les plus téméraires, ils auront même l'occasion de se mesurer à la joueuse pro Kayane, ancienne championne d'Europe de jeux vidéo de combat. Non loin des jeux vidéo, un espace jeux, proposera aux visiteurs de lâcher leur écran pour participer à des jeux de plateau, des jeux de rôle grandeur nature ou des jeux traditionnels. L'occasion par exemple de s'initier au Mah-Jong ou au jeu de Go.
Enfin, fort de son succès en 2013, le Festival Animasia, renouvelle cette année, le Forum emploi numérique où écoles, professionnels, et jeunes acteurs du numérique participeront à des tables rondes et conférences, pour échanger avec le public sur les formations, métiers et opportunités liés à la création numérique.
Au total un Festival au programme très complet, animé par près de 300 bénévoles avec le soutien de nombreux partenaires locaux nationaux et internationaux, dont la Mairie de Bordeaux. Une solidarité et un investissement fort des équipes qui sont sans doute la clé de cet événement au succès toujours grandissant. Pour vous faire une idée de l'ambiance rendez-vous à l'inauguration dès le 20 septembre, an partenariat avec le festival Cinésites, pour une projection en plein air au Parc des Angéliques. L'occasion de voir ou revoir «Hero», un film de Zhang Yimou, dans la lignée des grands classiques de films de sabre chinois. Rendez-vous fixé dès 19h pour le pique-nique ou à 21h30 pour la projection gratuite.

Plus d'infos, programme et préventes: animasia.org

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1364
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !