Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/07/19 : Marc Médeville, succéde à Bernard Farges à la tête des Bordeaux et Bordeaux supérieurs avec 2 priorités de mandat: la reconquête des parts de marché auprès des professionnels et l'inscription de 100% des AOC dans des démarches environnementales.

17/07/19 : Elizabeth Borne nommée ministre de la transition écologique va cumuler ce poste avec celui des Transports qu'elle occupait déjà mais sans rang de ministre d'Etat comme son prédécesseur François de Rugy.

16/07/19 : L'allemande Ursula Von der Leyen a été élue ce 16 juillet présidente de la Commission européenne à une courte majorité - 383 voix sur 747 membres - par le parlement de Strasbourg après un discours où elle avait annoncé un « green deal » pour l'Union.

16/07/19 : Le maire de Cenon sur la rive droite de Bordeaux qui s'oppose à l'occupation illégale du parc du Loret par quelques 200 caravanes "évangélistes" de passage s'est vu notifier l'obligation préfectorale d'accepter leur présence jusqu'au 24 juillet.

16/07/19 : Elections municipales 2020: ce sera les 15 et 22 mars a fait savoir le ministère de l'intérieur ce 16 juillet avec comme date limite de dépôt des candidatures le 27 février.

16/07/19 : "Il s'agit d'une décision personnelle": Emmanuel Macron après la démission de François de Rugy du ministère de la transition écologique. L'obligation, après celle de Nicolas Hulot, de trouver un-une remplaçant(e) dans ce poste éminemment stratégique

14/07/19 : Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil départemental des Pyrénées Atlantiques et Colette Capdevielle, avocate, ancienne députée du Pays basque font partie des personnes auxquelles la Légion d'honneur a été attribuée ce 14 juillet.

13/07/19 : Haute-Vienne : les travaux de modernisation de la ligne SCNF POLT vont démarrer le 22 juillet entre Limoges et Fromental. Un projet à 51 millions d'euros.

13/07/19 : Vienne : c'est la fin des travaux sur la ligne Paris-Bordeaux, entre Saint-Benoît et Vivonne, annonce la SNCF dans un communiqué du 12 juillet. 13 km de voies ont été restaurées pour 20 millions d'euros financés par SNCF Réseau.

12/07/19 : Le festival La Rochelle Cinema qui s'est tenu du 2 juin au 7 juillet a connu un vif succès, avec 86 492 entrées, soit la 2e meilleure année en termes de fréquentation dans l’histoire du festival. Rendez-vous l'année prochaine du 26 juin au 5 juillet.

12/07/19 : Du 14 au 26 juillet, la gare de Vayres sera fermée en raison de travaux, les arrêts de trains seront également supprimés. Les travaux de sécurisation de l'accès aux quais, ainsi que d'élargissement de la voie, seront effectuées de nuit.

12/07/19 : JO 2024. Le président de Bordeaux-Métropole, Patrick Bobet, vient d'annoncer la candidature commune Lacanau-Bordeaux Métropole pour l’organisation des épreuves de surf aux JO de Paris 2024.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/07/19 | Ce mercredi aux arènes de Bayonne "Cendrillon" par Thierry Malandain

    Lire

    Le chorégraphe Thierry Malandain et sa compagnie internationale investissent les arènes de Bayonne, ce 17 juillet à 21h30 pour interpréter "Cendrillon". Édifiées pour la tauromachie, les arènes de Bayonne sont aussi, à la période estivale, la plus grande salle de spectacle du Pays Basque. Une scène « hors gabarit » sera installée dans le ruedo. Accès: 20€ - 15€ (tarif étudiant jusqu’à 26 ans, groupes de 10 personnes et plus, carte d’adhérent des Amis du Ballet - 10€) Billetterie www.malandainballet.com Offices de tourisme de Bayonne, Anglet, Biarritz

  • 17/07/19 | La Caravane des Sports, c'est reparti sur les routes de la Vienne !

    Lire

    A partir du mardi 16 juillet, la Caravane des Sports parcourt les routes de la Vienne pour proposer à la jeunesse une journée sportive et ludique. Faisant étape dans une quinzaine de communes viennoises, des professionnels sportifs du département proposeront diverses animations autour de seize disciplines dont l’escalade, le secourisme, ou encore le molkky. La Caravane des sports, des activités sportives ludiques et gratuites pour tous jeunes de la Vienne. Pour plus de renseignements : www.lavienne86.fr

  • 17/07/19 | Les dés sont lancés au Festival Ludique International de Parthenay

    Lire

    Du 10 au 21 juillet se déroule la 34e édition du FLIP (Festival Ludique International de Parthenay). Une référence. Cette année, 350 professionnels, artistes, créateurs et éditeurs viennent animer la ville transformée le temps de l’événement en plateaux de jeux. Ce festival gratuit propose de découvrir plus de 4 000 jeux et jouets. De quoi ravir les 170 000 visi-joueurs. Alors pour s’amuser, en famille ou entre amis, il ne reste plus qu’à se rendre à Parthenay.

  • 17/07/19 | Hausse de la fréquentation de la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l'Image d'Angoulême

    Lire

    Le 1° semestre 2019, la Cité de la BD a enregistré une hausse de 19% de sa fréquentation. Hors festival, elle a accueilli 10 610 spectateurs de plus que l'an dernier à la même période. Des chiffres qui résultent d'une dynamique d'attractivité qui porte ses fruits et qui reflètent la politique volontariste développée par l'établissement pour partir à la conquête de nouveaux publics.

  • 17/07/19 | L'Université de Poitiers, Grand Châtellerault et Thales s'engagent pour le développement économique du territoire

    Lire

    Jeudi 11 juillet, lors d'une rencontre concernant les collaborations en matière de formation et de recherche, l'Université de Poitiers, la société Thales et le Grand Châtellerault, ont officialisé leurs collaborations en signant deux conventions. La première lie le Grand Châtellerault et l'Université de Poitiers dans l'aide à l'innovation et entrepreneuriat, le second uni cette même université à la société Thales dans le soutien aux étudiants en situation de handicap.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Hautes-Pyrénées : Dracula envoute Gavarnie

21/07/2017 | Les vampires séduisent toujours autant. Le festival de théâtre Gavarnie invite un hôte de marque du 25 juillet au 6 aout : le comte Dracula

Le cirque de Gavarnie abrite des chauve-souris mais il n'avait encore jamais accueilli de vampire

Une créature tout droit sortie de l’enfer qui prend possession d’un site féérique. L’idée est vieille comme le monde. Mais elle a une saveur particulière dans le formidable cadre qu’offre le site de Gavarnie. Des Chevaliers de la Table Ronde à Gargantua, de Don Quichotte à Ulysse, le festival de théâtre organisé chaque été dans les Hautes-Pyrénées décline les mythes les plus divers. Alors, pourquoi pas Dracula ? Du mardi 25 juillet au dimanche 6 août, le prince des ténèbres envoutera le site et donnera des allures de Carpates aux cimes pyrénéennes. Un spectacle tout en suggestion dans lequel le sang ne coulera pas à flots – on n’est pas là dans « Massacre à la tronçonneuse » - mais où le plaisir passera aussi par le frisson et la fascination. Car à notre époque trouble et incertaine, les vampires n’ont jamais eu autant la cote.

« Dracula est un prédateur, mais aussi un révélateur des êtres. Il dévoile ce que chacun se cache et ne veut pas s’avouer. C’est à son contact que les hommes s’affirment dans leur violence. C’est également un séducteur, tel un Don Juan sombre. Enfin, il s’agit d’un immortel dans lequel on peut retrouver le mythe de Faust » explique Bruno Spiesser, metteur en scène du spectacle qui sera  présenté en plein air, à plus de 1 500 mètres d’altitude.

L’histoire sur laquelle s’appuie la création présentée à  Gavarnie reprend la trame du célèbre roman de Bram Stoker, très en vogue dans la société victorienne du XIXe siècle.

Un récit dont le cinéma s’est ensuite emparé pour lui consacrer plus de 500 films. Un jeune notaire parti en Transylvanie conclure la vente du château du comte Dracula se retrouve prisonnier dans la demeure du monstre. Tandis que ce dernier rejoint l’Angleterre pour y séduire la fiancée du clerc et se fait poursuivre par un chasseur de vampires, le professeur van Helsing.

 Un vampire sur la moraine

Bruno Spiesser, le metteur en scène, devant l'affiche du spectacle

Grandiose et fascinant, le cirque montagneux devant lequel le spectacle se déroule constitue un cadre idéal pour retracer l’atmosphère fantastique du récit.

Un environnement largement utilisé pour la circonstance. Le chemin que le public emprunte à pied pour se rendre dans une vaste prairie est par exemple utilisé, dès que l’on sort du village de Gavarnie, par des attelages et des comédiens représentant des bohémiens. De même, la moraine de l’ancien glacier que l’on trouvait jadis à cet endroit symbolise le château du monstre.

« Nous avons aussi travaillé le côté sonore du spectacle » dit Bruno Spiesser. « Enormément de bruits ont été enregistrés pour permettre aux gens d’entrer vraiment dans l’histoire. Râles, respirations, tempêtes, loups… Les effets sonores sont nombreux. A tel point que l’on peut même presque assister au spectacle les yeux fermés. Un comble à Gavarnie ! ».

Cette approche donne aussi un aspect un peu immatériel à Dracula, « un être qui manipule les âmes et les corps ». 

Le monstre, à la fois humain, loup-garou et animal, ainsi que les principaux personnages de l’aventure seront interprétés par des comédiens venus de Tarbes et de Pau.

Des places libres mais datées

Ouvert à des spectateurs de tous âges, le « Dracula, prince des ombres » de Gavarnie innove cette année dans le mode de réservation.

Contrairement aux spectacles présentés jusqu’à présent, les places correspondront à des dates précises. Même si, chacun s’installera où il le souhaite dans la prairie où se déroulera la représentation. Avantage du système, tout le monde est assuré de disposer d’une place assise.

Cette nouveauté répond à une exigence. Pour des raisons tenant à l’opération Vigipirate, la préfecture a en effet demandé aux organisateurs d’organiser différemment l’accueil du public. Pour chaque soirée, la jauge sera ainsi de 2 000 à 2 500 personnes. Sachant que, pour éviter que l’on refuse du monde, 500 billets resteront toujours disponibles sur place.

Sur Internet et dans les offices de tourisme

Le plus simple est d’acheter son billet sur Internet (sans frais de location supplémentaires). On peut également réserver dans les offices de tourisme de Pau et des Hautes-Pyrénées. En cas de mauvais temps, la place peut être remboursée ou utilisée dans les deux ou trois jours qui suivent en fonction des disponibilités.

Les spectacles débuterront à 21 heures, à la tombée du jour. Rien de plus logique : comme chacun le sait, les vampires brûlent et sont réduits en cendres au moindre rayon de soleil.

Un conseil toutefois : les soirées étant fraîches, emmenez une petite laine avec vous. La gousse d’ail est par contre inutile.

Contact : www.festival-gavarnie.com

Les tarifs : plein 23 €, groupe et carte 19€, réduit (sans emploi, étudiant) 15 €, moins de 18 ans 10 €, moins de 6 ans gratuit.

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
31764
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !